Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Un dimanche à rien…

30 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

9 heures, vaisselle faite, lave-vaisselle déchargé, maison rangée si on fait abstraction des jouets des enfants, après une soirée où on parlait du futur chapon qui tient ce blog… billet en gestation.

 

Un dimanche normal, un dimanche à rien, ça faisait quelques semaines que cela ne m’était pas arrivé… juste le temps de prendre du temps avec un cerveau plus disponible pour toute la maisonnée.

 

Ici aussi, on revient à la normale loin des pics d’audience des jours précédents (jusqu’à 2.000 visiteurs jour si j’en crois Google Analytics).

 

On survole l’actualité, on apprend qu’hier on a participé à la journée sans achat, on se désole qu’un employé de Wallmart soit décédé (associé comme dit la direction… esclave me parait mieux convenir à la philosophie de cette société), piétiné par quelques sombres crétins avides d’un GPS à 99 $... pauvre monde, pauvres connards…. Serait ce les mêmes qui défendent le dimanche travaillé, j’en suis certain. A ce propos, vous pouvez aller lire ce très bon blog d’un privilégié enfin selon certains critères.

 

Plus drôle, je m’étonne que les Aubry, Hamon et Delanoë travaillent à un texte ; naïvement je pensais que celui-ci était prêt depuis l’annonce faite un certain dimanche matin à la tribune d’un congrès.

 

Dans le même ordre d’idée, un certain Lefebvre, Frédéric de son prénom, olibrius de son état, se joint aux cris des journalistes après l’arrestation hallucinante de Vittorio de Filippis… On croit rêver alors que les états généraux de la presse tourne à la farce en matière de pluralisme.

 

Ivan est mort de rire avec notre concours de vocalises pendant que j’écris ce non article… un engagement est un engagement, un A4 par jour.

 

Marianne s’est intéressé aux Verts… le temps de découvrir le montant de l’adhésion…          dans une prochaine vie peut-être… Faut vraiment que les partis se penchent sur cette question… surtout quand on met en parallèle le bénéfice intellectuel retiré. J’avoue, avec l’hebdo (titre de  cette semaine « les socialistes sont de retour », triste aveu d’une direction plus ou moins reconduite…), et le Nord Demain… le PS devrait donner de l’argent… Dans le même ordre idée, sans esprit de polémique, j’ai un peu l’impression qu’un Monde d’Avance, c’est surtout le Monde de Benoît Hamon… sinon, il parait qu’il est contre la présidentialisation mais manifestement pas contre la personnalisation, c’est aussi Marianne qui me glisse ça dans l’oreille après avoir reçu la newsletter.

 

Je lis aussi que Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez ont lancé ce week-end leur parti de vieux… « Et puis, il ne faut pas oublier que la moitié des électeurs en 2012 auront 60 ans et plus… », Robert Hue annonce qu’il prend du recul vis d’un PCF incapable de se rénover.  La Gauche existe-t-elle encore en ce mois de novembre 2008 ?

 

Sinon, ce samedi, Nouvelle Gauche se réunissait à Paris, pour moi l’équation est simple : soit NG s’émancipe de la motion C, soit NG périclite. Dans le premier cas, j’y participerai, dans le second...

 

Dimanche pluvieux, ça va être compliqué de sortir… Gabriel fait un méga puzzle de 45 pièces, Colin vient se faire un petit 240 ml… je suis fier de mes petits gars.

 

Moi… je suis serein, zen… vache ça fait du bien.

Lire la suite

Pour une presse libre et indépendante.

29 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

Le service public de l'audiovisuel dépecé, des médias soumis chaque jour un peu plus aux grands patrons et amis du du pouvoir, hier un ancien patron de Libération arrêté et humilié par la police... 

Aujourd'hui, je relaye cet appel de Mediapart. Assez, il y en a marre !!

 

 

L'APPEL DE LA COLLINE

« POUR UNE PRESSE LIBRE ET INDEPENDANTE ! »

 

Lundi 24 novembre - Paris, Théâtre National de la Colline

Mediapart
et Reporters sans frontières ont décidé d'organiser le lundi 24 novembre, une soirée consacrée à la défense de la presse libre et indépendante. L'événement qui a réuni plus de 700 au Théâtre National de la Colline, à Paris, s'est conclu sur cet Appel de la Colline.

La liberté de la presse n'est pas un privilège des journalistes, mais un droit des citoyens.

Le droit à l'information, à la libre expression et à la libre critique, ainsi qu'à la diversité des opinions est une liberté fondamentale de tout être humain. Sans information libre sur la réalité, ambitieuse dans ses moyens et pluraliste dans ses fins, il ne saurait y avoir d'authentique délibération démocratique. Régime de tous les citoyens, sans privilège de naissance, de diplôme ou de fortune, une véritable démocratie suppose que tous soient pareillement informés pour être libres dans leurs choix et autonomes dans leurs décisions.

De ce droit du public à connaître les faits et les opinions procède l'ensemble des devoirs et des droits des journalistes. Leur première obligation est à l'égard de la vérité des faits. Leur première discipline est la recherche d'informations vérifiées, sourcées et contextualisées. Leur première loyauté est envers les citoyens et prime toute autre responsabilité, en particulier à l'égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics.

Défendre et promouvoir cet idéal suppose l'indépendance, la transparence et le pluralisme.

L'indépendance, c'est-à-dire:
- le respect général du droit moral des journalistes sur leur travail, afin de garantir que l'information ne soit pas réduite à une marchandise ;
- le refus impératif du mélange des intérêts industriels et médiatiques, afin de garantir que les opérateurs économiques n'aient pas d'autre objectif que l'information ;
- la préservation absolue de l'intégrité du service public de l'audiovisuel, afin de garantir que ni ses informations ni ses programmes ne soient contrôlés par le pouvoir exécutif.

La transparence, c'est-à-dire:
- un véritable accès, rapide et facile, à toutes les sources documentaires d'intérêt public pour la vie démocratique et le sort des citoyens, à l'image du Freedom of Information Act en vigueur aux Etats-Unis depuis 1967;
- une large protection des sources des journalistes, assurant le droit des citoyens à les alerter et à les informer, inspirée de l'excellente loi belge en vigueur depuis 2005;
- une publicité étendue sur tous les actes du pouvoir exécutif ayant une incidence directe sur notre vie publique, de façon à permettre l'interpellation libre et le questionnement contradictoire des gouvernants par les journalistes.

Le pluralisme, c'est-à-dire:
- une concentration limitée et régulée, de façon à éviter tout monopole de fait ou tout abus de position dominante ;
- une égalité de traitement de la presse numérique et de la presse imprimée, de façon à éviter toute discrimination stigmatisante d'Internet ;
- une reconnaissance à part entière de la place des lecteurs en tant que commentateurs, contributeurs et blogeurs, de façon à accroître la diffusion et le partage démocratiques des informations et des opinions.

Toute voie qui s'éloignerait de ces principes serait une régression.

SIGNEZ LA PETITION

 

Lire la suite

Afghanistan… une guerre oubliée.

29 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

 

 

Le Lion du panjshir est assassiné le 9 septembre 2001, le 11 septembre les twins towers sont frappées par deux avions, dans la foulée les Etats-Unis entrent en guerre contre les talibans… Et aujourd’hui ?

 

La guerre n’en finie pas, comme elle ne s’est jamais arrêtée pour une grande majorité du peuple Afghan depuis plus de 30 ans…

 

Par procuration, j’ai une infime partie de moi-même qui est allée là-bas, Marianne s’y est rendue une dizaine de jours en 2003. Alors encore maintenant, je lis toutes les dépêches concernant ce bout de monde perdu. Il y a peu, j’ai terminé les cerfs volants de Kaboul de Khaled Hosseini, parce que j’avais envie de comprendre un peu mieux, un peu moins que rien, à travers un écrivain expulsé malgré lui de son pays.

 

Pas de soldats français morts, l’actualité peut donc oublier et pourtant… l’Afghanistan est à nouveau au bord de la rupture, sur le fil fanatique taliban avec la probable complicité d’une administration bushiste en déshérence.

 

Quel est à ce jour le mandat de l’OTAN… on ne sait plus, l’a-t-on déjà d’ailleurs su réellement ?

 

A ce jour, on sait que les talibans ont repris le contrôle de la ville symbole de Kandahar, qu’ils sont à un jet d’obus de Kaboul et que le gouvernement d’Hamid Karzai ressemble plus que jamais à une baudruche vide, la corruption en plus.

 

Oui, on est à des années lumières de la libération promise aux femmes, quant à la démocratie… elle n’a jamais été qu’une idée en suspension comme souvent dans ces pays gangrenés par la violence, la pauvreté. Sans oublier quelques élites soigneusement choyées par nos pays occidentaux dès lors qu’elles ne remettent pas en cause une certaine vision d’un monde où l’argent demeure la seule véritable valeur. Quand en plus, les ressources en matières premières ne constituent pas son principal atout… pensez donc comme on s’en fout.

 

Tout au plus un vague intérêt géostratégique sauf quand sa frontière commune avec le Pakistan se transformerait en un vaste camp d’entraînement d’Al-Qaïda avec cette fameuse zone tribale (j’utilise un conditionnel car certains experts estiment qu’en fait on ne peut parler d’un groupe structuré et unifié pour ce groupe terroriste).

 

Ah oui, je me souviens du débat à l’assemblée nationale… Il y a avait peut être mieux à offrir que de savoir si on renforçait ou non notre effort dans cette région. 

 

Ami sarkoziste… nul besoin de me dire que Sarkozy avait raison… la plaidoirie gouvernementales était tout aussi mauvaise que celle de l’opposition… je crois qu’en la matière votre Président s’en cogne comme de sa première Rolex.

 

J'ai une pensée pour Nanou, président de Mères pour la Paix, qui doit bientôt y retourner.

Tiens… une autre guerre oubliée… la Palestine… j’y reviendrai bientôt.

 

 

 

Photo : Bouddhas de Bâmiyân.

 

Lire la suite

2 millions ; 3,8 milliards…

28 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

 

Deux chiffres, deux chiffres qui couvrent deux réalités très différentes. Le premier nous entraîne vers la détresse humaine, celui de ce qu’on appelle pudiquement les demandeurs d’emploi. Il s’étale depuis hier dans les journaux Pour mieux l’oublier... très vite... car il ne recouvre qu’une réalité officielle consentie à la populace. Celle des gouvernements qui depuis deux décennies, tentent de travestir cette face cachée d’une société de plus en plus inégalitaire, de plus en plus arbitraire.

 

Le second, c’est celui d’un monde irréel coupé du commun des mortels ; c’est le bénéfice net engrangé par ArcelorMittal pour le seul troisième trimestre de crise, il est en en hausse de 27% par rapport à l’année dernière. Mais pour prévenir toute mauvaise surprise à ses actionnaires du fait de la crise, la direction du groupe a prévu une parade… elle consiste a taillé dans ses effectifs, en somme comme ils disent c’est pour prévenir la gangrène à venir et dans un hochement de tête, nous acquiesçons et louons ces patrons ventripotents pour leur vision stratégique.

 

Dans les prochains mois, le débat tournera pour nos doctes « sachants »  autour de deux mots, récession ou dépression, de deux adjectifs durable ou passagère. Pendant ce temps, les plus fragilisés régleront la note car dans cette société inégalitaire, il n’y a pas lieu de chercher longtemps ceux qui paieront… le travailleur, le salarié, la futur bête de somme (retraite à 70 ans, extension du chômage partiel, travail contraint le dimanche). Rassurons nous, ils parviendront à nous convaincre que c’est un passage obligé avant que la machine reparte ; entre-temps, l’esclavage moderne aura progressé, le servage aura repris ses pleins droits.

 

Sauf qu’il y aurait comme un petit problème à cette jolie théorie en vigueur depuis une trentaine d’années… Car si il est vrai qu’à chaque sortie de crise, cette fameuse croissance est repartie de plus belle pour le plus grand bonheur de tous et surtout de quelques uns… oui la clef de répartition étant de plus en plus, je suis désolé de me répéter, inégalitaire. Aujourd’hui, nos mêmes doctes économistes (enfin ceux qui ont accès plus facilement aux grands médias) oublient souvent une donnée fondamentale pour ces reprises salvatrices, elles se sont « construites » sur un carburant miraculeux et éphémère… l’endettement des ménages, toujours plus d’endettement avec à l’arrivée un surendettement chronique et non résorbable.

 

Rappelons-nous, il y a encore quelques mois, il devait s’agit d’une crise passagère due aux seuls subprimes. Aujourd’hui, et naturellement il y a contagion, un effet domino de plus en plus marqué. Comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement, ces fameux produits financiers reposaient sur un constat : le premier étage du crédit ayant déjà dépassé sa cote critique, il fallait à tout prix inventer un deuxième étage avec de l’endettement à la base non solvable mais qui pouvait masquer temporairement l’impasse dans lequel le système allait être acculé inexorablement.

 

Crise du crédit, crise du bâtiment, crise de l’automobile… au suivant… alors nos gouvernants tentent de faire face à coups d’expédients… on injecte des milliards dans les banques, en laissant crever au passage des pans entiers de l’industrie… paradoxe qui ne fait que confirmer que nous sommes désormais dans l’ère de l’économie irréelle… on va même jusqu’à proposer aux parasites chômeurs (selon la vulgate néolibérale), un peu plus d’indemnisation (cf le plan de l’Union Européenne).

Mais la quadrature du cercle vertueux… ah oui, dans un temps ancien, on nous avait parler de cette fameuse croissance vertueuse… demeure insoluble… On ne peut plus faire appel au crédit pour tenter de faire repartir la machine.

 

Reste maintenant à réinventer un monde plus raisonnable, plus équitable, moins inhumain… avec une inconnue supplémentaire dans cette équation, il nous faut aussi prendre en compte l’environnement, celle d’un monde fini… bref, ce n’est pas gagné surtout avec les mêmes qui nous rabâchent des tombereaux d’inepties et de fables depuis l’avènement du modèle reagano-thatcherien au débuts des années 80.

 

PS : ça fait du bien de sortir du PS…

Lire la suite

Exclusif ! Le classement Wikio… Elle…

27 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses


 

Comme souvent, je dispose d’information de première main (ne jamais en changer…) concernant LA nouveauté wikio du mois de novembre… Désormais il faudra également mater le classement des gonzesses en partenariat avec le magazine Elle.

 

Ben  pourquoi un classement de meufs… Pfouff…  vous êtes bête… parce qu’une fille, ça blogue pas pareil… ça blog plus futile, utile : conseil épilation pour pas souffrir pour être belle, le coin popotte pour pas prendre de kilos, la couture of course pour être toujours habillé comme un sac…

 

Bref… pendant que nous, Homos erectus, bloguons du temps de la planète et des choses sérieuses ; il faut bien que nos bobonnes puissent vaquer à des joies plus simples et restent à l’écart des chaos et de l’ébullition des cervelets dont nous sommes, nous males, les seuls dépositaires.

 

Donc, je salue comme il se doit… l’arrivée de ce prochain classement qui place les femmes à leur très juste place… faudrait pas déconner non plus. D’ailleurs, je m’inscris en faux par rapport à Gaëlle… tous mes arguments démontrent l’utilité d’un tel classement et au contraire les catégories me semblent très judicieuse… Mode, Beauté, Chroniqueuses (celle-là me parait d’ailleurs en trop…), Dessinatrices, Cuisine, Créations, Mamans/bébés, Sexe-love… tout un programme.

 

D’ailleurs comme pourrait-il en être autrement car comme le souligne Monsieur Poireau chez Erika Mainville (à ne pas confondre avec 3615 ulla… Comment auraient elles le temps de bloguer des choses sérieuses alors elles font tout…

 

C’est bien simple, elle ont désormais pour celles que je lis (je l’avoue parfois je craque), elles ont inventé un nouveau concept bloguesque : C’est jeudi, c’est blog de filles

 

En tout cas… bravo à Wikio pour ce buzz pas chère !

 

Allez les filles sans rancune et n'allez pas vous plaindre en MLF mal bloguées !

 

Et Bravo à Olympe pour sa future entrée dans le top 10 de wikio asexué.

Lire la suite

Débranchons Frédéric Lefebvre...

26 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

 

Une fois encore, la bêtise, la méconnaissance ont encore frappé durement le sémillant Frédéric Lefebvre, porte-parole et secrétaire national à l'économie de l'UMP.

 

Notre homme veut donc taxer les service Internet fournissant des images qui bougent... bon pourquoi pas hein... ça peut encore se discuter mais surtout notre député veut donner au CSA le soin de fixer les règles permettant la mise en oeuvre de tout moyen adapté à la nature de ces services afin d'assurer la protection de l'enfance et de l'adolescence".

 

Comme moi vous voyez gros comme une maison, ce soucis permanent de l'UMP et son fantastique Président (l"homme au 6 cerveaux bien irrigués) de vouloir contrôler le Net... Aujourd'hui les vidéos, hier comme demain les blogs... "où qu'on insulte allégrement nos dignitaires au dessus de tout soupçon car oeuvrant pour le bien de tous et surtout de quelques uns avec ce gouvernement".

 

Au delà de l'aspect purement légal qui doit nous garantir la liberté d'expression... quelle connerie ce truc.... ce puits sans fond de sciences, Frédéric Lefebvre, ne connaît manifestement pas bien la réalité de ce machin un peu bizarre constitué d'ordinateurs reliés via des bouts de fils et des langages tout aussi ésotérique pour causer entre eux.

 

Copain, tu sais d’après ce que j’ai entendu, il y a des déjà des choses qui circulent pour contourner la peur du gendarme engendrée par votre dernière phobie contre le téléchargement illégal.

 

C’est vraiment curieux cet empressement de cette droite réactionnaire à tout contrôler, tout régir sur tout et n’importe quoi et de faire passer ce genre de saloperie par la fenêtre... un peu comme la retraite à 70 ans, le travail le dimanche...

 

Peut on proposer une loi pour débrancher le Lefebvre ?

Lire la suite

Retour à la normale.

26 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

Ouf … on sort de cette bulle en apesanteur permanente mais d’une opacité bien lourde, je vais enfin pouvoir reprendre ma vie de simple blogueur engagé et… adhérent d’un Parti Socialiste qui n’en finit pas de retourner dans le passé pour éviter d’en tirer la moindre leçon.

 

Refaire un peu de tennis car j’avoue ça me manque, hormis un match d’interclubs en double (gagné par ailleurs), rien depuis près d’un mois. Retrouver ma pleine place dans la maison que mon esprit avait délaissée depuis ces semaines un peu folles. Reprendre le temps de regarder mes trois grand petits bonhommes, reprendre le temps de regarder Marianne…

 

Reprendre le temps de lire des choses plus intéressantes… Balmeyer… je te prie de m’excuser pour le retard accumulé.

 

Refaire des papiers qui ont prise avec le réel comme par exemple en évoquant un candidat qui a fait campagne sur le « travailler plus pour gagner plus » et qui aujourd’hui nous sort, en Président, un « chômer partiellement plus pour gagner moins »… hallucinant ce type, se rend-il compte que ces ouvriers se demandent seulement si ils vont pouvoir faire manger leur famille durant 30 jours… tant de mépris me sidère.

 

Se récolter des gens comme Sapir, Jorion pour tenter de vulgariser, à mon modeste niveau, leur compréhension des bouleversements économique qui s’accumulent depuis des semaines.

 

Tiens à ce propos, j’ai commencé le livre de Mathias Matallah « Si nous ne faisons rien, nous ne pourrons plus nous soigner demain » même si son approche strictement comptable, que je ressens à ce stade, ne me satisfait pas.

 

Voilà, en somme un retour à ma petite vie que j’aime tant avec en plus ma tâche d’élu syndical avec ses réunions, ses rencontres, ses soutiens. Bref, de quoi meubler mes longues soirées d’hiver.

 

Réfléchir aussi à quelque chose d’autre mêlant Internet et Politique, une autre plateforme que les LeftBlogs avec toujours ce même soucis de la transparence, d’un attachement profond aux valeurs véhiculées par la notion de démocratie.

 

Je reste convaincu que les cadres existants ont en partie vécu, que les militants, les citoyens engagés doivent se réapproprier le débat, la circulation des idées.

 

Pour tout vous dire, avec Hypos, nous avons déjà évoqué cela. Elle, électron libre du MoDem, moi électron libre du PS.

 

Bref… vous l’aurez compris… Il y a du grain à moudre… 2012 si loin, si proche.

 

Un de mes lecteurs m’a fait parvenir cette proposition suivante : pourquoi justement ne pas sortir par le haut en décrétant que le parti socialiste profite de la crise pour formuler et porter au parlement une loi régissant toutes les élections dans les partis politiques. Car je ne pense pas que le PS soit le seul parti dans ce cas...Cela permettrait d'assainir par des bonnes pratiques la situation des partis et de renforcer leur attractivité aux yeux des citoyens. N'est-ce pas une opportunité rêvée? Deux commentaires, quelle crédibilité aurait le PS quand une de ses instances politiques majeures (le Conseil National) valide la fraude. Je rappelle au passage qu’une fraude d’un coté n’annule pas celle de l’autre, elle s’ajoute. Deuxièmement, est ce à la Loi de régir les comportements normaux de la démocratie interne des partis politiques

 

PS : grâce à Médiapart, j’ai appris que les « remerciements » semblaient avoir déjà commencés… Gilles Pargneaux, député européen et Patrick Kanner futur Président du Conseil Général…  Faut dire, ils n’ont pas ménagé leur peine… old parti…

Lire la suite

Recolement : Les motifs de la contestation !!

25 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

Exclusif, je vous propose le document qui a été transmis par Jean Pierre Mignard à la commission de recolement en pdf (les noms ont été barrés par mes soins) : c'est ici.

 

Bien entendu, je suis preneur du même document pour l'autre camp.

Extraits :

La commission de récolement devait examiner les irrégularités éventuelles du scrutin de vendredi dernier pour proposer ou non un revote. Étonnamment, cette commission a commencé hier tardivement ses travaux dans la matinée pour les terminer à 13h, les reprendre à 15h et les terminer à 16h30... Aujourd'hui, elle ne voulait les poursuivre qu'à 14h00, puis a finalement accepté de recommencer à 12h00 pour terminer vers 17h...

Comment reprendre les dizaines d'irrégularités dans les dizaines de fédérations examinées en si peu de temps ?

On peut également s'étonner du peu de garantie quant à l'impartialité de cette commission... : Une délégation de la direction sortante de 4 membres (dont le président), tous proches du camp Aubry. Une délégation de Martine Aubry de trois membres, une délégation de Benoît Hamon (en tant qu'observateurs, alors même que ce candidat n'était pas présent au second tour) favorable à la maire de Lille, une délégation de trois membres de Ségolène Royal : soit 9 membres contre 3...


1. Cas de la Nouvelle Calédonie :

« La section PS de Nouvelle-Calédonie s'inquiète de voir ses votes non pris en compte, mais fait confiance à l'impartialité des commissions de récolement, qui se réuniront lundi», a déclaré dans un communiqué Michel Jorda, responsable du PS dans l'archipel. Dans cette petite section, selon lui, il y a eu 16 votants, dont 13 se sont prononcés pour Ségolène Royal et 3 pour Martine Aubry. Cela nous rappelle aussi que lors de l'auto-proclamation de Martine Aubry, ces résultats n'étaient pas pris en considération (comme ceux des Antilles), beau respect des militants de l'outre-mer...

2. Cas de la section Lille Fives :

Le scrutateur (motion C) a appris par la presse qu'il aurait signé le Procès-verbal avalisant le fait qu'il y avait eu 88  voix pour Martine Aubry contre 8 pour Ségolène Royal. Or le scrutateur XXXXX n'a jamais signé ce document. Pour lui « il s'agit soit d'un faux pur et simple soit d'une falsification du document initial ». Les résultats étaient 58 pour Martine Aubry – 8 pour Ségolène Royal. Or le résultat annoncé est de 88 voix pour Martine Aubry. Le chiffre "58" a sous doute été transformé en "88"...

3. Cas de la section de Lille Ville :

Un SMS d'un camarade" aubryste" a été envoyé à 16h40 aux secrétaires de section précisant : "Attention ce soir. Ne donnez bien entendu aucune copie du procès-verbal du vote et apportez le nous au comité de ville des la fin. Merci pour tout et courage !".

Cette consigne est contraire aux instructions de la circulaire 1365 qui mettaient en place un système de centralisation fédérale à l'exception de tout autre. Les consignes de ce sms sont contraires aux statuts et doivent entraîner l'annulation du scrutin de toutes les sections de Lille.
Il s'avère qu'une abstention a été transformée en bulletin en faveur de Martine Aubry...

4. Cas de la Seine Maritime (fédération de Laurent Fabius) :

Le Docteur XXXXX, mandataire de Ségolène Royal a adressé un  communiqué valant protestation. Il n'y a carrément pas eu de réunion de la Commission de récolement, la seule signature d'Yvon Graic apparaissant sur un document à caractère provisoire. Une réunion de vérification informelle s'est tenue au siège de la fédération de la Seine Maritime. Aucun document n'a été proposé à la signature du mandataire.

Dans cette même fédération, ont été examinés les 69 procès verbaux et listes d'émargements parvenus à la fédération. Manquaient les documents originaux dans les sections suivantes : Barentin (20 votes), Gournay (21) Le Trait (10)  Londinières  (3), les résultats ayant simplement été transmis par mails par les secrétaires de  section . D'autre part, l'étude des documents transmis a pu faire apparaître de nombreuses irrégularités, ainsi : Dans la section de Bolbec, des militants (37) ont été transférés qui n'étaient pas à jour des cotisations selon le secrétaire de section. Dans la section de Montivilliers, des militants n'ont pas été autorisés à voter. Dans la section de Caudebec les elbeuf  (63 votes exprimés) : 2 signatures identiques ont été constatées en face de noms différents. Dans la section de Canteleu (420 votes exprimés) constat de la même signature en quatre endroits différents, puis de la même en trois, puis en deux, deux fois et enfin en trois endroits, soit au moins 14 votants sans signature spécifique. Dans la section de Eu-le-Tréport  il a été constaté qu'il n'y avait pas de cadenas pour l'urne et surtout l'isoloir « de fortune » a été installé bien après le début du vote. 

Les statuts du Parti Socialistes et la circulaire 1365 concernant le Congrès de Reims précisent que les adhérents et les élus doivent être à jour de leurs cotisations au moment du vote. Concernant les élus de la Seine Maritime, ce contrôle n'a pas pu être exécuté car la Fédération ne disposait pas de comptabilités fiables. Par ailleurs de nombreux conseillers municipaux et conseillers municipaux délégués sont dispensés du paiement de leur cotisation sans décisions officielles. Cette situation, si elle se vérifiait, consacrerait une rupture d'égalité parmi les électeurs.

5. Cas de la section de l'Isle sur la Sorgue :

Les élections du 20 novembre avaient déjà été annulées par la Commission de contrôle de la Fédération du Vaucluse. Lors du vote du 21, une personne qui a dépouillé le scrutin a carrément sorti des bulletins de son sac à main pour le vote du 21 novembre 2008. Pourquoi se gêner ?

Le résultat (41 voix pour Aubry, 5 pour Royal) a donné une progression pour Martine Aubry de 26 voix de plus qu'au 1er tour tandis que Ségolène Royal perdrait 16 voix par rapport au premier tour. Depuis ce vote, au moins dix adhérents ont certifié avoir voté pour Ségolène Royal... Ségolène Royal passe donc de 21 à 5 et Martine Aubry de 15 à 41, le tout à l'aide du sac à main !

6. Cas de la section d'Anse Bertrand :

Là encore, on pourrait presque en rire. Il est prétendu 48 inscrits, 37 votants, 37 exprimés et 36 voix pour Martine Aubry et 1 pour Ségolène Royal. Par exploit d'huissier, il a été constaté que le local du bureau de vote était fermé, qu'il n'y avait pas de scrutin organisé dans cette commune et qu'une première fausse adresse du local avait été donnée. Il semblerait qu'aucun vote n'ait eu lieu dans cette section entre 17 heures et 22 heures. Le secrétaire de la section se serait trouvé à 70 kilomètres de distance du lieu de vote et une signature apparaît pourtant au bas du Procès-verbal...

Lire la suite

Ni Dieu, Ni Premier Secrétaire…

25 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

 

C’est mon dernier billet sur la pétaudière socialiste, vous connaissez mon point de vue : Ségolène Royal et Martine Aubry nomme chacune une personne pour une commission qui travaille pendant six mois pour obtenir les conditions d’un vote propre.

 

Et en attendant et probablement durant quelques années, je n’ai pas de premier secrétaire… en même temps, ce n’est pas vraiment nouveau, juste une certaine continuité de l’ère Hollande.

 

Et ne pensez surtout pas que je considère Ségolène Royal, le vote est entaché d’irrégularité, ça vaut dans les deux sens. Et ce n’est certainement pas le Conseil National de ce soir qui donnera une quelconque légitimité à « l’erreuse » élue même si je n’ai aucun doute sur l’issue donnée par cette aréopage.

 

Sinon, ce matin, j’ai fait une découverte, le représentant de Martine Aubry dans la commission de recollement, c’est un certain Christophe Borgel. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, il fut président de l’UNEF-ID (syndicat étudiant dans les années 80-90). Pour la petite histoire, au moment des congrès, on parlait des adhérents « poissons rouges »… C’est vous dire si avec lui, on est vraiment dans le « socialisme, c’est la démocratie jusqu’au bout ».

 

Pour revenir au PS, surtout qu’on ne me demande pas de la discipline pour deux et du rassemblement pour trois. Je reste adhérent au PS car je suis social-démocrate et syndiqué… Et par conséquent, je me dois d’être dans une organisation aussi malade soit-elle et c’est de l’intérieur qu’on combat le repli sur soi, les arrangements entre ennemis… et pour ne croyez pas que je sois dupe des rassemblements de circonstances.

 

A en croire les sondages, Ségolène Royal et ses amis en font trop… Comme si en fin de compte, ce n’était pas si grave que la sincérité d’un scrutin soit mise en doute. Il est vrai qu’à la différence de certains pays, nous avons une certaine mansuétude pour tout ce qui touche à la vie politique, désolé je ne m’y résous toujours pas.

 

Et encore plus aujourd’hui qu’hier, je reste persuadé qu’il revient à la gauche d’être irréprochable dans ce domaine, c’est à ce prix qu’on pourra reconquérir les citoyens… qui… je ne sais pas si certains l’ont bien remarqué… désertent de plus en plus le chemin des urnes et encore davantage tout ce qui se ressemble de près ou de loin à une organisation politique.

 

Dernière chose, l’autisme socialiste n’a jamais tiré les leçons des scrutins de 1997, de 2001, de 2002, de 2007… et hélas, ce n’est certainement pas aujourd’hui que ça va commencer… C’est bien dommage car c’est à partir de là qu’on pourrait bâtir un parti ouvert et démocratique, capable de reconquérir le pouvoir national pour transformer la société… Mais nos barons ont-ils cette volonté, j’en doute.

 

PS : la photo c’est Bakounine.

 

PS2 : dans un article de Nord Eclair ce matin, il est dit que je n'ai pas pu me présenter pour cause de non paiement de mes cotisations... C'EST FAUX ! Ce n'est pas parce que Gilles Pargneaux vous a dit ça que c'est la vérité. Je suis à jour pour 2006,2007,2008. Il a argué de l'article 1.8 selon lequel pour candiidater il faut 3 ans au niveau des instances nationales. Interprétation pour le moins légère.

Lire la suite

Nouvelle plainte au PS dans le Nord

24 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

Une nouvelle plainte a été déposé contre X dans le Nord.

Une secrétaire de section de Lille s'est rendu compte que ses résultats ont été changés. Un vote blanc s'est transformé en vote Aubry. Le militant s'est également manifesté.

Ce n'est qu'une voix, ça peut paraitre disproprtionné... ça traduit seulement l'état de crispation du PS, cette déliquescence généralisée.

Tiens, la demoiselle a travaillé pour Martine Aubry et a signé sa motion.

C'est triste même pas... il est temps que ça craque franchement.

Le PS va t il explosé ? Pourrons nous encore faire confiance à l'appareil, ses dirigeants ?

 

Tiens, au passage, on me signale qu'à 16 heures, les PVs de votes du Nord et de la Seine Maritime n'étaient toujours pas arrivés à Paris... la neige surement. Moi, je trouve ça assez étonnant, enfin Vaillant va réussir à jouer la montre jusqu'à Mardi soir.

 

 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>