Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal à quatre mains)

Nuit improbable...

16 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

21h30 : nous quittons le parc des expositions de momies. Les derniers tuyaux percés donnent leur dernier jugement de Salomon épuisé. Une nouvelle transhumance commence, les ceux-qui-disent-les-oracles se dirigent tête basse vers la Mecque espérant une hypothétique commission des résolutions. Le gros des troupes s’éparpille, happé par les lumières. Les derniers journalistes harassés sans autre forme de pitance,  les derniers leftblogueurs ont faim, accompagné d’un journaliste de Die Zeit… nous sommes des bouseux, il aime Coltrane, je le savais déjà… la messe est dite, pour moi.

 

22h30 : se délasser en compagnie d’un SarkoFrance, prendre un verre, tenter d’évacuer les tensions encore palpables… un congrès n’échappe jamais à ces engueulades où chacun détient sa part de vérité… manger,  autre qu’un bout de pain mou.

 

0h30 : un texte à peine survolé pour un non déjà joué. Quelques voix s’élèvent… « on ne peut aller à l’encontre des statuts »… des dissonances en sibémol… suspension de séance… un texte, un vote, le moins qu’on puisse faire pour garder les formes… les égos attendront de ferrailler… jeudi, c’est encore loin…

 

1h30 : rencontre improbable… « t’es où ? » … « près de la Mairie »… on arrive… des larrouturiens. Derniers échanges… ça joue les prolongations pour nous, pour eux… on doit épuiser les statuts… E… A… D…C… et au final, peut être comme annoncé, un quatuor à 4 voix ou 3, pas moins… du décaphonique harmolodique… J’aime le free Jazz mais par des gens de talents… Ornette, Don… vous êtes où ?... silence, c’était ailleurs, dans un autre temps, dans une autre dimension, dans un espace non fini… ici, la fin est proche.

 

2h00 : c’est un congrès… impensable… incompréhensible pour le commun des mortels… pour nous aussi, « surhommes blasés ?» dans un congrès de dupes où se cristallise des haines entendues dans la salle contre celle qui a été leur candidate…  pathétique mise en scène d’une mise à mort qui a échoué.

 

2h30 : le parti est mort ?... l’illusion de vie reste une éternité.

 

… ils y sont encore probablement… je suis songeur. Demain, ça vote pour eux. Pour nous, c’est moins sûr.

 

Posté tôt… dormir dans l’attente du retour… la retour à la réalité… enfin dans quelques heures… il est temps.

 

C’est aussi ça un congrès, un saut spatiotemporel, sorte de trou noir de la raison.

 

PS : tiens… dans mes papiers, une carte du PS… 2006… Je compte… 2007,2008… trois cotisations, trois ans… faut qu’on cause Gilles.

 

Merde, je suis un « blogueur influent »… ne pas publier un truc sans queue, ni tête.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christiane P 17/11/2008 13:46

bonjour à tousCa y est ! Delanoé appelle à voter Aubry. Il y aura donc un front TTSJe suis écoeurée, et j'hésite entre quitter le parti et rester en me disant qu'on finira bien par virer nos dinosaures, si ce n'est pas à ce congrès ce sera au prochain. et si ce n'est pas la prochaine fois ils disparaitront bien d'eux même comme ont disparu ceux de la préhistoireEn attendant il faudra se faire la Mère tape dur, qui va nous bunkeriser et nous stalinifier.

Juan 16/11/2008 20:34

Plaisir réciproque de converser avec toi. Ces quelques heures à Reims m'ont épuisées et réjouies. On croise les doigts et champagne la prochaine fois !

jeandelaXR 16/11/2008 14:30

l’illusion de vie reste une éternité.Yep !

Marc Victor 16/11/2008 09:18

l'interview de Hamon sur rue 89 résume assez bien la situation.Suspense jusqu'à midi. Tout ce merdier pour une seule raison: on n'a pas assez travaillé ces dernières années, pas écouté nos intellectuels, et il n'y a pas de programme cohérent. Dés lors il ne reste que des chefaillons engoncés dans des idées obsolettes et qui au lieu de trouver un terrain d'entente au delà de leurs erreurs d'analyse, se cantonnent chaudement à des résidus idéologiques tout aussi absurdes que ceux que nous sert la droite en matière économique. Il y a pourtant des embrions prometteurs, la contribution de Larrouturou, hélas un peu noyée dans le motion C, mais on est pas sorti de l'auberge.Marc, militant aux Uis

seeeb 16/11/2008 08:46

Salut, c'est un peu sans queue ni tête, mais c'est pas grave, y'a un excellent papier dans la Rue (89, bien sur) sur la nuit des long couteaux...Effectivement, je comprend votre malaise, tout ça apparaît vraiment pathétique.Le PS est en train de mourrir, c'est triste pour un homme de gauche comme moi... Je pense tous les jours depuis le 06/05/07 à 2012, et aujourd'hui je me demande ce qu'il va me rester comme possibilité de vote...La démocratie est en train de mourrir, c'est triste pour un homme comme moi...Reste l'espoir, très mince, un sursaut, le dernier geste de survie d'un mourant qui s'aperçoit qu'il a mal agi, et qui au dernier moment tend le bras et se raccroche à la vie?Ou bien Hollande préfèra t-il laisser plonger le parti dans l'abîme vers lequel il l'a lui-même poussé?