Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Ségolène Royal sur la taxe carbone...

31 Août 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Bon comme d'habitude, certains n'ont pas tout compris au positionnement de Ségolène Royal sur la taxe carbo-bobo... Elle n'a jamais dit qu'elle était contre toute fiscalité écologique au contraire mais certainement pas dans les conditions proposées actuellement par le gouvernement...

En complètement, vous pouvez lire la réaction de SarkoFrance... authentifié ségo-écolo.

Pour rappel, j'avais évoqué cette taxe carbone dans ma contribution à Médiapart et son caractère inéquitable et injuste socialement... enfin comme ma contribution était nulle...

Tiens c'est marrant, j'ai des points de convergence avec les propositions de Martine Aubry... celles de vendredi, non celles de samedi... Cumul des mandats, "vraie" parité...




Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mel 03/09/2009 10:56

La secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, a etimé que Ségolène Royal est "en train de polluer le débat" sur la taxe carbone jugeant que l'ex-candidate PS à la présidentielle a "sans doute besoin de reprendre de l'oxygène dans les sondages".

Petitmaje 01/09/2009 10:40

On est d'accord que 3 centimes çà ne veut rien dire.
Et que c'est surtout le marché, hélas, qui portera, vite (le peak du pétrole est proche) le prix de l'essence à son niveau dissuasif.

Pour en rajouter une couche significative il faut au moins taxer de 8 cts et augmenter de 10% par an.Ce qui permet de constituer des ressources (10 milliard, 11 milliards,etc ..) pour innover ailleurs.

C'est là-dessus que les socialistes doivent se battre et non avec des arguments démagos et immobilistes.

On peut aussi décider d'affecter une partie de la TIPP, qui augmentera forçément à des innovations énérgétiques

PeutMieuxFaire 01/09/2009 09:46

@Petitmaje : nous sommes donc plus en accord que tu ne le crois. Mon exemple sur les cigarettes n'est pas optimal, le tabac n'étant pas une nécessité, quoique...
Quand tu ajoutes des conditions nécessaires pour une possible efficacité de la taxation, tu rejoins mon objection : la contribution "Climat-énergie" envisagée ne représente que 3 ou 4 cts par litres. Pas de quoi changer un comportement sur le long terme.
Tu es d'une génération qui comme moi a connu l'essence à 1,20 franc en 1973. A 2 F le litre, juré-craché tu reprenais ton vélo... Qu'en fut-il ? Alors, transposons en euros, c'est 80 cts de taxe carbone qu'il faut envisager pour créer un traumatisme significatif !
Aujourd'hui, sur le domaine particulier du carburant, l'incitation significative en faveur du GPL reste sans effet majeur... C'est toujours une énergie fossile mais "carbono-compatible"...?
Peut-être un peu de com. ?

Petitmaje 01/09/2009 08:59

Pas d'accord PMF.
L'augmentation massive de l'essence (à un moment, plus de 1,5€) juste avant la crise avait produit une baisse de la consommation significative.

Bien sur, il faut qu'elle soit conséquente. 3 cts çà ne veut rien dire.

Le changement de comportement s'opère quand 3 facteurs sont présents : les prix ou autres méthodes coercitives, la com-pub, les solutions alternatives.

La vente de cigarettes est passée de 70 millions en 2003 à 54 millions en 2008.
La principale chute a eu lieu en 2004. Depuis 2006 , le recul n'est effectivement que de 1 million par an, mais il me semble que les prix n'augmentent plus et que la communication est inexistante.

PeutMieuxFaire 01/09/2009 02:11

Il s'agit de changer les comportements.
Référez-vous à l'augmentation du prix du tabac et vous constaterez qu'il n'y a pas de miracle...
Les fluctuations du prix des carburant jouent très peu sur notre façon de consommer.