Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Articles avec #resistance politique tag

Quel régime pour les salauds de pauvres ?

27 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

La presse dans son ensemble et dans une unanimité touchante n'en finit pas de s'interroger pour préserver notre sérénissime de tout accident de santé...

Fort bien mais sinon et même si c'est nettement moins grave, la pauvreté ne cesse d'augmenter dans notre belle république bananière, la dernière livraison de l'institut gauchiste (l'INSEE) nous donne 13,4% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Encore faut-il relativiser ce chiffre, il s'arrête à 2007, la crise et certaines mesures de justice sociale (comme la franchise médicale, le RSA en temps de crise on en reparlera hein...) n'ont pas encore donné tout le potentiel escompté.

On peut cependant conseiller à ces salauds de pauvre de trouver rapidement un régime et un mode de vie permettant d'accroitre leur sentiment de richesse à moindre frais.

Je ne peux que vous conseiller de lire le billet de Romain.

PS : petite photo sympa de galettes de terre agrémentées d'un peu de beurre (ça se passe sur cette planète... Merci à Aymeric pour l'info...)
Lire la suite

Sondage exclusif MonOpinionWay : Sarkozy n’entend rien à l’économie…

17 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

J’ai fait un sondage et mon panel à moi est formel : il a répondu à 100% à la question est-ce Sarkozy est à l’économie, ce qu’est Orelsan à la poésie ? (J’aurai peut-être dû le faire financer par l’Elysée, pratique assez répandue d’après le gauchiste Philippe Seguin)

 

On se souvient des propositions du candidat de 2007  d’une stupidité abyssale avec notamment sa mesure phare des crédits hypothécaires. On sait que l’exonération de charges pour les heures supplémentaires n’a de sens qu’à l’aune d’une idéologie grégaire. Dans les faits hormis creuser un peu plus les déficits, elle ne joue qu’à l’extrême marge sur le pouvoir d’achat et que dire en période de crise et d’une remontée durable du chômage.

 

Difficile également de ne pas revenir sur la crise qui ne devait pas toucher la France, toujours d’après votre Président, et récemment encore, il a encore raconté n’importe quoi sur la réduction du temps de travail. Prenez le temps de regarder la vidéo (elle date du 12 juin), et jetez un œil sur les graphes de l’OCDE (ils viennent de l’indispensable Ronald).

 

Si je peux lui conseiller afin d’être moins vulgaire avec l’économie, je ne peux que lui conseiller le dernier livre de Pierre Larrouturou « La Crise » qui pour le coup vugarise cette « science » pour le profane qu’il est.

 


 

Bon, après les divagations présidentielles, les faits…



 

Et pour terminer, le témoignage d’un patron d’une boite de 200 personnes (malheureusement anonyme).

 

« Les 33 Heures en 4 jours je les ai mises en place. 10 % d'embauche. Certains (nes) ont pris le lundi, d'autres le mercredi (pour les enfants) d'autres le vendredi. Les réunions du personnel (information, formation) se faisaient le Mardi ou le Jeudi. L'encadrement parfois, si nécessaire, se réunissait un autre jour.

Certaines qui étaient en temps partiel ont sauté sur l'occasion pour prendre un temps plein avec le mercredi a la maison avec les enfants. Quelques rares (hommes) ont râlé car ils disaient s'ennuyer a la maison ... Sans doute avaient ils du mal a supporter leur femme ...

(là je suis moqueur, mais c'étaient les gens les plus " fermés ", pas les plus dynamiques).

Les salaires ont été bloqués 2 ans, mais avec les économies de frais de transport et de frais de garde des enfants la plupart des salariés s'y retrouvaient.

Moins d'arrêts maladie (bon pour la sécu). Et même moins de frais de téléphone : 1/5 en moins ...
Plus de productivité qui nous a fait gagner des parts de marché et améliorer les résultats et les salaires (2/3 des salariés syndiqués, cela motive un patron pour discuter). Les discussions étaient parfois dures, mais franches et cela finissait toujours par un pot. Je savais que quand il y avait accord, cela suivait derrière.
Alors je ne comprends pas ceux qui sont contre la semaine de 4 jours par principe.
Je comprends ceux qui restent dubitatifs, car il faut l'avoir vécu pour comprendre.

Je rajoute que l'on a écarté la semaine de 4 jours et demi car cela imposait des frais de déplacement correspondant a ceux d'une semaine de 5 jours, et cela aux dépens des salariés et aussi rendait plus difficile l'organisation de la vie de famille.

De plus chacun (e) pouvait rallonger (un peu) certaines journées de travail et raccourcir d'autres. De même si l'employé souhaitait pour des raisons d'organisation du boulôt (impératifs de date), travailler 5 jours une semaine par mois (exceptionnellement 2), il le pouvait, et il récupérait ensuite bien sur, et cela lui permettait de faire face a des imprévus tant au boulot qu'à la maison. Il y avait bien sur des limites, suivant les saisons, les réunions de
travail communes, mais le calendrier était prévu longtemps a l'avance, au mini 2 mois. »

 

 

 

Lire la suite

Frédéric Mitterrand... les cons ça ose tout...

14 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Mais là il faut bien reconnaître que c'est un feu d'artifice... Il fallait oser comparer le fameux chanteur à l'avortement à l'opinel à Arthur Rimbaud.

Le neveu de Mitterrand l'a fait.... "Je ne trouve rien de choquant ni de répréhensibleà la manière dont [Orelsan] chante" le dépit amoureux, renchérit Frédéric Mitterrand, en ajoutant que "Rimbaud a écrit des choses bien plus violentes et qui sont devenues des classiques".

Enfin... maintenant on sait que Orelsan écrit de la poésie...  Sinon, Ségolène Royal a répondu à cette non affaire par un communiqué de presse limpide. En gros, non elle n'a pas fait de chantage, oui elle assume le fait que les propos d'Orelsan l'ont choquée. Tiens, en passant, comme ça, il y a quelques mois Valérie Liétard... de mémoire sous ministre... avait envisagé de porter plainte contre ce nouvel humaniste pour incitation à la violence...

Et Fadela Amara n'a rien trouvé de plus drôle qu'un Grenelle du Rap... on s'ennuyait un peu sans grenelle...

Le titre, c'est bien sur de l'art  à prendre au 2eme degrès.... Le premier qui me dit que je suis vulgaire, je lui envoie le pitbull de la liberté d'expression, par ailleurs porte parole de l'UMP.

Bon... on va tout de même comparer nos deux Rimbaud...

Orelsan "Rambo" :

Sale Pute :

J déteste les petites putes genre Paris Hilton les meuf qui suce des queues de la taille de celle de ”Lexington”
Tes juste bonne a te faire Peter le rectum même si tu disait des truc intelligent t aurai l air conne
J te déteste j veut que tu crevé lentement j veut qu tombe enceinte et qu tu perde l enfant
Les histoires d amour ça commence bien ça fini mal
Avant j t aimais maintenant j rêve de voir imprimer de mes empreinte digital
Tu es juste une putain d avaleuse de sabre un sale catin
Un sale tapin tout ces mots doux c était que du baratin
On s tenait par la main on s enlaçais on s embrassait
On verra comment tu fais la belle avec une jambe casser
On verra comment tu suces quand j te boiterais la mâchoire
Tes juste une truie tu mérite ta place a l abattoir
T es juste un démon déguise en femme j veut te voir briser en larme
J veut t voir rendre l âme j veut te voir retourner brûler dans le flammes.

Je vous épargne aussi son truc assez sympa sur la Saint Valentin????


Arthur Rimbaud... donc pareil que l'autre d'après le con du jour... :


Le bateau ivre.

Comme je descendais des Fleuves impassibles,
Je ne me sentis plus guidé par les haleurs :
Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles,
Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs.

J'étais insoucieux de tous les équipages,
Porteur de blés flamands ou de cotons anglais.
Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages,
Les Fleuves m'ont laissé descendre où je voulais.

Dans les clapotements furieux des marées,
Moi, l'autre hiver, plus sourd que les cerveaux d'enfants,
Je courus ! Et les Péninsules démarrées
N'ont pas subi tohu-bohus plus triomphants.



Lire la suite

Le 1er Licencieur de France... Nicolas Sarkozy !!

30 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

On vit une époque formidable où un président et un premier ministre donnent des leçons à la terre entière sans bien évidemment se retourner sur leur propre action.

Ils ont souvent le verbe haut... patrons voyous, casse toi pauv' con... et des décisions inversement proportionnelles aux intentions affichées.

Dernier exemple en date...

Alors que nous traversons une crise sans précédent dont la sortie reste assez hypothétique et que des milliers de français sont touchés par un chômage qui lui ne connait pas la crise; nos deux gourvernants en chef, enfin surtout l'Autre, n'ont rien trouvé de mieux que de licencier 30.000 personnes... et on ne parle pas des fonctionnaires non remplacés... Non, là c'est du bon vieil emploi précaire, du CDD.

Ce cynisme ne m'étonne plus... et je reste poli, je n'ai guère envie d'être poursuivi par une justice zélée mais je n'en pense pas moins...

Au fait, il en est où avec Karachi, le petit roi ?
Lire la suite

Attentat de Karachi... circulez y a rien à voir...

26 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Merci à Seb Musset pour cette vidéo qui retrace ce scandale dont se gausse un Président... Il a également fait un blog Karachigate.

Non monsieur Sarkozy, je ne ris... mais il est vrai que la suppression du Juge d'instruction n'est certainement pas une lubie... C'est vraiment ridicule...

A lire également les billets très documentés d'Olivier Bonnet.



Lire la suite

Remaniement gouvernemental… on achève bien le MoDem.

23 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

nullBon… ce soir… il y a remaniement, ça rigole sur twitter… chacun y va de sa bonne blague, en clair, tout le monde s’en fout si ce n’est les principaux intéressés… après un discours présidentiel manquant cruellement de sens et de cohérence. Enfin rassurez vous, je ne suis pas le dernier étonné.

 

Ah si… il paraît que Nicolas Sarkozy a entendu le message d’Europe-Ecologie… certains journalistes disent d’ailleurs que la ligne écologique est renforcée avec Jean-Louis Borloo qui étend ses fonctions… Moi je veux bien mais dans le même il est de notoriété publique que ce dernier s’ennuie ferme dans son ministère… Donc, je ne vois pas en quoi l’écologie est davantage prise en compte qu’il y a quelques semaines. Confié ce domaine a un gars pas motivé... ça m’interpelle.

 

Non pour moi, ce qui « m’amuse », c’est de voir piétiner allégrement – aparté-  (n’y voyez pas une quelconque allusion à celui qui faisait le siège de l’Elysée depuis des semaines… mais si vous voyez un gars à lunette pour qui le réchauffement climatique n’existe pas parce que de sa fenêtre il fait un temps pourri –fin d’aparté- François Bayrou et de dépecer définitivement le MoDem.

Car c’est bien le sens qu’il faut donner à la nomination de Michel Mercier au gouvernement jusqu’alors président du groupe centriste au Sénat.

 

Cela va d’autant plus mal pour celui qui il y encore quelques semaines était pour les français le meilleur opposant… les rappels sont parfois cruels… que Cap 21 (l’association de Corinne Lepage, association co-fondatrice du Modem) est de plus en plus tentée par un rapprochement avec Europe-Ecologie. Certes Corinne Lepage souhaite y associer le MoDem mais que pèse-t-il encore en terme de dynamique ? Et il se dit même qu’elle souhaiterait inscrire Cap21 à la démarche des primaires si celles-ci voient le jour avant… juin 2012... (ce sujet, c’est pour demain…).

 

Alors, certains ne manqueront pas de relever mon empressement vis-à-vis du MoDem… et donc qu’aujourd’hui, ce n’est plus d’actualité… bien sûr, d’ailleurs il suffira d’un claquement de doigts pour que ses électeurs reviennent en masse vers le PS… D’ailleurs, on l’a bien vu le 7 juin et quelques candidats socialistes ont pu faire leurs cartons à Strasbourg…

 

Comme d’autres pensent que se décider pour des primaires au mieux pour l’été 2010 permettra de bien préparer 2012…

 

 

Lire la suite

Au Congrès, Sarkozy lance les Présidentielles de 2012.

22 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Cette réunion du Congrès, à 500.000 euros..., aura simplement permis à Nicolas Sarkozy de lancer sa campagne pour les présidentielles de 2012.

Un discours à la Prévert sans aucun chiffre, sans aucune cohérence interne, une autosatisfaction permanente avec des déficits sans précédent et une hausse du chômage continue... pour le reste, rien ou si peu... le recours à un emprunt d'Etat dont on ne connait pas le montant.

Il fallait donc bien cette sauterie pour annoncer une commission burqa et sa foi dans la lutte contre les adolescents boutonneux avides de Julien Doré (Hadopi)...

Et cette phrase d'antologie... « L'actionnaire doit être justement rémunéré, mais le salarié doit être justement considéré. »...

Pour votre bonne compréhension, je vous la traduis . A l'actionnaire les sous, au salarié la considération... Oui ça n'aide pas à nourrir sa famille mais c'est déjà un premier pas non ?

Au final, on se demande ce qu'il y a d'historique dans ce moment... peut être simplement le sentiment que la démocratie française sort diminuée de cette épreuve. On écoute le Président, lui ne prend pas la peine d'écouter la représentation nationale... drôle d'avancée.

Le petit roi est parti... il nous a payé de mots, au bon peuple de payer les maux de sa politique.

Donc le PS est muet... aura-t-il au moins compris que la présidentielle est désormais lancée ?

Lire la suite

Bravo à Bernard Derosier...

22 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Je ne pensais pas un jour écrire cela vis à vis d'un député du Nord avec qui je peux avoir quelques différents politiques bien qu'étant dans le même parti.

Cependant Bernard Derosier a décidé de ne pas se rendre à la mascarade du Congrès voulue par le petit roi...

Bravo à lui.
Lire la suite

La presse française se tait pour survivre…

22 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

nullAlors que le Courrier International consacre son dernier numéro à l’avenir de la presse ; au même moment en France, nous assistons impuissants à une presse qui se suicide en espérant juste pouvoir toucher quelques subsides de l’Elysée…

 

Vite fait, on planque sous le canapé une affaire qui pourrait toucher un président en exercice… Si Médiapart a fait son boulot sur l’attentat de Karachi et l’implication en son temps du duo Balladur-Sarkozy, on voit toute la bande de pleutres traiter celle-ci avec une certaine gène ou pire l’ignorer…  Pensez donc, il a un Congrès lundi… super important, ça…

 

A en croire John Carlin d’El Pais, cet avenir semble particulièrement sombre si on s’attache uniquement à l’aspect économique de la presse où parallèlement à une baisse des titres, on assistera à une raréfaction du nombre de plumes vivant du journalisme. La « faute » en revient à la part grandissante d’Internet dans la circulation et l’interprétation de l’information. Aussi, la question porte bien sur de l’adaptation de la presse ce « nouveau » média.

 

Dans cet article, l’auteur n’en vient pas à se tourner vers la puissance publique comme nos misérables ; oui indéniablement, ça change de nos pisses papiers du cru se rendant la queue entre les jambes à des assises de la Presse convoqués par le Maître.

 

Non pour lui, si effectivement, cette nouvelle presse doit jumeler au mieux « l’instruire et le divertir », son existence repose aussi sur notoriété des « Plumes » d’un journal. Pour lui l’important c’est qu’un journal «  compte dans ses rangs de grandes plumes qui savent raconter des histoires, des journalistes qui vont sur le terrain, écoutent, sentent, réfléchissent, évaluent, confirment des faits et suivent sciemment la tradition populaire et pourtant intelligente de Charles Dickens ».

 

Ce devenir de la presse n’est pas neutre pour le citoyen mais aussi pour le blogueur que je suis.

Non parce que je suis l’égal d’un journaliste, tout au plus plus chroniqueur engagé du quotidien mais parce que j’entretiens un rapport particulier avec cette presse. Je suis fatalement un gros consommateur d’infos mais ce que je constate dans ma « pratique » quotidienne c’est la réalité de deux flux… l’un que je considère comme celui de dépêches brutes provenant de Libé, Le Monde, du Nouvel Obs, 20 minutes et l’autre qui apporte une réelle plus value à l’information mais à ma propre réflexion avec contreinfo, l’observatoires des inégalités, telos..., et c’est désormais là où je retrouve ces fameuses plumes et non plus dans ces canards sans fond, sans âme.

 

La presse française bien évidemment se gardera bien de prendre ce chemin, on gardera nos bonnes vieilles gloires de l’information, celles du siècle d’avant… Les Joffrin, Duhamel, Barbier…

 

Et pour faire bonne mesure dans la soumission, nos patrons vont signer sans trop rechigner la nouvelle mesure du petit roi (pas tous mais les plus importants). En effet, pour manier la carotte devant ces ânes, Sarkozy introduit une TVA à  2% pour les éditeurs en ligne (jusque là ils sont assujettis à un taux de 19,6%), bien entendu il y a le bon gros bâton pour y prétendre… le contrôle des commentaires à priori… belle manière de censurer encore un peu plus la liberté d’expression… Quand on aime, on ne compte pas…

De mémoire, Corinne Lepage parlait de pré dictature… ça se précise….

 

Alors si certain « assure que malgré la pression et l’angoisse qui règnent aujourd’hui dans le secteur, il n’avait jamais vu une telle fièvre de créativité. », on peut néanmoins être rassuré, cette créativité semble épargner une grande partie de la presse hexagonale.

 

Et surtout, messieurs, profitez bien du buffet à Versailles… on ne voudrait pas vous priver.

 

Article réalisé dans le cadre d’un partenariat avec Courrier International.

Lire la suite

Burqa et Madrassa...

19 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

nullOui le titre est volontairement racoleur et provocateur et j’entends bien qu’il y ait plus important comme sujets à traiter cependant il est sur le devant de la scène publique.

 

Alors non je n’avais pas envie de prendre de gants, et non l’idée qu’on puisse légiférer sur l’interdiction de la burqa en France, pays laïc et républicain, ne me choque pas. Alors certains me diront mais et les soutanes et autres, jusqu’à preuve du contraire c’est très majoritairement le fait des représentants d’une confession et pas d’un citoyen ou d’une citoyenne.

 

Il y a aussi le gros argument du « oui mais si on l’interdit, on les enferme définitivement »… hum… Très sincèrement, je doute que le port de la burqa aide à la communication avec l’autre. Et j’évite même de parler place de la femme, féminisme… là… je mets au défi quiconque de me démontrer que ce n’est pas une atteinte à l’image de la femme.

 

Au fait, j’ai une burqa chez moi, une vraie, c’est Marianne (ma compagne) qui l’avait ramenée d’un voyage en Afghanistan pour ouvrir une maison des femmes près de Kaboul. Par curiosité, je l’ai porté… c’est un réel choc, une expérience d’enfermement et de repli qui dépasse sa seule personne. Ah oui, je l’ai portée tout au plus 5 minutes…

 

Alors oui, aujourd’hui pour moi, il n’y a aucune ambiguïté, la burqa est une prison et je ne vois pas au nom de quoi on serait obligé de la tolérer. Notre politique d’intégration a failli et la gauche est en partie responsable (Manuel Valls a raison) néanmoins reconnaître ses erreurs n’obligent à pas se ranger insidieusement dans le camp des politiques communautaristes. Par « définition », ces dernières ne peuvent échouer car basées sur le repli sur soi.

 

Et si la France choisit cette voie du communautarisme… ne nous étonnons pas si demain, nous étions amenés à prendre position sur des Madrassas mais nous ne pourrions plus nous y opposer.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>