Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Conseil Municipal tragique…

29 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Rassurez vous, je ne vais pas vous égrener la palpitante liste des délibérations du style  remise gracieuse, tableau des effectifs et autres… Nan, juste tenter de vous décrire l’ambiance d’une telle assemblée… je le fais d’autant plus facilement que j’ai pas mal de recul sur la chose… « putain, deux ans… ».

Donc, déjà faut poser le cadre… salle hyper intimiste genre hall de gare d’inspiration réalisme socialiste ; sur une estrade le maire entouré de ses adjoints, en bas l’élu de base comme moi, sur le coté une foule en liesse… Ca c’est le truc qui m’étonne le plus… y a du public… Parce que franchement assister à une telle séance, à moins d’y être obligé, faut… soit être dépressif à tendance suicidaire, soit n’avoir rien d’autre à foutre de sa vie. A choisir entre ça et une émission de pêche dans la nuit sur France 2… ben je choisis la pêche…

A la vérité, c’est aussi enthousiasmant qu’un hamburger en attente de client depuis 3 heures… c’est dire. Grosso modo pour les élus, y a ceux qui passent une délibération… ils ont de la veine… ils ont droit à 30 secondes d’ennui sur les 4 heures d’ennui mortel… Les autres, ils attendent… quoi… ben la fin et le buffet. Attention c’est pas caviar à gogo, champagne et hôtesses dévêtues… ça encore… non c’est bière ou pinard qui te retourne l’estomac, sandwichs… moins glamour.

Bon pourquoi tragique… alors hier.. y a eut un incident… enfin avant, faut tout de même que je parle des interventions impressionnantes d’intelligence du style « oui, euhh… pourquoi il n’y a que 5 livraisons de bois dans la semaine pour la chaudière »… moi j’aurai bien dit « parce que le week-end, on ne chauffe pas les pauvres » (oui ça concernait une chaudière collective d’habitation) mais bon je ne suis pas le maire… et je ne sais pas si le second degré est admis dans ce haut lieu de la démocratie.

Bon je reviens sur l’incident, que dis-je le drame !!! Donc au tiers du conseil… une bonne heure et demie… je n’en pouvais déjà plus… l’incident… non le maire ne veut pas redonner la parole à l’opposition… elle n’avait pas, au départ, souhaité s’exprimer… donc hop… tout de suite grande envolée lyrique « Nous ne sommes pas en démocratie, vous faites de l’autoritarisme » et dans la foulée… le leader de l’opposition remballe ses affaires et s’en va… haaa que c’était beau… bon le plus cocasse c’est que ses colistiers ont mis un peu de temps à le suivre… ils se regardaient pour connaître la suite des évènements.

Y a pas à dire… les échéances se rapprochent… comme il n’y avait rien dans le conseil… on prend ce qu’on peut pour faire parler de soi. En fait dès le début… on sentait qu’il allait se passer un truc. Plus tôt… il avait fait une remarque  sur le thème « On bourre les urnes comme dans les années 70 » sur un vote à bulletin secret pour l’élection d’une adjointe… et je lui avais renvoyé du tac au tac « pas la peine d’aller si loin… les années 90 à Paris suffiront »… ambiance…

Enfin… ça c’est pour l’opposition… sans jeu de mots… ce n’est pas non plus tout rose coté majorité… On voit s’agiter ceux qui ont peur de perdre leur place… ceux qui attendent de prendre la même place… ayant déjà participé à ce genre d’amusements… je peux vous dire que ça vole vraiment, vraiment pas haut… avec quelques uns on pourrait faire un « beau » bouquin sur les us et coutumes du monde politique… Un jour peut être

Voilà on a les soirées qu’on peut… pendant ce temps… Gabriel courrait partout, Ivan avait faim et Marianne gérait les deux… j’aurais préféré être à la maison… deux ans, je vous dit.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ant. 29/09/2006 16:18

Ah haaaa, on attend le livre avec impatience ! ! Tu as pensé à embaucher un garde du corps ? Non, pas moi, j'fais pas le poids ;-)

Marco 29/09/2006 22:42

Y a un gars qui vient ici qui a aussi des choses à dire... entre un bourgogne, un saint emilion et une poire... j'espère qu'on ira plus loin dans ce projet...