Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Stéphane Guillon fasciste ?

12 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

D'après Martine Aubry, qui soit dit en passant n'a toujours rien dit sur la nomination népotique de Jean Sarkozy, l'affaire Mitterrand est close...

Personnellement, je ne le pense pas et encore moins après avoir écouté la chronique de Stéphane Guillon. Stéphane Guillon est-il un fasciste ? Alors, je le suis...


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mag 13/10/2009 18:25


C'est une excellente idée à exporter auprès de sarkozy: un homme peut changer. On a connu des rédemptions exemplaires, d'où la nécessité de laisser une chance aux gamins turbulents de maternelle,
aux ados un peu agités...
Une très bonne idée ça! A transmettre aux ficheurs de tout poil.


mrsclooney 13/10/2009 15:02


désolée, je bouffe mes mots en plus...


mrsclooney 13/10/2009 15:00


excuse d'insister Marc, tu vas croire que je t'en veux mais pas du tout :^) au contraire.
mais pffff tu dis

"Par contre faudra qu'on m'explique d'une façon ou d'une autre en quoi c'est de gauche de soutenir un ministre qui le pratique (surtout je le repète dans les conditions d'esclavage humain qu'on
connait là bas)"
qui pratiquait Marc, au passé.
Pas au présent.
c'est pas pareil.
Il pratiquerait encore le tourisme sexuel tout en ministre, je serai 1000 fois d'accord avec, 2000 fois.
Même si bref....je vais pas de parler de ce que je pense de la prostitution en général et des clients en particulier, je crois qu'on serait pas d'accord :^)
Dis-moi,
Jusqu'à quand on traine derrière soi un casserole ? (même une grosse casserole)
jusqu'à quand ?
jusqu'à quand on remonte dans le passé ?
y-at-il préscription à un moment donné?
J'avais noté ces lignes, il y a quelques mois, elles sont tirées d'un beau liver de CHristophe Tison, journaliste C+
"ne jugez pas cet homme que j'étais aux premières lignes, aux premières pages : pour le montrer, je le livre tout brut, tel qu'il est avec ses certitudes, avec la pauvre image qu'il a de lui et du
monde." C.TIson "Résurrection.


Idefix 13/10/2009 14:46


Il ne faut pas confondre

" L'espoir à gauche"

et

"Les poires de gauche"

se faisant l'opinion d'un ouvrage quatre ans après sa parution en lisant la jaquette de ce livre sur le site fnac (à épeler)


BA 13/10/2009 08:44


Au début de l’année 1995, tous les sondages donnent Edouard Balladur élu président de la République face à Jacques Chirac. Tous les sondages montrent qu’après l’élection présidentielle de mai 1995,
le Premier Ministre du président Balladur sera Nicolas Sarkozy. Les grands médias prennent parti contre Chirac. Les grands médias s’engagent en faveur du tandem Balladur-Sarkozy.

- Premier exemple, en janvier 1995, la présentatrice de TF1 Claire Chazal écrit une hagiographie de Balladur. Ce livre est intitulé « Balladur ». Il est édité chez Flammarion.

- Deuxième exemple, deuxième hagiographie. En mars 1995, le journaliste de Canal + Michel Denisot publie un livre d’entretiens avec Nicolas Sarkozy, « Au bout de la passion, l’équilibre », édité
par Albin Michel. Tout au long du livre, Michel Denisot ne fait que servir la soupe à Nicolas Sarkozy. L’objectif est de montrer aux lecteurs que le jeune Nicolas Sarkozy est en réalité un homme
politique raisonnable, calme et équilibré.

http://www.decitre.fr/livres/Au-bout-de-la-passion-l-equilibre.aspx/9782226076168

Quatorze ans plus tard, en 2009, Michel Denisot est encore et toujours sarkoziste. Il anime l’émission « Le Grand Journal » sur Canal +. Il défend encore et toujours son ami Nicolas Sarkozy.

Dernier exemple en date : sur Canal +, le sondage bidon soutenant Frédéric Mitterrand.