Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Une sortie de crise à crédit ?

3 Septembre 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Depuis maintenant quelques semaines, nos gouvernements, nos médias serviles veulent faire passer à grand coup de schlagues que la crise est belle et bien finie nonobstant la question du chômage, elle attendra encore quelques années…


De toute façon comme il est avéré que le chômeur est un fainéant congénital qu’il doit déjà se considérer heureux qu’on daigne s’intéresser à lui avec le RSA de monsieur Hirsch.


Au fond, il ne reste plus qu’à faire semblant de réglementer les bonus des banquiers parasitaires lors du G20 et tout sera réglé… derrière nous comme par miracle… A ce propos, comme un miracle n’arrive jamais seul même Madame Parisot est pour telle moralisation…


J’ai bien essayé de croire à cette fable joliment mise en scène avec ses fameuses pousses vertes (belle appellation bucolique à tendance écolo… ça tombe bien…), j’ai même lu Paul Krugman, à nouveau optimiste, pour tenter de m’en convaincre.

Mais hélas, au-delà de ce chômage dont la baisse hypothétique s’éloigne trimestre après trimestre - En passant, on a appris que le chiffre réel aux Etats-Unis est plus proche de 16% que de 9%, décalage qui ne doit pas dater d’hier matin… on nous aurait menti… je n’ose le croire -  un autre chiffre m’a interpellé.


Je ménage un peu le suspens… enfin, en même temps comme il paraît que les Etats-Unis continuent de donner le La en matière de croissance et de dynamique économique, il mérite qu’on s’y arrête.


53 000 milliards de dollars… ce joli chiffre est celui de la dette totale américaine… elle représente un petit 369% du PIB américain… au dernier trimestre 2008… sachant qu’elle croit chaque jour un peu plus…

 

Bien sur, je ne vous fais pas l’explication de la bonne dette et de la mauvaise dette… non, celle-là est forcément bonne… cela va de soi. D’ailleurs, la crise n’est en aucun cas un problème de solvabilité des acteurs économiques, juste celle de quelques banquiers peu scrupuleux.


Il ne s’agit pas de dire que les USA sont à la limite de la banqueroute, seulement il y a malgré tout un sérieux problème… cette dette n’est pas que publique… elle touche de plein fouet l’endettement domestique (vous et moi) comme en témoigne ce graphique (j’en profite pour vous signaler le site Crise du siècle).


Je veux bien que Krugman nous dise « que la dette fasse son œuvre », hélas pour le coup on vient d’en voir le résultat. Si la pensée économique se résume à un « aux mêmes maux, les mêmes remèdes », j’ai bien peur qu’on aille pas bien loin.


Cette crise est arrivée par le crédit et laisser à penser qu’ « on » sortira de celle-ci une fois encore par l’endettement public et/ou privé… hormis une vaste fumisterie non durable, je ne vois pas comment.


Heureusement, il reste Paul Jorion pour nous dire que c’est probablement un peu plus compliqué que ça la reprise.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BA 04/09/2009 23:11

L’emploi aux Etats-Unis : 9,7 % de chômeurs en août (le pire chiffre depuis juin 1983).

Vendredi 4 septembre :

La Fed prévoit que le taux de chômage puisse atteindre 10,1 % à la fin de décembre et qu'il continue de monter encore pendant une bonne partie de 2010.

La montée du nombre de chômeurs de longue durée inquiète particulièrement les autorités. La Fed estime qu'elle pourrait entraîner une "perte de savoir-faire" aux conséquences dramatiques pour le pays.

Pour l'économiste indépendant Joel Naroff, "la course aux licenciements a ralenti mais il faudra une vraie croissance avant que le marché de l'emploi aille bien de nouveau".

D'autant plus que les chiffres du ministère ne témoignent pas entièrement de la réalité. Si l'on prend en compte les chômeurs dits "découragés" et les gens contraints par la crise de ne travailler qu'à temps partiel, le chômage touche près de 26 millions de personnes et non pas les seuls 14,9 millions de chômeurs "officiels".

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=c55633c9f2888a7a5790517bdc09e468

Seb de CaRéagit 04/09/2009 13:41

De la mauvaise dette, c'est sûr oui. Au delà même de l'instabilité économique, je redoute l'instabilité politique si il s'avère que la conjoncture continue a se dégrader et qu'Obama ne tentent pas de nettoyer un peu les comptes. Car les chinois, bonne tête de payeurs depuis des décennies, commence a se lasser d'acheter des bons du trésor dont ils doutent de plus en plus...

Une remarque sur le reste, le chômage est un préalable a la reprise ou une conséquence ? Même si l'on ne peut prendre position claire et précise, je penche pour la seconde option...

BA 03/09/2009 22:24

Jean-Pierre Jouyet a prévenu jeudi 3 septembre qu'à moins de modifier la régulation des marchés, le système financier pourrait imploser.

Le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a précisé qu'il pouvait retracer à la Bourse de Paris moins de la moitié de l'ensemble des transactions portant sur les actions du CAC 40.

Actuellement, moins de la moitié des transactions réalisées sur le marché parisien passent par une place boursière traditionnelle, les autres étant réalisées sur les marchés non réglementés, a-t-il déclaré aux entrepreneurs français participant à l'Université d'été du Medef. A Londres et New York, le nombre d'échanges que les régulateurs peuvent surveiller est encore plus faible, a-t-il ajouté.

"Il y a un risque d'implosion - on n'est pas sûr que le marché soit accessible à tout le monde, que le marché crée de la richesse, qu'il soit au service du financement de l'économie", a indiqué Jean-Pierre Jouyet.

http://www.easybourse.com/bourse/actualite/amfsans-reforme-regl-marches-fin-risquent-d-imploser-jouyet-725935

allard 03/09/2009 18:25

Je pense qu'un jour , vous allez etre trés surpris aussi d'apprendre que le chomage réel en France est à plus de 20 % avec aussi les chomeurs découragés et ceux à temps de plus en plus partiels ; et pourtant , on y est déjà et le chomage de masse est bien là aujourd'hui , et que cela n'est que le début ...

Marco 03/09/2009 16:53

@Marc,

Non, la crise n'est pas finie; le chômage augmente et ce n'est pas terminé.
Taxe écologie? Sarko continue à nous polluer par ses voyages inutiles et ses copains ministres par leurs bagnoles...
La crise n'est pas pour eux cette taxe non plus!

De plus, NS n'a aucune vision d'avenir en dehors de sa passion dévorante pour le fric et les riches et l'obsession de sa réelection.
Je n'aimais pas Chirac mais le documentaire rediffusé montre que c'était quand même autre chose!