Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Articles avec #resistance politique tag

Temps de travail et intoxication mentale.

16 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

 

Brandi comme un talisman, on entend cette logorrhée libéro-bien-pensante selon laquelle la cause de tous les maux de notre pays se résume à une chose : les 35 heures.

 

Il ne manque pas une émission politique pour rappeler cette évidence… les Français ne travaille pas assez… bon… maintenant, il doit bien y avoir des sources pour corroborer cette vérité… Grâce au papier de NicolasJ, je suis arrivé sur un petite site de rien… a vraiment de rien…. Pour tout dire c’est celui de l’OCDE

 

En farfouillant un peu… On arrive à prélever quelques modestes chiffres pour en tirer de jolis graphiques (au format excell si on veut)… donc, je me suis amuser à en faire un sur le temps de travail hebdomadaire et un autre sur le  temps de travail annuel…

 

Au final… Jean Marc Sylvestre, François Fillon et consorts si vous voulez bien arrêter de raconter n’importe quoi… Car si la France, 5ème puissance économique, est menacée pour 2,5 jours de travail en moins par rapport à une moyenne…sachant que nous avons une productivité plus qu’honnête… c’est vraiment nous prendre pour des imbéciles. Ah oui… je l’avoue, il n’y a pas la Chine mais ce n’est mon modèle ni le vôtre… (pour les USA, pas de chiffres… ben oui c’est un pays moderne).


Lire la suite

Nicolas Sarkozy et le dialogue social.

16 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

 

Il y a quelques semaines, j’avais été ému aux larmes avec la vision donnée par Nicolas Sarkozy des relations sociales dans notre pays… Ah c’était beau, émouvant, la place irremplaçable et pas assez reconnue des partenaires sociaux… bref tout du gars de droite habité par le changement et par sa fonction.

 

Ce conte de fée s’est écroulé par une intervention élyséenne retransmise en direct… benoîtement, je pensais que ce type d’évènements était réservé par  temps de guerre ou… pour les régimes autoritaires… ne voulant souscrire à  deuxième raison, je me rabats sur la première.

 

Donc, j’en conclue que la grève du monde enseignant  d’hier était une menace vitale pour la stabilité du pays, en somme une prise d’otages généralisée des familles par une poignée de terroristes fonctionnarisés.

 

Bien, bien… alors certes le gouvernement de Fillon et l’acharné de la règle de trois débile, le Xavier Darcos, nous expliquent qu’il y a eu concertation. C’est vrai et même sur un mode assez clair… c’est comme ça ou ce n’est pas autrement… Il faut avouez que la marge de négociations est assez subtile.

 

En fait, l’Homme qui change tous les trois mois a une conception assez particulière du dialogue social, pour lui, et c’est normal au rythme de ses dédoublement de « moi », celui-ci se à un dialogue avec ses « lui-même ».

 

Une autre constante de ces fécondes conversations est l’utilisation abusive de la notion de justice sociale… à l’écouter toutes les décisions gouvernementales annoncées sont faites à travers ce seul prisme… de la  franchise santé, en passant par le paquet fiscal ou encore le financement du RSA par une réduction de la prime pour l’emploi qui comme chacun le sait bénéficie aux plus privilégiés d’entre nous.

 

Donc aujourd’hui, le service minimum dans l’éducation nationale découle de sa fameuse justice sociale… car M’ame Chabot « qui qu’est pénalisé par ses fainéants de profs incapables payés les jours de grève » (oui il parle comme ça notre président avec plusieurs mensonges et stigmatisations par phrase)… je vais vous le dire, M’ame Chabot, ces salauds de pauvres ».

 

C’est d’ailleurs au nom de cette justice sociale qu’il faut supprimer 11.000 postes avec comme seul principe une règle comptable… le reste n’est qu’idéologie marxiste et décadente. Il ne saurait être concevable de mettre en avant situation économique, sociale, sanitaire de telle ou telle académie pour tenter de rendre plus recevable cette volonté de rationaliser un peu le système… mais non… ce serait trop compliqué… et de surcroît on oublierait l’idéologie profonde du Sarkozysme.

 

Outre le caractère néoconservateur du gars qui nous préside, celui-ci repose son concept civilisationnel sur une notion très prégnante chez lui : le fameux BSPPCV ou encore appelé le  bon sens populaire près de chez vous…

 

Sinon le dialogue social se porte bien chez nous…

ET rien de mieux qu'une annonce populiste pour couvrir le bruit des 30.000 suppressions de postes en 2 ans dans l'Education Nationale... faut pas vous en faire, ça va brancher les médias comme cette annonce sur l'enseignement de l'esclavage déjà dans la loi depuis 2001... 

Lire la suite

Institutions : quelle place pour l’opposition ?...

14 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 


Depuis quelques semaines, le Parti Socialiste joue au chat et à la souris. Ce sujet dont le seul objet semble se résumer pour lui à la prise de guerre du Sénat à travers un mode de scrutin à la proportionnelle généralisée.

 

Nos élus se montrent conciliants avec Nicolas Sarkozy de peur, sans doute, d’apparaître comme une opposition ne sachant faire autre chose que de s’opposer. Sans vouloir faire injure à François Fillon, je ne me souviens guère du rôle d’opposant constructif quand lui et ses amis étaient dans l’opposition… mais bon passons pour revenir sur le PS.

 

Donc à l’entame de la nouvelle législature, pour entrer dans ce cercle vertueux de l’opposition constructive, un shadow cabinet avait été présenté… à peine né, il était torpillé par d’aimables camarades. Dans le même temps, la réflexion du PS ayant été repoussée à plus tard. Le résultat, on le paye cash aujourd’hui avec des contre-propositions frisant le néant et la quasi obligation de voter un texte dont peu de choses sont à retirer, si ce n’est des mesures gadgets :

 

- limitation à deux du nombre de mandats présidentiels consécutifs ;
- encadrement du pouvoir de nomination du président ;
- partage de l’ordre du jour du parlement
- restriction du recours au 49-3
- droit de résolution du Parlement sur tout sujet
- l’augmentation du nombre de commission du Parlement,
- la possibilité pour les citoyens de saisir le Conseil constitutionnel par la voie de l’exception
- la possibilité pour les Français de l’étranger d’avoir des députés pour les représenter à la création d’un défenseur des droits des citoyens;
- la création d’un statut de l’opposition

- la possibilité pour le Président de s’exprimer devant les assemblées.

 

On est à des années lumières de la modernisation annoncée par Nicolas Sarkozy. Je n’invente rien même le Monde semble encore plus laconique sur ces modifications.

 

Pourtant, si le PS avait pris ce débat bras le corps, il aurait pu avancer sans crainte le rejet de ce texte puisque pour être accepté, il doit recueillir la majorité des 3/5 des deux assemblées.

 

Des exemples :

 

- sans aller jusqu’au mandat unique, limitation à deux mandats ;

- incompatibilité d’être maire et ministre ;

- introduction d’un dose de proportionnelle pour l’Assemblée Nationale ;

- au regard des résultats de la parité un approfondissement de celle-ci ;

- fin de l’irresponsabilité du Président ;

- meilleur équilibre du pluralisme par le CSA ;

- suffrage universel pour les Communautés Urbaines…

- Obligation de recourir au référendum pour les questions européennes de modification majeur de la constitution…

 

Voilà en vrac, quelques propositions… et sans me poser la question dont tout le monde se fout (ou presque) si c’est un régime parlementaire ou présidentiel… l’essentiel, je vous le rappel, étant de mettre en œuvre une politique voulue par nos concitoyens.

 

C’est avec un réel contre-projet que l’opposition joue un rôle constructif et qu’elle peut s’opposer frontalement,  avec en prime une plus grande crédibilité aux yeux de l’opinion.

 

Voilà la place qu’aurait dû tenir l’opposition et les socialistes en particulier. Alors oui, aujourd'hui le risque est grand d'être cantonner à l'opposant stérile... mais au fond c"était écrit...

 

Enfin… je dis cela mais c’est vrai je ne suis ni expert politique, ni constitutionnaliste, juste un modeste citoyen militant.

PS : en complément de cet article, je vous propose celui de l'ami o16o.

Lire la suite

Parité… ben mes cochonnes…

13 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

terra novaJ’avoue le titre est un tantinet provocateur mais il traduit relativement bien mon état d’esprit à la suite de quelques lectures récentes.

 

Mon lecteur assidu se rappelle probablement mon petit tableau sur la représentation féminine dans la vie politique française et mes interrogations sur leur place dans la blogosphère politique… et ce matin… c’est dans un contexte bien réel…celui de Lille Métropole Communauté Urbaine.

 

Cette joyeuse collectivité représente près d’un million d’hommes individus et 85 communes a à sa tête une certaine Martine Aubry… par ailleurs Maire de Lille… jusque là, on s’ébaubit… waouhhh une femme préside ce machin… c’est en creusant la chose que ce sentiment tend à s’étioler…

 

On commence les 10 premiers 1er Vice-présidents… ouais… ça sonne bizarre mais il faut savoir jouer avec la susceptibilités des politiques… donc, on matte la liste… tiens… mais où sont les femmes… ben, y en a pas…. L’esprit chagrin pourrait penser au scandale, à la loi sur parité piétinée en rase campagne… il a tord… en fait une femme présidente vaut 10 VP… ahh !! Vous voyez sous cet angle c’est nettement mieux.

 

En continuant tranquillement ce monde de représentativité de la société…on aborde le Bureau de la Communauté… le lieu de décision en quelque sorte… et là on est en lévitation… sur 55… on arrive au chiffre pharaonique de… 4 femmes… Putain trop de femmes, tue la femme !!...

 

Je suis profondément atterré en constatant cet archaïsme politique pour l’une des plus importantes communautés urbaines de France et par ailleurs dans un département qui ne cesse de s’enorgueillir de sa tradition socialiste et progressiste…

 

Alors et même si Martine Aubry n’a jamais fait de zèle excessif en matière de féminisme… je pense même pouvoir dire que çà n’a jamais été son soucis… A ce stade… je ne sais quoi en penser. A sa décharge, le mode électif de cette assemblée reste une hérésie mais tout de même !! Ne pouvait-elle pas faire un peu mieux ?

 

Tiens mes élus socialistes dans leur négociation sur la réforme constitutionnelle ne pourraient-ils pas faire des propositions dans ce sens… comme dans d’autres… avant de dire amen à Nicolas Sarkozy… dans l’espoir d’un Sénat basculant à gauche…

 

Sans lien mais avec un rapport certain avec ce billet ; la photo est tirée d’un nouveau think tank d’intellectuels de gauche (non je n’en suis pas..) vous remarquez l’absence de femmes… si une… normal y a t il des femmes de gauche intellectuelles ? Bon… malgré tout, je vais suivre ce que peut écrire terra nova.

 

Avec tout ça… on peut dire que la gauche est en grande forme.

Lire la suite

Méchante presse !!

11 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

  

 

méchante_presse
Quand ça ne va pas, un grand classique des politiques est de s’en prendre à la presse.

 

Nicolas Sarkozy n’échappe bien évidemment pas à la règle mais avec lui on toujours sûr qu’on gravit un pas supplémentaire dans l’invective « Et le Président de gronder les députés : «J’ai été obligé de décrocher mon téléphone et d’appeler certains d’entre vous» pour qu’ils rédigent des communiqués. Et de houspiller des élus passablement perplexes : «Dans un pays où il n’y a plus d’opposition, la presse s’attribue la fonction d’opposition.» Cette analyse, Nicolas Sarkozy la développe auprès de tous ses interlocuteurs depuis qu’il chute dans les sondages. Il estime que la presse s’acharne contre lui pour des «raisons davantage commerciales qu’idéologiques», persuadé que le «Sarko bashing» fait vendre. » (source Libération).

 

Il est déjà loin le temps de cette conférence de presse en janvier avec les caniches nains rigolards aux blagues du roi et de s’extasier sur sa performance du vide.

 

Cependant, on ne saurait trop rappeler à votre président que les résultats enregistrés en mars ne sont pas le fait de la presse mais du seul vote des citoyens.

 

D’ailleurs depuis la défunte époque du bling-bling…. Il a encore changé… tellement que Paris Match nous en a fait un magnifique publi-reportage pour bien nous montrer que le président aurait un costume à se mesure… et pour faire bonne mesure,cette semaine,  le journal « de gauche sarko compatible » (le nouvel obs) atteste de ce changement… ouf… on est rassuré.

 

En attendant, je vous invite à signer la pétition sur la liberté de la presse rédigée par l’intersyndicale des journalistes.

 

Comme, il fait beau, je ne vais pas m’attarder.

Lire la suite

Constitution : la trahison annoncée.

7 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


Avertissement : ce présent article n'est pas de moi, il m'a été proposé, néanmoins j'en partage les grandes lignes d'où sa publication.

Constitution : la trahison annoncée.


Notre Constitution a été modifiée vingt-trois fois depuis son adoption et le peuple, les citoyens n’ont été associés que deux fois à ses révisions. Dans le cadre formel de l’article 89 portant sur la révision de la Constitution (donc mis à part le référendum de De Gaulle par l’article 11), une seule d’entre elles, celle relative au quinquennat, a été soumise à référendum et approuvée en 2000. Les autres modifications ont été adoptées par la voie parlementaire et donc par la voie du Congrès. La vingt-quatrième révision actuelle, malgré son importance étant donné le nombre d’articles concernés, semble s’inscrire dans la continuité "despotique" de la Ve République.

 

Il fallait s’y attendre, dans cette affaire institutionnelle vers la démocratie irréprochable de Sarkozy, les élus, et en particulier les élus démocrates et de gauche, préparent leur trahison démocratique. Montebourg parle d’un compromis bi-partisan, comme si la Constitution était affaire de partis.

 

Elle est affaire de citoyens (article 2 et 3 « par le peuple et pour le peuple »).

  • selon l’article 2 de la Constitution : « Son principe est : le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. » 
     
  • selon l’article 3 : « La souveraineté nationale appartient au peuple, qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. »

 Or sur des points essentiels, le PS, les autres partis de gauche et le Modem sont en train de renier leurs projets présidentiels qui, nous l’espérons, exprimaient leurs convictions démocratiques.

 

1)       Trahison sur le renoncement au référendum de révision (prévu dans le projet présidentiel de tous les candidats de gauche). ( le sénat a droit de veto actuellement).

 

2)       Trahison sur le non-cumul des mandats et des fonctions pour les parlementaires (exigence première d’après le comité Balladur dans une démocratie moderne)

 

3)       Trahison sur la dose de proportionnelle et la réforme du sénat.

 

4)       Trahison sur la démocratie participative (dixit les « citoyens experts ») qui, pour le moins, conduit à demander l’avis du citoyen, du peuple...

 

Le PS et les élus de gauche, et plus généralement les élus « démocrates », doivent se ressaisir et refuser cette réforme « en peau de lapin » afin de permettre l’ouverture d’un vrai débat public.

 

Se souviennent-ils seulement, ces élus, qu’il est aussi prévu de refonder le préambule de la Constitution, de supprimer les départements (texte UMP sur le rapport Attali), de modifier les modalités de l’élection des conseillers régionaux ?

 

Notre démocratie va subir une profonde modification touche après touche, et les citoyens n’auraient pas leur mot à dire ?

 

Après le « viol de la démocratie » (seul le peuple peut défaire ce qu’il a fait, seul un référendum peut revenir sur un référendum) lors de l’adoption du traité de Lisbonne, les élus s’amusent avec le texte fondamental de notre société dite démocratique.

 

Nous devons signer et faire signer l’appel de Rénovation démocratique.org sur le site http://www.renovation-democratique.org/index.php pour un débat public et un référendum sur la réforme. (complément sur  http://changerlarepublique.over-blog.com).

Lire la suite

Un 6 mai 2007...

5 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique




Je reprends l'idée de Juan... sur le 6 mai 2007... moi il m'avait inspiré cet article... c'était au lendemain de la défaite de Ségolène Royal.

La France TF1.

Donc Sarko est le nouveau président… ok, j’ai écouté le discours concocté par Gaino… du bel ouvrage… bon si on met de coté la référence au travail et la morale qui a quoiqu’on en dise un furieux goût conservateur… pour le reste, c’était presque émouvant et quelle générosité pour les Femmes et les enfants…  les futurs enfants expulsés auront probablement tout le loisir de méditer sur la fameuse phrase « les promesses n’engagent que ceux qui les entendent ».


Car le modèle sarko, c’est ça… le contenant prime sur le contenu… c’est le marketing politique dans toute son cynisme… aussi je m’attache à la forme… et là… on loin, très loin  des envolées lyriques écrites par un autre. Et comme premier symbole du nouveau maître… Le Fouquet’s et des premiers qui sont convoqués au festin… Arthur et Johnny… et on a continué sur le même registre toute la soirée.
Les artistes emblématiques de la rupture… Bigard, Montagné (le chanteur pas le prof de médecine…), Manson… je la pensais morte, Mathieu… Y a pas à chier (désolé pour cet hommage indirect  à l’humoriste Bigard), elle a de la gueule cette France où tout est possible et de la libération des énergies… déjà il me semble qu’on est dans la France du « temps cerveau disponible pour vendre du coca » comme dirait l’autre.

C’est d’ailleurs bien ce qu’on nous a vendu sur les plateaux de télé… je passe sur les sourires extatiques des journaleux…  de l’image, de l’image et encore de l’image… le reste « ben qu’est ce qu’on n’en a à foutre »… Comme dirait Cyrille, maintenant faut écouter France Culture pour respirer et de temps en temps… oser RTL pour prendre le pouls de la France profonde… je suis méprisant… non… en fait aujourd’hui, après une dizaine de jours à intérioriser la défaite du « moins pire que saurait pu être pire »…  à vrai dire… je m’en tamponne un peu… les Français ont choisi… j’espère simplement qu’ils vont commencer à économiser pour payer les études de leurs mômes, leur santé… parce qu’au fond c’est bien là la vaste blague du travailler plus pour gagner plus… et ça on pourra en reparler dans 5 ans et au cours des prochains mois… enfin, ils pourront toujours se consoler en regardant le beau bouclier fiscal… pour les riches.


Non, le truc qui m’a foutu un coup au moral (vite passé), c’est de constater que la région Nord/Pas de Calais a basculé à droite
…. Et ça franchement… j’ose espérer que nos cadres en fédération vont réfléchir un peu sur ce séisme… le problème étant qu’ils risques « d’analyser » cela sous l’angle des circonscriptions… bref par le plus mauvais bout…


Voilà mon sentiment après une nuit où nous avons été réveillé toutes les heures par nos deux champions. Bon je fais un peu court, j’ai un partiel ce soir en Algèbre de Boole… et ouais, on peut être de gauche et ne pas se sentir comme un assisté fainéant et potentiellement délinquant…


Qu’en à mon article sur « dépecer la Bête »… c’est pour demain… mais déjà, il me semble que certains vont tenter de s’y engouffrer…

Comme je le disais, je rentre en résistance… si quelqu’un a un peu de temps pour me faire un petit logo sympa sur le thème « Blog Résistant »… il sera le bienvenu.

 

Lire la suite

Un nouveau blog censuré.

4 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

 

 

Hier, j’ai reçu un mail qui me signalait un nouveau cas de pression sur un blogueur. J’ai procédé au vérification d’usage et constaté que  Maryse Joissains-Masini, Député-Maire d’Aix… ah ben, bizarre elle est UMP… n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait tenté une action contre le Nouvel Obs

 

Manque de chance elle avait été déboutée… Alors comme il est plus facile de s’en prendre à un blogueurs isolé… Elle a signalé un article à la plateforme Overblog et demandé qu’il soit retiré…

 

Je vous reproduis le mail qui m’a été envoyé :

 

Je m'adresse à vous pour vous informer qu'un blog est victime d'une censure totalement abusive, le blog cixi-helene.


Alain Joissains époux du maire actuel UMP d'Aix en Provence, Maryse joissains-Masini, a déposé une plainte pour diffamation de l'article paru sur ce blog "Les ombres d'Alain Joissains". La solidarité des bloggeurs est ndispensable.


Le 26 avril dernier, un journaliste du journal La Provence Pays d'Aix sympathisant pour la mairie, faisait paraître un article (page 9) où Mr Alain Joissains apparaissait comme un homme politique intègre, lavé de tous soupçons, un innocent aux mains propres. Information mensongère et dirigée.


Il y a 25 ans AJ, alors maire d'Aix était condamné pour détournements de fonds, abus de biens sociaux, radié du barreau d'Aix et doté de 2 ans de prison avec sursis.


Sa femme Maryse Joissains-Masini, a repris la mairie en 2001 et bénéficié d'une nouvelle triangulaire en mars dernier. Très efficace dans l'ombre de son épouse, toujours très présent à la mairie, mais inéligible, il n'a en fait jamais quitté le pouvoir depuis 2001.


L'auteur de ce blog pamphlétaire cixi-helene qui dénonçait cet article, a été obligé de retirer le sien.

 

Evidemment surveillé, c'est un blog original, culturel, corrosif, intelligent. Il dénonce la démagogie, la mauvaise presse, l'archaïsme. Il nous faut à nous lecteurs de toute presse la possibilité de continuer à lire ce que l'on veut !


La liberté de la presse ou de l'information dépend de ce type d'abus de censure.

Bien cordialement

 

 

 

Lire la suite

Ma contribution au borgne...

3 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


J'ai rien à dire à l'autre qui s'est fait dévaliser son fond de commerce et qui nous refait le coup du détail... seulement ça :

Lire la suite

Nicolas Sarkozy... toujours plus Bas...

30 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seul... nous avons droit a un nouveau sondage sur l'impopularité du petit président...

L'intervention de jeudi ne semble n'avoir servie à rien...  C'est con...

Source Reuters :

La cote de confiance de Nicolas Sarkozy chute encore en mai de cinq points par rapport au mois précédent, atteignant seulement 32% dans le baromètre TNS/Sofres-Le Figaro magazine.

Les Français sont désormais 66% à ne pas faire confiance au chef de l'Etat, contre 60% en avril. Au mois de septembre dernier, il était à 64% d'opinions favorables.

Le Premier ministre François Fillon repasse dans le rouge, avec 50% de personnes interrogées qui déclarent ne pas lui faire confiance, en hausse de trois points, contre 46% qui disent le contraire.

Elles sont 92% à juger que l'action du gouvernement en matière de lutte contre la hausse des prix n'est pas efficace. De plus, 70% des sondés jugent inefficace la lutte contre le chômage, dont la tendance est pourtant à la baisse depuis quelques mois.

Les Français, à en croire cette enquête, sont d'humeur pessimiste. Ils estiment à 81% (+7 pts) que les choses "ont tendance à aller plus mal" concernant la manière "dont évolue la France".

Ils sont 65% (+10 pts) à penser que le rôle de la France dans le monde s'affaiblit, 55% (+8 pts) à estimer que les problèmes risquent d'entraîner "le recours aux affrontements et à la violence". Ils sont aussi 73% (+11 pts) à pronostiquer "beaucoup de conflits sociaux dans les deux ou trois mois à venir".

Lire la suite
<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>