Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Parti Socialiste… on creuse la piscine…

16 Septembre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

Je vous laisse quelques passages de Jean Michel Normand, journaliste du Monde (salaud cela va sans dire…), sur les derniers épisodes socialistes


Je crois que ça se passe de commentaire…


Sinon, il ne faut absolument plus critiquer le PS et sa direction… ça pourrait déstabiliser les citoyens… Ils l’écoutent encore ? Je veux des preuves.


Sinon, croix de bois, croix de fer...


« Un Conseil national morne où la rénovation est votée par 251 voix alors que les rangs étaient clairsemés. Un dirigeant murmure que pas plus de deux cents membres étaient présents et rappelle, mine de rien, que le vote par procuration n’est pas autorisé au PS. »


« la création d’un fichier national des militants alors que celui-ci (le fichier Rosam) existe depuis 2005. Sauf pour la fédération du Pas-de-Calais qui continue de gérer tranquillement son propre fichier d’adhérents. »


« Ségolène est isolée au PS mais elle s’en fout royalement. Décidément, ce parti donne envie. »


«… organiser une rencontre entre les hiérarques socialistes et les deux auteurs du livre-sacrilège « devant leurs pairs ». Comme si les journalistes devaient se transformer en magistrats, de surcroît pour juger leurs confrères. ».


« Les socialistes ne se parlent qu’entre eux. Et encore, en langage codé. Au moins, du temps du bon docteur Hollande, ils le faisaient parfois avec une certaine drôlerie. Aujourd’hui, le PS a même perdu le sens de l’humour. ».

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alex 17/09/2009 17:44

Bravo Marc pour ce poste et je te soutiens car telle est ma résolution aussi. Impossible pour moi de voter pour un parti dont les pratiques sont si douteuses et dont les responsables trouvent cela normal et tournent la page comme si de rien n'était. Or c'est un déni de démocratie énorme. Comment ce parti, s'il était au gouvernement, aurait pu dénoncer des irrégularités en Iran, en Afghanistan ou au Gabon si en son sein il ne respecte pas les règles strictes de la démocratie. Je n'arrive pas à comprendre comment certains responsables peuvent dire "tout le monde savait, il ne faut pas retourner en arrière et tourner la page" ? N'est-ce pas un discours semblable qui nie la vérité qui est tenu dans les pays cités plus haut ? Je le dis aussi, il s'agit pas de prendre la défense de Royal, mais c'est une question de principe élémentaire. Pareil pour moi, les primaires socialistes ne comptez pas sur moi, je n'ai plus confiance qu'on respecte ma voix. Puis on parle de rénovation. la première rénovation à faire c'est de ne pas laisser ces doutes abimer son parti. Mais cela demande du courage. je doute que certains membres de la direction actuelle y soient prêts, ça leur coutera leurs chaises dorées.

marc d'Héré 17/09/2009 13:05

A Mousset.
Comment avez-vous pu croire en Cambadelis? Vous avez vraiment pensé un jour qu'il était de gauche?

Si vous avez cru en DSK, c'est que vous êtes un social libéral déçu. Regardez plutôt du côté de La Gauche Moderne.

Mousset 17/09/2009 09:22

Moi qui a cru à DSK et Camba, je suis désespéré : ils ont assassiné mon parti !

Laurent K 17/09/2009 03:22

Allez, une petite dose d'optimisme: la direction -Ségolènistes compris- est tellement occupée à s'entretuer que cela ne peut que faire émerger d'autres partis de gauche. Pour l'aile centriste du PS, ce sera la modem, pour l'aile gauche ce sera Mélanchon, le NPA ou un autre. Peut-être même les écolos.

Mais une chose est sure, la plupart des ces guignols vénaux qui dirigent le PS vont pouvoir tester la flexibilité qu'ils prônent sous peu. Pour trouver un job.

David75 17/09/2009 00:55

Le PS va droit dans le mur si cette direction responsable avéré des fraudes et avouées par leur auteurs ne démissionnent pas en bloc.

En effet la suspision et la méfiance des français envers ce PS va peser lourd pour les prochaines échéances et ce PS va trainer ce boulet jusqu'en 2012.

Une chose est certaine la droite et les autres gauches ne vont pas se génêr pour charger la barque et cet argument va peser lourd, très lourd, il va faire un ravage.

De toute évidence il ne pouvait en être autrement au vue du scandaleux TSS qui s'était formé depuis 2007 et qui a culminé à REIMS.

Depuis 2002 les chefs des courants du PS ont fait de la politique pour eux même et leurs vassaux c'est un système féodal. Et ce jusqu'à ce jour.

Si le ménage n'est pas fait rapidement au PS la gauche n'aura aucune chance en l'état de gouverner le pays.

Désirs d'avenir pour le moment est une association mais qui pourra devenir un parti poltique et ce sera alors une redistribution du jeu politique.

Quoique l'on dise Ségolène Royal est une très forte personnalité que les français aiment bien malgré les colibés orchestrés dont elle est la cible préférée de la droite mais aussi d'une partie de la gauche