Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Sarkozy hospitalisé... aucun bon voeu de rétablissement.. (MAJ)

26 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Nicolas Sarkozy a été hospitalisé...

Comme pour un Bush, n'ayant aucune compassion avec les tenants du néoconservatisme... je n'ai rien à lui formuler...

Je n'oublie pas que cet homme drague depuis plus de dix ans la frange la plus extrême de l'électorat lepéniste... et ne s'adresse qu'aux instincts les plus grégaires de l'homme.

Je ne tends jamais la joue.

Et comme quoi le travail dominical tue...

PS : comme elle est belle cette photo en Une du monde.fr... voilà l'état de notre presse... dans cette photo tout est dit.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BA 29/07/2009 13:04

Et si Sarkozy mourait ...

Un peu plus de deux ans de pouvoir exercé de façon frénétique et voilà que son corps rappelle Sarkozy à l'ordre. Lessivé, notre président jogger s'est écroulé et un petit frisson a parcouru l'échine de certains... Et si Sarkozy mourait ? Là, ce serait un gros malaise...


http://www.lejdd.fr/cmc/blogs/200931/et-si-sarkozy-mourait_234301.html

BA 29/07/2009 11:31

« Si l'accident s'est produit durant l'effort, on ne peut, en toute rigueur, parler de "malaise vagal" ou de "syndrome vagal", résume le Pr Jean-Louis Guilmot, spéciliste de médecine vasculaire (CHU de Tours). Dans ce cas de figure, les causes les plus probables sont bien connues : l'apparition d'un trouble du rythme cardiaque, d'une insuffisance coronarienne, d'un angor, d'un infarctus du myocarde ou d'une cause neurologique. »

http://www.slate.fr/story/8491/nicolas-sarkozy-hospitalise-malaise-vagal

MYOS 28/07/2009 16:24

ON sait, via les cafouillages, que
1° NS a perdu conscience (d'ailleurs les journalistes étrangers parlent d" 'évanouissement")
2° deux personnes (un anonyme et Lefebvre) ont parlé d'accident cardiaque
3° cafouillages = un plan comm' a été mis en place par l'Elysée mais les plus proches du président, qui ont eu les nouvelles en temps réel et pas filtrées par la cellule de comm', ont fait des déclarations et donc n'ont pas suivi le script, ce qui a beaucoup énervé les créateurs du plan de comm' en laissant voir les failles voire la fabrication.

Questions: parlait-il en sortant de l'hôpital?
Combien de jours de repos lui ont été prescrits? (simple malaise vagal = 24h)

Evidemment, c'est aussi le président qui devait être totalement transparent sur sa santé et a caché une intervention au Val de Grace, officiellement parce qu'il avait une angine (pratique, l'angine, dans la famille Sarkozy, ça justifie tout).

Au passage, portrait délicieux publié avant l'accident dans le NYT où NS est montré lisant Sartre sans le comprendre (ce qu'il révèle ingénument en citant une phrase dont il n'a pas compris l'ironie).

BA 28/07/2009 15:08

Sur Le Post, un journaliste raconte dans quelles circonstances le porte-parole de l'UMP a dérapé.

Ce lundi, Frédéric Lefebvre a fait une boulette. Le porte-parole de l'UMP a parlé d'un "accident cardiaque" à propos du malaise de Nicolas Sarkozy. C'était pendant une conférence de presse. Et une heure après, Frédéric Lefebvre s'est rétracté.

Contacté par Le Post, un journaliste de France Inter qui était à la conférence de presse explique : "Je pense que c'est un lapsus".

Dans quelles circonstances Frédéric Lefebvre a-t-il parlé "d'arrêt cardiaque" ?

"Pendant les questions, un journaliste le relance pour la troisième fois, et demande 'A vous entendre, est-ce qu'il s'agit d'une alerte ?'. Et Frédéric Lefebvre a répondu : 'Si personne ne considère qu'un accident cardiaque est une alerte, qu'est-ce qui peut être une alerte ?'"

A votre avis, est-ce qu'il l'a dit volontairement ou est-ce que sa langue a fourché ?

"J'ai du mal à comprendre. Je ne pense pas que c'était prémédité. Le mot lui a sûrement échappé. C'était une réponse au tac-au-tac, à une troisième relance d'un journaliste. Je pense que c'était un lapsus, un écart de langage. Si c'était calculé, s'il avait voulu faire passer un message, il l'aurait dit dès le début de la conférence."

Comment ont réagi les journalistes ?

"On a été surpris. Mais il faut comprendre qu'à ce moment, on ne savait pas encore que Nicolas Sarkozy était sorti de l'hôpital. Ca intervenait juste après qu'on apprenne que le déplacement au Mont Saint-Michel était annulé."

Et que pensez-vous de la "mise au point" que Frédéric Lefebvre a envoyée une heure et demie après ?

"Moi je pense qu'il s'est fait taper sur les doigts, et qu'il a fait marche arrière. Il a été un peu maladroit."

Voir le cafouillage de Frédéric Lefebvre en vidéo :

http://www.lepost.fr/article/2009/07/27/1636353_frederic-lefebvre-et-l-accident-cardiaque-de-sarkozy-je-pense-que-c-etait-un-lapsus.html

fashow 28/07/2009 12:17

@ Commentaire n° 46 posté par noisette

Tu nous raconte ta vie. Mais qu'est-ce que tu veux que çà nous foute, ta mère âgée et tous tes problèmes. Démerde-toi!
Comme tu dis, vraiment pas le temps pour la compassion ...