Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Articles récents

Un monde dans le mur ?

19 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

La crise n’en finit pas… sans compter les millions d’emplois détruits dans le monde, le système imposé depuis près d’un demi siècle semble voler en une multitude d’éclats dont certains ne mesurent pas encore toutes les conséquences.

 

Le système bancaire américain est en solde quasi-définitif et chaque heure qui passe voit la FED et le gouvernement américain injecter des milliards non pour relancer mais simplement pour le maintenir sous perfusion.

 

Hier à Washington on a même remis en marche la planche à billet, avec les achats de bons du trésor… jetant par la même toute la théorie de la main invisible et vertueuse, ce n’est pas nouveau, c’est juste la confirmation que, n’en déplaise à nos piètres augures européens, la crise est profonde, très profonde où les efforts initiaux n’ont pour l’instant que de très maigres résultats. A cela, La FED augmente ses « fonds », en les doublant pour le rachat des titres adossés au crédit hypothécaire… en somme les crédits pourris insolvables.

 

Sinon bien sur le retour de la croissance est toujours prévu pour 2010… D’ailleurs, quel meilleur indicateur que les places boursières au rebond depuis une semaine comme des moutons de panurges…

 

Sauf que cette vision idyllique d’un retour à la normale d’une croissance bâtie sur le modèle de la vis sans fin n’est pas partagée par tout le monde. Hélas, pour nos gouvernants aveugles, il ne s’agit pas obligatoirement de dangereux gauchistes… loin s’en faut.

 

« Et si la crise de 2008 représentait quelque chose de beaucoup plus fondamental qu’une grave récession ? Et si elle nous annonçait que l’ensemble du modèle de croissance que nous avons créé au cours des 50 dernières années n’est tout simplement pas viable économiquement et écologiquement, et que l’année 2008 est celle où nous avons heurté un mur - celle où Mère Nature et le marché nous on dit tous deux : assez. ». Qui s’exprime comme cela, simplement Thomas Friedman, accessoirement éditorialiste du brûlot gauchisant du New York Times. Pourtant, jusqu’alors, il faisait partie de ces gens qu’on avait l’habitude de qualifier de raisonnables.

 

Au fond, en ce moment je m’interroge plutôt sur la capacité de nos dirigeants européens… de Trichet à Barroso en passant par Sarkozy… Depuis le début, on sent ce leitmotiv suranné du « il faut faire comme avant » même si pour le président de la BCE on doit encore accélérer la pression sur les salariés… tant qu’à faire. Faut-il d’ailleurs rappeler une nouvelle fois, que le locataire de l’Elysée n’avait de cesse de marteler que les français n’étaient pas assez endettés et même ; il y a encore quelques mois, un rapport d’obscurs économistes insistait sur la nécessité de multiplier les crédits hypothécaires… alors que nous avons pris en pleine poire les effets de tels pratiques outre-atlantique. Une fois qu’on met le doigt dans cet engrenage conjugué à la stagnation des salaires, on finit inexorablement par y mettre le corps en entier.


Mais non, ce n’est pas grave, les bonnes vieilles recettes devraient faire leur preuve, c’est tellement plus confortable et surtout ça ne demande aucun effort intellectuel particulier.
Ce constat est fait par Paul Krugman « Le danger immédiat et manifeste pour l’Europe à l’heure actuelle réside ailleurs, dans l’incapacité du continent à réagir efficacement à la crise financière. ». Autre passage intéressant qui va à rebours d’ailleurs des théories fumeuses de Laurence Parisot et consorts, « L’importance de ses Etats-providence n’est pas la cause de la crise actuelle en l’Europe. De fait, ils sont un facteur réel d’atténuation de cette crise. »

 

Alors oui, depuis quelques mois, j’ai mal à « ma gouvernance » et bien que socialiste, je ne vois pas non plus beaucoup d’efforts de la part de la social-démocratie européenne pour tenter d’avoir une vision plus innovante et en rapport avec les enjeux auxquels nous sommes confrontés… A un point tel qu’il est de plus en plus probable que le PSE ne présentera personne face à l’âne Barroso

 

Lire la suite

République des Blogs à Lille.

18 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

J'avais un peu oublié, il y a normalement une république des blogs à Lille ce soir. Je vais y faire un saut après mon cours d'anglais (et là vous reprenez en coeur la chanson "Ingénieur Informaticien".

Bon, j'espère ne pas me tromper, c'est à 19h30 au Drarcir (12 rue Léon Trulin... près de la défunte bourse).

Venez nombreux.

Le gars à qui on peut compter les cheveux sur le crane... c'est moi.

Arff, sinon demain pas de grève, ni de manif, je suis le billard. Pour la petite histoire, j'étais persuadé que c'était lundi... En gros, j'allais m'y rendre avant de réaliser que la date de ma vasectomie c'était le 19... C'est vous dire si je suis traumatisé.
Lire la suite

Imposons un sursaut !

18 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

Nous vivons la crise sociale la plus grave depuis 1929

 

• Partout les plans de licenciements s’accumulent

• Des millions de salariés dans le monde perdent leur emploi (50 millions en 2009 d’après le FMI).

• En France les heures supplémentaires défiscalisées amplifient le mouvement.

• La dérégulation des marchés organise la disparition des services publics et creuse les inégalités sociales.

• La compétition entre les États conduit au nivellement par le bas du droit du travail et au développement de la précarité.

• Le plan de relance du gouvernement mobilise tous les moyens pour les banques au détriment des salariés et des jeunes.

 

“Le chômage de masse met la pression sur les salaires.”

(graphique part des salaires dans le PIB) 

depuis 25 ans :

• Les salaires ont augmenté 7 fois moins que les revenus tirés des dividendes.

• 11 points de PIB soit 200 milliards d’euros sont allés au capital alors qu’ils seraient allés aux salariés si l’on avait gardé l’équilibre de répartition du début des années 1980.

Ces 200 milliards manquent pour la consommation, le budget de l’État et la sécurité sociale.

 

"Si tu n’es pas content, tu peux aller voir ailleurs."

Dans tous les pays occidentaux, la peur du chômage déséquilibre la négociation sur les salaires. Pour garantir aux actionnaires des bénéfices colossaux tout en assurant un haut niveau de consommation à l’ensemble de la population, le néo-libéralisme a structurellement besoin chaque année d’un endettement privé plus élevé !

Si la consommation a continué d’augmenter, c’est uniquement parce qu’on a poussé les classes moyennes et les plus démunis à s’endetter chaque année un peu plus.

A s’endetter au-delà du raisonnable, c’est-à-dire jusqu’à la crise actuelle.

 

“Deux tiers des emplois créés sont des emplois intérimaires ou des temps partiels subis et mal payés.”

 

Alors que la durée légale du travail est passée de 80h à 40h par semaine au cours de la première partie du XXème siècle, elle n’a pas suivi l’évolution de la productivité qui a quintuplé depuis 1960. Aux USA, en 2005, avant même que n’éclate la crise des “subprimes”, la durée réelle moyenne du travail (sans compter les chômeurs) est tombée à 33,7 heures par semaine car des millions de salariés ne font que 10 ou 15 heures par semaine. La gestion de la productivité à coup de CDD et de temps partiels sont les racines de la crise financière.

Selon l’INSEE, le passage à la semaine de 4 jours en mobilisant les ressources de l’UNEDIC créerait 1 700 000 emplois à temps plein sans impacter le budget de l’État.

 

Nous proposons :

 

LA DIMINUTION DE LA DURÉE LÉGALE DU TEMPS DE TRAVAIL

L’INDEXATION DES SALAIRES SUR L’INFLATION

LA NÉGOCIATION D’UN TRAITÉ SOCIAL EUROPÉEN

LA CRÉATION D’UN IMPOT EUROPÉEN SUR LES BÉNÉFICES

LA RENÉGOCIATION DES RÈGLES DES ÉCHANGES FINANCIERS

 

Les membres de Nouvelle Gauche sont issus de plusieurs partis de gauche dont le Parti Socialiste.

L’association n’est l’émanation d’aucun parti. Son objectif est de mettre au coeur du débat politique ses analyses et ses propositions. Nouvelle Gauche est un lieu de débat et d’action citoyenne au profit d’un projet humaniste et durable.

 

REJOIGNEZ NOUVELLE GAUCHE SUR www.nouvellegauche.fr

Les blogs qui en parlent : Expat-Prague, detoutderien,

 

Lire la suite

Frédéric Lefebvre... Menteur pathologique...

17 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Ça se passe de commentaire...  Combien de temps encore va-t-il pouvoir sévir de la sorte...

C'est une des hontes de la vie politique française : médiocrité, mensonge... la liste est longue... c'est un multirécidiviste.

Lire la suite

Vive le viol, l'inceste, à mort les capotes !!

17 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Derniers propos du Saint Père ""On ne peut la (l'épidémie du sida) résoudre avec la distribution de préservatif.  Au contraire, cela accroît le problème", a-t-il affirmé.

Ben ouais surtout en Afrique avec quelques 25 millions de personnes touchées par le VIH.

Non sérieusement, ce gars est tout de même sévèrement barré... j'attends de grandes envolées sur les croisades, les bûchers, les sorcières...

Ça ne doit pas être facile tous les jours d'être catholique pratiquant, je vous l'accorde, ce n'est pas forcément facile non plus d'être socialiste pratiquant...

Mais il faut tout de même reconnaître que là, on fait un retour de quelques siècles en arrière.

Un autre son de cloche (y a un jeu de mots à la con mais ce n'est pas pour le taulier)
Lire la suite

Heures supplémentaires : ça suffit les conneries !!

17 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Alors que l'Elysée se refuse à mettre en cause la TEPA... il persiste également dans cette absurdité économique que constitue l'exonération des heures supplémentaires. Alternatives économiques et Marianne ont mis en ligne une pétition pour que cesse cette hérésie.

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis mais avec l'équipe en place ce n'est pas gagné.

Texte :

Au moment où la crise provoque une vive remontée du chômage, en particulier chez les jeunes, il faut revenir sur les exonérations sociales et fiscales accordées aux heures supplémentaires. En effet, dans le contexte actuel, l’emploi doit être la priorité absolue de l’action des pouvoirs publics. Or, les exonérations fiscales et sociales décidées en 2007 ne visaient qu’à accroître le nombre des heures supplémentaires effectuées par les salariés déjà en activité. Et, en dépit de la récession, le nombre des heures supplémentaires déclarées a en effet progressé de près de 40 millions entre le quatrième trimestre de 2007 et la même période de 2008, soit l’équivalent de 90 000 emplois à plein temps. Ces mesures contribuent donc manifestement à dissuader les entreprises qui en auraient la possibilité d’embaucher des jeunes ou des chômeurs alors que les quelques trois à quatre milliards d’euros qui leur ont été consacrés en 2008 pourraient avantageusement être mis au service de la création d’emplois. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement et au parlement d’abroger sans délai les mesures défiscalisant les heures supplémentaires et les exonérant de cotisations sociales.

Pétition en ligne.

Lire la suite

Orbor, un artiste contre Hadopi...

17 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Orbor m'a fait parvenir sa chanson...

J'aime bien, de la belle chanson française avec un montage très pédagogique.


Lire la suite

Juge-t-on un homme à la valeur de sa montre ?

16 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 


Pour la montre d'Obama, c'est ici.
Lire la suite

AIG : Association Internationale de Gangsters…

16 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses



Au moins, la crise permet de confirmer quelques vérités, certains se sentent bien au-dessus et il est hors de question que les choses changent.

 

Prenons par exemple, cet établissement américain d’assurance qui a été sauvé de la faillite par les deniers du contribuable et bien que croyez-vous qu’il s’est passé au moment de la question centrale de l’obtention de bonus pour ces principaux incompétents… Trois fois rien.

 

Résumons rapidement le tableau… AIG a perçu près de 170 milliars de dollars d’aides publiques, les résultats 2008 accusent un déficit de 100 milliards… Et bien, pour ces magnifiques succès, l’enveloppe des bonus sera de 450 millions… Elle n’est pas belle la vie ?

 

Un bonheur n’arrivant jamais seul, on apprend que la Société Générale s’est vue remettre un petit chèque de 5 Milliards pour sans doute l’exposition de cette banque français dans des actifs plus ou moins pourris… On voit tout de suite que l’argent du client peut dormir tranquille et on a la certitude de l'argent du contribuable bien employé… et ça relativise d’autant l’affichage des résultats de la SG pour l’année 2008 et 2009…

 

Qu’on se rassure, elle n’est pas la seule de nos prestigieux établissements à s’être ainsi exposée.

 

Bien entendu, Barack Obama n’est pas content mais au final, le G20 a encore accouché d’une souris mais manifestement les dirigeants de ces institutions n’en ont cure et compte bien faire perdurer un système qui les a bien nourris…

 

En anglais, je crois que l’expression consacrée pour ces dirigeants de haut vol est  « Fat Cats ».

 

Certains atterrissent en prison pour moins que ça, MAM pourra vous le confirmer avec Julien Coupat. Enfin, je ne doute pas que certains trouveront la chose normale.

Oups : j'allais oublier de vous inviter à consulter la liste de nos champions français en matière de paradis fiscaux... j'ose espérer que la liste arrivera jusqu'à l'Elysée... bon en même temps, y a du taff pour moraliser nos grands capitaines d'industrie enfin avec Laurence Parisot, il y a fort à parier que c'est déjà fait.

Où il y a de la gène, y a pas de plaisirs : Trois institutions ont reçu 70 % des 52 milliards de dollars de fonds publics utilisés entre septembre et décembre 2008 pour dénouer les positions souscrites par la filiale financière d'AIG : la banque d'affaires américaine Goldman Sachs (12,9 milliards de dollars), la Société générale (11,9 milliards) et la Deutsche Bank (11,8 milliards). Parmi les autres bénéficiaires importants figurent notamment la britannique Barclays (7 milliards), la banque d'affaires américaine Merrill Lynch (6,8 milliards), la suisse UBS (5 milliards) mais aussi BNP-Paribas (4,9 milliards de dollars) et Calyon, la banque d'affaires du Crédit agricole (2,3 milliards). source le monde.

Lire la suite

Accréditation de mon blog auprès de l'Elysée.

15 Mars 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

C'est l'ami Christophe qui a eu cette excellent idée, que chaque blogueur politique demande une accréditation à L'Elysée.

Pour ma part, je fais parvenir ma demande dès Mardi... demain, petite hospitalisation.

Franck Louvrier                                                                                             Conseiller de Nicolas Sarkozy

Palais de l'Elysée

55, rue du faubourg saint Honoré

75008 Paris


 Roubaix, le 15 mars 2008

Objet: Accréditation de blogueurs à l'Elysée


Monsieur,


Suite à votre entretien avec un journaliste du Monde; J'ai appris avec joie, dans l'édition du 6 mars de ce quotidien, votre souhait d'ouvrir davantage les portes de l'Elysée aux blogueurs qui possèdent une légitimité dans leur métier.


Le lectorat des blogs s'est énormément développé ces dernières années sans qu'un statut, notamment dans le domaine politique, ne vienne entériner ces changements sociétaux. C'est donc effectivement une excellente idée que d'aller de l'avant dans la voie de la légitimation des blogs reconnus en tant que tel par leurs pairs ainsi que par leurs lecteurs. Au moment même où le monde numérique subit des transformations importantes, cette reconnaissance de la blogosphère légitimerait les auteurs et replacerait ses lecteurs au coeur de l'Agora.


La carte de presse étant nécessaire aux journalistes pour faire leur travail, il me semble que la création du pendant de celle-ci pour certains blogueurs serait une excellente initiative. Celle-ci pourrait nous faciliter notre travail au quotidien avec l'objectif permanent d'informer au mieux nos lecteurs. Il serait effectivement souhaitable, afin de faire avancer le consensus actuel pénalisant les blogs, de créer un statut du blogueur à l'Elysée pour les blogueurs politiques. Je sollicite donc auprès de vous cette accréditation afin de faire évoluer ce regrettable conservatisme en vigueur actuellement à l'endroit des Blogs.


Je vous prie de croire, Monsieur Louvier, à l'expression de mes sincères salutations.


Marc Vasseur

Auteur du blog Marc Vasseur.

Lire la suite