Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Articles récents

En juin, le chômage continue d’augmenter…

28 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Notre presse aux ordres n’aura pas tardé à se mettre à l’unisson des déclarations du gouvernement pour chanter la baisse du chômage


C’est seulement en deuxième lecture qu’ils se sont avisés de changer… un peu… les titres pour préférer des accroches moins grandiloquentes… Et c’est au Monde qu’on peut décerner sans l’ombre d’une hésitation la palme des lèches bottes patentés… D’ailleurs, on peut encore le lire dans l’adresse html initiale (« le chômage en baisse pour la première fois » est devenu comme par magie « un recul en trompe l’œil »).


Les raisons d’un tel revirement sont simples… le chômage a continué d’augmenter dans les faits et ce malgré le tripatouillage des chiffres (exercice pratiqué par tous les gouvernement quelque soit sa couleur politique, il faut le reconnaître).


Donc si le Pôle Emploi a fait état d'un repli de 18 600 demandeurs d'emploi en juin mais pour la seule catégorie A or si on inclut les trois premières catégories (qui inclut les personnes à temps partiel cherchant un emploi à plein temps… vivre avec la moitié d’un SMIC si ça vous tente...), la réalité est beaucoup moins flatteuse avec une hausse de 9200 demandeurs d’emploi supplémentaire.


Pis, la machine a radiation a fonctionné à plein puisque le nombre de radiés a cru de 19% au mois juin pour atteindre 33.000 fainéants rayés des fiches.


Donc au final, nous avons pour le seul mois de juin une une hausse de près de 23.000 chômeurs, bien loin de la baisse de 9.200 gentiment relayée par une presse courtisane.


D’ailleurs même la ministre de l’économie, au bout du bout, a minimisé cette « baisse » puisqu’elle a tenu à préciser que « La situation du marché du travail devrait donc rester difficile au cours des prochains mois ». 

Le pitbull patenté de l’UMP, Frédéric Lefevbre, aurait dû prendre des vacances avant de raconter n’importe quoi en parlant des « bons chiffres du chômage qui  doivent être reçus comme un encouragement à poursuivre la politique engagée »...

J'espère que le message aura été reçu pour les 300.000 chômeurs supplémentaires depuis janvier.

 

Lire la suite

Quel régime pour les salauds de pauvres ?

27 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

La presse dans son ensemble et dans une unanimité touchante n'en finit pas de s'interroger pour préserver notre sérénissime de tout accident de santé...

Fort bien mais sinon et même si c'est nettement moins grave, la pauvreté ne cesse d'augmenter dans notre belle république bananière, la dernière livraison de l'institut gauchiste (l'INSEE) nous donne 13,4% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Encore faut-il relativiser ce chiffre, il s'arrête à 2007, la crise et certaines mesures de justice sociale (comme la franchise médicale, le RSA en temps de crise on en reparlera hein...) n'ont pas encore donné tout le potentiel escompté.

On peut cependant conseiller à ces salauds de pauvre de trouver rapidement un régime et un mode de vie permettant d'accroitre leur sentiment de richesse à moindre frais.

Je ne peux que vous conseiller de lire le billet de Romain.

PS : petite photo sympa de galettes de terre agrémentées d'un peu de beurre (ça se passe sur cette planète... Merci à Aymeric pour l'info...)
Lire la suite

Sarkozy hospitalisé... aucun bon voeu de rétablissement.. (MAJ)

26 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Nicolas Sarkozy a été hospitalisé...

Comme pour un Bush, n'ayant aucune compassion avec les tenants du néoconservatisme... je n'ai rien à lui formuler...

Je n'oublie pas que cet homme drague depuis plus de dix ans la frange la plus extrême de l'électorat lepéniste... et ne s'adresse qu'aux instincts les plus grégaires de l'homme.

Je ne tends jamais la joue.

Et comme quoi le travail dominical tue...

PS : comme elle est belle cette photo en Une du monde.fr... voilà l'état de notre presse... dans cette photo tout est dit.

Lire la suite

La France un paradis fiscal ?

24 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Je commence une petite série chiffrée sur notre pays, afin de replacer les choses dans leur contexte et de le populariser un peu (avec force de modestie, ne croyant pas à l’influence des blogs).

 

Aujourd’hui, je commence par la question du patrimoine des Français.

 

Il est de bon ton de pleurer sur le sort des riches et très riches pressurés par un Etat glouton les spoliant du fruit de leur travail…

 

Qu’en est-il… A la lecture des certaines donnés, on est en droit de s’interroger, prenons simplement le cas des dix premières fortunes françaises… A titre de comparaison, un Bill Gates émarge à environs 42 milliards d’euros  (pour un pays de 300.000 millions et un groupe mondialisé dès sa création) et pour la petite histoire, ce dernier milite pour une augmentation des impôts aux Etats-Unis… Et autre bizarrerie, il ne reversera que 5% de sa fortune à ses héritiers (je ne suis pas dupe mais on est loin de la vision de nos capitaines d’industrie).


 

Société

Patrimoine en milliards d’euros

Années de Smic

(16.000 €/an)

Gérard Mulliez

Groupe Auchan

15,00

938 000

Bernard Arnault

LVMH

14,59

912 00

Lilliane Bettencourt

L’Oréal

10,10

631 000

Bertrand Puech

Hermès

7,7

481 000

Famille Dreyfus

Louis Dreyfus

7

438 000

François Pinault

PPR

4,95

309 000

Serge Dassault

Marcel Dassault

4,7

294 000

Romain Zleski

Eramet

3,83

239 000

Jacques Servier

Labo Servier

3,8

239 000

Alain Wertheimer

Chanel

3,5

219 000

 

  Autre point de comparaison, la concentration du patrimoine… rassurez-vous, cette tendance s’est accentuée.



 

Comme quoi… on est bien loin de l’Etat spoliateur… dernière donnée pour montrer que la problématique de l’impôt est centrale dans le débat public… En mars 2009, La Tribune a fait un comparatif sur le montant d’imposition d’un couple marié avec 2 enfants, gagnant 300.000 euros par an…. Surprise :

 

Allemagne

125.000 euros

Etats-Unis

99.000 euros

Grande-Bretagne

98.000 euros

France

85.000 euros

 

Et oui… Sinon Michel Rocard propose de faire peser une taxe d’environs 300 euros sur TOUS les ménages au nom de l’environnement bien sur…

Lire la suite

Vais-je rendre ma carte du PS ?

23 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

nullJusqu’à  ce matin avec le passage de Martine Aubry sur RTL, j’espérais encore des annonces précises en espérant que pour une fois, les militants soient associés à une démarche forte de rénovation.

 

Et la première secrétaire n’a rien dit si ce n’est que cette situation nous la devons  au fait qu'avant elle rien n’a été fait ou presque mais qu’elle, Martine Aubry, travaille… en somme, le couplet « c’est pas moi, c’est les autres »…

 

Au fond, son degré de compréhension du monde qui l’entoure est très proche très proche de Marie Antoinette… « il n’y a plus de pain, donnez des brioches »… A tel point, qu’elle s’est enorgueillie du bilan des années Jospin (1997-2002)… nous sommes en 2009… de l’eau a passé sous les ponts, il me semble.

 

A ce propos, si il y a eu de bonnes choses cela n’empêche certainement pas un droit d’inventaire, désolé de paraphraser ce même Lionel. D’autant que, et même si ma mémoire peut-être défaillante, j’ai souvenir d’un candidat en 2002 qui n’a pas passé la barre du 1er tour des Présidentielles mais je peux me tromper et j’avais crû noter que certains observateurs avaient analysé un décrochage fort entre l’électorat populaire et le PS…. En fait, non rien de tout cela n’est arrivé, nous parlons d’un monde parallèle…

 

Symptôme criant, la seule préoccupation de certains… les fameuses régionales… en gros d’après Harlem Désir, on se tait et il n’y a rien à débattre : «On ne va pas se lancer dans un congrès extraordinaire en pleine période de préparation des élections régionales ».

 

Cela a au moins le mérite de la franchise et pourquoi un congrès… une convention sur la rénovation c’est trop demander ? Se faisant et en refusant de remettre le parti sur pied, on fait une croix sur les présidentielles de 2012… A moins de parier sur le retour d’un messie descendant d’un avion en provenance d’Outre-atlantique qui renouera avec notre électorat d’un simple claquement de doigt.

 

Et sur la question du poste de Premier Secrétaire… à ce jour qui veut de ce bâton foireux tenu à un bout par Claude Bartolone et à l’autre par Jean-Christophe Cambadélis… deux spécialistes des arrière-cuisines plus que tout autre chose.

 

Ce n’est pas cela le poste qui importe mais sur l’évolution du parti, dans sa gouvernance, ses pratiques… c’est de cela dont il s’agit et rien d’autre.

 

Martine Aubry a donc fermé la porte à toute idée de rénovation… Pourquoi ?

 

Cependant, aujourd’hui, je me pose cette unique question : vais-je rester dans le Parti de la Sclérose ? Pourquoi devrais-je continuer à être dans un parti pour la seule sauvegarde de quelques caciques, le 7 juin n’a donc pas suffit, le cas d’Hénin-Beaumont n’a eu aucune incidence, n’a donné lieu à aucune interrogation sur le fait qu’on en est arrivé là.

 

20 ans de militantisme dont près de 15 au Parti Socialiste. Déjà quand j’ai adhéré en 93, j’avais espérer que la déroute électorale de cette année-là allait changer la donne, obliger à la réforme… Non, on a préféré tuer Michel Rocard (et même si il s’est perdu dans les sables mouvants du sarkozysme, je ne regrette rien de mon engagement d’alors).

 

Aujourd’hui, je me sens orphelin et désabusé… en me laissant le temps de la réflexion jusqu’à la rentrée. Je ne doute pas que certains s’en réjouissent, avant cela interrogez vous sur ceux qui partent en silence… Mais non, vous avez la réponse, les « Vingt euros »… suis-je bête (au fait, j’ai une analyse d’un universitaire sérieux sur cette question… c’est un peu moins simple que ça mais ce n’est pas grave…)

 

PS : tiens, Bernard Poignant m’a piqué mon titre  « quatre défaites et un enterrement »… la classe…

Lire la suite

Rocard fait bien partie du gouvervement Sarkozy.

22 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Ce matin, nous avons eu droit à Michel Rocard sur Inter... je vous épargne le soliloquage d'un homme politique brillant mais qui hélas n'a pu s'arrêter au bon moment.

Je vous épargne également le couplet sur Sarkozy qui applique des idées social-démocrates... j'attends encore la liste des mesures de non régression sociales... Ce n'est pas pas tout de le dire encore faut-il être en mesure de le démontrer.

Non, ce qui m'a réellement interpellé c'est qu'il reconnaît faire partie du gouvernement Sarkoy/Fillon...  "Mais je rappelle que c'est un avis et que le gouvernement reste maître de sa décision, qu'il prendra au moment où nous ferons le projet de loi de finances pour 2010."

Je ne savais pas qu'il revenait à un membre de l'opposition d'élaborer la loi de finance avec la majorité en place...

Sinon, les foyers "modestes" seront rassurés la taxe carbone devrait être compensée... c'est comme si c'était fait... Le président du travailler plus pour gagner plus est vraiment trop fort...
Lire la suite

Valls, Aubry, Dray, Lang… Bon on fait quoi maintenant ?

21 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

nullDepuis, le 7 juin, il ne passe pas un jour sans une déclaration sur l’état du PS où grosso modo on oscille entre l’état de grand malade, de comas avancé voire de mort clinique. Alors si certains, comme Bertrand Delanoë (je mets le lien pour éviter de m’entendre dire que je ments), ont bien tenté un rétropédalage récent, avant la saillie de Manuel Valls, tout le monde s’accordait pour dire qu’il y avait bien un gros problème au PS… à 16,5% et une dynamique militante anémique c’est le moins qu’on puisse penser et dire sans se faire affubler du qualificatif de mauvais militant.

 

Et si un temps, les plus optimistes ont pu penser que Martine Aubry affirmerait son autorité avec sa lettre publique pour le seul Manuel Valls (rendue publique le même jour que le débat des députés sur le travail dominical... ce qui me fait m’interroger une fois de plus sur les priorités affichées), ces derniers jours ont montré qu’au contraire elle est particulièrement affaiblie puisqu’en sus, aucune mesure, si il y avait lieu d’en prendre, n’a été prise.

 

A ce stade, je me devrais de faire un petit exercice des stratégies des présidentiables en lisse (Fabius, DSK, Royal et… Martine Aubry) mais je crains de vous ennuyer passablement. Cependant, je veux tout de même vous signaler un problème, il y aurait pu avoir 3 candidats potentiels dans la majorité si… le score du PS avait été correct et que Solférino se serait vraiment remis à un travail d’innovations. Or 3 candidats d’une même coalition, c’est un peu trop, aussi, je reste persuader que certains voyaient un certain intérêt à faire vivoter le PS sans éclat particulier, obérant par la même occasion toute chance réelle pour la 1er secrétaire.

 

Seul problème, le score calamiteux a ouvert la boite de pandore : pratiques immuables, absence de rénovation du parti (même si Arnaud Montebourg a pour le coup travailler), absence de dynamique militante, désert au niveau des propositions… et les alliances pour les régionales… et à 16,5% on est moins regardant pour conserver son poste de Président de région, donc les belles envolées sur le MoDem définitivement infréquentable risquent de connaître le sort peu enviable du fameux texte programmatique conclu un soir de novembre… oublié dans un tiroir.

 

Autre souci, pour espérer gagner une présidentielle, il faut un parti en état de marche, en dessous de 20%, pire 18%... l’est-il encore ? On peut aisément y répondre par la négative. Hélas, le calendrier proposé par Martine Aubry, n’en déplaise aux tenants d’un statu-quo intenable et dangereux pour l’avenir même du PS, n’y répond qu’à la fin d’un cycle déjà bien trop long face aux obstacles à surmonter. Sachant qu’avec les Régionales de 2010 autant dire que ce qu’il reste d’énergie restante sera mise sur cette échéances, dès septembre (voire depuis juin… obtenir un poste c’est un travail…) ; ce qui pour moi n’est pas le plus important au regard de la casse sarkozienne en cours depuis 2 ans… et je n’ai pas envie que cela dure encore 8 ans !!!

 

Une fois qu’on a posé le tableau, lu les écrits de chacun et chacun on fait quoi ?

 

Au regard de la situation au fond, Martine Aubry n’a que peu de solution (on la dit éreintée…) : provoquer un congrès extraordinaire, solution peu envisageable car cela voudrait qu’elle a complètement échoué ou annoncer pour le dernier trimestre une convention extraordinaire sur la rénovation du parti. Celle-ci aurait pour mission de mettre en place d’une nouvelle direction sous son autorité (celle de la Première Secrétaire), de nouvelles pratiques (cumul des mandats, place de l’élu..), un nouveau mode de fonctionnement (un secrétariat national resserré, fusion des fédérations sur la base des régions…), mise en place des primaires pour juin 2010, d’un groupe projet (groupe qui serait complété par le ou la candidate investit).

 

Voilà quelques idées pour non pas parer au plus pressé mais avec la volonté de  mettre en place une nouvelle ossature, remettre le parti sur les rails.

 

On ne manquera pas de me reprocher que je fais peu de cas du fameux projet, rien que le projet, tout le projet…  C’est vrai, je l’assume car nous sommes dans le cadre d’une présidentialisation forte de nos institutions, certains le découvrent…, et donc d’une forte personnalisation de cette élection. Le projet est par conséquent non pas issu du parti mais élaboré entre celui-ci et son candidat dans un cadre général (je vous recommande l’article de Gerard Grunberg de Telos), ce qui ne fait pas disparaître pour autant la démocratie participative (un chantier de réflexion à lui seul).

 

Voilà, j’espère ne pas vous avoir trop déçu ceux qui attendaient un énième billet coup de gueule… A la vérité, Jack Lang m’a convaincu du contraire… étonnant non ?

 

PS : en complèment de ce billet, celui de Ronald.

Lire la suite

Jack Lang "Le PS est un arbre sec"

20 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

Quand j'ai lu ce qui suit, j'ai failli m'évanouir dans mon canapé... 

Martine une lettre vite !! En gros tu ne fous rien...

Le Parti socialiste "est devenu un arbre sec", estime Jack Lang dans un entretien que publie mardi le Parisien/Aujourd'hui en France. L'ancien ministre
PS de la Culture propose que l'on confie un "mandat de six mois" à une équipe "d'action", un petit "groupe de responsables reconnus, respectés, expérimentés", pour "sortir le PS de l'enlisement".

Jack Lang dit apporter son "soutien amical et personnel" à la première secrétaire du PS Martine Aubry. Elle a suscité la polémique en adressant au député-maire socialiste d'Evry (Essonne) Manuel Valls une lettre pour le sommer de soutenir le parti ou "le quitter".


"Mais force est de constater que le PS est devenu un arbre sec depuis trop longtemps", ajoute M. Lang.

"La maison de la rue de Solférino éteint ses lampions du jeudi au lundi soir. Or, la politique c'est un métier, une affaire de pro. Il faut travailler, travailler et travailler encore pour construire une organisation neuve. Pas changer le nom, l'étiquette ou le drapeau. Quel intérêt? On rêverait surtout que l'équipe dirigeante soit là à plein temps. Que nous ouvrions enfin les portes et les fenêtres à une nouvelle génération", fait valoir l'ancien ministre.


Jack Lang déplore que "par antisarkozysme primaire, on tourne le dos à des valeurs qui sont les nôtres", citant "la loi dite Hadopi qui vise à sanctionner le téléchargement illégal".


D'une "façon générale", a-t-il poursuivi, "on est frappé par le silence des socialistes depuis des années sur l'éducation, la culture, la Jeunesse (...) En fin politique, Nicolas Sarkozy a su s'emparer de certains sujets qui façonnent l'imaginaire collectif et que le PS laisse en jachère", constate l'ancien ministre.


Aujourd'hui, déplore-t-il, "tout est verrouillé" au PS "par des chefs de courants et de clans". Jack Lang préconise de "faire entrer des dizaines de milliers d'adhérents, en baissant radicalement le prix des cotisations: un euro pour les jeunes, par exemple". AP

Lire la suite

A surveiller… on ne sait jamais...

20 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

nullPendant que certains continuent dans la voie de l’aveuglement et de la mémoire à géométrie variable… c’est toujours utile pour perpétuer un appareil moribond.

 

D’autres vont tenter de prendre un peu le pouls des mauvais militants.

Alors dans les prochains jours, n’oubliez pas de surveiller
intox2007, Jon, Vogelsong, Frednetick, Mancioday et Hypos. Ils vont interviewer Manuel Valls et Julien Dray avec au menu : temps de travail, justice, ascenseur social, précarité… Vous pouvez laisser trainer des questions ici même et je me propose de les transmettre.

 

Sinon pour moi, pas grand-chose ou trop peut-être…

 

Comment les centrales syndicales peuvent repenser leur action, leurs liens avec les salariés avec ses syndiqués… je le suis moi-même et pourtant, je n’ai aucun signe tangible qui me relie à mon syndicat. Au fond, on retrouve peu ou proue la même problématique qu’au Parti Socialiste… et ce même sentiment de vide au niveau des réponses.

 

Parallèlement, outre des vacances qui se profilent, je réfléchis à l’opportunité d’un machin dans le Nord pouvant regrouper des gens d’Europe Ecologie, du Modem et des socialistes un peu "décalés"… Non que je veuille fermer la porte au Front de Gauche mais je n’ai pas envie de débattre pendant des heures si c’est « vraie gauche ou fausse gauche ». 

 

L’important, c’est de savoir si on peut avancer sur des éléments concrets, cohérents afin de proposer une alternative crédible à Nicolas Sarkozy pour 2012 sur les problématiques évoquées plus haut. Sachant que beaucoup sont déjà obnubilés par les régionales de 2010… Ah sur un CV c’est toujours sympa « Conseiller(e) Régional(e)…

 

Pourquoi si tôt, parce que je suis persuadé que si des accords devaient avoir lieu au soir d’un premier tour, pour les rendre crédibles, il faut un réel travail commun en amont. A qui veut bien se donner la peine de réfléchir, les épisodes d’Hénin-Beaumont et d’Aix en Provence semblent montrer que le temps des électorats captifs est définitivement terminé.

 

PS : à ce propos et à ceux qui pensent que des listes Verts-MoDem-PS n’ont pas d’avenir après l’échec d’Aix… Un chiffre… en 2005 lors du référendum européen, le Oui avait fait 55%, ce qui me fait dire qu’Aix n’est pas sociologiquement parlant un modèle dont on peut tirer un enseignement national… N’est ce pas Monsieur Filoche.

 

 

Lire la suite

Le réarmement idéologique de la Social-démocratie…

19 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

nullOn peut être rassuré, après la déroute sans précédent de la Social-démocratie européenne, ses dirigeants semblent avoir pleinement pris conscience de l’ampleur de la tâche pour se reconstruire.

 

Après avoir déposé les armes sur l’autel du capitalisme dans les années 90, tous ont commencé ce travail de réarmement idéologique pour tenter de répondre à la triple crise qui se profile devant nous : crise sociale, crise écologique, crise démocratique n’ont qu’à bien se tenir.

 

Aussi on ne peut que se féliciter de la profusion des techniques employées pour y parvenir. A certains qui privilégient la méthode des lettres de cachet, d’autres préfèrent s’essayer à la modernité en privilégiant des vecteurs plus modernes.

 

Le SPD (le parti social-démocrate allemand) a choisi une modernité affirmée… Et autant vous le dire tout de suite, les conservateurs allemands et européens n’ont qu’à bien se tenir car c’est du lourd, du très lourd.

 

Bien entendu, ces derniers ont choisi la voie de la démocratie participative  en organisant des débats. Le premier d’entre eux porte sur la question de l’éducation et de la famille et pour se faire, le patron du SPD a fait appel à une personnalité à la compétence bien établie pour les animer ; la dame s’appelle Atharina Saalfrank,  musicothérapeuthe de 37 ans, diplômée en pédagogie…

 

A première vue, elle ne vous dit rien… en fait si on pouvait faire un parallèle, c’est l’équivalent de notre Super Nanni qui sévit sur M6 (une nounou qui vous redresse vos enfants, la famille en 72h chrono)… Ouais, ouais, nos camarades allemands ont fait le choix de la télé réalité pour commencer son réarmement idéologique…

 

Non, contrairement aux apparences, ce papier n’a rien d’ironique et franchement, je ne vois pas pourquoi la presse d’Outre-rhin semble dubitative sur cette expérience. Bon même si on peut faire un parallèle avec l’accueil réservé aux missives envoyés par la patronne du PS tant par ses partenaires traditionnelles et la presse ; le temps des interrogations est bel et bien terminé… faut se mettre au boulot et seul compte le résultat… le reste n’est « qu’aigritude » de la part de certains.

 

Je ne sais pas pourquoi, j’ai comme un doute sur le résultat escompté… ou alors… le citoyen y viendra non par conviction mais par simple « besoin » d’alternance…

 

Petit rappel, chez nous, la gauche n’a jamais réussi à enchaîner deux législatures à la suite… et il ne suffira d’en appeler aux militants ou au fameux Peuple de Gauche pour que cela change, en France comme en Europe.

 

 

Article écrit dans le cadre d’un partenariat avec Courrier International.

 

Lire la suite