Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Articles avec #reflexions...enfin on essaye tag

Présidentielle : Tant d’erreurs à ne pas faire…

24 Avril 2017 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Les résultats sont tombés hier soir relevant une France polytraumatisée et malheureusement durablement fracturée comme en atteste les commentaires sur les réseaux sociaux, sur les plateaux télévisés.

Des France qui se regardent en chiens de faïence ; celle des villes, celle des campagnes, celle de groupes sociaux antagonistes,  celle d’une France ouverte sur le monde, celle d’une France qui a peur de son voisin. Tout cela, on le lit calmement sur les cartes de géographie électorale diverses et variées. Toutes les corrélations sont possibles et se superposent, pour montrer un peuple qui est exaspéré au point de liquider proprement les deux partis de gouvernement qui sont au pouvoir depuis plusieurs décennies.

Les deux se montrant déjà incapables de produire la moindre analyse des raisons qui ont concouru à leur déclin. Des traites au bouc émissaire facile et bien entendu, les citoyens qui ne comprennent si peu et ces satanés médias. Mais à quoi bon s’attarder, demain se fera probablement sans eux. Il y a également le mauvais joueur acceptant mal la défaite où le naturel, après une si belle campagne, a refait surface en quelques secondes.

Et pourtant ce scrutin doit avant tout nous permettre de ne pas réitérer les erreurs qu’on a connu dans le passé.

Je me garderai d’avoir un jugement définitif sur l’électeur mélenchoniste qui déciderait de s’abstenir au second tour mais peut-il en retour éviter tout amalgame hâtif mettant au même niveau Lepen et Macron. D’ailleurs, il n’est pas impossible que Jean Luc Mélenchon ait joué un rôle significatif pour minorer le score de la leadeuse Frontiste. Et je me garderai de tout raccourci voulant que les extrêmes se rejoignent. Très souvent, ce sont les souffrances qui se rejoignent et qu’il faut prendre en compte dans nos politiques publiques.

Tout à leur joie, les militants actifs d’Emmanuel Macron, et Emmanuel Macron lui même, doivent veiller à ne pas se griser de cet exploit inédit. L’ivresse de pouvoir est la pire des choses, elle est une pathologie reconnue mais pourtant quand le diagnostic est posé sur le « patient » elle n’est jamais acceptée… où à de trop rares exceptions.

La victoire d’Emmanuel Macron qui se dessine ne fera pas disparaître les fractures qui traversent notre société. Et le résultat du 1er tour montre également qu’il n’est pas le nouveau messie d’une nation qui se cherche un avenir en l’espérant commun ; simplement, il représente l’espoir d’une minorité de français comme moi aspirant à la recherche du consensus dépassant les clivages traditionnels.

Au fond, la France forte de son héritage des lumières et des trente glorieuses, s’est permis, à raison, le luxe de gouverner en fixant deux pôles antagonistes. Aujourd’hui, beaucoup sentent que face aux urgences économiques, sociales et environnementales ; il est grand temps de mettre en sourdine certaines divergences parfois stériles pour se concentrer sur ce qui nous rassemble. C’est un défi probablement insurmontable et pourtant nécessaire. - Je crois que beaucoup de vieux militants comme moi, éreintés par les partis politiques, espèrent un changement de la "fabrique politique"-.

La capacité d’Emmanuel Macron a été de cristalliser cette aspiration.

En somme comme pour reprendre une expression que j’affectionne, il est le prolongement de l’alignement des quatre lunes. Phénomène qui ne se produit qu’une fois tous les mille ans et qui est particulièrement difficile à faire perdurer. Mais pour le coup, cet alignement il l’a en partie provoqué.

Alors oui se mettre en marche, c’est une nécessité au regard des enjeux et des fractures qui ont explosé hier soir. On ne le découvre pas… seulement aujourd’hui, on ne peut plus les nier.

PS : Billet un peu confus sur la forme qui ramasse un certain nombre de réflexions qui seront développées dans les prochains jours :)

 

Lire la suite

Good Morning América, Le jour d’après…

9 Novembre 2016 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaitre et dans ce clair obscur surgissent les monstres » A. Gramsci

Catastrophe nucléaire pour les uns, demie surprise pour les autres (dont je fais partie) ; Trump néo-populiste a été élu Président de la plus grand démocratie déliquescente.

On se gardera bien des raccourcis quant aux raisons de cette victoire et notamment celle qui voudrait que « l’homme blanc » ne voulait pas d’une femme à la Maison Blanche. On évitera de rappeler que par deux fois, ce même homme blanc a porté un noir dans cette même Maison Blanche.

Par contre on a tendance à oublier que c’est probablement les classes moyennes et populaires déclassées qui ont voulu sortir par la fenêtre tout un establishment. Car si les marchés financiers et le 1% des plus riches se sont remis très rapidement de la crise des subprimes, les laborieux payent encore le tribu de la joyeuse financiarisation et globalisation de l’économie.

Rares sont les économistes à avoir mis en garde sur une lecture trop idyllique de la « reprise américaine » ; elle a encore plus fragilisé l’américain « moyen » et ce quelque soit la couleur de peau de l’américain lambda… elle fut avant tout l’explosion de la précarité et des sous jobs. Et passons sur ce risible taux de chômage de 5,1% quand dans le même temps le taux de participation au travail n’a jamais été aussi bas depuis trois décennies. Sans omettre également le nombre d’américains pris en charge par le programme alimentaire fédéral qui a explosé depuis 2007.

Alors oui, cela peut sembler paradoxal que ces américains, à qui on a vendu de l’endettement privé qui ne coûte rien en échange d’une destruction des pouvoirs publics dans les années 80/90 – Républicains comme Démocrates – se tournent aujourd’hui vers un de ceux qui a le plus profité de cette dérégulation économique organisée.

Malheureusement, et au delà des discours délirants, Donald Trump a pris en compte ces citoyens méprisés depuis plusieurs années.

Celles et ceux qui ne comprennent pas que les délocalisations et la désindustrialisation est une chance pour eux… privés de boulot. Car demain dans la doxa néolibérale mondialisée et heureuse, chacun sera ingénieur en informatique dans une start up cool ou uberisé grâce au bon vouloir d’une multinationale généreusement implantée dans un paradis fiscal. Parce que tout de même, les impôts c’est sale et tellement pas glamour.

Alors oui, on peut s’étonner que l’ouvrier américain ait été séduit par un Trump qui a promis des grands travaux, promis aux laissés pour compte de Chicago qu’il allait interdire les délocalisations des entreprises américaines et obliger Apple à rapatrier ces chaines d’assemblage.

Pendant ce temps, Hilary Clinton levait des fonds chez Apple et comme dans 90% des entreprises cotés au DowJones et au Nasdaq (relire à ce propos le livre de Jospeh Stiglitz sur les années où il a conseillé Bill Clinton…).

En aucun cas je me réjouis de la victoire de Trump, j’essaye simplement de la comprendre comme j’essaye de comprendre l’ascension de Marine Lepen (et je le répète son arrivée dans le Pas de Calais est essentiel, je l’ai écrit il ya quelques années).

Et ce n’est certainement pas avec des injonctions du camp du bien contre celui du mal que ces peurs vont refluer et même si la planète risque d’avoir un gros coup de chaud au regard des délires de Trump en matière d’environnement.

Lire la suite

Charles Pasqua enfin condamné…

30 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

L’intouchable, le Roi des Hauts de Seine a enfin eu à répondre de la justice même si elle arrive un peu tardivement.


Il a prévenu, il va parler, peut-être va-t-il sortir quelques uns de ses dossiers qu’en bon ministre de l’intérieur il a surement gardé sous le coude. Cette façon de faire du chantage est réellement détestable, elle est juste un énième soubresaut de notre système politique vermoulue et particulièrement opaque.


Une fois de plus, la presse internationale et plus particulièrement africaine s’est saisie de cette affaire avec comme conclusion, la France  et les pays occidentaux n’ont de leçons à donner à personne ».


Le Pays résume très bien les choses d’une démocratie française malade en titrant « Angolagate, le procès d'une France hypocrite et cynique » où bon sang qui ne saurait mentir avec un Président actuel qui ne cesse d’user de ces « privilèges » en nommant ces amis un par un à des postes stratégiques.


Et que dire de la candidate de l’ordre juste, Ségolène Royal, qui estime qu’il faille laisser Jacques Chirac tranquille alors que ce dernier est renvoyé devant les tribunaux. Alors, je veux bien comprendre la stratégie politique de SR dans la perspective de 2012... Ménager Chirac, c'est peut-être espérer un renvoi d'ascenseur mais c'est vraiment faire peu de cas de l'éthique politique... si il y en a encore une dans notre pays.


Dans ces conditions, comment croire encore en nos politiques qui sont en place depuis près de 30 ans ? Sachant que les nouveaux ont été élevés, pour la plupart,  dans une sorte de transgression démocratique permanente.

 

Billet en partenariat avec Courrier International.

Lire la suite

Oui à l’identité Franco-Chinoise !!!

29 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Ce billet a bien failli ne jamais voir le jour, tant mon esprit était transi par une grave introspection sur mon identité… française cela va sans dire.


En effet, cher(e)s lecteurs depuis l’annonce de la traitrure Eric Besson, je suis prostré pour tenter de savoir si il est bien français de dire chaque jour du mal de notre gouvernement. A ma décharge, on sait aussi que le Français est un râleur invétéré mais rassurez vous, n’y voyez aucune allusion aux révolutionnaires de 1789, aux communards de 1871.


Oulla non que Sarkozy m’en préserve, ma référence à moi c’est le village gaulois, d’ailleurs Astérix est petit… ça doit être un signe.


Ce moment d’intense réflexion sur ma « bonnitude » identitaire, je l’ai poussé loin, très loin en m’inspirant du Président et de ce lien singulier à la terre, cette terre qui ne ment pas. Donc, j’ai ramassé les feuilles mortes du jardin. Et je peux l’affirmer ici même, Nicolas Sarkozy a raison, j’ai la preuve de ce lien paranormal… j’ai mal au dos depuis hier… la terre ne ment pas.


Ce repli sur mon moi à moi m’a plongé dans un état « d’hébétitude » identitaire. Certaines des mesures proposées par Monsieur le Ministre de l’immigration et de l’identité coulaient de sources : chanter la Marseillaise une fois par an, aller chercher sa baguette avec un béret.


Et en fin de journée, une autre révélation m’est apparue comme un pas de géant pour l’Humanité… désormais quand tu prendras ta carte à l’UMP, tu seras de facto carté au Parti Communiste Chinois (l’accord UMP-PCC). Vous pouvez vous gaussez, spèce de lecteur imbécile mais c’est dans la logique des choses ; auriez-vous oublié que la Longue Marche de Mao était avant tout l’expression des paysans chinois donc de la terre.


Demain, à l’aube d’un Jour nouveau, je serai un homme neuf.


Aussi, je vous laisse méditer sur une citation du Grand Timonier : « La bouse de vache est plus utile que les dogmes. On peut en faire de l'engrais. » (nan c’est pas une connerie la citation… bon ok c’est pas bon pour la couche d’ozone).


Vive la Révolution Culturelle (Clavier, Barbelivien, Johnny…) et vive l’identité Franco-Chinoise !


Vive la France ! Vive l’honorable Président ! Longue vie à Jean-Jean !

 

 

Lire la suite

De l’intelligence en politique avec Alain Lipietz ?

27 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Hier, je suis tombé sur le gros débat entre la « traitrure » Eric Besson, Christine Boutin et Pierre Moscovici sur ce fameux débat à la con sur l’identité nationale.


A la con parce que franchement en ces temps de crise économique majeure. en ces temps d’un futur désastre écologique pour nos générations futurs, je me dis que cette question est quelque peu surannée… mais bon là n’est pas mon propos.


Et on peut aimer la France, se sentir apatride et détester ce gouvernement aux relents électoraux frontistes.


Non ce qui m’a interpellé c’est d’une part de voir une Christine Boutin moins à droite que le néoconverti mais surtout pourquoi envoyer pour le PS un Moscovici qui ne maitrise absolument pas le sujet… un Peillon ou un Boutih ok mais lui hormis qu’il fait désormais partie de la majorité de Martine Aubry, je ne vois pas.


En somme l’antithèse de l’intelligence en politique. A contrario, je suis tombé grâce à un Cap21iste plutôt de gauche (enfin c’est vrai je ne connais pas son véritable ADN politique) sur le blog d’Alain Lipietz… Et là…


Je suis tombé sur son papier qui revient sur l’élection de David Douillet ou encore appelé le touriste fiscal. Pour tout dire, Alain Lipietz résume fort bien l’état de ma propre réflexion, à savoir et je le cite :

« la position du Parti de gauche et de Politis témoigne d’un effarant dogmatisme. Accusation par contamination : le PS ne refuse pas le soutien du Modem (qui ne le lui apporte pas), lequel Modem a lui-même penché à droite puisque un élu Nouveau Centre (d’ailleurs immédiatement exclu) lui a apporté son soutien, il faut donc sanctionner ce manque de délimitation à gauche et faire gagner la droite ! »… C’est tout mon problème avec le parti de Mélenchon…


« S’agissant du Modem, il est clair que la ligne oppositionnelle, de plus en plus « alliance à gauche », de Bayrou n’entraîne pas tous ses cadres et que Bayrou hésite lui-même. »… Est c’est par un débat de fond que les ambigüités doivent être levées.


Et de continuer «par exemple, sur les projets autoroutiers : les seules discussions admissibles portent sur la fluidité relative des déplacements par RER ou autoroute, jamais sur la lutte contre l’effet de serre et l’urgence de Copenhague. Cette urgence, Cap 21 la sent bien, et je suis prêt à parier que la fracture Lepage/Bayrou apparue à Poissy va continuer à s’approfondir. »… et c’est pour cela que je regrette que Corinne Lepage se soit arrêtée au milieu du guet ce week-end.

 

Alors voilà où j’en suis, je regarde toutes les initiatives sortant des cadres habituels, osant sortir des discours lénifiants et convenus sur la soi-disante vraie gauche. Au passage, elle non plus n’a toujours pas commencé à rénover son socle idéologique… on ne raye pas d’un trait de plume ou à la tribune d’une salle acquise la matrice productiviste.

 

Pour moi-même cette mue n’est pas finie, loin de là mais ce qui me nourrit ce n’est plus les partis traditionnels, plutôt des machins tout bizarre comme Nouvelle Gauche (Pierre Larrouturou), Europe Ecologie ou Cap21 sans parler des essayistes un peu underground (Jorion, Lordon…) et même si je ne suis pas toujours d’accord avec eux comme sur la taxe carbone.

Lire la suite

David Douillet élu... l'opposition doit s'interroger.

18 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

David Douillet est élu dans la législative partielle de Poissy.

Certes c'est une circonscription de droite et on pourrait penser que la logique électorale est respectée. Cependant à regarder les résultats de 2007, on s'aperçoit qu'ils sont identiques à aujourd'hui, le rapport n'a pas évolué, 52/48 alors que Nicolas Sarkozy est dépassée par la crise et doit gérer une série de polémiques depuis la rentrée.

La dernière en date étant certainement la plus symptomatique avec une République à la dérive et sa prise en mains par un clan.

Cette victoire ou cette non-défaite cache à mon sens deux phénomènes.

D'une part, celui d'une opposition incapable de dessiner une quelconque alternative, préférant aux débats de fond, des petites phrases dont le citoyen semble se lasser chaque jour un peu plus. Que Dominique de Villepin soit le meilleur opposant, selon un sondage récent..., est assez révélateur d'un climat politique assez particulier.

D'autre part, il semble qu'il y ait désormais un relatif contentieux entre le Parti Socialiste et les électeurs... je le répète sur cette circonscription jouable, il ne parvient pas à gagner 1 point... Cela en dit long sur l'état de défiance à son égard. Il y  quelques semaines, dans une circonscription autrement plus favorable à la droite, un vrai bastion, il s'en est fallu de quelques voix pour que le candidat Europe Ecologie l'emporte.

Alors, si il serait particulièrement incohérent de tirer des enseignements défintifs de ces deux partielles, on peut néanmoins s'interroger sur l'état de l'opposition dans notre pays et sur ses chances de remporter les Présidentielles de 2012.

Pour moi elles sont nulles ou très faibles et surtout que ces oppositions ne pensent pas que 2012 se jouera sur un bilan... Jospin s'y est essayé. De même, l'idée d'un cavalier seul doit elle aussi être abandonnée ; quant à la question des brevets de gauche... vous connaissez mon avis.

Lire la suite

Crédibilité des blogs ?

15 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Suite à mon papier sur Corinne Lepage et à d'autres, certains peuvent douter à juste titre de la crédibilité des informations dont peuvent disposer les blogueurs.

Je l'avoue, il y avait une erreur... un S en trop. Sinon, l'information était bien là.

Je suis persuadé que les blogs comme le mien vont prendre une part de plus en plus importante ce qui fait l'information, parfois en terme d'exclusivité (ici vous avez eu droit au meeting Aubry/Henno en plein congrès du  PS, l'analyse que Hamon ne serait plus Député Européen... et j'en oublie) mais comme je l'ai déjà dit dans une fonction qu'on retrouve de moins en moins das la presse écrite, celle d'édorialiste.

Alors oui d'une certaine manière, il y a professionalisation des blogs, non en terme d'activité mais davantage au niveau de la crédibilité et si on annonce la mort des blogs, pour ma part, je n'y crois pas même si il y aura forcément mutation/évolution.

Dernier point, à l'instar de mes collègues, je pense être conscient que fatalement, il y a aussi tentative d'instrumentalisation... parfois... mais personne n'est dupe, moi le premier.

Alors journalisme citoyen ? non, à titre personnel, je préfère celui de citoyen militant progressiste... ni Dieu, ni chapelle.
Lire la suite

MoDem – Europe Ecologie : une tentative opportuniste de François Bayrou ?

11 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Hier François Bayrou a annoncé la possibilité de conclure des alliances entre le MoDem et Europe Ecologie.


Une telle éventualité ne me surprend guère, j’avais déjà évoqué qu’un tel rassemblement pouvait constituer une alternative intéressante pour mettre fin aux tentations hégémoniques du Parti Socialiste qui n’en finit pas de passer à coté d’une vraie rénovation.


Certains seront tentés d’y voir un nouveau mariage de la carpe et du lapin cependant je crois que la réalité est un peu plus complexe que cela (entre nous, je me demande ce qui rassemble DSK et Filoche...).


Au sein du MoDem, indéniablement CAP21 et Corinne Lepage peuvent constituer un trait d’union de choix pour la concrétisation d’un tel attelage. Au passage, dans une telle perspective CAP21 sortirait renforcé au sein du parti de Bayrou.


Néanmoins, il ne faut pas être grand clerc pour dire que cela peut apparaître comme une bouée de sauvetage pour le président du Modem ; en effet pour l’heure, les sondages qui circulent sous le manteau peuvent laisser présager un mars noir pour celui qui veut se poser en recours pour 2012.


D’autant plus que la dynamique est incontestablement du coté d’Europe Ecologie depuis juin avec en prime une Cécile Duflot qui s’affirme comme une vraie dirigeante encore iconoclaste par rapport à l’état des partis de manière générale. Oui un tandem Cohn-Bendit/Duflot ça a plus de gueule qu’un Bayrou/de Sarnez, la politique c’est du fond mais c’est aussi une histoire de communication, on peut le regretter mais c’est comme ça.


Maintenant, il y a aussi pas mal de problèmes sur la réalité d'un tel axe. Le premier d’entre eux réside dans les Verts. On peut en effet penser que ces derniers voient d’un mauvais œil une telle perspective, non seulement en terme politique mais aussi et peut être surtout sur la composition des listes. En effet,  les Verts trainent des pieds en voyant arriver ces fameux gens de la société civils fatalement il y a moins de place pour eux.


Cependant, et sans faire injure aux Verts, c’est la stratégie déployée par EE pour les européennes qui a fait ce résultat et non le parti écologique historique. On peut légitimement penser que s’inscrire dans cette même logique soit plus intéressante. Les Verts nus combien de division ?


Le deuxième problème tient à Europe Ecologie… ont-ils la volonté de gouverner d’autres régions que celle d’Ile de France ? Si en Ile de France, EE a de réelles chances d’arriver devant le PS. Ailleurs l’autonomie pour l’autonomie peut au final se terminer en déroute ou au mieux de servir, comme d’habitude, de supplétifs au Parti Socialiste pour que ce dernier puisse constituer une majorité.


On le voit, les régionales vont être un point de cristallisation majeur dans la perspective de 2012 et plus particulièrement pour l’opposition progressiste. Si le PS joue gros ; Le MoDem et Europe Ecologie sont tous les deux à la croisé des chemins pour leur avenir en tant que formation politiques.


Pour ma part, j’espère juste que les résultats de mars 2010 offrent enfin les perspectives d’une recomposition de l’opposition sur des bases solides.


Que l’on sorte des clivages artificiels provoqués par les égos. Qu’enfin certain(e)s prennent leur responsabilités pour offrir les chances d’une véritable rupture civilisationnelle… l’enjeu est là et seulement là. Tartempion ou tartempionne... je m'en fous.


PS : demain, je parle des infos relatives au PS pour la constituion de sa liste aux régionales.


PS2 : Ce matin, j'ai les honneurs de la presse régionale (avec la voix du nord Internet et Papier). Petite précision, je ne suis pas fier d"être lu tous les matins par le cabinet d'Aubry (source mairie + adresse IP), ça me fait marrer. Par contre, oui je suis plutôt fier quand Narvic (journaliste qui réfléchit activement sur "l'après journalisme") écrit qu'il préfère ma prose et celle d'autres collègues aux éditorialistes assermentés.


PS3 : Normalement, mercredi je suis dans les studios de Wéo (chaine régionale) pour enregistrer une émission.

Lire la suite

Affaire Mitterrand : Didier Lestrade, fondateur d'Act Up, s'exprime.

11 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

C'est à lire sur son blog... absolument... c'est ici.
Lire la suite

Marine Lepen un danger pour la gauche ?

6 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Cette vidéo trouvée chez ce "vieil anar" de Donjpez m'a fait me poser cette question qui peut déranger (je partage complètement l'avis de Donjipez par ailleurs).

En fait, elle n'est pas neuve pour moi, elle date plus précisément d'Henin-Beaumont quand j'avais approché cet animal politique qu'est Marine Lepen.

Elle prendra très certainement la tête du Front National, d'un nouveau Front National.... débarrassé de ces derniers barbouzes pour empiéter plus sûrement sur les territoires de gauche avec un discours direct et aussi... social... C'est la chose qui m'a le plus "troublé" en l'écoutant au soir de sa défaite.

Et dans la crise que traverse une région comme le Pas de Calais... à n'en pas douter, elle va tenter d'en faire un terrain d'expérimentation de ce "nouveau Front National"...

Rien que sur cette vidéo, on sent  toute l'inflexion par rapport au discours traditionnel du FN...

Au fait, à Henin-Beaumont ils vont avoir deux maires.... la suspension de Dalongeville est en voie d'annulation.... Ah ils savent se marrer par là-bas... L'autre problème, c'est que le sentiment d'impunité risque de s'accentuer encore un peu plus dans ce secteur déjà durement touché par les injustices sociales.


Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>