Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Navigation à vue.

31 Mai 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Résistance Politique

Et bien, pour un président qui s’est préparé à la fonction depuis 5 ans, on ne peut pas dire que les trois premières semaines en témoignent. Et encore, à cela il faut retirer 15 jours de jogging quotidien dont on nous a rebattus les yeux et les oreilles.
Après quelques effets de manche qui ne coûtent rien (réception des partenaires sociaux, grenelle de l’environnement..), la réalité est beaucoup moins flatteuse.
Franchise santé, remboursement des intérêts… dès qu’un ministre annonce une mesure, on est certain que dans les heures qui suivent le « gouverPresident »  fait une contre-annonce… et surtout on entend comme un refrain sourd sur le thème du « rien avant les législatives »… car non content de disposer d’une majorité, il faut qu’elle soit écrasante avec si possible une opposition réduite à rien, et si en plus le président pouvait désigner l’opposant officiel ce serait encore mieux. Il faut s’y habituer Sarkozy veut incarner La Politique.
Tout ce qui ne rentre pas dans ce cadre représente le mal absolu : la pensée unique… je m’amuse toujours de cette inversion du sens car il me semblait, et encore maintenant, que le paradigme qui gouverne le monde reposait sur un libéralisme économique toujours plus décomplexé où la place de l’être humain se réduit à une donnée d’ajustement. Mais bon, je dois probablement me tromper.
Quoiqu’il en soit cette navigation gouvernementale qui s’opère à vue se traduit déjà par une autre réalité, la dette va continuer à croître, ce qui a été confirmé par Sarkozy…  qui réglera la note… pas lui.
Cette certitude, je la dois à Stiglitz (prix nobel d’économie et conseiller auprès de Clinton) qui, dans un de ses ouvrages, démontre que l’une des constantes des politiques libérales de Reagan et de Bush tient à l’augmentation de la dette. A la base du raisonnement, les cadeaux fiscaux offerts aux plus riches si ils sont la dette d’aujourd’hui seront les investissements de demain… c’est le même principe de Sarko… sauf que cela ne s’est jamais traduit dans les faits… et le tache du désendettement induits de ces mesures revenait aux démocrates.
Je ne veux pas refaire le procès des orientations économiques de l’UMP mais il faut tout de même admettre qu’elles sont davantage inspirées  par le modèle américain des  Républicains que par le modèle rhénan de la CDU. L’autre corollaire de cette politique,  c’est le décrochement en terme de revenus entre la classe moyenne américaine et les plus fortunés. Une donnée cependant me semble primordiale tient à la mentalité : les américains croient au rêve américain, chez nous… beaucoup moins avec une autre différence, les « modèles » de ce rêve ont bâti quelque chose (pour pas mal d’entre eux) ;  chez nous ils sont pour la plupart des héritiers... des fils de… ce qui n’est pas vraiment la même chose…

Lire la suite

La dérive de Chavez…

29 Mai 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

J’avais déjà commis un article en m’interrogeant sur le cas d’Hugo Chavez suite au vote du parlement vénézuélien lui donnant les pleins pouvoirs… et aujourd’hui j’avoue mon plus complet scepticisme sur le dernier fait d’armes du président Chavez.
En effet, je trouve particulièrement crétin et dangereux de refuser le renouvellement de la licence de la chaîne privée RCTV au prétexte assez extraordinaire qu’elle est trop critique vis-à-vis du gouvernement et qu’elle a soutenu une tentative de putsch en 2002… ça ne fait que 5 ans…
Au risque de choquer mes amis de la gauche de la gauche de la gauche… poufff ça devient long à écrire… je ne vois pas au nom de quoi on pourrait faire valoir un «deux poids, deux mesures ».
Je m’explique, on reproche à Sarko ses liens avec les médias français et le pluralisme démocratique qui fait défaut au niveau de la presse et des télévisions française… je partage complètement cette réalité mis dans le même temps on ne peut pas dire la bouche en cœur que Chavez a raison de museler tout forme d’opposition au nom de je ne sais quel lien avec la gauche altermondialiste qu’il est censé incarné.
Et qu’on ne me dise pas que ce n’est pas pareil… la liberté des médias vaut aussi bien à Paris qu’à Caracas… faudrait arrêter cette schizophrénie de bazar…n’est ce pas Jean Luc Mélenchon.

Je terminerai mon coup de gueule par cette phrase de l’association bourgeoise et impérialiste qu’est Reporters Sans Frontières : "Chavez détient une position hégémonique sur les moyens de communication", a estimé le président de RSF, Robert Ménard… si certains veulent bien la méditer et en tirer certaines conclusions.
Ca fait du bien en disant…

Lire la suite

DSK… je l’aime bien.

29 Mai 2007 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

C’est vrai je suis rarement tendre avec Dominique Strauss Khan et pourtant je l’aime bien le DSK (il s’en fout mais c’est pas grave…). Hier encore, je lisais un compte rendu d’un meeting durant lequel il a dit que les socialistes devront réfléchir à des désistements en faveur du modem… bien, bien. A titre personnel, c’est tout réfléchi… on doit le faire et je pense même que dans certains cas comme à Lyon, on doit tout faire pour que Madame Camparini soit réélu députée.
Non sur le fond, je suis très souvent en phase avec ses propositions… mon problème c’est comment dire… son comportement et celui de ses proches à l’interne… dans ce cadre, on est à des années lumières d’une pratique renouvelée. En effet, si j’apprécie la démarche intellectuelle de Cambadélis, ce dernier ne me fait jamais oublié son passé à l’OCI et son art consommé de la manœuvre purement politicienne dans le parti.
L’autre chose qui me chagrine chez DSK, à tord ou à raison, c’est son incapacité à comprendre le quotidien des gens et donc de les traduire dans les faits. On peut trouver démagogique la posture de Ségolène Royal sur la délinquance, la sécurité mais combien nous faudra-t-il encore de défaites électorales pour comprendre que c’est un enjeu important pour notre électorat « populaire ». Les résultats électoraux nous on montré qu’on avait regagné un peu de terrain dans ses quartiers parce que SR s’est affranchie du discours attendu du PS dans ce domaine.

Il en est de même des forums participatifs… les gens ont besoin de s’exprimer, ils n’ont plus envie d’être considéré comme de simples colleurs d’affiches. Comme je l’ai déjà dit, il est nécessaire de les organiser et de donner en amont des « outils » qui aident à la réflexion des militants. Sur ce point, je ne suis pas certain que DSK soit convaincu de la démarche… c’est une erreur…
J’en ai fini avec mes « griefs » vis-à-vis de DSK. Là où je me sens le plus en phase c’est sur sa capacité à penser l’économie, cet homme est un think tank à lui tout seul. Et très honnêtement, je vois mal comment un « nouveau » parti socialiste pourrait se passer de sa compétence,  il a un rôle majeur à jouer pour redéfinir le rapport du PS à l’économie de marché. Merde, j’ai dû lâcher un gros mot là…
Oui, à l’instar du papier de Jean Marie Bockel (le maire de Mulhouse… coucou Franck) dans un numéro du JDD, j’espère que la raison l’emportera sur l’ego avec la mise en place d’une ligne claire Royal/DSK et faire mentir certains échos parlant d’un rapprochement Fabius/DSK. Si tel était le cas, c’est que l’appareil aura pris le pas sur tout autre considération et principalement sur la notion de cohérence politique… ce qui nous a fait défaut depuis quelques années.
Oui, je suis en faute, les législatives ne me concernent pas ; pour moi le curseur de la refondation n’est pas tributaire du nombre de députés envoyés à l’assemblée nationale à contrario de DSK… comme Ségolène, le logiciel socialiste doit être complètement revu, c’est tout et le plus tôt sera le mieux… Novembre 2008 et pourquoi pas Novembre 3008.
Dominique déconne pas (ouais vous vous souvenez de la chanson de Renaud « déconne pas Manu, tu vas pas te tailler les veines… »), les enjeux sont trop importants pour laisser place à une bataille de personnes… que de toutes les façons tu as déjà perdu… (20% ; 20% ; 60%).

Lire la suite

Derrnière ligne droite.

28 Mai 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Pas de post coup de gueule, de charge contre quiconque… ce lundi de pentecôte, chaumé, férié, non travaillé… en fait, je ne sais plus… enfin si, je suis juste satisfait de ne pas contribuer à la santé des vieux… qui ont voté Sarkozy en masse… à eux, je veux leurs dire : « Démerdez vous !!! ».
Non, ce matin, je consacre mon temps aux dernières lignes de notre mémoire sur le web 2.0 et à ma partie sur les concepts qui sous-tendent à ce terme. Et pour tout dire, ça commence à me gaver sévèrement, d’autant que je n’ai même plus de visibilité sur mon parcours… c’est probablement ce qu’il y a de plus frustrant… enfin, c’est comme ça.
Demain, j’ai fini et c’est bien là, l’essentiel… je vais pouvoir m’intéresser au sujet sans pression…

Lire la suite

Tour de chauffe au PS

26 Mai 2007 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Les hasards fond bien les choses… un sarkozy venant causer de démocratie exemplaire avec Delanoë, quelques jours plus tard ; l’interview quasi du surchauffé climatisé Claude Allège… nous balançant le meilleur pour le PS c’est Bertrand…

L’annonce du départ de Holland fait sortir les loups du bois… à ce stade on est encore dans une sorte de politique fiction mais d’ors et déjà, on voit se former trois blocs sur des lignes politiques…. Vides… et c’est ça le plus tragique et démoralisant.

-          Royal : ces intentions sont encore imprécises, prendra/prendra pas le PS… elle a cassé quelques clichés du PS sur la sécurité, les 35h, osé s’aventurer au-delà de la sacro-sainte alliance de la gauche. En annonçant son non-cumul, elle semble s’affranchir des hiérarques du Parti cependant il lui revient de muscler le cœur de son discours et de se donner les moyens d’être celle qui aura refonder la vielle maison socialiste.

 

-          Les jospinistes : Lionel est parti… ils ont , malgré la perte de DSK, des vélléités sur le parti. Au regard des ces derniers jours, le champion sera Bertrand… aux niveaux des propositions… honnêtement, je ne sais pas… si ce n’est pour Aubry, Vaillant, Allègre… un lourd contentieux avec Royal…

 

-          Alliance objective ou pas de DSK/Fabius : au niveau des idées… tout désormais les séparent maintenant mais « Paris vaut bien une messe »… alors, chacun peut, et ils en ont le talent, expliquer un rapprochement des praxis respectives… un objectif commune visiblement… on se partage le PS et pour 2012… que le meilleur gagne. C’est un peu réducteur comme vision mais je le répète, chacun a des idées respectables mais pour moi… cette hypothèse d’un deal avant ou pendant le congrès ne relève pas du fantasme… leurs seconds couteaux ont été nourris au même lait : l’appareil et il prime sur le reste…

 

C’est ma photo du jour, forcément partial et je l’assume... ah oui, il y a des législatives... désolé l'avenir du PS m'intéresse plus que le sort de quelques députés en plus ou en moins...

Ajout : le papier de Guy Birembaun le choix du roi
          L'interview d'Allègre

Lire la suite

François Hollande s’en va.

25 Mai 2007 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Hollande a annoncé l’inéluctable, il quittera ses fonctions après les législatives. De ce fait, on aura bien un congrès pour l’automne et je l’espère le congrès de la clarification. Ce moment ne peut être considéré comme la fin d’un processus mais bien davantage comme la première étape d’une rénovation profonde du corpus socialiste, celui d’une gauche de gouvernement.
Cependant, déjà on sent poindre les contorsions d’appareil avec un Fabius qui désormais laisse la porte ouverte à des alliances qui vont de l’extrême gauche au centre… le chantre du non à la constitution européenne opérerait-il un nouveau virage ? Ou cela augure-t-il d’une nouvelle tactique pour un hypothétique rapprochement avec DSK ? La question est posée, la question est entière.

Cette probabilité de l’improbable  n’est pas neuve ; dès avant le résultat du 2nd tour des présidentielles, Libération avait émis ce scénario qui s’appuyait sur des déclarations off.

Je m’interroge sur pareil attelage… sur la cohérence de fond… à dire vrai, je serais tenter d’y voire la réminiscence des synthèses passées… où elles ne valaient que pour avoir la main sur l’appareil moyennant des concessions qui dans tous les cas n’auraient aucune incidence sur le réel, sur la gouvernance du pays.
Je ne doute pas un instant que chacun saura expliquer les bonnes raisons de ce rapprochement, du nécessaire consensus pour rassembler les socialistes… mais c’est sans doute pour mieux taire… ce TSS rampant… Tout Sauf Ségolène… ensuite, il ne restera plus qu’à adapter les Français et le monde à ce beau socialisme de l’entre soi.
Pour autant, je ne peux donner un blanc seing à Ségolène Royal. La route semble se dégager pour elle, sa responsabilité grande car il s’agira pour elle de rebâtir un parti, rien de moins. Laissons pour le moment tomber l’échéance de 2012, de toutes les façons c’est elle qui en sera… si elle mène à bien ce devoir de refondation, ce devoir d’espoir. Pour cela, elle doit s’appuyer sur les militants, renouer avec ceux qui pensent la gauche, tenir un langage du possible… c’est à ce prix qu’on pourra proposer aux Français un projet ambitieux, en phase avec les réalités d’un monde qui n’en finit pas de bouger.
Depuis ces derniers mois, elle s’est appuyée sur les débats participatifs, moqués par certains, ils sont pourtant l’âme militante, le cœur de la gauche. Nous priver du débat, le confiner à quelques cercles, serait à coup sûr une déception pour beaucoup de militants socialistes et de citoyens. Oui, débattre est parfois chose difficile… mais c’est une condition indispensable pour que chacun se sente dépositaire des choix futurs. On peut penser qu’il est source de conflit, c’est peut être oublier un peu trop facilement ou opportunément que le débat est avant tout un échange qui doit permettre un choix assumé…
Oui Ségolène, nombreux sont prêts pour l’aventure en citoyen, en militant libre… et c’est peut être cela qui a changé.

Lire la suite

Calendrier...

24 Mai 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Résistance Politique

 

Je fais vite ce matin, je dois me rendre sur un lieu d’exercice ce matin… pas pour moi… mais pour un site opérationnel pour les pompiers… moi j’observe pour ensuite faire des propositions en vue d’un logiciel qui les aides sur le terrain.
Donc, on voit Sarkozy et son majordome Fillon s’activer dans tous les sens…fiscalité, Europe, Université… et j’en passe...
Ce qui a retenu mon attention ce matin, c’est aussi la volonté de changer notre calendrier… ben oui… donc ils se sont empressés de lâcher la mesure fiscale sur les intérêts concernant l’emprunt contracté sur la résidence principale… pour les signatures apposées après le 6 MAI… quelle belle symbolique… pourquoi le 6 mai et non pas au 1er janvier 2007… pour remercier d’avoir bien voté ? Pour compter désormais en année Sarko ? J’avoue que ce petit détail me laisse un goût très bizarre. Une chose cependant me semble déjà pliée… la hausse immobilière risque de reprendre et je ne suis pas convaincu que les bénéficiaires de la mesure en tirent un quelconque avantage…
J’ai, comme pour le reste, l’impression que ce qui compte c’est l’annonce et pour le reste … et bien on verra… l’essentiel c’est de s’agiter… ce qu’il y a de symptomatique dans cette approche, c’est de reléguer aux calendes grecques la dette… houlà mon bon… d’abord on fait des cadeaux fiscaux pour notre électorat aisé… ensuite viendra le temps où les Français régleront l’ardoise…
Dangereuses également les déclarations de Sarko  sur l’Europe
. Ahh cette super idée du mini traité technique (ce n’est pas dit comme ça mais ce n’est que ça)… ça lui va bien au passage… Baroso est content comme l’Angleterre, la Pologne… ceux là même qui ne veulent surtout pas entendre parler d’une Europe Politique… intéressant… J’ai adoré également sa vision d’avenir sur le fait que la France ne sacrifiera pas son agriculture sur l’Hôtel de l’Europe… génial… quelle ambition !!
Ouais j’avais adoré Sarko show… et je me régale et m’inquiète déjà du Sarko politique…
Je file.

Lire la suite

Un âne braire…

23 Mai 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Résistance Politique

Autant le dire tout de go…c’est un article à se faire un tas de copains…

On ne manquera pas de me dire que c’est déloyal, honteux, anti-camarade… Mais après tout, je suis aussi un socialiste… et donc j’ai aussi le droit de m’exprimer.
Cette campagne des législatives est plus que mal barrée… parce que si notre seul programme tient sur la ligne du « ne laissons pas tout le pouvoir à Sarkozy » autant déplier les gaules, attendre le 17 juin et basta
 !! Au pire on aura 100 députés et c’est marre.
Parce que là, sincèrement on fait pitié… « C’est quoi le programme ? » « ben si tu sais enfin tu vois quoi mais bon l’essentiel est de faire un contre pouvoir fort à Sarko ». Pour moi, il me semblait que la ligne était claire… on a un programme même si le petit livre rouge de 2006 n’est pas ma tasse de thé…  on le clame… même bancal, au moins on tente de proposer une alternative.
Parce que déjà, il faut le reconnaître, le TSS n’a pas eu les effets escomptés
… c’est le moins qu’on puisse dire… j’ai bien peur que le « opposition à Sarko » fasse long feu… il reste trois semaines et demi à tenir et avant même de le lancer… ce subtil leitmotiv est déjà mort né… donc je ne vois pas comment on pourrait échapper à une rupture de digue avant le 17 juin.
Messieurs les éléphants… ce n’est pas le tout de dire qu’il faille une campagne unitaire encore faut il éviter de dire qu’on est le mieux placé pour une refondation du PS et de la gauche.
Et surtout, merde vous n’êtes pas obligés de tomber dans le piège du faux débat sur les débauchages
… bloggeurs nous sommes là pour régler l’ardoise… laisser nous le pamphlet et la diatribe…
Concentrez vous sur le vrai visage du gouvernement Pécresse, Darcos, Boutin et consorts, sur les ambitions de Sarkozy dans le domaine de la santé, de l’éducation.
Franchement sur la franchise des soins, il y a du grain à moudre et autre chose que « ils ne sont pas d’accord entre eux, nia, nia »… C’est bon, l’électeur moyen n’est pas trop à la ramasse pour se rendre compte que ça merdouille un peu sur le fond.
Je sais que pour le cumul des mandats… ça nous gène un peu aux entournures… et bien engagez vous sur des actes à court terme allant dans ce sens… ça, ça aurait un peu plus de gueule.
Ouais vraiment, avec mon parti, j’ai l’impression d’entendre un âne braire
… et avec les déclarations de ces derniers jours… c’est le pompon.

PS : Hervé Morin… j’avais de l’estime pour ce gars… là, il sombre corps et âme dans le pathétique et le pitoyable… lui et son PSLE présente femme, enfants, collaborateurs, chauffeur et même Bubulle le poisson rouge… tout ça pour barrer la route au Modem et accessoirement récupérer des thunes pour un parti fantôme…. C’est marrant dès que l’UMP touche quelque chose…  morale et éthique s’évapore chez le sujet concerné.

Lire la suite

Google… Une hégémonie inquiétante.

22 Mai 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Informatique....pfoufff

Ce matin, je pensais me fendre d’un énième billet sur les ressorts du sarkozisme triomphant mais au détour de mes « recherches » sur le web 2.0, je suis tombé sur une dépêche sur Google.
Celle-ci m’apprenait que la firme américaine mettait en service son nouveau moteur de recherche… vous pouvez pensez que c’est une nouvelle sans importance, non et ce pour une raison quantitative… Google draine près de 70% des internautes de plus 15 ans (source ComScore), soit près de 500 millions d’utilisateurs !! 
A cela, il faut ajouter la volonté de Google d’exercer un contrôle sur la connaissance, le savoir et de l’organiser ; une citation intéressante du patron de Google Europe «notre  mission c’est d’organiser toute l’information du monde ».
Il est donc évident que tout changement sur le « fonctionnement » de Google a des conséquences importantes sur la toile et sur ce que le moteur nous remontent suite à une recherche.
Donc le groupe a présenté sa nouvelle mouture baptisée « Universal Search », son objectif est de produire des réponses multimédias ce qu’il ne faisait pas jusqu’à maintenant. Ce « progrès » a été rendu possible grâce à la politique d’acquisition de Google inc,  de ses efforts d’indexation des contenus de tout ce qui existe, ou presque, sur la toile et par une numérisation des bibliothèque mondiales.
Si d’un point de vue technique, on peut saluer cette prouesse, on également en droit, par devoir, de s’interroger sur une telle concentration d’autant que celle-ci est d’une opacité totale. Déjà, la notion de « pertinence » mis en exergue est sujette à caution car pour Google, celle-ci tient compte du page rank ce qui se traduit en fait par  le nombre de fois où à la page a été cliqué. « Sa pertinence » et donc par voie de conséquence la qualité de l’information, pour la majorité des internautes,  repose sur la quantité et non sur le contenu proposé. A l’échelle où se situe l’enjeu… cette dérive est particulièrement inquiétante.
On doit ajouter que les différents algorithmes nécessaire au bon déroulement de la recherche sont les secrets les mieux gardés au monde… or des exemples récents montre la dangerosité de état de fait pour le plein exercice de la démocratie… pour plaire au pouvoir chinois,  une censure active avait été mise en place sur le moteur, complètement transparente pour l’utilisateur.
Cette montée en puissance et en contrôle met Google dans une position hégémonique jamais connu à ce jour. Par la même, l’entreprise se positionne sur la prochaine révolution majeure du Net, le Web Sémantique. En deux mots, le web sémantique, c’est permettre à des machines de donner un sens à un contenu (page web, vidéo, sons…) et donc d’automatiser des traitements… et alors… Google offre des services (car Google fait le bien… c’est une de ses devises) permettant d’utiliser un traitement de texte, une messagerie aussi conviviaux que ceux que vous utiliser sur votre ordinateur. La différence, tout est hébergé sur les serveurs de Google et donc il est possible d’en contrôler le contenu…
Je suis informaticien, citoyen  et ce moyen terme m’inquiète au plus haut point … aussi je me pose cette question : quand un outil tend à l’universalité, est ce que la notion de copyright peut encore avoir encore un sens ?

(Encore écrit à la va vite ; si des points sont nébuleux, n’hésitez pas à m’interpeller ou à me dire ce que cela vous inspire).

Lire la suite

P’tit coup de déprime.

21 Mai 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Pfoufff… vous vous dites probablement que le Marco ne supporte plus la « même pas semaine » entière de leur nouveau président.
Je vous le concède, ces derniers jours, il était préférable de fermer tout ce qui pouvait ressembler à un récepteur de médias… hier soir, j’ai fauté sur le coup de 19h06… j’ai machinalement ouvert l’autoradio… sur France Inter… et pafff… on parlait du joggeur… ben oui, il avait encore fait un jogging… bientôt on aura droit à son rythme cardiaque après l’effort… mieux on pourra suivre son cœur en direct via le site de l’Elysée… ouais tiens… en v’la une idée brillantissime…
Et bien non… ce n’est pas ça… ni même les 70% de français satisfaits par le nouveau gouvernement, le tout réalisé par le fameux sondagier express OpinionWay (dont 44% à Bolloré). Dans ce sondage, j’avoue ma grande perplexité en voyant que le point culminant se situe chez les électeurs du Front National… 81%... ni même le fait que la rénovation politique passe par un repris de justice cumulard  cautionné par un Nicolas Hulot… en même temps ça serait bêta de ne plus pouvoir contempler les superbes images Ushuaia… non c’est vrai quoi, la République n’est pas mauvaise fille, une petite loi chasse d’eau permettra d’absoudre les Juppé, Huchon and co… rénovation politique est à ce prix… Merde !!
Non plus, l’état de décomposition mortifère du PS… l’essentiel est de sauver le soldat député… au passage, je remercie leur président de ne pas avoir avancé la date des municipales… sinon, il y a fort à parier que le leitmotiv eut été « pas de vagues avant les municipales… » et donc ton débat, mon camarade, tu peux te le carrer où je pense…
Nan, ce matin mon petit coup de déprime… c’est mon avenir professionnel… ben oui… en quelques semaines, celui-ci s’est considérablement assombri… pisseur de code, je suis et pour espérer évoluer une seule solution, le concours… et là j’ai appris que désormais on a droit à passer trois fois le concours d’ingénieur territorial… super, au nom de quoi… on s’en fout c’est un décret… Sur le coup, bon pas trop grave… mais le coup de grâce, c’est la semaine dernière… Arts et Métiers vient une nouvelle fois de changer le cursus d’ingénieur, ça ne fait que deux fois en en moins d’ans… sous couvert d’harmonisation européenne… bien sûr… ça fait ma quatrième année que je me tape des cours du soir et le samedi matin… bref « le travailler plus pour gagner peanuts », je connais. Donc déjà avec la première réforme, je prenais un à deux ans supplémentaire… avant la réforme, je pensais benoîtement attaqué mon mémoire d’ingé en 2009… avec la première, ça me faisait 2010… avec la nouvelle… si tout va bien, je peux le commencer en 2012… ben oui, Arts et métiers supprime un oral (avec préparation de 6 semaines + rapport d’une quarantaine de pages) pour 3 nouvelles ecs (le truc pour faire européen)… ces ecs elle sont sur une année… voilà… le problème… quand tu bosses, que tu as des enfants, une vie amoureuse… ben en faire plus d’une dans l’année… Bref… si ensuite je veux me réorienter vers un doctorat en sociologie de l’information pour m’ouvrir de nouvelles perspectives… ben il faut plus que du courage… et ça je ne sais pas si j’ai en stock.
Bref la formation continue en France, c’est du foutage de gueule !! Ah elle est belle la mobilité prônée par les grands experts politiques et économiques… Pays de merde !! Ca va mieux en le disant…

Peut-on renvoyer des malades mourir dans leur pays ?
Pour la première fois depuis 10 ans, le gouvernement décide le renvoi de malades étrangers dans des pays où ils ne peuvent pas se soigner. L'Observatoire du droit à la santé des étrangers lance une pétition contre les dernières instructions du gouvernement.


NON !!

Lire la suite
1 2 3 > >>