Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

La France un paradis fiscal ?

24 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Je commence une petite série chiffrée sur notre pays, afin de replacer les choses dans leur contexte et de le populariser un peu (avec force de modestie, ne croyant pas à l’influence des blogs).

 

Aujourd’hui, je commence par la question du patrimoine des Français.

 

Il est de bon ton de pleurer sur le sort des riches et très riches pressurés par un Etat glouton les spoliant du fruit de leur travail…

 

Qu’en est-il… A la lecture des certaines donnés, on est en droit de s’interroger, prenons simplement le cas des dix premières fortunes françaises… A titre de comparaison, un Bill Gates émarge à environs 42 milliards d’euros  (pour un pays de 300.000 millions et un groupe mondialisé dès sa création) et pour la petite histoire, ce dernier milite pour une augmentation des impôts aux Etats-Unis… Et autre bizarrerie, il ne reversera que 5% de sa fortune à ses héritiers (je ne suis pas dupe mais on est loin de la vision de nos capitaines d’industrie).


 

Société

Patrimoine en milliards d’euros

Années de Smic

(16.000 €/an)

Gérard Mulliez

Groupe Auchan

15,00

938 000

Bernard Arnault

LVMH

14,59

912 00

Lilliane Bettencourt

L’Oréal

10,10

631 000

Bertrand Puech

Hermès

7,7

481 000

Famille Dreyfus

Louis Dreyfus

7

438 000

François Pinault

PPR

4,95

309 000

Serge Dassault

Marcel Dassault

4,7

294 000

Romain Zleski

Eramet

3,83

239 000

Jacques Servier

Labo Servier

3,8

239 000

Alain Wertheimer

Chanel

3,5

219 000

 

  Autre point de comparaison, la concentration du patrimoine… rassurez-vous, cette tendance s’est accentuée.



 

Comme quoi… on est bien loin de l’Etat spoliateur… dernière donnée pour montrer que la problématique de l’impôt est centrale dans le débat public… En mars 2009, La Tribune a fait un comparatif sur le montant d’imposition d’un couple marié avec 2 enfants, gagnant 300.000 euros par an…. Surprise :

 

Allemagne

125.000 euros

Etats-Unis

99.000 euros

Grande-Bretagne

98.000 euros

France

85.000 euros

 

Et oui… Sinon Michel Rocard propose de faire peser une taxe d’environs 300 euros sur TOUS les ménages au nom de l’environnement bien sur…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ardèche 26/07/2009 21:57

A ma connaissance les 2 ministres socialistes de l'économie et des finances de LJ(97/2002),LF et DSK ont élargi les niches fiscales et une journaliste a posé la question à LF, récemment,sur l'augmentation des impôts(pour payer le coût de la crise) et celui-ci a parlé de l'abrogation du bouclier fiscal seulement,à aucun moment il n'a préconisé la fin des niches fiscales.DSK s'est refusé à toute réponse(obligation de réserve oblige).

idefix 26/07/2009 12:08

80 milliards € de niches fiscales découverts en 2008.Comment sont-elles nées ? Est-ce une génération spontanée ?

Que disent les camarades ? RIEN

Pourquoi ? En seraient-ils les bénéficiaires ?

vincent 25/07/2009 18:05

Marié 2 enfants
Salaire 150000 euros
Taux Marginal 30 %
Impot 25324 euros
Impots revenu !!! 16,88 %
Et s' il investit c'est encore moins !!!!
C'est "vrai" ils sont vraiment à plaindre ...
"le fisc a reversé 99 % de ces 578 millions d’euros à des Français qui paient l’Impôt Sur la Fortune !"
Quoi de plus naturel et quoi attendre d'autre puisque le taux marginal est de 40% !!!
Ah si les socialistes etaient un peu plus pédagogiques....

idefix 25/07/2009 16:04

Il a fallu que les gouvernements depuis 2002 soulèvent la question des "niches fiscales" pour que le principal parti d'opposition les découvre.

Entre 1997 et 2002, qu'a donc fait la majorité plurielle sur le sujet ?

J'ai un trou de mémoire.

Pouvez-vous m'aider ?

Laurent K 25/07/2009 15:25

Petite remarque sur les prélèvements obligatoires: dans de nombreux pays, vous avez le "droit" de ne pas prendre d'assurance médicale ou d'assurance vieillesse alors qu'en France, c'est obligatoire. Pourtant, en réalité, l'assurance maladie et vieillesse, privée ou publique est besoin universel.

Cela conduit donc à une distorsion importante dans les comparatifs entre pays. Pour comparer ce qui est comparable, il faut donc regarder non seulement le montant des prélèvements mais aussi les contreparties.