Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Du relativisme appliqué à Roman Polanski....

28 Septembre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

Époque formidable où nos politiques au pouvoir n'ont pas de mots assez durs pour dénoncer la dangerosité du Net ou ces terroristes de 13 ans coupables de télécharger illégalement.

Par contre, ils s'offusquent que la justice demande des comptes à un non-quidam qui a abusé d'une jeune fille de 13 ans... consentante... après lui avoir fait ingurgiter des drogues et du champagne... pillule du viol avant l'heure.

Nos ministres, votre Président volent au secours de Roman Polanski..  Par contre les yeux se font plus secs quand il s'agit des réfugiés de Sangatte et de leurs conditions de vie inhumaine.

Violer est donc un divertissement acceptable si il est pratiqué par quelques puissants, au contraire échapper à la misère, à la guerre devient condamnable si tu es pauvre, Pakistanais ou Afghans...

J'aime beaucoup ce relativisme... sachez messieurs... j'attends sur ce point la réaction d'une femme ministre... que nous sommes nombreux à vous mépriser.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DS 02/10/2009 15:38


Et à qui la faute si on s'occupe de cette affaire 30 ans après ?
N'est-ce pas parce que tous les autres pays (en dehors de la Suisse) ont hébergé complaisamment un homme en cavale tout ce temps-là ?


Sekateur 01/10/2009 22:11


Le divin marquis dénonçait déjà cette inégalité il y a plus de 2 siècles. Quand on a de l'argent ou du pouvoir, on peut disposer des autres sans être inquiété par la loi.


alex 30/09/2009 10:47


Et comme par "hasard" Jack Lang et Frédéric Mitterand prennent ouvertement position en sa faveur ; qu'est-ce qu'il y a ? On a peur Messieurs ?


Vano 29/09/2009 17:22


UNe fois encore je partage ton étonnement et ta colère. Nous avions déjà un ministre qui considérait opportun de défendre des propos de haine sexiste et d'incitation à la violence contre les femmes
au nom de la liberté d'expression, nous avons le même aujourd'hui qui engage le nom de la France dans un débat pour le moins douteux.


Petitmaje 29/09/2009 11:11


C'est vraiment la fable des puissants et des misérables.

C'est un peu idiot de poursuivre quelqu'un 30 ans après pour des saloperies de jeunesse.

Mais si c'est la loi américaine elle doit s'appliquer alors à tous.

Comment peut-on demander un traitement différent, selon que l'on est puissant ou misérable ?

.. en France on a le fils de Fillon, ....