Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Charles Lloyd, Zakir Hussein, Yusef Lateef.

19 Novembre 2006 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Bouquin-Musique

A défaut d'un meeting Ségolène, j'ai pu m'octroyer une soirée pour aller voir avec mon vieux pote David (ouais celui qu'a des cheveux couleur vieux si vous avez suivi) un concert dans le cadre du festival jazz de Tourcoing. Au programme, deux vieux, le jeunot  Charles Lloyd accuse 68 printemps, et Yusef Lateef 87 ans.

Lloyd était accompagné au tabla par Zakir Hussain. Celui là, je l'avais découvert sur l'album « Madar » de Jan Garbarek en même temps qu'Anouar Brahem véritable conteur de poésie avec son Oud. Ce soir me l'a confirmé, c'est un extraordinaire musicien tant d'un point de vue technique que de la musicalité. Cette première partie fut tout bonnement génial, avec un Lloyd toujours à la limite du free, en combat avec ses instruments (flûte traversière, sax ténor, soprano bon il fait de piano accessoirement) tout en en construisant son univers. Un très bon, très bon moment. L'autre sensation mais c'est peut être une influence de mes deux boutchoux  écouter un mec pour qui la musique si elle peut être un message

complexe demeure un jeu. Un petit mot sur le batteur, Eric Harland, il est très bon, une bonne connivence avec Hussain, bon support pour Lloyd le truc con c'est qu'il y a quelques années j'avais eu droit dans cette même salle à un solo de 10 minute du gamin Roy Haynes (70 ans  à l'époque). Franchement ben je ne m'en suis jamais remis.

 

Pour la seconde partie, Yusef Lateef était l'invité spécial des frères Belmondo. Si la sonorité de Lateef (flûte traversière, sax, clarinette...). sa maîtrise technique incroyable, je ne sais pas si cette association va aussi loin que ce à quoi je m'attendais. Un set assez prévisible et convenu, une construction de morceaux sans imagination. Bon les frères sont bons mais ça manque de spontanéité, la difficulté réside peut être qu'on a  davantage de points de comparaison par rapport à ce type de quintet ou sextet.

 

Bon au final, je ne vais pas bouder mon plaisir, globalement c'était une très bonne soirée de musique et un bon moment avec mon « vieux » pote.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

david 20/11/2006 12:30

Et oui le poivre et sel me va si bien...
Rien à ajouter sur le concert. GROSSE prestation du trio de Lloyd, hussain et Harland.
 A conseiller pour  tous ceux qui aiment le échanges entre occident et orient.
Merci pour la soirèe Marc