Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

David Douillet élu... l'opposition doit s'interroger.

18 Octobre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

David Douillet est élu dans la législative partielle de Poissy.

Certes c'est une circonscription de droite et on pourrait penser que la logique électorale est respectée. Cependant à regarder les résultats de 2007, on s'aperçoit qu'ils sont identiques à aujourd'hui, le rapport n'a pas évolué, 52/48 alors que Nicolas Sarkozy est dépassée par la crise et doit gérer une série de polémiques depuis la rentrée.

La dernière en date étant certainement la plus symptomatique avec une République à la dérive et sa prise en mains par un clan.

Cette victoire ou cette non-défaite cache à mon sens deux phénomènes.

D'une part, celui d'une opposition incapable de dessiner une quelconque alternative, préférant aux débats de fond, des petites phrases dont le citoyen semble se lasser chaque jour un peu plus. Que Dominique de Villepin soit le meilleur opposant, selon un sondage récent..., est assez révélateur d'un climat politique assez particulier.

D'autre part, il semble qu'il y ait désormais un relatif contentieux entre le Parti Socialiste et les électeurs... je le répète sur cette circonscription jouable, il ne parvient pas à gagner 1 point... Cela en dit long sur l'état de défiance à son égard. Il y  quelques semaines, dans une circonscription autrement plus favorable à la droite, un vrai bastion, il s'en est fallu de quelques voix pour que le candidat Europe Ecologie l'emporte.

Alors, si il serait particulièrement incohérent de tirer des enseignements défintifs de ces deux partielles, on peut néanmoins s'interroger sur l'état de l'opposition dans notre pays et sur ses chances de remporter les Présidentielles de 2012.

Pour moi elles sont nulles ou très faibles et surtout que ces oppositions ne pensent pas que 2012 se jouera sur un bilan... Jospin s'y est essayé. De même, l'idée d'un cavalier seul doit elle aussi être abandonnée ; quant à la question des brevets de gauche... vous connaissez mon avis.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Laurent K 20/10/2009 07:26


J'aimerais bien une victoire de la gauche mais j'ai comme un petit doute...

D'abord il faudrait savoir si le PS est de gauche ou si c'est encore la tendance "on a un discours différent mais une fois au pouvoir, c'est du pareil au même". A ce tarif là, pourquoi le soutenir
?

Ensuite parce que la réalité des scrutins nationaux montre une succession de défaites depuis 2004. Peu à peu le PS a perdu sa position dominante à gauche et rien dans l'action de ses dirigeants ne
montre la moindre volonté de se remettre en cause: guerre(s) des chefs, aucune remise en cause de l'idéologie sociale-démocrate qui se casse la figure partout en Europe, soutient au contournement
du référendum de 2005, scrutins internes truqués, cumuls des mandats...

C'est pourquoi j'attends beaucoup des prochaines régionales. Elles vont taper à l'endroit le plus sensible des chefaillons du PS: leur portefeuille. Si apres cela, le parti socialiste ne bouge pas,
il rejoindra le PCF et la SFIO dans le tréfonds des urnes.


Rera 19/10/2009 20:14


@ MADE ,

Il y a que 900 voix d'écart entre Frederik bernard (PS) et david douillet (UMP) !!!

"vous oubliez que l'UMP a nationalisé le scrutin pour provoquer des déplacements d'électeurs de Droite qui seraient sans doute allés à la pêche.

Pour la 12éme circonscription de Poissy , on n'avait une tout petite de chance de l'emporter. Autant que je sache que c'est une terre historiquement implantée à droite !!!

Il n'y a pas beaucoup de députés ou de sénateurs de gauche dans ce coin-là...

Les militants de gauche ont menés la bataille avec panache cela peut enclencher les conditions d'une victoire future.


jeanmichel13 19/10/2009 18:01


Le sympathisant de gauche a énormément de mal à voter pour les aubristes qui bourrent les urnes et mentent à l'électorat!

Il faudra vous y faire...

Pendant que Aubry fait sa "maison commune" avec les communistes, elle dirige Lille avec le MoDem et la Communauté urbaine avec des Umpistes!!!

En acceptant le bourrage d'urnes massif qui a permis aux éléphants et aux mâles blancs de la nommer cheffe de Solférino, Aubry a anéanti les espoirs des militants intègres!

En appelant en grande pompe Laurent Fabius pour rénover le parti et en claquant avec violence la porte à Kamel Chibli, à la France métissée et à la République du respect, elle a dégoûté les
sympathisants...

Et si on se dit qu'elle appartient, aux côtés de Sarkozy, au club LE SIECLE, on se demanderait même si elle n'est pas en service commandé pour saborder et torpiller le PS!!!

Marc, ton blog est certainement beaucoup plus lu que celui des solférinistes...
Même si celui des solférinistes est beaucoup plus consulté!
Je clique parfois sur le site des solférinistes, mais y a jamais aucun article qui retienne mon attention et donc je consulte le site mais ne lis rien!!!


Vincent-Marie Biloa 19/10/2009 17:25


Additif à ton analyse marc

1-Le cumul des mandats et la morale au PS: Comment Ségolène Royal adepte du mandat unique justifie t-elle son soutien au déjà maire de Poissy ? N'est ce pas un double discours ? La gauche et le PS
se sont placés sur le terrain de la morale sans être crédibles sur ce terrain(Le sacre d'Aubry à Reims par les éléphants).Le PS finalement passe pour pire c'est un paradoxe que l'UMP.

2- la mobilisation différentiée. Nous avons eu d'un côté un électorat de droite discipliné et civique qui va voter en dépit de sa grogne actuelle, et de l'autre un électorat de gauche
"bordélique"(fragmentation) et indiscipliné qui ne sait pas se servir du pouvoir du bulletin de vote.Dans une élection c'est celui qui sait mobiliser son électorat qui peut gagner. Le sympathisant
de gauche est incapable de comprendre que s'il ne va pas voter c'est la droite qui en profite contre lui.L'excuse du manque d'attractivité du PS finalement ne tient pas face à un tel niveau
d'inintelligence politique et d'irresponsabilité citoyenne.


Made 19/10/2009 16:44


Ce qui devrait être inquiétant pour la direction "désignée" du PS c'est le nombre d'abstentions.

Ainsi malgré un grand meeting, avec l'élite de l'élite du PS, aucun résultat...

Il vrai pourquoi faire confiance à un Douillet qu'à une Aubry, aussi bon l'un que l'autre dans les "magouilles".

Si pour les régionales aucune dynamique ne se crée, les réultats vont être surprenants et désastreux mais c'est peut-être le but recherché ?

Si Rera peut nous renseigner ??? Merci d'avance.