Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Articles récents

Céline, Vargas, Werber, Battisti...

17 Septembre 2006 , Rédigé par Marc Publié dans #Bouquin-Musique

Bon, allez je vais m'y tenir avec certainement moins de talent que Boris mais je vais faire part de mes sentiments après lecture…. Pas de tentation de critique littéraire, simplement partager et aussi me faire partager…

Donc ces dernières semaines :

Deux Batisti - Les habits d'ombre - Jamais plus sans fusil - : Bon, j'avoue je me suis lancé dans ses romans policiers  par rapport à son passé... Le premier mouais pas top, décousu dans le récit,  l'idée de départ avec des exilés politiques italiens excellente mais peu de ressort au final. Le deuxième, mieux construit, épilogue mieux amené, des types se font couper la... avec une "psychanalyse
" en toile de fond ; pas mal sans plus. 

Fred Vargas
- Un homme parmi les loups - : on en parle tellement, incontournable que j'avais néanmoins contourné jusque là. Très chouette, ça se situe dans le Mercantour, bien ficelé, style alerte. Du bon polard.

Bernard Werber -  Les thanatonautes - Les Fourmies -
: Le premier traître des explorateurs de la mort avec un tas de références sur l'appréhension de celle-ci par différentes civilisations. Globalement pas mal, ça donne envie de lire le Morin sur "l'Homme et la mort". Le Deuxième, bof, pas épais mais bon j'ai mis un mois pour le finir. Au final, et d'avance désolé pour le jugement lapidaire et carrément présomptueux : il me fait penser au sort que j’ai réservé à la série des Ramsès de C. Jack ; super pour la plage quand vous faites une étude des seins nus* (ça c'est pour Marianne). A voir sur le net son arbre des Possibles ...

Céline -Nord- : c'est Céline donc je ne suis pas partial, c'est génial, un style jubilatoire. Il narre son exode dans l’Allemagne nazie en pleine déroute…. Pour contrebalancer, un Primo Lévi ça recadre les choses.


Gérard Mordillat -
Les Vivants et les Morts - : Marianne et pas mal d'amis m'en avaient dit du bien. J'ai été déçu, une fresque à la Zola en Lorraine à notre époque. Je n'ai pas accroché en même temps ce n'est pas le genre qui me passionne ; et le style, comment dire, il ne m'a pas marqué. Au final, malgré son poids, je l’ai fini … par conscience de classe.

Lakhdar Belaïd - Sérail killers - : des meurtres avec en arrière plan la rivalité entre Harkis et ancien Militant FLN. Un polard sans prétention, sympa à lire surtout quand on vit à Roubaix et qu'on aime sa vie foisonnante et cosmopolite… J’ai trouvé ça meilleur que les deux Batisti. 

Au programme dans les prochaines semaines : Bleu de chauffe de Nan Aurousseau, La montage blanche de Jorge Semprun, avancer sur l’infini dans la paume de la main

* Corps de femmes, regards d’hommes par Jean Claude Kauffman

Lire la suite

S’affirmer Social Démocrate soit… (1)

17 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

DSK, à Lens, a fait son coming-out... il a osé dire qu’il était social-démocrate et ce devant l’un des plus puissantes fédération où le socialisme municipal est une marque de fabrique imposée.

Le propos est méritoire… cependant… au delà de la déclaration… que recouvre et qu’implique cette déclaration… et une question essentiel : le PS est il prêt ?

Le principe de la social démocratie à mes yeux s’articule autour de deux concepts indissociable : Liberté et justice. Valeurs universelles ? Non… loin s’en faut…  pour moi, Bush et Sarko incarne davantage un modèle pré-totalitaire qu’un modèle de liberté… la caractéristique : jouer sur les peurs et sur un contrôle de plus en plus affirmé de l’individu (fichage en tout genre et à tout age…). En ce qui concerne la justice… les deux mêmes ont l’air effectivement partisans d’une justice clémente pour les leurs et dure pour les autres... Violent… non simplement je regarde la réalité de l’Etat RPR et maintenant UMP… Paris fut un laboratoire expérimental. Un état autoritaire a toujours été un des traits de la République gaulliste ; pour Sarko, manifestement en digne héritier spirituel de Pasqua… ses moyens à l’Intérieur doivent en priorité le servir… et le dit haut et fort… hallucinant dans une démocratie apaisée… ce qui marche au Etats-Unis, en Italie (un temps) pourquoi cela ne pourrait pas marcher en France ?

Ces deux notions, Liberté et justice,  au risque de choquer certains, sont incompatibles avec le socialisme municipal, trop souvent synonyme de clientélisme (en tant qu’élu municipale, j’en parle en connaissance de cause). Cette liberté tend, dans nos sociétés post-industrielles, à ne devenir qu’un simple slogan déconnecté de son « exercice » plein, dans ce sens où de plus de nos concitoyens, sont privés partiellement ou totalement des moyens nécessaire à sa réalité. A mon sens, logement, énergie,  santé et éducation sont le minimum vital. Une fois ce préalable posé où l’individu est au centre, alors seulement, ne noue la relation économie/liberté où le marché, et oui… intervient. C’est peut-être pour un des différences majeurs avec l’idéologie communiste… le système économique n’est pas une fin en soi. A cet égard, les pays scandinaves, sociaux-démocrates s’il en est,  ne peuvent comprendre notre concept, franco-français, de services publics notamment dans certains secteurs de l’industrie… est ce que pour autant les inégalités sont plus grandes qu’en France… non… loin s’en faut. A la différence de notre pays, il y un contrat passé entre le Citoyen et l’Etat et non entre l’Etat et la société… ces approches ne sont pas neutres au niveau de la « pratique »… d’un coté on tente d’apporter des réponses différenciées, de l’autre une réponse globale… dans ce cas où se situe l’individu.

A mes yeux peut m’importe si je vis dans une économie capitaliste, communiste, martienne… l’essentiel est pour moi d’être en mesure d’être un citoyen libre où l’Etat à certains moments de mon existence aide à cette réalisation

Voilà, quelques bases pensées pour le moins décousues, je n’ai pas vocation à être un idéologue, mais seulement à apporter ma contribution en modeste militant qui espère qu’un jour on parviendra en France à avoir un vrai parti social démocrate. Adulte et en mesure de donner la place à de véritables échanges… à avoir pratiqué le PS  (je n’ai toujours pas de réponse du Premier Fédéral pour ma carte…) pendant quelques années, à regarder, atterré, les invectives et anathèmes lancés sur telle ou tel… je reste pessimiste pour les prochaines années.

PS : je vous conseille de faire un tour sur le Blog de Franck... il signe un bel article sur l'abolition de la peine de mort et R. Badinter... seulement 25 ans... il a une meilleure plume que moi.

Lire la suite

Pour un droit du sol censitaire.

16 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Si la chasse aux pauvres n’est pas un nouveau sport, là ça devient une véritable religion ce truc. On a droit régulièrement à une variante… « faux chomeurs »… « faux RMIstes »… « faux arrêts de travail »… et là hop « faux PPE »… pour ce qui ne sont pas concernés (dont moi) c’est là prime pour l’emploi… à grands coups de hache, on dira que ce que le patron ne veut pas donner c’est l’Etat qui s’en charge… au train où ça va on aura plus de la moitié des salariés qui seront assimilés fonctionnaires.

 

Non là, rendez vous compte, le montant de la fraude est gigantesque : 300-400 millions d’euros… ce qui ramenait au montant de la fraude fiscale (sport de riche par essence puisqu’il faut payer des impôts… et ne pas être un bête salarié ou fonctionnaire) … fait tout de même un bon 0,8%… salauds de pauvre !!! Dépecez vous entre vous !!

 

Le pire dans tout ça, c’est que ça marche auprès du bon peuple. Je regarde un de mes collègues… il gagne un bon 1200€… et bien pour lui c’est normal et bien entendu il ira voter Sarko-qui-marche-sur-l’eau. 

 

J’admets qu’il faille faire le nécessaire pour éviter ce genre d’état de fait, enfin ma différence sur la notion d’équité avec l’autre, c’est que pour moi cela vaut pour tout le monde… à quand la chasse au 99,2% ?

 

En plus ce qui me dérange là dedans, c’est qu’à travers ça… on glisse une autre idée… les puissants ont raison… les autres n’ont qu’à fermer leur gueule. Ce même collègue te dit d’ailleurs… que le chef a raison et point barre… et que même si ce dernier a tord et bien c’est comme ça.

 

A défaut d’une société libérale (quoique…), je crois qu’on va bien vers une société de la soumission

 

Une idée que j’ai envie de soumette au petit nico… il devrait étendre la reconduite à la frontière non seulement aux délits de sale gueule mais aussi aux pauvres, tout ceux qui sont en dessous de 1500 €, hop dehors… « tu es riche ou tu quittes la France »… Ouais plus que de rétablir le vote censitaire… établissons le droit du sol censitaire.

 

Là on pourrait parler de rupture, encore un peu de courage nico.

 

PS : je crois que je vais acheter le dernier Umberto Eco, ça ne pourra me faire que du bien…

Lire la suite

Aide mécanicienne sur Radar Cobra.

14 Septembre 2006 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Petites et Grandes choses

C'est quoi ce titre à la con.. en fait en parcourant mon « 20 minutes » dans le métro, je suis tombé sur cette interview énigmatique d'une femme "déployée" au Liban et qui a comme boulot d'aide mécanicienne sur Radar Cobra... j'avoue mon incrédulité.

Bon des boulots bizarres y en a pas mal : informaticien chez les pompiers, fonctionnaire à la CUDL.... mais là... on touche au paranormal.

Aide-mécanicienne, je vois à peu près : « Marcelle passe moi la clef de 12», sur un radar passe encore... je vois toujours le truc qui fait des ronds à l'infini comme dans les films de guerre... mais là un radar cobra... j'imagine un cobra qui tourne dans un ciel azuré... comme c'est poétique ...et quand y a un pépin « Marcelle passe moi la flûte, y a le cobra qui bat de l'aile »...y sont bizarres les militaires...

En y repensant, c'était la journée du bizarre...

Des prénoms qui évoquent une bagnole ou une star Clio, Clintist  (faut préciser là : ben oui vous ne reconnaissez pas Clint Eastwood... véridique.. dans le nord on a parfois du mal avec les consonances
anglo-saxonnes)... c'est désormais dans le commun, non là le Gars y s'appelle 50cents... franchement vivement le premier Google ou Nasdaq...

c'est tout de même mieux.

Une dernière bizarrerie pour la route...

F. Fillon a promis que le Sarko-qui-marche-sur-l'eau s'attaquera aux régimes spéciaux des sallauds de privilégiés. Ah oui, j'oubliais que F.F représente l'aile sociale de l'UMP... ça serait bien aussi qu'il se penche un jour sur les régimes Hyper-Spéciaux des sénateurs et députés. Sans rentrer dans le détail, faut tout même savoir qu'une année peut compter double pour eux... enfin le truc dégueulasse c'est qu'ils doivent cotiser un peu plus... La France n'est vraiment pas reconnaissante pour ses martyrs.
Lire la suite

Une nouvelle rubrique pourquoi ?

13 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Conseils Techniques pour soirées bobos

L'idée de mettre en place une rubrique de conseils pour soirée bobos (bourgeois/bohèmes tin y a du taff...) peut sembler étrange. Détrompez-vous !!! c'est complexe ce type de sauterie...  et c'est bien aux novices que ces futurs conseils s'adressent, à ce qui vont dans les prochaines semaines être confrontés à cette situation.

Une soirée bobo, c'est comme pour les rallys de la haute, ça répond à certains codes sociaux... y dire n'importe quoi ou être à coté de la plaque c'est être certain de ne plus être invité ou alors finir comme la bête de foire...  Ce qui peut embêtant surtout si vous avez repéré une blonde avec qui vous aimeriez approndir vos rapport.

Une différence de taille par rapport à d'autres types de soirée.... le bobo se fout royalement de deux choses : le pognon (même si il n'a pas de stocks options, il vit  en rège général pas trop mal) et les bagnoles (pour le bobo c'est juste un moyen de se véhiculer d'un point A vers un point B).

Chose important sur l'argent, chez les bobos on n'en parle pas, non pas parce que c'est honteux (à la différence de la 1er gauche... (ça fera l'objet d'un conseil technique) mais bien parce que un peu comme sa charette c'est un passage obligé de la vie en société. Certains vont d'ailleurs assez loin dans ce domaine (pain soi-même, confiture)... On y reviendra en son temps.

Oups, j'allais oublié... le sport c'est pas super bien vu non plus... ben oui par association d'idées... sport=>compétition=>course=>voiture=>pas bien.

Bon rapidement, et désolé si vous avez une soirée ce soir (je reprendrai ça dans les prochaines semaines), quatre gros sujets dans les soirées bobos et là DANGER !!

- Politique : sujet particulièrement sensible. Surtout, et je dis bien surtout, la politique n'existe qu'à partir de Fabius jusqu'à Laguiller. Donc si vous en pincer pour Bayrou ou que vous vous pensez social-démocrate faut oublier. Faut pas oubliez non plus une grosse pointe d'écologie... pas Nicolas Hulot plutôt José Bovez.

- Musique : un conseil, lancez vous doucement. En règle général il est de bon ton d'être seventy's revival... là on vous passe beaucoup de choses... aussi en progression la nouvelle variété française Delerme, bruni, pop décadente et bien sur les incontournables Manu Chao, Noir Désir (enfin moins à cause des féministes) et bien sur Jazz (obligé d'avoir un minimum de culture sinon pfouff - rassurez vous la fiche est bientôt fini).

- Cinoche : bon là vous remballez les blockbusters... ouais les classiques (Eisenstein, Kurosawa, je sais vous pensiez la grande vadrouille et tout le toutime) et si possible une touche d'exotisme genre le cinéma iranien sous titré en islandais ça le fait pas mal.

- Livres : pareil oubliez les têtes de gondole d'auchan et du Furet PPDA,  Sarkozy... Notez que vous avez de la chance c'est plus ouvert, limite à pouvoir inventer des noms en disant  qu'il est chinois ou pakistanais. Y a des auteurs à éviter surtout pour les débutants... Drieu La Rochelle, Céline, Houelbecq...

Bon et surtout si c'est votre première soirée... pas de polémiques pour vous... ça c'est réservé pour les initiés, ceux qui sont déjà du milieu. Enfin tout ça j'aurai l'occasion de vous en recauser

Lire la suite

Demandez le Programme, il est beau, il est Beau !!

12 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Chers Concitoyens, Chers Concitoyennes, Françaises, Français, femmes seules, célibataires, commerçants, chômeurs, riches, pauvres, chats, chiens ;

 

Jusqu’à présent vous viviez dans une profonde torpeur, avec moi, à la minute de mon élection, ce sera champagne pour tout le monde ; en effet mon programme que j’ai pour vous s’articule en trois points et un leitmotiv « Pour une France Tourneboulée ».

 

Alors que certains vous proposent une nouvelle vie à la chinoise (bosser 90h/semaine… et le reste qui va avec), d’autres une vie paradisiaque où il fera toujours beau avec le sable sur le pas de votre porte.

Moi, je vous propose, que dis-je, je vous ordonne : la vie, non une petite vie mesquine à la StarAc mais la Vie avec un grand V… en toute simplicité.

 

Pour ce faire, trois de mes plus proches collaborateurs assureront l’intendance.

Mon directeur de campagne : Ant.
(150.000 euros/jour) .

Mon directeur de Communication :  Olivier
(100.000 euros/jour) .

Mon Directeur de Conscience : David 
(150.000/jour) .

 

Notez d’ors et déjà mon souci de mettre en place une démocratie transparente, coupée des contingences extérieures et éprise d’équité.

 

Cette France ne l’idéalisons plus, faisons là :

 

Osons le Porsche Cayenne à l’huile de colza !

Osons la fracture sociale solidaire!

Osons un salaire digne pour le Président !

 

A Lénine pour qui le Communisme était les soviets et l’électricité, je réponds que le Marcisme est Soi  et son Cayenne !!

Français, Française, dans les prochaines semaines je serai amené à vous livrer la quintessence de ma réflexion pour les questions pratique du programme que j’ai pour vous… mais je peux assurer que l’intendance suivra.

Lire la suite

Déjà l'effervescence sur mon élection.

12 Septembre 2006 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Voilà ma campagne a commencé, les promesses de soutiens affluent, probablement mues par les bénéfices qu'ils pourraient en tirer après ma victoire déjà inscrite dans les manuels d'histoire.

Déjà mon compte de campagne gonfle de manière démesuré : Gabriel m'a donné les économies de sa tirelire nounours (2.35 euros), j'ai également retrouvé 50 cents dans la poche d'un de mes jeans sales... ça s'annonce bien.

Mes chats ont également manifesté leur désir d'être sur mon comité de soutiens, enfin 2 sur 3. Le troisième tente de négocier de pouvoir sortir la nuit...

Tout roule quoi... je mets la dernière main à mon discours-programme d'investiture de mon élection.

Jospin m'a proposé d'éclairer la maison... Ca j'avoue, bien que déconnecter de la chose sérieuse ce week-end (ben oui il fallasse que je vaque aux taches de la maison... même Président je pratique la division équitable Femme/Homme du quotidien...), je suis encore tout ébaubi des propos de notre Grand Timonier ; je cite « Il veut éclairer le débat ». T'as raison Lionel, on n'attendait que toi !!. Y a pas à dire l'austère qui se marre n'est pas avare de bons mots.

15 jours au moins, plus de 15 jours interminables a devoir errer dans le néant. Tel le supplicié à attendre Lionel qui va nous annoncer qu'il répond à l'appel des militants, et qu'il daigne se porter à la candidature.

A cela s'ajoute, un combat au clair de lune pour prétendre au poste de directeur de ma campagne entre deux rivaux... Ca c'est mon héritage mitterrandien ...

Ouais cette marche triomphale est bien parti. Malgré cela je reste humble, proche de la populace ... Le Président prenant encore le temps d'écrire sur son Blog

Lire la suite

1 américain vaut 33 irakiens.

11 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

2986 morts américains dans les Wall Trade Center, 100.000 morts irakiens (le Monde 2003) après l'intervention américaine.

L'arithmétique nous donne 1 américain vaut 33 irakiens, calcul cynique… Au regard des torrents de larmes et d’émotions déversés pour le 11 septembre comparé à une certaine indifférence pour les autres je n’en suis pas si sûr.

Verra-t-on autant de numéros spéciaux, de documentaires, d’analyse sur ces pauvres bougres d’irakiens… j’ai déjà la réponse.

 Fondamentalement qu’est ce qui a changé depuis cette date désormais synonyme, pour beaucoup, d’horreur absolue, de barbarie islamique. Je n’ai aucune légitimité pour l’analyse, simplement je tente de poser un regard de citoyen désengagé avec mes valeurs, mes postulats et mes erreurs.

Ce qui a changé pour moi, c’est la légitimisation absolue de la violence d’Etat comme dirait Engels… Atteinte aux libertés fondamentales de l’individu, permis de tuer dans la rue pour les force de l’ordre, tortures légales, guerres menées au nom de l’antiterrorisme avec cette idée subliminale de la lutte du bien (forcément occidental) contre le mal (implacablement arabe).

Autre changement peut être, l’évolution sensible du ressenti de « l’identité » arabe… serait ce une victoire posthume de Nasser. J’ai un exemple en tête.
 

Auditeur à Arts et Métiers, j’ai fait la connaissance d’un congénère d’origine algérienne. Après avoir discuté un peu de cela, je suis convaincu que pour beaucoup « d’arabe », le 11 septembre apparaît comme une rupture essentiel dans leur vision du monde, et l’appartenance à une même nation (victoire posthume de Nasser vous dis je).

 Athée, il s’est découvert musulman, culturellement, socialement et politiquement ; d’autre part pour lui, à l’instar des négationnistes de l’holocauste, ce fameux 11 septembre est un montage des américains (http://www.syti.net/AttentatsUS2.html). Il y a un an, si Ben Laden n’était pas son « modèle », très loin de là, il représentait la résistance à l’hégémonie américaine ; aujourd’hui, je pense que pour R. le Hezbollah incarne une forme d’espoir et de victoire face à l’occident.

R. vit avec une « française », il a un petit bonhomme de l’age de Gabriel, il est cultivé, fin, intelligent, diplômé, intégré, il bosse (bon il a un défaut, il est informaticien). Bref, le profil idéal d’un agent dormant pour les patentés de l’axe du bien ; pour moi quelqu’un qui se sent agressé et qui veut se défendre. Si j’étais arabe, je pense que j’aurais réagi comme lui.

Ce n’est qu’un exemple, c’est vrai, mais dans notre entourage nous connaissons un « cas » un peu similaire… un petit dernier pour la route, marrant son prénom commence aussi par R., R-bis donc est d’origine iranienne… et bien pourtant au moment de la deuxième guerre d’Irak… il ne souhaitait qu’une chose la défaite américaine… à la différence de R., lui continuait à fumer, boire…

Pour moi, le 11 septembre a changé cela, elle a entériné une rupture entre deux cultures… mais peut être avant tout celle entre riches et pauvres (enfin là c’est ma vision matérialiste qui me fait dire ça).

Donc, ni larmes, ni sanglots, ni émotions en ce jour… juste une sourde inquiétude en regardant l’avenir.

Lire la suite

Et c'est reparti

11 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Lundi 8h, c'est reparti.... retour au boulot.. laisser les enfants (le s n'est anodin, ça fait drôle) et Marianne.

48h qu'ils sont rentrés.... des visites samedi et dimanche la première ballade pour Ivan...  Marianne a récupéré de façon stupéfiante.... Ivan prend on rythme et ses repères... il a déjà récupéré son poids de sortie.... Gabriel avait mis 3 semaines... ils n'ont pas eu le même accouchement... ceci explique probablement cela.

Direction le zoo de Lille.... Gabriel adore les animaux... C'est gros un rhinocéros... Gros comme ça...

Voilà, la petite famille s'organise tranquillement sans stress... le maître mot de notre organisation est : anticiper. Bref, on va bien.

Ca court vite un paon...

PS : désolé pour les fautes, je suis informaticien... En plus, je n'aime pas me relire.

Lire la suite

Petit moment de poésie

10 Septembre 2006 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Bouquin-Musique

Je ne sais pas si dans un moment de curiosité vous avez cliqué sur le lien du festival jazz de Tourcoing. Si tel n'est pas le cas, c'est une erreur.

Mon dieu quelle Affiche !!! Pour ma part, je vais me laisser tenter par Anouar Brahem et j'aimerai bien me faire Charles Lloyd.

Pour ce qui ne connaissent pas Anouar Brahem (joueur de Oud de son état), je peux citer "Le pas du chat noir", "Astrakan Café", "Le monde de Sahar" et qu'il a joué avec Garbarek sur l'extraordinaire "Madar" mais bon pas sûr que ça aide. Peut être une image :

Vous attendez le coucher du soleil sur une dune dans le Sahara (sans les hordes de flamands) en sirotant une bière fraiche... voilà c'est tout mais dieu que c'est bon.
Brahem, je l'ai vu lors de l'inauguration de la Piscine de Roubaix (pas le bassin Olympique.... le musée), 2 heures de poésie musicale.... en oubliant qu'on était sur des chaises pliantes...

Charles Lloyd a un univers différent et que je trouve plus écléctique dans son approche, il peut à la fois travail ler sur des atmosphères que sur des sonorités assez Free. Personnellement, j'aime beaucoup.

Dernière précision, tous deux sont chez ECM.... non je n'ai pas de stocks options... je trouve qu'il y a un catalogue particulèrement intéressant en Jazz ( Don Cherry trop méconnu, John Surman, Keith Jarret...)et en musique contemporaine.

Lire la suite