Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Mouais, Mouais…

26 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Donc le candidat préfasciste (d’après Emmanuel Tood… ), ministre jusqu'à ce matin, se réjouit de voir que le débat sur l’identité occulte le reste du débat … ce dernier n’a pas compris un point essentiel, les condamnations portent sur son amalgame honteux entre immigration et identité nationale… son ministère de la rafle est une insulte à l’identité nationale… justement.
Bon l’avantage, c’est qu’avant son départ, il nous a refait une petite démonstration de la réalité de son futur ministère… au moins les citoyens savent à quoi s’en tenir… hélas ces 10 dernières années de stigmatisions de l’autre ont plus que porté leur fruit… et nul doute que dans cette ambiance mortifère créée par Sarkozy, Lepen et quelques supplétifs (TF1, France2....) l’addition de leurs voix soit dès plus terrifiante…
Je peux comprendre  que Ségolène Royal de ne puisse laisser les symboles de la République à ces dangereux agitateurs… même si à titre personnel, je ne ressens aucun besoin d’exalter le drapeau français et la Marseillaise. Pour tout dire, je me sens davantage citoyen du monde que franco-français… au niveau culturel, au niveau politique et peut être encore davantage au niveau environnemental.
Aussi, j’entends bien les commentaires critiques d’hommes et de femmes de gauche qui trouvent anachroniques, dangereux ?,  les propos de SR… hélas, au regard  l’état de méfiance généralisé dans lequel nous sommes, oblige à ne pas laisser le champ libre à Sarkozy.
Ces derniers jours démontrent, si cela était encore nécessaire, que le choix n’est pas entre la peste et le choléra mais bel et bien entre une société de la peur, repliée sur elle-même et une société plus ouverte, attentive aux plus faibles.
Sarkozy n’est pas le représentant d’une droite dure, c’est l’incarnation d’une droite extrême culturellement et socialement… néoconservatrice… dont les pires exemples sont Bush et Berlusconi.
Le 22 avril sera l’heure du choix… rien à ce stade ne permet de prédire le résultat mais le pire fait parti des probabilités. Je n’ose imaginer un second tour Sarkozy/Lepen… et pourtant… c’est une éventualité à prendre très au sérieux… et les Français ne pourraient être dédouanés de leur responsabilité

Lire la suite

J’y étais…

23 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Je n’étais pas seul, nous étions quelques centaines à attendre ce moment, bravant ce temps de printemps encore incertain. Entre chiens et loups, entre pluie et grêle, une pale luminosité laissait entrevoir nos silhouettes en proie à des spasmes contenues.
Les hordes de nouveaux convertis arrivent des rues adjacentes. A l’intérieur du bâtiment, des ombres humaines s’agitent dans une sorte de chorégraphie sagement orchestrée… le décompte incertain jusqu’à ce moment fatidique s’égrène lentement… chacun cherche l’autre du regard, peu de mots sont échangés… l’heure n’est pas à la communication, en cet instant, la communion dégage un halot sépias… aucun n’aurait voulu manqué cette promesse d’une ère nouvelle.
Dans un murmure, les initiés se laissent aller à la confidence, écoutés par quelques profanes à la recherche de cette ultime rédemption, nouveau graal d’une humanité en plein doute. Réussir à s’en échapper, tel est l’espérance de cette foule compacte qui grossit inexorablement dans ce laps de temps inachevé.
Combien sommes nous… plusieurs centaines, quelques milliers… au fond ce n’est pas là l’essentiel, c’est de savoir, enfin, en phase avec le reste du monde.
Soudain, le bâtiment s’anime, des lumières aux couleurs pastelles irradient le parvis, en l’espace d’un battement de paupière… tous arrêtons notre respiration… dans quelques instants la délivrance pour quelques élus…
Les lourdes portes s’entrouvrent à peine que déjà les premiers parviennent à s’engouffrer dans la brèche… pousser par cette marée humaine, je survole l’épais tapis rouge de l’entrée… encore quelques mètres et je pourrais la toucher, cette déesse de l’illusion.
JE L’AI… enfin… cette première sensation tactile… ce premier regard plein de promesse à vis-à-vis de ce processeur Cell… 

 

Bon, c’est pas tout ça mais il n’y pas que la présidentielle dans la vie… y a aussi l’arrivé de la nouvelle Playstation sony en Europe. Ne croyez surtout pas que j’ai fait la queue pour une boite en plastique à 600 euros… et ouais tout de même… Mais en lisant les préparatifs de la multinationale pour la sortie de son machin… ça m’a inspiré ce petit post… On vit une époque formidable.

Lire la suite

L'avenir du Parti Socialiste ?

22 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

C’est un exercice inutile mais particulièrement jubilatoire pour « l’auteur » de se livrer à des prospectives improbables en tentant de s’appuyer sur son ressenti, ses expériences au sein du PS. Je m’excuse de refaire un petit tour du propriétaire mais il y a des évènements qui conditionnent le devenir du PS.

Le PS a désormais passé les 35 ans d’age… j’avoue que cette longévité l’échelle de la vie politique française est étonnante surtout que ses fondations repose essentiellement sur un homme, un contexte et un corpus idéologique particulièrement flou. A contrario des grands partis sociaux démocrates, le PS n’a jamais tranché de manière claire sa relation à l’économie… oscillant au gré des périodes de pouvoir et d’opposition. A cela, on doit ajouter une structuration et un fonctionnement de l’appareil qui n’a guère évolué depuis ses débuts… hormis l’introduction du vote nominal sur le 1er secrétaire au niveau national et fédéral, on ne peut pas dire qu’il y ait eu une réflexion soutenue pour prendre en compte les évolutions de la société.

A mon sens, le PS ne pourra se sortir de ses difficultés actuelles sans s’épargner un débat de fond sur ces deux éléments.

Sur les questions liées à l’appareil, les militants semblent avoir une longueur d’avance sur les dirigeants… ces derniers ont fait preuve d’une grande cécité en deux dates 1993 et 2004. En 93, à la suite de la débâcle électorale alors que déjà les militants avaient déjà le sentiment que les élus et dirigeants (qui sont très souvent les mêmes) étaient coupés des réalités de la vie quotidienne, rien n’a changé… on a redistribué les cartes sommairement et roule ma poule… Cinq ans plus tard, dans les sections, beaucoup de militants qui tentaient de faire remonter du terrain la mise en pratique de certaines de nos réformes phares avaient à nouveau le sentiment de ne pas être entendu… on connaît la suite… et surtout, hormis coller la responsabilité de la défaite sur les autres… ben toujours rien. En 10 ans, le PS est passé d’un socle électoral de 30% à 20%. Pourtant dès 2001, les résultats de municipales auraient dû interpeller plus d’un dirigeant (seul Mauroy demandait de prendre garde à ses résultats en trompe l’œil), le PS a perdu quantité de ville moyenne mais heureusement Paris et Lyon sauvaient les apparences… hélas !! Autre évènement, plus heureux, les régionales de 2004… divine surprise pour nos dirigeants… et je crois que, paradoxalement c’est ce qui a aidé de convaincre bon nombre de militants de s’affranchir de la tutelle « bienveillante » des notables du parti, au moment des votes internes.

Première épisode, le référendum interne et son résultat qui en première lecture peut sembler dans l’ordre des choses… or quand on connaît un peu le fonctionnement du Parti, le résultat interne est inespéré pour les partisans du « Non »… mais au-delà du chiffre, il y a eu un débat fort dans les sections qui a transcender les courants traditionnels… les débats convenus et souvent préréglés ont, dans beaucoup de sections, laissé place  à une confrontation d’idées entre Militants… c’est la première fois que la démocratie s’est exprimée avec autant de force en son sein. Ca aussi, c’est passé un peu inaperçu dans les bureaux feutrés des grandes instances.
A vrai dire, mais je dois me tromper, je crois que Ségolène Royal a compris ces deux mouvements issues de la base : besoin de s’exprimer et volonté de sortir d’une forme de dépendance à l’égard des dirigeants.
Certains pensent que SR doit son investiture aux médias… pour moi c’est faire insulte à l’intelligence des militants… DSK et Fabius sont avant tout représentatifs de ces « dirigeants éternels et infaillibles », au-delà des qualités respectives de chacun. D’autre part la réalité du site désir d’avenir n’est pas le fruit des médias mais bien de son appropriation par un certain nombre de militants… c’est en fin de course que certains « éléphants » ont rejoint Royal. Et à la décharge de cette dernière, sa capacité à s’affranchir de certains sujets sensibles ou tabous.
Ces deux votes et les débats internes qui ont précédés, sont des moments importants, voire fondateurs, d’une nouvelle aspiration des militants : ils existent, ils réfléchissent, ils votent… en somme, une prise de conscience collective sur le poids qu’ils peuvent avoir dans le parti, et ce sentiment je crois qu’il est désormais fortement ancré chez la plupart des militants.

De cela, j’en tire plusieurs conséquences pour l’après.

Le PS ne pourra faire l’économie d’un débat de fond, quelque soit le résultat, devant les militants anciens et nouveaux… si ils sont encore là après cette campagne de « mauvaise grâce ». Au cœur de celui-ci, l’économie (j’y reviendrai par la suite) et comment peut on faire fonctionner un grand parti en ce début de XXI sc. Sur ce deuxième point, plusieurs interrogations demeurent : peut on encore associer mandat électif et instances dirigeantes ; comment garder les nouveaux adhérents et donc, sous quelles formes les associer aux débats internes ; comment renouer des liens avec les syndicats (nous sommes le seul parti socialiste, je n’utilise pas volontairement le terme social démocrate, a avoir des relations aussi distantes avec les syndicats), les « intellectuels » ; la relance du processus européen pour qu’on ne peut laisser sans réponse.

Ces questionnements ne sont pas anecdotiques, ils conditionnent pour bonne part les orientations générales du Parti Socialistes mais aussi de la prise en compte du réel dans ses choix programmatiques
.

Couplé à l’économie, au malaise persistant entre militants et dirigeants, aux non-choix dont on mesure l’impact électoral, tous les ingrédients d’une recomposition sont dans l’entonnoir… mais… il y a un « mais » qu’a parfaitement posé Malakine… à un an d’élection locale… quid des élus ? Alors que ces derniers influencent encore fortement le PS... Cependant  le Parti Socialiste et ses militants peuvent-il encore attendre cette refondation dont il a grand besoin ?
Ps : désolé si parfois c’est illisible… j’essaye de condenser ma reflexion.

Lire la suite

Soutien minimum…

22 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Entre deux portes, « notre » Président en sursis nous a donc indiqué son choix « Personnel »… C’était beau comme déclaration… je ne suis pas le seul à le dire mais franchement faire moins, c’était difficile… au-delà de ce service minimum, Sarkozy se voit désormais comptable du bilan gouvernemental de ces 5 dernières années… bon pour beaucoup c’était déjà une réalité mais pour Sarko, ce n’est pas gagné  de défendre le paquet cadeau qu’il a pris grand soin d’éviter jusqu’à maintenant…
Sinon… énième sondage… et patatras… Le Bayrou repasserait en dessous de la barre des 20%... Mon dieu… mon dieu… mon dieu… et nos grands ‘nalystes de se pignoler de bon matin sans aucune retenue vis-à-vis des sondagiers et de leur cuisine au pifomètre. Vous me direz on ne mord pas la main qui vous nourrit…
Hannn sinon ce matin j’ai entendu un journaliste signé son euthanasie… il a osé, l’inconscient…, dire du bilan de Sarko qu’il était mitigé… on devrait définitivement interdire tous ces bolcheviques qui pullulent encore dans les services publics.

Autre chose moins amusante… hier en regardant les infos, j’ai pu admirer la très grande décontraction avec laquelle le patron de la CGPME a accueilli Lepen… tout sourire…. la haine se porte bien merci pour elle.
Ouups…. Une chose qui n’a rien à voire avec la belle campagne quoique… la semaine dernière avec les températures caniculaires (ouais 15/16° tout de même) que nous avons connues… certaines villes du de la région ont été mises en alerte rouge au niveau de la pollution atmosphérique… heu, ben… franchement, et là ce n’est plus le militant qui cause dans le poste, je trouve ça INQUIETANT… doit-on déjà préparer les masques pour l’été ou c’était simplement la faute à pas de chance ? Mais je ne doute pas qu’une bonne partie de nos concitoyens trouvent cela normal et qu’on en fait un peu beaucoup avec l’environnement… dormez tranquille, ils veillent sur nous…
Comme je vous le disais hier, j’ai bel et bien paumé ma clef usb, donc je réécris mon article sur l’avenir du PS… pfoufff quel dégourdi je fais… demain première partie sur la prise de distance des militants à l’égard des dirigeants.

Lire la suite

Démocratie participative…

21 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Le sarko a décidé désormais de lâcher les coups….  Pour lui la démocratie participative, « c’est démagogique »…. Bien, bien… donc appuyer ses propos sur des enquêtes d’opinion qui chaque jour qui passe sont de plus en plus vilipendées et contestées (hier soir sur France Culture… un vrai ball-trap… pour les sondagiers comme on dit lessivier)… je vous l’accorde sauf par quelques journaleux et analystes foireux qui pensent encore que salons parisiens riment avec France…c’est l’alpha et l’oméga de la démocratie du XXI sc…
Je note au passage que ces mêmes commentateurs qui relayent ce propos borderline n’en font aucune analyse… Enfin, si moi petit citoyen, modeste militant, je creuse un peu le propos de l’autre furieux, je trouve qu’il y un coté « Votez et fermez là »… c’est une façon de voire les choses… certes un peu archaïque à l’ère de l’Internet et d’une information plus horizontale .Vous pouvez remarquer au passage, mon ton qui ne se veut pas vindicatif à l’égard de ce candidat/ministre. Je respecte la « puissance » de son analyse, style grand Empire, mais je trouve surtout pathétique pour quelqu’un qui prétend à la plus haute fonction de l’Etat prenne de si haut la volonté des citoyens de vouloir exercer un tant soit peu leur pouvoir de contrôle…. Ah oui, il aussi lâché le mot de Soviet… preuve s’il en est que son cerveau et ses pratiques datent bien du siècle dernier… d’autre part, je pense pas que seules les municipalité de gauche ont mis en place des structures de concertation, de démocratie participative… dans le tas, il doit bien avoir quelques soviets de droite, non ?
Bon, je termine, je suis à 80%, mon devoir de papa m’appelle – arfff, j’ai paumé ma clef usb avec mon article sur le PS, j’aurai un peu de retard sur le sujet- .

Pour en finir avec Sarko, je trouve que plus il est sur la défensive/offensive (d’après le Monde), plus il devient inquiétant….

Lire la suite

C'est parti...

20 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Je suis en cours de rédaction de mon post sur le possible avenir du PS, de mon point de vue de militant de base. Il sera un peu plus long que prévu, je l'étalerai probablement en plusieurs fois, la première partie (dès que je retrouve ma clef USB...) sera en ligne demain.
Depuis hier, on compte 12 candidats avec un José Bové ric-rac, la ligne de départ semble dégagée pour les favoris et pourtant, je suis très circonspect... 70% pour les partis de gouvernement... je n'y crois pas une seule seconde pour le 22 avril. Surtout qu'ici et là, certains décortiquent ces fameux sondages et découvrent certaines bizarreries... comme le dernier qui voit Sarko s'envoler de 4%... or sa date de réalisation est antérieure à d'autres sondages moins favorables... Dans ce sens, la gauche est invariablement trop basse... je peux me tromper... mais en 2004, lors des régionales, la gauche dans son ensemble a fait 8% de plus que la prédiction des sondages... et la situation politique ne s'est pas franchement améliorée, loin de là... comme Todd (à lire l'analyse de Malakine), la nuisance de Lepen est comme toujours sous-estimée... et je ne pense pas qu'aller sur son terrain puissent ramener des électeurs égarés... les conforter plus sûrement... d'autant que Lepen a peu de chance d'être élu, davantage d'être entendu...  ses électeurs le savent.
On entre enfin dans une période plus équitable pour l'ensemble des candidats... et c'est tant mieux... peut être que les médias se pencheront davantage sur les propositions que sur les riens... on peut espérer... rêver comme dirait l'autre... rêver d'une société plus sécuritaire quand tu as 20 ans... drôle de rêve tout de même...
Ah oui petit point personnel, on nous parle souvent de formation tout au long de la vie, enfin assez peu pour le moment, je suis dedans... et bien ce qui nous arrive m'interroge sur cette volonté affichée. Notre cursus d'ingénieur intègre le fameux dispositif LMD (Licence-Maitrise-Doctorat), très bien sauf qu'en regardant de plus près la chose... on allonge considérablement le cursus pour les nouveaux entrants et que de surcroît ceux qui étaient déjà dans le cycle se voient obliger de repasser des modules, certains qu'ils avaient validés sont dézormais obsolètes... bref, ça me donne la furieuse impression que si l'ascenseur social est en panne on ne fait absolument rien pour que les choses changent... Bien au contraire...  ah zut, j'oublie que Sarkozy n'appartient plus aux derniers gouvernements Raffarin et Villepin....  Mais bon les promesses ne valent que celles et ceux qui les entendent.... Drôle de campagne qui s'ouvre là...
Lire la suite

Les loqueteux du Monde…

19 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Je ne sais pas si vous avez jeté un œil sur le grand torchon du soir ce week-end mais là encore ils ont fait très fort… rien que dans les titre on touche du doigt la haine viscérale à l’encontre de Ségolène Royal : « DSK, journée en enfer », « Jospin, un soutien mesuré »… pas mal non.
Si il fallait encore s’en convaincre… le Monde et ses vaillants cani-journalistes roulent bien pour Sarkozy…
Je ne demande pas à ces loqueteux scribouillards de dire que SR est divine… j’aimerai seulement qu’ils tentent de faire objectivement leur boulot… là on est en droit de s’interroger si il n’y a pas un émissaire du ministère de l’intérieur qui veille à la « bonne tenue » des articles.

Pauvre Beuve-Méry, il doit se retourner dans sa tombe à regarder son journal de référence se complaire dans la presse de caniveau où désormais l’intelligence et l’analyse sont désormais regardées avec méfiance… voire comme une conspiration contre l’identité française et son mentor lepénisé sous couvert de citoyens républicains en déshérence…
Hier Simone Weil dit toute l’inquiétude sur le ministère honteux de Sarkozy… épiphénomène pensez donc… Aujourd’hui, le même nous promet un plan Marshall pour les banlieux… se contredisant sur ce point après les émeutes de 2005 dans les banlieues puisqu’à l’époque les socialistes en exigeant ce plan étaient des crétins irresponsables… mais non il n’y pas d’incohérence juste une prise en compte de la réalité… deux ans pour en arriver là… 5 ans pour se dire qu’une police de proximité c’est peut être pas mal… la liste est longue de ses alternoiements … mais Le Monde n’en a cure,  il faut tout faire pour élire un président qui a toujours quelques années de retard… au fait, ce n’est propre à une lecture conservatrice… belle vision de la société et quel beau projet…. Mais bon l’urgence c’est de plaire à l’électorat lepéniste… le reste n’est que foutaise.
Un autre truc qui m’a énervé… à écouter certains journalistes… Royal vient de découvrir le saint graal avec la « VIème République »… juste une chose messieurs… si vous aviez lu les propositions dans le pacte présidentiel et les déclarations sur les institutions de Ségo, vous n’en seriez pas à faire des titres si miséreux et insultants… elle n’a pas attendu Bayrou pour avancer des mesures institutionnelles… Sarko… ben il attend le vent…. Enfin, un pouvoir à la Poutine pourrait le satisfaire… j’exagère… « Tolérance zéro », « ministère de l’immigration et de l’identité nationale », « bouclier fiscal pour les plus aisés », tentatives d’intimidations de certains médias peu conciliants (cf Libé), barbouzerie des RGs, «  volonté de reprise en main de la justice », opérations immobilières litigieuses… bon j’arrête là ça fait plusieurs pages sinon … c’est déjà pas mal pour un simple candidat non ?

Lire la suite

Un boxeur, un baromètre.

19 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Gabriel est tombé face contre terre chez sa nounou vendredi, résultat… on dirait Mormek (le champion du monde de boxe… Stade 2 est ma messe à moi…) avec un nez virant vers le bleu/jaune du plus bel effet. Notre baromêtre, c’est Ivan… depuis cette merde de bronchiolite... dès que le temps devient humide et froid et bien on sait qu’il est bon pour des séances de toux en soirée… rien de grave… mais pour les parents c’est toujours un peu stressant. Sinon grande nouvelle…. Il a fait deux nuits complètes !!! Enfin, on ne va pas crier victoire trop vite… rien n’est jamais acquis…
Sinon, ils sont en super forme et nous avons remarqué que les colères quotidiennes de Gabriel que nous avions essuyées durant les vacances avec ses grands-parents se sont estompées… bizarre je trouve mais je ne veux surtout pas en tirer de conclusions hâtives…
Week-end doux car nous avons bien profité des enfants ; j’en ai également profité pour remettre de l’ordre dans mes cds… 3 heures de boulot… mais je n’ai pas poussé le vice à faire du classement alphabétique et par année… ça viendra avec l’espace bibliothèque. Week-end bobo également avec son lot de compotes, purées pour les enfants… tranquille quoi.
Politiquement, ben pas grand-chose… des sondages contradictoires en terme de tendance ; nous aurions pu faire le rassemblement des élus à Paris pour Ségolène Royal mais très honnêtement non que le cœur n’y est pas mais ça fait du bien de se poser. Enfin, les éléphants se montrent… pas trop tôt… à ce propos, je vais vous infliger dans la semaine un article sur le Parti Socialiste… et son horizon à court terme quelque soit le résultat de la présidentielle… de mon point de vue. Et demain, je sèche la réunion des bloggeurs Lillois pour une réunion de l’association Villeneuve 2015 (créée par Jean Michel Stievenard)… pour quoi faire… qui sait… A signaler pour le 29 mars, un rassemblement de femmes  pour Ségolène Royal à l’espace concorde organisé par Danièle Deffontaine… je sais juste que Marianne y participera… et moi… ben relégué à la cuisine J.
Enfin, une grande décision… on va passer en dégroupage total… Tout IP… j’espère que la technologie est enfin mature… ça me promet quelques afflux de sang…
Pfouff… il neige à Lille…. Dire qu’on est allé dans les Vosges, il y a dix jours, sans trouver 1 gramme de neige…

Un petit jeu pour terminer : calculez votre empreinte environnementale ... à titre perso j'ai fait 53040

Lire la suite

L’interview de Besson dans le Monde….

16 Mars 2007 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

C’est marrant les hasards ; déjà les premiers pages du bouquin de besson arrivaient dans les mains d’Arlette Chabod quelques minutes avant le direct avec Royal… et le lendemain Le Monde nous gratifie d’un long entretien avec lui…. pure coïncidence que tout cela.
Le moins qu’on puisse dire c’est que « le monsieur que personne ne connaît » n’y va pas avec le dos de la cuillère dans la démolition en règle… en suivant son raisonnement… je me demande si c’est bien lui qui a écrit la brochure du PS sur Nicolas Sarkozy, je pense qu’il devrait porter plainte pour usurpation d’identité.
A le lire, on lui donnerait le bon dieu sans confession à ce saint homme qui veut nous écarter du chemin du mal… incarner par SR… je passe sur le portrait déjà bien tiré de son incompétence, de son autoritarisme… rien de bien nouveau… par contre, cette dérive autoritaire et populiste lui rappelle certains travers de l’Amérique Latine… y a pas de noms mais on imagine sans peine… Chavez, Pinochet, Castro, Peron… rien que ça… et surtout c’est super d’avoir attendu plus d’un an avant de sortir ton bouquin…
Ohhh il reste un homme de gauche… bon d’accord il ne votera que Ségolène face à Lepen… je comprends pas là… autant aller jusqu’au bout de ta description mon coco… et être cohérent… vote Lepen si tu as si peur pour tes enfants !!

 

Au nom donc de ses valeurs de gauche, on en conclut  que Bayrou et Sarko sont de gauche… tu ne veux pas nous prendre pour des quiches aussi… tellement qu’il en vient à s’excuser auprès de Sarko sur des propos de Hollande à l’égard du candidat/toujours ministre lors du meeting de Villepinte.
Un grand moment, c’est bien entendu, on peut d’ailleurs discerner les trémolos dans la voix de ce saint homme, le couplet sur la démagogie de Ségolène Royal sur la question du 2ème porte avion nucléaire ; pour lui c’est l’horreur absolue… en passant, je demande ce qu’il pense du ministère de l’immigration et de l’identité national de son nouveau copain...
A la lecture de ce torchon… on comprend bien une chose, il voue une haine inexpugnable vis-à-vis de Royal… pourquoi pas… la seule chose qui m’interpelle c’est comment on peut tomber si bas dans les insultes, la démagogie et cette volonté affirmer de faire perdre son propre camp… ça m’interpelle tout de même sur le degré de rancœur de certains au sein du parti par rapport à notre candidate….
Le peu que j’ai vu d’elle hier à la télé… je ne peux m’empêcher de penser à son courage, sa résistante dans cette aventure qui, manifestement, ne peut être qu’une affaire d’hommes… n’en déplaise à certains, le problème est bien là.

Lire la suite

Des petites choses en vrac.

16 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Ce matin, on apprend que 55% des français sont d’accord avec le ministère vichyssois de Sarkozy… on précise (enfin au moins sur Inter) que le sondage a été effectué sur le net… Waouhhh c’est vous dire la fiabilité du truc… déjà les sondages via le téléphone et le fameux panel sont sujets à caution avec une marge de +/- 4, sur le net on doit être à +/- 20 minimum… Ben oui, déjà on ne sait même pas si le programme contrôle la provenance du vote qui est de surcroît volontaire. C’est facile de mobiliser ses partisans et tout aussi facile de modifier sa provenance (de manière barbare on éteint son modem, on rallume et hop on est nouveau avec une nouvelle IP, on peut aussi le faire via les « masqueurs » d’adresse…). Hallucinant de n’importe quoi mais ça a influé le Sarkozy dans son meeting du soir… Pauvre France…. On est bien barré avec sa gouvernance moderne
Sinon, en auditeurs fidèles de France Inter, vous avez dû entendre le débat entre Sylvestre et Marris sur la réunion des « économistes » à Paris. Vous aurez donc noté que je l’ai évoqué hier… bien entendu, notre Jean Marc national se reconnaît dans les propos qui ont été tenus… ce n’est pas un scoop, il y a longtemps que ce connard fait parti de ces biens pensants… je serais curieux de connaître ces tarifs à ce gus qui vient sans rire défendre que le pauv’ smicard est déjà trop payé…
Hier, comme à mon habitude, je n’ai pas regardé Ségolène Royal sur France 2 ou quelques images furtivement… juste le temps d’apprécier la transformation du caniche Chabot avec Sarko en pitbull…
Non, hier comme je « m’ennuyais », j’ai décidé de me rendre à une commission plénière sur le budget municipal… nous n’étions pas foule… une petite douzaine d’élus… vous me direz, j’avais un peu de retard dans mon courrier… j’avais encore des cartes de vœux à lire…. Honnêtement je n’en suis pas très fier mais ça ne fait que conforter ce que je pense sur le décalage entre la pratique de institutions et la réalité quotidienne de ceux qui veulent s’investir… grosso modo… si tu bosses, que tu as des enfants et une compagne  avec lesquels tu veux passer un peu de temps… ben faut oublier… ce n’est pas fait pour toi… il faut être soit étudiant, soit retraité ou nec plus ultra… un professionnel de la politique…
Une chose de la vie municipale m’a fait bondir… les propos de Planck (leader de l’UMP sur Villeneuve d’Ascq) dans le mensuel de la ville sur la valse perpétuel des commissaires… on en change tous les 6 mois…. Non ce n’est pas la faute du ministère de l’intérieur mais du maire qui ne prend pas en compte la réalité de la délinquance dans sa ville… ahhh… il m’apprend une chose… la nomination du commissaire revient au maire… tant de pauvreté dans le propos ça me dépasse… pas de doute… avec Sarkozy, la pensée de la droite s’extrémise et s’appauvrie.
Dernière chose, sur le chemin du retour, j’écoutais Bayrou sur France Culture… je ne peux que me reconnaître dans ses propos concernant « le ministère de l’immigration et de l’identité nationale ». Pour lui c’est un non sens et  c’est dangereux qu’un gouvernement veuille traiter de l’identité nationale avec un ministère… oh que oui… l’histoire nous a montré que c’est le fait de régimes autoritaires et je pèse mes mots. En faisant l’amalgame immigration/identité nationale, Sarkozy a plus que franchi la ligne jaune entre les démocrates et les autres…. On le pressentait, il l’a fait sans vergogne.

Lire la suite
1 2 3 > >>