Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Régionales 2010… l’impossible renouvellement du Parti Socialiste.

13 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

Je sais… vous allez vous dire… ayé Vasseur va encore éclater le PS façon puzzle. Petit préalable, ce post ne vaut au moins au niveau des noms que pour la constitution de la liste socialiste dans le Nord. On peut néanmoins avancer qu’on retrouvera peu ou proue la même façon de faire ailleurs. Deuxième petit point préalable… depuis quelques jours, je reçois des mails de militants venant de différents secteurs du département pour me faire part de leur écœurement et le souhait que j’en parle ici. Voilà.


Avant tout chose, il faut bien garder à l’esprit que tout ce qui va suivre découle de la peur d’un résultat médiocre du fait d’une concurrence sérieuse de la part d’Europe Ecologie. Si dans le Nord Pas de Calais (En Ile de France, manifestement beaucoup s’accordent pour dire que c’est plié… Huchon va perdre) il est illusoire de penser que EE sera devant le PS, les dirigeants ont gardé en mémoire l’épisode 1992 et la prise du Conseil Régional par les Verts malgré un score assez modeste.


Cependant, on n’est pas à l’abri d’une audace de la part d’Europe Ecologie et du Modem avec une alliance de ces deux là. En même temps, je doute qu’Olivier Henno (Modem) et Eric Quiquet (Verts) l’aient, leur dépendance à l’égard de Martine Aubry au sein de la communauté urbaine étant trop importante. Enfin, si une telle éventualité devait se produire, la partie n’en serait que plus « amusante » et incertaine surtout que le PS local ne semble pas se mettre dans une dynamique particulièrement porteuse.


Première difficulté pour Gilles Pargneaux (ah oui, c’est lui qui va décider de tout…  ou presque, traditionnellement la commission chargée de ça se fait en essayant de respectera les formes en associant au maximum les courants ou motion. Pour cette fois c’est au poids respectif des motions… 6 postes pour les aubryistes, les 3 autres pour Delanoë, « Royal » et Hamon) doit réussi à faire d’incarner le renouvellement à cette futur liste. L’exercice est d’autant plus difficile qu’en 2004, il y a avait eu, pour le coup, un très fort renouvellement (60/70%).


Bien entendu, on imagine assez mal nos grands élus (Maire/Vice Président au CR) laisser leur place sur l’autel de la rénovation votée par les militants, par conséquent ce renouvellement se fera sur le dos des conseillers régionaux entrés en 2004… des noms… oui, j’ai… (Marie Laurence Davoine,  Brigitte Parat qui elle est en plus proche de Bernard Roman, peut être Olfa Laforce, elle a peut être une petite chance d’y échapper au nom de la diversité et comme le maire de Villeneuve d’Ascq n’est plus sur les rangs).


Et paradoxalement, si on parle renouvellement, il ne faut croire forcément nouvelle tête… Le nom du Sénateur Paul Raoult est avancé parce que vous comprenez son siège de sénateur risque de faire les frais de la réforme des collectivités… ça serait ballot de se retrouver sans rien. On parle de Delphine Bataille déjà conseillère générale mais dont le canton est également menacé.


Une autre volonté est de faire de la place à la diversité, à hauteur de 20%. si tel est le cas au moins sur ce point, on ne pourra être que satisfait même si certains craignent qu’avec un PS en mal de militants (seuls 45% se sont déplacés dans le nord pour la rénovation), on privilégie le casting au détriment du fond.


Enfin… pour ne pas laisser l’image d’un liste de professionnels de la politique, il faudra aussi laisser des places pour la fameuse société civile. Et aussi aux motions issues du congrès, ce qui n’est pas sans poser de problèmes notamment aux sortants proches de Benoit Hamon… A cette heure, Jeanine Marquaille (ex Hamon si j’ai bien compris…) n’est pas assurée d’être reconduite. Oups... plus les alliés historiques avec le MRC de Françoise Dal et les radicaux de gauche.


Alors pour faire passer tout ça, Gilles Pargneaux a inventé son truc à lui. Il ne faut pas se faire d’illusion la liste pour les 30 premiers est déjà arrêtée (les éligibles), les ajustement se feront à la marge, donc son machin c’est les bassins de vie  qui permettent des découpages audacieux afin de faire rentrer nos candidats dans les cases qui vont bien.


On le voit, l’établissement de cette liste est particulièrement complexe mais comme un malheur n’arrive jamais seul… il y a la question du numéro 2 derrière Daniel Percheron.


3 candidats… Pierre de Saintignon (proche de Aubry), Bernard Roman (actuellement 1er VP et dont il se dit que Aubry veut sa peau) et Catherine Génisson (pour la parité) mais qui a l’inconvénient d’être déjà députée, VP de la région, 1er Fédéral (ouais c’est tout) et du 62… Le 1er et la 2ème issues du Pas de Calais… en terme électoral, ça peut être un petit handicap.


Et Bernard Roman ne va pas se laisser faire et semble parti pour aller au bout de ce dernier combat en proposant une liste alternative à celle proposée par cette fameuse commission. Les militants seront peut être amenés à trancher une nouvelle fois.


Au final, tout cela promet de jolies déchirements, une liste où le renouvellement sera minimale et avec une bonne poignée de cumulards en haut de liste (les 10/15)… mais promis après ils travaillent le programme

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marc 14/10/2009 21:30


vano... ben elle est sympa sa photo, elle est passé sur weo ce soir :)

je sais aussi pour dunkerque...


Vano 14/10/2009 16:17


Hélas, dans "La Voix du Nord" on peut aussi lire ceci :
www.lavoixdunord.fr/.../Secteur_Region/2009/10/14/article_le-fils-du-president-du-departement-occu.shtm
Eh oui...ça fait désordre...


Vano 14/10/2009 16:14


Si tu me mets une fois encore "la" photo sur ton blog, je le boycotte !
Halte au niais !


adlv 14/10/2009 14:50


Le ps va gagner.UN parti transparent sans népotisme. Où personne ne recase son gendre, son presque gendre sa belle-fille, un parti comme ça ne peut que s'imposer tous les dunkerquois en sont bien
convaincus!


Marc 14/10/2009 07:58


rera

je donne mon point de vue sur la base de mes reflexions et de ma sensibilité. Effectivement, je ne suis pas devin cpdt, en matière politique, je ressens assez bien les choses. En 2001, pas de blog
à l'époque, j'avais mis en garde mes camarades de section après la défaite des municipales et aussi dit avant l'heure qu'on ne gagnerait pas sur un Bilan.
Sur Hamon... j'avais dit bien avant les autres qu'il ne serait pas élu et que le score du ps serait mauvais.
dernière exemple, dans la ville où j'étais élu j'avais signifié un nombre de fois incalculable au maire de l'époque qu'il courrait à la catastrophe... tout ça balayé d'un revers de main... il a été
séchèment balayé par les électeurs.

Alors nul art divinatoire, j'essaye d'analyser et de projeter ? je peux non ?