Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Le Bonheur est dans le Rafale.

8 Septembre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Putain 20 ans… 20 ans qu’on attendait que cet engin de merde guerre se vende, oui accessoirement ça sert à détruire des humains… on l’oublie souvent quand il s’agit de s’enorgueillir de nos performances à l’exportation de notre fameux savoir-faire dans le domaine militaire.


Je sais, j’exagère un peu, le début du projet a été acté en 1988 mais comprenez mon enthousiasme, je pense à Serge Dassault en cet instant précis. Car honnêtement parvenir à plus de 35 Rafales (36 mais mettre un « plus » ça fait davantage winner) en plein marasme économique qui plus est en produisant dans un pays de parasites fainéants grassement payés, bouffis de congés payés et de 35 heures… ça relève du fantasme le plus sordide.


Alors au diable, tous ces mauvais coucheurs qui pourraient par perfidie évoquer la contrepartie avec l’achat d’une dizaine d’avions de transports militaire brésiliens. La dette française pourra bien supporter quelques dizaines de millions d’euros pour permettre au sémillant Serge de dire qu’il a vendu ses bébés.


Oui, mesdames, oui Messieurs, c’est l’honneur de la France qui en sort renforcé, notre Rafale ne sera désormais plus la risée des militaires non cocardiers. Ah ça, ils feront moins les mariolles ces petits merdeux qui mettaient en doute le génie militaire français.


Alors votre Eurofighter (son concurrent né d’une coopération anglaise, allemande, italienne)  vous pouvez vous le carrer où je pense.


Qu’on se le tienne pour dit… un Rafale vendu et c’est la France qui rigole.


Loin des polémiques démagogiques sur la Taxe Carbone, des déplacements du Président taille patron, d’une justice réduite à servir le pouvoir en place…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alcibiade 08/09/2009 16:28

Ce grand,immense,genialissime succes commercial est encore plus économiquement juteux que les avions produits ne le seront pas dans un pays de parasites fainéants grassement payés, bouffis de congés payés et de 35 heures… mais au Bresil! Le VRP de Dassault n'etait-il pas ce president qui disait vouloir garder des usines en France?...



Alors au diable, tous ces mauvais coucheurs qui pourraient par perfidie évoquer la contrepartie en matière de transfert de technologie au profit du Brésil...

Plancke 08/09/2009 11:41

Pas de quoi fanfaronner...
On ne leur vend pas 35 avions, on leur vend pour une misère l'ensemble de la technologie et des process de fabrication de l'engin !!
Sur que personne n'allait s'alligner sur ces conditions incroyables.

marie 08/09/2009 11:11

Un voyage : long (=le Brésil !),court (=séjour de qq heures, onéreux (=équipe présidentielle+amis(es)+....), anti-écologique (taxe carbone) pour faire plaisir à son ami, S.Dassault.
Résultat : peu d'avions vendus (payés quand?), des avions achetés (avec quel argent, les caisses sont vides ?)...

Falconhill 08/09/2009 10:08

Rien à voir, mais j'ai toujours adoré cette photo :)

Bonne semaine