Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Et toi, ton « bloug » , il crée de la valeur ?

29 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Actuellement, on assiste à une explosion des réseaux sociaux popularisés par la campagne d’Obama (FaceBook, twitter, depuis quelques jours en France, FriendFeed) ; les blogs, qu’on annonce mort tous les six mois, participent à ce mouvement avec cette notable différence, ces espaces personnels semblent plus propices à la monétisation.


Pour preuve New York Times a consacré Courrier International à des « artisants-blogueurs » qui touche quelques subsides de leur hobby. A la lecture de ce papier et par ailleurs étant moi-même un de ces écrivaillons, j’avoue ressentir un sentiment pour le moins mitigé.


Tout d’abord, force est de constater que pour de telles expériences touchent peu ou proue au marketing : « je te donne ça, en échange t’es gentil avec mon produit » où si il y a une sorte de buzz qui se crée, c’est une campagne à peu de frais pour la boite en question au pire c’est quelques centaines ou quelques milliers de personnes qui auront été impactées. A titre d’exemple, une campagne pour une chaine de supermarchés a généré 800 billets, 3 200 messages sur Twitter, soit une audience de 2,5 millions de personnes en l’espace de trente jours pour un coût de 3 000 dollars réparti sur 6 blogueurs « influents ».


Cependant, est-ce que ce modèle du « gagnant/gagnant » est viable à long terme ?


Sans avoir de réponse définitive, je suis assez dubitatif sur une généralisation de ce phénomène, de nombreuses questions apparaissent. La population Internet française a-t-elle une taille suffisante ? Hormis quelques niches (technophile, quelques vraies plumes), combien de blogueurs peuvent en vivre ? En multipliant des billets sponsorisés, le blogueur ne risque-t-il pas de perdre en crédibilité et donc à terme en audience (c’est valable aussi pour moi d’ailleurs) ? Est-ce cela ne va pas contribuer à transformer l’essence même des blogs ?


Voilà quelques unes des problématiques que je me pose à la périphérie de ma propre activité de chroniqueur militant.


Je vous laisse en prime l’interview de Thierry Crouzet (les blogs d’infos peuvent-ils vivre du don ?)


 

Article écrit dans le cadre d’un partenariat avec Courrier International.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BA 02/08/2009 09:49

Vous vous rappelez des infirmières bulgares que Kadhafi avait gardées en otages pendant des années ?

La propagande médiatique nous avait expliqué que c’était le couple Sarkozy qui les avait fait libérer.

La propagande médiatique nous avait expliqué que Cécilia Sarkozy avait discuté avec Kadhafi.

La propagande médiatique nous avait expliqué que le couple Cécilia – Nicolas Sarkozy avait réussi à convaincre Kadhafi de libérer les infirmières bulgares.

C’était soi-disant une grande victoire diplomatique pour le couple Cécilia - Nicolas Sarkozy.

Problème : le nouveau Premier Ministre bulgare vient d’accuser son prédécesseur d’avoir versé 72 millions de dollars à Kadhafi pour obtenir la libération des infirmières bulgares.

Lisez cet article de Rue 89 :

« L'information est passée totalement inaperçue en France, mais a fait son petit effet en Bulgarie. La semaine dernière, Boyko Borisov, le nouveau Premier ministre bulgare, a accusé son prédécesseur Sergueï Stanichev d'avoir versé 72 millions de dollars à la Libye pour obtenir la libération des infirmières bulgares en 2007. »

http://www.rue89.com/2009/07/30/72-millions-de-dollars-pour-liberer-les-infirmieres-bulgares

J’ai l’impression que, comme d’habitude, les médias nous ont raconté des conneries.

Berthe 30/07/2009 08:27

Sois rassuré Marc, à rasion de 130 euros par moi, tu ne vends pas ton âme à Courrier International, de surcroit ce titre est une vraie référence. N'empêche, tu les "gâtes" en les affichant dès que tu peux. Par sympathie? Ou parce que désormais, il y a un (petit) lien financier entre vous. Très franchement je ne pense pas que les blogueurs pourront vivre de leur plume: trop nombreux et pas tous, loin s'en faut, très sérieux. Et puis les annonceurs potentiels iront plus naturellement, hélas, sur des blogs grand public et donc souvent bas de plafond.

Vogelsong 29/07/2009 19:57

J'avais mis en exergue certaines dérives.
M'étais pris le bec avec des confrères.

Puis écrit ça comme sujet connexe où j'évoquais le publiblogage entre autres.

http://piratages.wordpress.com/2009/06/04/la-colonisation-de-la-terra-numerica-incognita-est-en-voie-de-finalisation/

Après réflexion je me demande si rouler à l'eau claire est une bonne solution.

Bruno 29/07/2009 18:19

Beau sujet !

Tu as suivi nos difficultés de ces derniers mois, mais notre combat et notre tenacité commence à porter ses fruits. Nous avons en effet réalisé en juin, une prestation qui nous permet de contractualiser Sophie (que tu as déjà vue, qui était stagiaire rémunérée, aujourd'hui embauchée) et Charlotte (nouvelle embauchée).

En même temps, le coté vidéo apporte aussi une plus value visible, compte tenu des coûts du marché apparaît peut-être plus "intéressante" à soutenir pour un financeur public.

De notre coté, on essaye de se coller aux politiques publiques existantes, si tenté que ça puisse être une stratégie et d'y apporter notre pierre à l'édifice !

Capitaine Commerce 29/07/2009 16:06

En tout cas, en France, il ne faut pas espérer se rémunérer que par la pub (à part quelques locomotives et encore, je me demande, si ça rapporte vraiment de quoi faire un salaire).
Les billets sponsorisés sont une solution, mais ils pervertissent l'esprit des blogs qui est quand même, je le rappelle, une liberté de parole assez totale. En tout cas, si on écrit des billets sponsos, il vaut quand même mieux qu'ils soient en accord avec la thématique du blog, sinon ça fait un peu tâche.
Mais le blogueur peut aussi se rémunérer par des actions issues de la notoriété de son blog : conférences, cours, articles de presse, consulting, etc.