Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Articles avec #archiveseuropeennes 2009 tag

Quatre défaites, un enterrement.

10 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

J’avais aussi en stock,  le PS c’est comme le Titanic pendant qu’il sombre l’orchestre continue à jouer… mais faux.

 

Faux parce qu’hier c’était notre rituel… celui du Conseil National d'après défaite… Les grandes axes sont relativement simples et tiennent en quelques lignes :

 

-        la défaite c’est les autres méchants partis de gauche qui ont encore tondu la laine du mouton socialiste (cf Peillon… à 18h43). En filigrane, bien entendu, en fait on aurait gagné si ces électeurs s’étaient déplacés…

 

-        Dans ces conditions, pour faire face à la future victoire, on constitue un comité Théodule des sages… génial… voilà une bien belle idée

 

-        Ah oui, grosse nouvelle aussi, le Secrétariat National continuera à se réunir… mazette !!! si avec ça on ne gagne pas…

 

-        Et enfin Martine Aubry a annoncé qu’elle se donnait 6 mois pour changer de cap. Vous me connaissez, je suis quelqu’un de perfide aussi j’ai deux questions… Est-ce à dire que depuis 6 mois rien n’a changé et donc que la direction n’a rien fait depuis ? Non, je dis ça comme ça parce qu’il me semblait que la direction s’était déjà donnée cette « mission ».

 

-        Ah oui, le truc marrant aussi, c’est Harlem Désir qui est venu redire que non, il n’y aura pas d’alliance avec le MoDem… on en reparle aux Régionales.

 

-        Merde, j’allais oublier la nomination de Ségolène Royale à une Vice Présidence de l’Internationale Socialiste.

 

 Voila camarade militant… on se fout de toi une nouvelle mais surtout tu resteras disponible à tout moment pour donner ta force de bras pour coller les affiches de nos chefs à quatre coins de l’Hexagone… L’important c’est tout de même de leurs assurer un poste… N’est-ce pas Benoît Hamon ? (ah oui, je cite Hamon non par haine… mais il me semblait qu’il avait annoncé qu’il démissionnerait si il n’était pas réélu mais bon vous savez ce que c’est…la refondation ne peut naturellement pas se faire sans lui).

 

A défaut de fond idéologique, le fond de la piscine est déjà dépassé.

 

Mesdames et Messieurs les dirigeants… Encore bravo pour cette image et cette farce envoyées aux citoyens, aux électeurs de gauche… et ce matin, je ne suis pas loin de penser que 16,5% c’est encore trop.

 

Enfin c’est comme d’habitude, la défaite c’est les autres.

Lire la suite

Parti Socialiste : Europe, France, Nord... une déroute…what else ?

9 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

nullL’objet du billet n’est pas de tenter de faire une brillante analyse électorale mais simplement vous donner le sentiment d’un petit militant (sauf pour certains traduire petit par mauvais) de base sur ces résultats.

 

Au niveau européen : depuis des semaines, nos responsables nous vendaient la victoire du PSE au Parlement et que plus jamais il n’y aurait plus de cogestion avec le PPS. Au final et comme je l’avais annoncé, le PSE obtient son plus mauvais résultat. Autre signe qui montre le coma dans lequel est plongé la social démocratie, c’est Daniel Cohn Bendit qui a tenté de sonner le rassemblement pour faire tomber Barroso (c’est assez illusoire mais c’est aussi une façon de peser un peu plus pour DCB). Néanmoins on peut raisonnablement penser que la majorité du PSE acceptera la proposition du PPE, dans ces conditions que fera le PS français ? Continuer à être marginalisé ou se fondre pour peser un peu plus à l’avenir.

 

Petit message à l’intention de Madame Ségolène Royal si elle me lit ce dont je doute… n’acceptez pas le placard que semble vous offrir Martine Aubry avec cette Vice Présidence inutile de l’International Socialiste… 2012 ça se prépare en France et dès la rentrée…

 

 

Au niveau national : bon je souhaite également informer certains blogueurs et militants que le PS a bel et bien perdu dimanche soir. Pour rappel, ce mode de scrutin fait qu’en général, le premier arrivé a gagné… c’est con mais c’est comme ça alors quand en plus le second a un tour dans la vue… on peut parler de déroute.

Ensuite, si on veut bien cesser de préempter le vote des autres listes pour tenter de se rassurer comme on peut à gauche. Juste une question comment peut on présager de la sorte des transferts de voix ? Surtout avec Europe Ecologie, qui ne se résume pas aux seuls Verts, et en faisant pratiquement jeu égal avec le PS, il n’est pas certain que le dialogue se déroule comme par le passé. Mes amis, ce type de raisonnement est classique, c’est continuer à croire que le PS est encore hégémonique. De même sur l’abstention, ah bon dans un lien quasi mystique les ouvriers voteront PS aux prochaines… c’est oublié un peu vite la réalité des enquêtes. De même, les jeunes… ceux qui ont voté, ont donné près de 20% au FN…

D’autre part, l’argument du réservoir de voix est un peu spécieux, car déjà on ne fait pas campagne de la même façon et avec le même dispositif. Et même en tirant par les cheveux cet argument, désolé mais avec 12 pts d’écart sur le second, la dynamique électorale a définitivement choisi son camp.

 

Donc désolé pour mes camarades mais un coup de ripolin sur la façade rose (je pensais d’ailleurs que c’était déjà fait…) ne suffira pas à convaincre cet électeur qui au final, n’a pas bien compris ? Il n’y aurait pas un peu de ça… 

 

 

Au niveau du Nord : notre fameux bastion socialiste a encore accouché d’une cruelle désillusion, puisque les électeurs ont choisi de placer en tête l’UMP et surtout le PS ne passe même plus la barre des 20%... si certains mauvais militants parlent du déclin depuis plus d’une décennie dans le département, rassurez-vous nos dirigeants veillent scrupuleusement à les remettre dans le rang de doxa ancestrale. D’abord,  si on n’a pas gagné, on a seulement un peu perdu,  et surtout qu’on se rassure ; en fait, dixit Gilles Pargneaux « l’absentions des classes populaires montre qu’elles sont contre l’Europe de droite »… ben voilà, c’est si simple la politique… les classes populaires votent à gauche mais là elles n’avaient pas envie de voter… donc c’est bien une victoire du PS. Mon premier fédéral , comme d’autres et comme il l’avait annoncé, pourra continuer à rénover et pour se faire garder bien haut la flamme du cumul des mandats…

 

Assez des discours de rénovation qu’on nous promet depuis plus de 10 ans… Arno, Pierre si on a besoin de vous, on vous sonnera…

 

Des actes et le premier geste fort serait de renoncer dès maintenant au cumul pour commence à vous croire… messieurs et mesdames les responsables.

 

Lire la suite

Sur Itélé, objet la fédération du Nord...

9 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

Bon à la demande de David, mon ami d'enfance, je vous mets mon passage sur Itélé hier soir aux infos de 18h. Ah oui, en attendant que je fasse ma nalyse, Gilles Pargneaux espérait entre 25 et 27%... heu... nous sommes loin, très loin du compte et dans le fameux bastion nordiste... le PS ne passe pas les 20%...

Sinon tout va bien parait-il...


Fede PS du nord & Marc Vasseur
par dagrouik

Merci à mon ami Ronald pour la capure
Lire la suite

Lettre ouverte à Martine Aubry

8 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

Je reprends ici la lettre ouverte à Martine Aubry par le blog Jeune Garde 87, pour la simple est bonne raison que je partage l'essentiel du propos. Comme d'habitude, et notre première secrétaire nous l'a confirmé ce matin sur France Info... ça ne servira à rien mais au moins on peut le faire...

Voilà, c’était annoncé, prévu, envisagé : le PS a réussi son score le plus pitoyable hier lors des élections européennes. Ce parti européen, internationaliste n’a pas réussi à catalyser les voix des électeurs de gauche, car le parti socialiste n’apparaît plus aujourd’hui comme un débouché politique pour le peuple de gauche. Où est passé le PS de Jaurès, de Blum, de Mitterrand ? Où est passée la force d’un programme de gauche permettant d’offrir espoir et alternative à la droite ? L’heure est grave, et même s’il y a de l’espoir en germe dans le score d’Europe Ecologie ou du Front de Gauche, le Parti Socialiste, traditionnellement premier parti de gouvernement à gauche, ce parti est malade.


Cette maladie est en germe depuis longtemps. Depuis le 21 avril 2002, tout est là : les contradictions, les non-dits, la rupture entre une élite d’apparatchiks à Solférino et la base, les militants, le “peuple de gauche” auquel s’adresse le parti socialiste. Que s’est-il passé depuis 2002 ? Y a-t-il eu une profonde prise de conscience chez les socialistes? Y-a-t-il eu une révolution copernicienne permettant de retrouver les fondamentaux socialistes? Non, et c’est bien là le problème.


Où sont passé les héritiers de Jaurès, de Badinter, défenseurs des libertés publiques ? Même ce champ intimement lié à l’identité socialiste a été abandonné par le cénacle de dirigeants du PS aujourd’hui … Il n’y a qu’à voir le triste exemple de la loi HADOPI ou encore l’affaire Julien Coupat : quels engagements a pris le PS ? quelle bataille a-t-il menée sur ces fronts? Quelle “utopie”, quel projet de société au sens le plus noble du terme le Parti Socialiste a -t-il construit et proposé aux citoyens du 21ème siècle ? Quelle vision socialiste offre-t-on aux Français et aux européens d’aujourd’hui ?


Sarkozy ne peut et ne doit pas être une excuse à cet échec. Sarkozy est excellent, il dirige d’une main de fer l’UMP et a su rassembler son électorat. Cela ne peut pas être une excuse. L’échec du parti socialiste n’est dû qu’à lui-même, oui, comme l’a dit Martine Aurby hier soir “je ne cherche pas de raison à cet échec en-dehors du Parti Socialiste”. Mais après ? Le diagnostic est posé, il l’est depuis longtemps : dès 2007 le diagnostic était le même. Quelles solutions, quel débouché ? Taper sur François Hollande ou les dirigeants d’hier du PS n’est pas admissible. Les responsabilités sont collectives, mais il faut que la direction du parti en prenne toute la mesure.


Etre un parti d’élus c’est bien, c’est indispensable. Mais être à l’écoute de la base, faire vivre la démocratie du parti, proposer un idéal socialiste, c’est encore mieux. Comment croire que les dirigeants du PS croient à leurs discours social quand ils apparaissent comme une élite coupée du peuple et de ses réalités, sans comprendre en aucune manière les souffrances et les enjeux du “petit peuple”. Il n’est pas ici question de faire du populisme, mais de retrouver l’essence même du socialisme ! Où sont passés les “rénovateurs” du NPS ? Que dire quand on voit aujourd’hui Montebourg devenir la caricature de ce qu’il dénonçait hier ?


Le Congrès de Reims a été un faux Congrès : aucune ligne politique n’en est sortie. Ce Congrès n’a pas tranché, le PS est empêtré dans ses contradictions, plus préoccupé des égo de ses dirigeants que des idées politiques à proposer. Quand  le PS renouera-t-il avec les artistes, les intellectuels, mais aussi les citoyens ? Quand les “éléphants” cesseront de penser davantage à leur carrière qu’à leurs convictions et leurs engagements? Quand aura-t-on des élus socialistes qui ne seront plus des “professionnels” de la politique ?


Il n’est pas possible que rien ne se passe aujourd’hui. Il n’est pas possible que des etats généraux ou un Congrès exceptionnel ne soient organisés. L’heure est grave, le désespoir des militants et des électeurs du Parti Socialiste est immense. Il n’est pas possible que cela ne débouche sur rien, que cela ne trouve aucun débouché. La défaite d’hier doit aboutir à de profonds changements. Il ne faut plus confondre la fin et les moyens. La question des alliances (Modem, gauche…) est un moyen, cela ne peut pas être l’objet d’un Congrès (comme à Reims). Où sont passés les débats sur la fin, sur le but du socialisme? Relisez Jaurès, revenez aux fondamentaux. S’il le faut, une scission ne pourra être évitée, Mélenchon l’a compris depuis longtemps. Le PS ne peut plus se voiler la face : “trancher” est aujourd’hui indispensable.

Lire la suite

Martine Aubry... refuse toute rénovation.

8 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

Donc si j'ai bien compris notre Première Secrétaire, il faut approfondir ce qui ce fait depuis décembre 2008 au PS... fort bien... prochaine étape 10 ?

Tiens, un truc qui m'amuse si je puis dire, le Parti Socialiste fait le même score hier qu'en 2002 avec un certain Lionel Jospin (avec certes un FN fort mais une gauche émiettée)... Il serait assez méchant de rappeler que ceux sont pratiquement les mêmes ou leur filiation qui étaient et sont aux commandes du PS.... et donc ils vont la main sur le coeur nous parler de rénovation...

Symptomatique Martine Aubry disait que sa plus grande tristesseétait le fait que Benoit Hamon était battu... désolé mais moi ce n'est pas les carrières de tels ou telles qui me chagrine c'est de voir l'état des socialistes français et de la social démocratie européenne...  Manifestement la rénovation n'a pas le même sens pour tout le monde d'ailleurs il paraît qu'on a revu Jack Lang sur les plateaux.

Un autre petit points, il semble que pour nous faire croire au fait que les responsables ont bien compris le message, un vote sanction vis à vis du PS, ils vont proposer à Ségolène Royal un poste de VP à l'internationale Socialiste... juste une chose à quoi ça sert ?

La vraie responsabilité, c'est une démission collective de la direction.



Lire la suite

Parti Socialiste : le renouveau ou la mort….

7 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

Donc le PS pèse moins de 17%, 16,8% pour être exact. Ce score est tout simplement catastrophique, c’est un séisme de magnitude 10. Je ne doute pas que nos dirigeants dans leur grand courage ne manqueront pas de s’exonérer de leurs responsabilités pour en faire une responsabilité collective… comme d’habitude.

 

Pis, dans les régions Ile de France et Sud Est, le Parti Socialiste arrive derrière Europe Ecologie.

 

A cette heure, il n’y a plus de dirigeants, plus de direction… juste des militants qui en ont marre de ne pas être entendus.

 

Congrès extraordinaire, Etats Généraux… on ne parle plus de 2012 mais de survie, de projet… et le « à gauche toute » ne servira à rien… la preuve ce soir, Benoit Hamon sort du Parlement Européen.

Lire la suite

Les résultats dans l'Union Européenne

7 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

Lire la suite

Et si on allait vers un big bang ?

7 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

Le jour le plus long et sans doute le plus mortel pour les gens mobilés dans les bureaux  de vote… je sais, j’ai connu ça et les européennes sont un calvaire.

 

Tiens, je relaye l’appel de Peuples au boycott de TF1 et d’Opinion Way pour ce soir, encore faut-il que cette chaîne consacre plus d’une heure aux élections européennes.

Comme je vous l’ai déjà dit, je serai sur Le Post pour commenter la soirée en direct.

 

Sinon pourquoi je parle de big bang, c’est vrai je suis assez adepte d’une recomposition du paysage politique. Ce n’est pas le sujet de m’étendre sur ce que recouvre cette recomposition mais la crise et la prise en compte (enfin) de la problématique du développement soutenable a fait exploser les lignes et grilles de lecture.

 

Alors, pour que vous soyez moins « bête », je vous livre ce sondage qui court dans le landerneau politique que j’ai eu d’une source authentifiée et sérieuse : UMP 28,5 % ; PS 18 % ; Europe Ecologie 16,5% ; MoDem 10%.

 

Voilà.

Lire la suite

Sondages : un petit récapitulatif.

6 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

Bon, j-1 avant cette élection européenne, un petit tableau qui récapitule les derniers sondages.

Pour votre info, je serais sur Le Post pour commenter tout au long de la journée et en soirée ce scrutin.

Bonne chance aux scrutateurs et aux présidents des bureaux de vote... Solidarité pour ce jour le plus long (ça ressemble à la traversée du Sahara sans eau...) que j'ai déjà connu.

On verra demain si il a manipulation... au fait pourquoi Bayrou n'a pas donné les noms tout de suite ?

  Sofres CSA Op. Way Ipsos Moy  Tendance
UMP 27 25 26 27 26,25 3(=) 1(+)
PS 19 20 20 21 20 2(-) 2(=)
MoDem 12,5 14 12,5 11 12,5 2(+) 2(-)
Europe Ecologie 15,5 11 12 11 12,375 3(+) 1(=)
FN 5 7 6,5 5,5 6 1(+) 2(-) 1(=)
Libertas 4 6 5 6 5,25 3(=) 1(-)
FdG 6,5 6 6 6 6,125 2(=) 2(+)
NPA 5   5 6,5 5,5 2(-)  1(=)


Lire la suite

PPE vainqueur, Bayrou crie à la manipulation…

4 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

nullBon… ben comme annoncé ici même, le PPE va sortir vainqueur de ce scrutin à l’échelle européenne. Non qu’il s’agisse d’un art divinatoire dont j’aurais hérité de mon arrière-grand-mère, c’est simplement le constat lucide mais néanmoins tragique sur une social démocratie en proie à un marasme idéologique sans précédent.

 

Certes ce chiffre n’est qu’une projection donnée par les chercheurs de la London School of Economics and Political Science mais bon à moins d’un renversement de tendance spectaculaire, je vois mal comment pourrait être remonté un écart de près de 70 sièges en moins de 4 jours… Ah si avec l’appel des anciennes gloires (Jospin, Schröeder, Delors…) bref les mêmes qui ont été justement incapable de repenser la social démocratie si ce n’est en se pliant aux desideratas du libéralisme d’alors.

 

Cette fin de campagne aura été comme tout son déroulement, morne plaine dans un monde en plein chaos et avec au final la reconduction de Barroso... beau symbole…


C’est tout le paradoxe, comme si en fait, la vieille Europe avait été épargnée par la crise… oui comme si… car la réalité est beaucoup plus sombre pour les centaines de milliers de salariés (probablement de millions en fin d’année dans les années suivantes) qui eux sont touchés de plein fouet.

 

Alors que Bayrou crie à la manipulation de sondages qui le mettent en mauvaise posture (il est significatif que je parle de lui et non MoDem), tout cela semble bien dérisoire. Au fond, cette ruade m’apparaît plus comme un homme qui sait, à force de personnalisation de ce scrutin européen (point trop n’en faut), que de son résultat de dimanche dépendra son avenir.

 

En dessous de 12%, François Bayrou n’est plus l’homme au centre du jeu pour battre Nicolas Sarkozy en 2012. Dès lors le choix n’en sera que plus difficile, soit définitivement s’extirper d’une certaine droite encore bien présente même au sein du Modem, soit retourner gros jean comme devant dans sa famille d’origine ou… dans ses terres béarnaises pour ressasser sur son destin personnel.

 

Des pronostics ? non, simplement je crains que l’abstention soit encore une fois le premier parti de France avec des politiques qui bien entendu ne manqueront pas de s’apitoyer sur ce petite mort démocratique, et les projecteurs éteints ne feront rien pour changer cette situation…

Lire la suite
1 2 3 4 > >>