Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Articles récents

Sarkozy... casse-toi de mon petit écran !!

17 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


Ce n'est plus de la publicité mais bien de la propagandequ'est entrain de faire Nicolas Sarkozy...

Quoique... c'est déjà le cas.

Après son émission foirée du 5 février, il ressent comme l'envie préssante de revenir nous causer...

Mais il n'a rien dire de nouveau...

Au moins pourra-il nous expliquer les indemnités de Jouyet, ça sera déjà ça de pris...

D'autre part, après la combativité des larves qui l'ont interrogé la dernière fois ; cette fois-ci, ce sera dans le cadre d'une allocution...

Sarkozy, casse-toi de ma télévision et sort de celle-ci... en plus, c'est le jour du retour de Docteur House.
Lire la suite

Jouyet c'est pas triché... 220.000 €...

16 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses


Comment dire ça... j'appelle ça de l'immoralité à l'état brut... pour ne pas dire autre chose...

Ce midi, je lis que le nouveau patron de l'autorité des marchés financiers va toucher près de 220.000 euros d'indemnité... 

Cette dernière ayant été relevée de 71.000 euros par quelqu'un qui s'y connaît bien en augmentation surréaliste... Nicolas Sarkozy himself....

Messieurs, surtout ne vous emmerdez pas avec le petit peuple... On s'en arrange...

Sachant que Monsieur Jouyet va en plus percevoir son maigre revenu de haut fonctionnaire... J'hésite à me laisser aller à quelques noms d'oiseaux bien sentis... au risque de me voir poursuivi par ces coquins...

Tiens pour un peu, je m'autoriserais à reprendre les mots du Président qui parlait de patrons voyous.

Tiens, ça me fait penser que Marchiani sort de prison aujourd'hui.. Où va-t-il être recaser... Tant qu'à faire...

Un bonus: la dernière de l'autre Séguéla "t'as pas de rolex, t'es une merde"... Une bien belle journée...

Lire la suite

Chavez... ce dictateur sanguinaire

16 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

Chavez a donc gagné son référendum lui ouvrant la porte à sa propre succession… Le truc un brin rageant dans cette histoire, c’est que même son opposition reconnaît la défaite.

 

Très embêtant car nos journaux ne pourront beugler à la dictature, au coup d’Etat comme ils l’ont fait avec un bel unanimisme quand il s’est agit de passer outre le référendum 2005 après que les citoyens se soient exprimés. C’est vrai avec Sarkozy on avait droit à un paquet cadeau full option « régression sociale » sans airbag mais avec des vrais morceaux de traitres.

 

De même, les mêmes auraient préféré une victoire étriquée pronostiquant ainsi la mort prochaine du Chavezisme mais c’est raté, car sans être écrasante, la victoire d’Hugo Chavez n’en est pas moins confortable.

 

Alors bien sur, ils ne manqueront pas de nous dire que le Venezuela est devenue une petite dictature avec des médias contrôlés par le gouvernement, des pressions sur les fonctionnaires, un vote influencé…

 

Bref tout ce qu’on peut dire de la France… avec une différence de taille, Hugo Chavez a le soutien des plus pauvres car… même les économistes sont obligés de le reconnaître, la pauvreté recule… chez nous… Joker.

 

Les ânes sarkozistes ne manqueront de me rappeler qu’alors je ne dois pas critiquer notre Saint Homme… juste une petite différence, une toute petite différence… d’où vient la France, d’où vient le Venezuela… A moins de considérer que le Tout Puissant ait hérité en 2007 d’une situation analogue.

 

Et à vous, journalistes qui rêviez de pouvoir clouer au pilori cet homme volontiers fantasque, n’oubliez pas d’avoir le même recul avec un pouvoir français qui vous nourrit bien (cf les assises de la presse) et pour lequel vous faites preuve d’une grande mansuétude.

 

Lire la suite

Travailleurs sociaux... la remise en cause ?

15 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Travailleurs sociaux : pour la défense de la convention collective de 1966
AG le 16 février à Lille *, grève et manifestation le 19 février.

Travailleurs sociaux en formation, salariés des centres de formation, tous ensemble pour la défense de la convention collective 66 !

Le nouveau projet patronal de refonte de la CC 66 a été présenté le 5 décembre 2008. Ce projet s’inscrit parfaitement dans une politique d’appauvrissement et de démantèlement du secteur social : individualisation de la rémunération, introduction du salaire au mérite, perte des congés trimestrielles, recul sur l’indemnité de départ à la retraite, suppression su paiement des trois jours de carence en cas de maladie, la référence aux 35h disparaît, pénalisation ds temps partiels, progression de l’ancienneté limitée à 15 ans au rythme de 1%/an (dévalorisation d’environ 1000 euros après 30 ans d’activité). Pour les patrons, il s’agit bien de réduire le coût du travail tout en nous faisant travailler plus longtemps, de diviser les salariés et bannir la solidarité : la logique de profit agrandit encore son nid.

Le mouvement se construit depuis longtemps, les travailleurs sociaux se mobilisent fortement. Le projet patronal n’est pas acceptable. Retrait immédiat du projet, un recul social ne doit pas être négocié !

Jusqu’au 30 janvier, seule la direction de la CFDT était d’accord pour participer aux commissions nationales paritaires de négociation. A ce jour, les cinq directions syndicales « représentatives » (CFE-CGC, CFDT, CGT, FO, CFTC) sont prêtes à détruire des acquis sociaux, ceux des salariés, qui avaient été durement gagnées par des luttes. Qui ces syndicats représentent ils, alors que la majorité des salariés refuse de niveler leurs conditions de travail vers le bas ? Toute négociation en l’état actuel ne peut qu’entraîner une perte de droits !

Il est urgent de se mobiliser massivement, c’est maintenant que tout se joue. Cette attaque de la CC 66 est à inscrire dans une logique de précarisation globale menée par les gouvernements et le patronat. Le fossé continue de se creuser entre les bas salaires et ceux des responsables hiérarchiques. N’oublions pas la casse de l’éducation nationale, les licenciements massifs et le chômage partiel en métallurgie, dans la VPC , l’automobile…En Martinique et en Guadeloupe, une grève générale est en cours pour l’amélioration de leurs conditions de vie…

* AG des travailleurs sociaux en formation et des salariés des centres de formation lundi 16 février à 17h30 à l’ISL, 83 boulevard Vauban, salle 2 du bâtiment C.

Appel a la grève et manifestation le 19 février, date de la prochaine CNPN :
- Collectif permanent des travailleurs sociaux en formation du Nord Pas-de-Calais
http://collectif-permanent.over-blog.com
- Comité national de défense et d'amélioration de la CCN 66
http://Touche.pas.a.la.66.free.fr
Lire la suite

Plan de Relance… la réalité française.

13 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

Depuis des semaines, notre hystérique élyséen ne cesse de s’agiter pour dire qu’il n’y pas meilleur plan que le sien, qu’il est un exemple pour le monde, pour Obama aussi tant qu’à faire…

 

A la vérité, je fais partie des plus que sceptiques… et ce n’est certainement pas les aides accordées aux constructeurs automobiles français qui me feront douter… Au fait, comme on pouvait s’y attendre, Peugeot ayant tenu quelques heures, Renault annonce continuer son plan de départs volontaires et surtout ne pas remplacer plus de 3.000 départs en retraite…. Houla pas de gros « maux »… non pas de méchants licenciements inhumains, juste des gars qui veulent partir pour faire fortune ailleurs… sur le CAC 40 ou chez Total…

 

Ne digressons pas trop longtemps, au risque de se faire traiter de démagogique…

 

Donc… notre beau plan… super, génial… en fait, c’est une bouse qui ne servira pas à grand-chose… Ce n’est pas moi qui le dit, c’est  un tableau du FMI (merci au Courrier International)… ça se passe de commentaire. Ah oui, je rappelle au passage qu’on a enregistré une contraction de croissance de 1.2 au quatrième trimestre…


Je n'ose demander si des journaux ou médias ont relevé cette petite bizarrerie dans l'incohérence du discours présidentiel.
 

Sinon tout va bien… ils maîtrisent les Sarkozy, Fillon, Lagarde… D'ailleurs, il ne devait pas y avoir de répercussions en France donc il n'y a pas de crise en France, CQFD.


Lire la suite

Fin du congé parental….

13 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 


Et voilà… ça devait nous pendre au nez avec cet individu payé une fortune sur le compte de la nation… ce fou s’en prend désormais au
congé parental

 

Alors forcément, il part d’une situation il est vrai particulièrement inégalitaire où les femmes sont les premières victimes, plus particulièrement dans les familles les plus modestes. Celles-ci devant bien souvent arrêter leur travail du fait de charges de garde lourdes et de contraintes fortes (enfants malades, horaires difficilement adaptés…).

 

Au final, comme d’habitude, la solution passe par un travail de casse et une éradication de ce qui pourrait constituer une politique réellement sociale.

 

Les bons sarkozistes (coucou Gauche Moderne et autres…) me diront que c’est encore un procès d’intention à l’égard de notre Très Grand Homme puisque celui pose un débat…

 

A ceux-là, je dis que la décision est déjà donnée, il "faut" diminuer le congé parental… un point c’est réglé dans l’esprit simple de Sarkozy. Le débat n’ayant jamais lieu qu’avec ceux qui sont d’accord… les autres étant renvoyés au rang de dangereux idéologues.

 

D’autre part, j’attends encore la moindre mesure à caractère social de la part de ce néocon, le bouclier fiscal peut être ?

 

Cet homme est un fléau, le sarkozysme un cancer… et je pèse mes mots.

 

La politique civilisationnelle n’est définitivement qu’un vague mirage pour les simples d’esprit.

Quand je pense que certains se mordent les doigts pour avoir voter pour cet homme mais MERDE on vous avait prévenu et encore la réalité dépasse la fiction... Merci encore...


Et j'avoue que le culot de Sarkozy de faire porter le fardeau de la crise sur les politiques sociales est assez extraordinaire... Faut il encore rappeler que cette crise sans précédent est le résultat d'une politique de DROITE, NEOCONSERVATRICE et LIBERALE...

Lire la suite

Samedi… c’est sodomie.

13 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses



Chers lecteurs, je vous prie d’excuser cette note pour le moins « audacieuse » à la veille de la Saint Valentin mais ce titre m’est venu à la lecture du numéro spécial de
20minutes (version papier) sur ce thème.

 

Et ce journal n’a rien trouvé de mieux de consacré près de 10 pages au porno 2.0… C’est vraiment une idée géniale !

 

Non qu’on puisse me considérer comme quelqu’un de prude mais associer saint-valentin et cul me parait quelque peu déplacé surtout que ce journal distribué gratuitement est accessible aux plus jeunes.

 

Et de facto c’est faire passer un message pour le moins dangereux qui consiste à dire que la vie amoureuse n’est qu’une relation sexuelle. Ou doit-on prendre cela comme l’expression d’un perte de sens de nos vies.

 

Je sais que désormais le porno chic est tendance mais à mes yeux il n’est que le symbole ultime d’une société tournée vers la consommation effrénée sans aucune prise de recul.

 

J’aime bien 20minutes, là je suis quelque peu déçu par sa ligne éditoriale.

Lire la suite

Martin Hirsch n’est pas mort…

12 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

Depuis quelques semaines avec cette crise qui n’en finit pas de s’étendre à tous les secteurs de l’économie, laissant quelques centaines de milliers de victimes expiatoires pour les prochains, je me demandais ce que faisait notre Haut Commissaires aux pauvres.

 

En effet avec ce cataclysme dont plus personne ne peut en prédire la sortie, je pensais le voir en première ligne, non pour fustiger le système… non… non, juste pour faire son triste boulot de cache misère…. Et bien non plus.

 

Très honnêtement, avec la multiplication des médiateurs chargés de faire le boulot des ministres… au passage, on ne sait désormais plus qui est responsable de quoi dans cette pétaudière élyséenne… on pouvait légitiment penser qu’un Haut Commissaire à rien ça n’a pas trop le temps d’avoir une utilité quelconque.

 

Bien m’en a pris… ce matin, une dépêche AFP est tombée, annonçant par la même la résurrection de Martin Hirsch, où ce dernier montait gaillardement au front pour demander… attention, c’est du lourd… que Total utilise son petit 14 milliards de profit pour créer du boulot. Je cite ce passage d’anthologie politique : « 14 milliards d'euros supplémentaires, combien d'emplois supplémentaires ça peut créer ? Je trouve que ce n'est pas grossier de mettre les pieds dans le plat comme ça sur ce sujet-là. Ce n'est pas de l'anticapitalisme primaire c'est simplement que la crise arrive. On doit tous adapter nos comportements et nos moyens ».

 

Oui… c’est bien lui qui a dit ça… juste au passage, la crise n’arrive pas… elle est là mais il est certain que de son bureau doré, on en est encore à entendre les murmures des manants.

 

A ce train là, il va bientôt faire un 180° et trouver le bouclier fiscal un brin dérangeant, je n’ai pas dit immoral… faut pas déconner non plus.

 

Enfin… c’est une belle déclaration, bien chrétienne, il faut la relever mais s’en trop s’avancer on peut penser qu’elle aura autant d’effet que de pisser dans un violon.

 

Vous en doutez… regardez, Nicolas Sarkozy annonce un plan à 7 milliards pour nos constructeurs automobiles moyennant un engagement de ne pas faire de plan social… en France… et le lendemain, un des patrons annonce 7.000 licenciements départs volontaires… Je rappelle ça pour mettre en perspective le poids du Martin Hirsch sur notre vie économique.

 

Allez Martin encore un effort.

 

J’aurais également pu noter les efforts d’Eric Besson pour relancer l’activité économique avec les tests ADN… effort louable de ce triste personnage…

 

PS : il y a quelques mois, j'avais cette photo à propos de la casse sociale mise en place par notre Etre Supérieur... elle est plus que jamais d'actualité.

Lire la suite

Sarkozy en plein foutage de gueule...

11 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


L'annonce du plan bagnole de l'inapte de l'Elysée, déjà boiteux dans ses objectifs, n'a pas résisté plus de 24 heures... pas mal...

Donc aujourd'hui, la patron de PSA a annoncé le départ de 11.000 salariés du groupe sur les 200.000... plus de 5% et surtout il demande plus de 6.000 "
volontaires" en France... souvenez vous, je vous avez demandé de noter dans un coin de votre mémoire le mot "éviter"...

Ca m'amuse toujours ce terme de départ volontaire... surtout alors que la machine à fabriquer du chômage tourne plein pot... enfin d''après l'âne de compétition Xavier Bertrand, Sarkozy
sauverait avec ses petits bras plusieurs milliers d'emplois par mois...

Si tu ne crois pas celle-là, ils ne manqueront pas de nous raconter d'autres conneries car n'oublions pas,bien aidés par les copains Lagardère, Dassault, Bouygues, que plus c'est énorme plus ça passe... N'oublions pas non plus de compter sur l'impertinence d'un Alain Duhamel et maintenant du trio de choc Minc, Colombani, Attali.

Sinon le grand foutage de gueule continue...
Lire la suite

Européennes 2009 : le PS doit montrer un nouveau visage !

11 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009


Je relaye le texte de jeunes socialistes pour qui ces élections doivent être la preuve tangible que le PS change en profondeur. Je partage l’essentiel du propos mais comme je le signalais à l’un de ces auteurs,
Nicolas Cadène, il est dommage de ne voir aucune signature féminine dans ce lancement.

Autre bémol, plus qu’une question de générations, le Parti Socialiste a besoin d’un changement de mentalité et des comportements. Le chemin est encore long comme en témoigne cet article de Bakchich sur les
méthodes lyonnaises (ah merde je suis royaliste… je ne dois pas en parler…).


Texte de l’appel paru sur Médiapart
.


En juin
, les élections européennes seront le prochain test important pour le Parti socialiste. Au-delà même des résultats, la façon d'aborder ces élections sera un signe extrêmement révélateur de notre nouvelle manière faire de la politique. Alors que l'UMP fait du mandat européen un placard doré pour politiques en disgrâce, nous devons au contraire y démontrer nos ambitions nouvelles : être en phase avec la société et répondre aux inquiétudes de nos concitoyens. Avec le Manifesto du PSE (Parti socialiste européen), nous sommes les seuls (avec les European Greens) à avoir un programme européen unique, rédigé par les militants de tous les États membres.


Incontestablement, l'Europe traverse une crise d'identité et la présidence française de l'Union européenne n'aura fait qu'amplifier ce mouvement de replis nationaux. Si Nicolas Sarkozy a su faire beaucoup parler de lui, il aura finalement peu parlé de projet commun, d'unification politique, de démocratisation. La crise internationale et le bilan du Président débouchent sur une situation politique favorable pour la gauche européenne à condition qu'elle sache présenter un nouveau visage.


Qu'en est-il aujourd'hui ? On constate que les eurodéputés français apparaissent souvent aux électeurs inactifs et peu présents. Ce constat est généralement injuste tant les membres du PSE sont de tous les combats. Mais cette perception peut s'expliquer par le fait qu'en Europe nos élus sont parmi ceux qui cumulent le plus...


Notre première secrétaire, Martine Aubry, a fixé comme critères internes de désignation : « le renouvellement, la diversité et le non-cumul des mandats ». Est-ce l'ébauche de ce renouvellement nécessaire ? Nous le souhaitons et nous invitons notre Parti à ce que cette impulsion se trouve enfin concrétisée.


Le problème fondamental de la gauche d'aujourd'hui est celui du renouvellement générationnel. Il est la clé pour aborder tous les autres critères définis par Martine Aubry. C'est le levier qui résoudra, de fait, la question de la « diversité ». Aborder le problème du manque de représentativité des minorités au sein des assemblées parlementaires en voulant « fabriquer de la diversité », dusse-t-elle être artificielle comme aujourd'hui au sein gouvernement, n'est pas sain. Cette conception de la République n'est pas la nôtre. Elle ouvre la voie à la politique du comptage avec tous les effets pervers que cela entraîne. Nous sommes pour une diversité qui soit issue du terrain et du militantisme, non du fait du prince et des effets de cour. Il est d'ailleurs intéressant de découvrir à l'occasion de cette échéance européenne qu'en cas de disgrâce, la punition préférée du nouveau « monarque » est le mandat européen... Cela en dit long sur la vision européenne de la droite française !


Les générations auxquelles nous appartenons sont des générations qui ont grandi dans la diversité. Le concept même de génération « black-blanc-beur » n'a plus de sens tant le métissage est partie intégrante de notre culture. Faire la place à cette génération dans les instances politiques, c'est automatiquement accepter cette France du réel.


Faire de la place aux jeunes n'est pas tomber dans une forme de « jeunisme » qui serait au moins aussi absurde que le spectacle actuel d'une Assemblée monocolore. Nous devons mieux coller à notre société en mettant en avant des compétences plus ancrées dans notre vie sociale, et surtout en mettant en place ce que tous les socialistes appellent de leur vœux : le non-cumul des mandats !


Si nous avons conscience des rapports de force électoraux et parfois de la nécessité de présenter un « baron local » pour gagner parce que le non-cumul n'est pas encore inscrit dans la loi, en interne, refusons la « politique des rentiers », tout comme nous condamnons le « capitalisme de rente » !


Pour toutes ces raisons, animés d'un très fort sentiment européen, nous souhaitons interpeller les militants, les dirigeants du Parti socialiste mais aussi l'ensemble des responsables politiques français à travers le soutien à des candidatures différentes, transparentes, inédites.


Signataires : Nicolas Cadène (CN et CF 30), Bastien Brunis (Paris), Kamel Chibli (CN et CF 09), M'jid El Guerrab (CF 15), Sébastien Gros (91), Akli Mellouli (CN et CF 94), Benjamin Mathéaud (SF 30), Mustapha Mousalli (CF 18), Anthony Pitalier (CF 24), Aziz Ridouan (49), Zacharia Saha (95)
.


La pétition
en ligne.

Lire la suite