Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Mouais, Mouais…

26 Mars 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Donc le candidat préfasciste (d’après Emmanuel Tood… ), ministre jusqu'à ce matin, se réjouit de voir que le débat sur l’identité occulte le reste du débat … ce dernier n’a pas compris un point essentiel, les condamnations portent sur son amalgame honteux entre immigration et identité nationale… son ministère de la rafle est une insulte à l’identité nationale… justement.
Bon l’avantage, c’est qu’avant son départ, il nous a refait une petite démonstration de la réalité de son futur ministère… au moins les citoyens savent à quoi s’en tenir… hélas ces 10 dernières années de stigmatisions de l’autre ont plus que porté leur fruit… et nul doute que dans cette ambiance mortifère créée par Sarkozy, Lepen et quelques supplétifs (TF1, France2....) l’addition de leurs voix soit dès plus terrifiante…
Je peux comprendre  que Ségolène Royal de ne puisse laisser les symboles de la République à ces dangereux agitateurs… même si à titre personnel, je ne ressens aucun besoin d’exalter le drapeau français et la Marseillaise. Pour tout dire, je me sens davantage citoyen du monde que franco-français… au niveau culturel, au niveau politique et peut être encore davantage au niveau environnemental.
Aussi, j’entends bien les commentaires critiques d’hommes et de femmes de gauche qui trouvent anachroniques, dangereux ?,  les propos de SR… hélas, au regard  l’état de méfiance généralisé dans lequel nous sommes, oblige à ne pas laisser le champ libre à Sarkozy.
Ces derniers jours démontrent, si cela était encore nécessaire, que le choix n’est pas entre la peste et le choléra mais bel et bien entre une société de la peur, repliée sur elle-même et une société plus ouverte, attentive aux plus faibles.
Sarkozy n’est pas le représentant d’une droite dure, c’est l’incarnation d’une droite extrême culturellement et socialement… néoconservatrice… dont les pires exemples sont Bush et Berlusconi.
Le 22 avril sera l’heure du choix… rien à ce stade ne permet de prédire le résultat mais le pire fait parti des probabilités. Je n’ose imaginer un second tour Sarkozy/Lepen… et pourtant… c’est une éventualité à prendre très au sérieux… et les Français ne pourraient être dédouanés de leur responsabilité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

n-talo 28/03/2007 22:41

pas trop eu le temps ces derniers temps de venir lire tes chroniques, c'est une campagne pas comme les autres

malakine 27/03/2007 23:29

moui ... certes. Tout ça est honteux et très inquiétant pour la suite. Le régime policier qui nous attends, tout ça tout ça ... Mais reste le problème de fond. Les sans papiers et la maîtrise de l'immigration. Puisque je crois savoir que tu es un élu socialiste, je te conseille ardemment de lire cette étude que j'ai trouvé sur le site de la fondation jean jaures sur les milieux populaires. C'est passionant, on y lit notamment que sans être racistes ou xénophobes, ils attendent une politique beaucoup plus ferme à l'égard des immigrés. Cela, les candidats le savent. Ils savent aussi que ce sont les milieux populaires qui font l'élection.Bon ... impossible de coller le lien. Je te l'enverrais par mail si ça t'intéresse ... Mais pour revenir à ton texte. Effectivement, le climat actuel nous annonce un résultat de l'élection TRES TRES à droite !

Ant. 26/03/2007 13:32

Mouais mouais.... Désolé, Marco, mais je ne suis pas convaincu. Tu sais que ta candidate a plutôt ma sympathie, mais là, le coup du drapeau, chez un vieil internationaliste comme moi, ça passe mal. Encore, si c'avait été le drapeu européen, bon, j'aurais pu me faire une raison. Mais sortir les couleurs le jour de la fet'nat, désolé, mais c'est sans moi. Et ce n'est en apparence qu'une anectode de campagne, mais encoer une fois désolé, là je la sens de moins en moins, la campagne. Et j'ai l'impression que (un peu malgré moi) mon adhésion à la candidature de Ségo s'étiole... Je n'en suis pas encore à appeler à voter Bayrou. Mais qu'il soit bien clair que je ne voterai JAMAIS pour un candidat qui prône la nation et le repli sur soi. L'EUROPE, bordel!!!!!   A quand un candidat qui fera bander la France en lui parlant d'Europe?