Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Orelsan et Ségolène Royal….

13 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

A propos des Francofolies une extraordinaire polémique a éclaté. Rendez vous compte cet "artiste" à qui son apport à la musique doit être aussi important que l'intégralité des films de cul au 7eme art, aurait été censuré par Ségolène Royal en personne… Bref la gloire à l'état brut à défaut d'un talent encore au stade du diamant brut… loin s'en faut...

 

A moins de juger qu'une envolée du niveau d'un "je vais t'avorter à l'opinel" soit dans la lignée d'un Rimbaud ou d'un Céline… bon pourquoi pas… Christine Lagarde est bien ministre de l'économie…

 

Non le plus drôle dans cette non histoire… c'est de mettre un nom sur le trou du cul qui a lancé cette affaire… un certain Frédéric Lefebvre… pitbull Umpiste de son état. Comme ce dernier se veut désormais, Défenseur de la liberté d'expression, j'ai pris cette liberté linguistique… car il n'en sera donc pas choqué.

 

D'ailleurs, il semble même que Jean-Louis Foulquier (fondateur des Francofolies) accrédite la thèse d'une censure exercée par la sorcière du Poitou…

 

On pourrait y souscrire sans l'ombre d'une hésitation si cet individu n'était pas en compte (le blog à disparu mais pas les flux rss… putain c'est chiant l'informatique)… ben oui…il a soutenu une certaine Dominique Morvant (UMP) lors des législatives 2007 en Charente Maritime… C'est ballot tout de même et ça n'a effectivement aucun rapport, cela va de soi, c'est juste troublant… hein Jean-Louis ?...

 

J'en termine rapidement, car le plus grotesque c'est de voir l'UMP se saisir de cette notion de liberté d'expression quand au même moment la même UMP veut, désormais dans le cadre d'Hadopi 2, pouvoir contrôler nos mails privés

 

Arfff, j'allais oublier un truc, les propos de Gérard Pont tenus dans l'Express, actuel directeur des Francofolies :

 

"Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, est-elle intervenue pour déprogrammer Orelsan prévu le 14 juillet ?"

 

"Non, absolument pas. En février, j'ai appelé son assistante pour connaître la position de Ségolène Royal sur la venue du rappeur : elle était contre. Mais cela ne m'a pas empêché de l'inviter. "

 

 En photo, ce que Oreslan ne pourra jamais être...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

merwan 19/07/2009 12:10

Je pense que ce n'est pas de la censure, c'est simplement interdire l'apologie de la violence faites aux femmes, de l'homophobie...
Imaginez une phrase du type "Je vais t'gazer au zyclon B comme un sale juif" dans une chanson, ne pensez-vous pas que tous les défenseurs de la liberté d'expression se seraient insurgés à juste titre contre ça? Le sexisme et l'homophobie sont moins vendeurs que l'antisémitisme, et c'est bien dommage, tous les types de xénophobies devraient être condamnés avec autant de virulence que l'antisémitisme l'est!

Donc vive l'interdiction d'Orelsan!!!

getch 15/07/2009 20:27

Je pense ne pas avoir été assez clair, donc je tiens à préciser que je suis contre le PRINCIPE de la censure des oeuvres (textes, chansons, films, peintures, photographies, etc), quelle que soit leur qualité, orientation politique, sexuelle, "morale" ou autre. Je défends simplement le principe de la liberté d'expression. Quant à certains CONTENUS, par ex certaines chansons du sieur Orelsan, je les réprouve totalement parce qu'elles sont abjectes.

k 15/07/2009 01:07

"Et c’est pourtant pour ces éclanches
Que j’ai rimé !
Je voudrais vous casser les hanches
D’avoir aimé !"

Si si, c'est bien du Rimbaud (Mes petites amoureuses, in Poésies). Et l'on entendrait presque le "flow" dont se targue Orelsan : en amateur du genre, je convient qu'il fait montre de jolies qualités rythmiques mais il est vrai que je ne saurais en dire autant de ses qualités lyriques... A bon entendeur...

k 15/07/2009 00:58

Que diriez-vous de cela :

"Et c’est pourtant pour ces éclanches
Que j’ai rimé !
Je voudrais vous casser les hanches
D’avoir aimé !"

Cette strophe d'Arthur Rimbaud (in Mes Petites Amoureuses, Poésies) serait pourtant matière à un joli "flow", et sauf votre goût pour les qualités lyriques d'Orelsan (auxquelles je n'adhère pas davantage), ce dernier possède possède pourtant d'indéniables qualités rythmiques d'après les amateurs de rap.

MYOS 15/07/2009 00:41

getch: Orelsan a le droit de chanter ce qu'il veut.
En revanche, quand on a des clips réservés aux moins de 18 ans, on ne va pas se plaindre parce qu'on est déprogrammé d'un spectacle familial.
Aux francofolies, on achète un passe pour la soirée et on voit défiler tout un éventail de chanteurs, et il y a souvent des enfants. Tu crois vraiment que c'est approprié pour toutes les oreilles, et pour des gens qui n'ont pas choisi d'entendre Orelsan?
Ensuite, Orelsan n'est pas déprogrammé pour obscénité mais pour incitation à la violence, alors que la violence qu'il décrit EXISTE.
Il y a des limites à la liberté d'expression lorsque des mineurs sont en jeu -- c'est pour cela qu'un film peut être interdit aux moins de 12 ou 16 ans, qu'un jeu vidéo peut être interdit aux moins de 18 ans, etc. Je ne suis pas pour la censure, mais ceux qui croient qu'on peut tout voir, tout entendre, à tout âge, ne se rendent pas compte des dégâts que cela peut avoir.
Je ne crois pas que cela soit ce que Getch voulait dire, et sans doute croyait-il qu'il s'agissait d'un concert typique où on achète un billet pour voir une personne en particulier, pas d'une scène où se succèdent une variété d'artistes devant des groupes assis à partir de 17-18h.