Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Hier à Ligne Jaune…

9 Juillet 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

Donc comme vous le savez, Guy Birenbaum m’avait invité pour participer à son émission co-produite avec Arrêt Sur Image en compagnie de Julien Licourt de la Voix du Nord), Christophe Forcari de Libération et de Marie-Noëlle Lienemann.

 

 

Pour l’heure, il y a ce passage sur les pratiques socialistes à Henin Beaumont qui est accessible (l’enregistrement dans son intégralité est disponible sur @si moyennant abonnement).

 

Au-delà, j’avoue avoir revu mon opinion sur madame Lienemann. Car même si sur bien des points politiques, je reste en désaccord avec elle, pour le coup, j’ai été stupéfait de son franc-parler. Manifestement, elle n’a pas bien vécu son passage dans le Pas de Calais… doux euphémisme quand vous regarderez la vidéo dans son intégralité…. Et rien que pour ça, et pourtant n’ayant jamais été particulièrement tendre avec elle d’un point de vue politique (je la coince d’ailleurs sur la question du cumul des mandats durant l’émission), je pense que c’est une personne fort estimable. Oui, elle a osé s'affranchir d'une fidélité, parfois trop pesante, sans faille envers le Parti Socialiste.

 

Je veux également remercier Daniel Scheinderman et toute son équipe pour l’accueil.

 

Bon, je me sens obligé de dire un mot sur le grand Birenbaum. Bon déjà en fait, il n’est pas grand, 1 sarkozy 20 à la toise et malgré son avant-bras de tennisman, il ne mord pas… voire il est même sympa. Plus sérieusement, il m’a bluffé dans sa capacité à faire parler, ce qui pour ce genre de boulot n’est pas la moindre des qualités mais c’est une denrée rare de nos jours au niveau de la presse.

 

Sinon, j’en profite pour le remercier lui, Jacques Rosselin et quelques autres, car c’est grâce à eux si nous, blogueurs, sortons un peu de notre blogobulle qui touche epsilon au regard de l’audience réalisée par les médias et même en ce qui concerne la vie politique.

 

Bref c’était une expérience très enrichissante… et pour les quelques cons qui vont couiner au visionnage de cet extrait sur le thème du "c'est faux, c'est pour faire parler de lui", demain,  c'est l'intégralité et vous verrez par vous même les explications de MNL … Sinon, mon égo va bien merci pour lui.



 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MYOS 10/07/2009 16:16

D'accord avec fourmi rouge... mais bon, même si MNL n'est l'avenir de rien, elle est droite, et répond aux questions de Birenbaum avec aplomb là où 99% des responsables socialistes se seraient réfugiés dans le déni et la langue de bois.
Au fait, vous avez remarqué que Montebourg en appelle à utiliser l'article 6.11?

MYOS 10/07/2009 16:14

Made, moi non plus je ne porte pas MNL dans mon coeur mais je veux juste rappeler que malgré un bouquin plus que douteux contre Ségolène Royal, Marie-Noëlle Lienemann s'est récemment distinguée en la défendant contre d'autres socialistes tendance "orthodoxe", c'était même sa dernière prise de parole connue avant Hénin-Beaumont, même moi je n'y croyais pas.
Elles étaient d'ailleurs censées se rencontrer à Cognac il y a un mois (Hénin-Beaumont a empêché cela).

jeandelaXR 10/07/2009 11:05

Vrabo ! ;O)

Dominik 10/07/2009 09:13

C'est donc toi à droite ! ;o))

David75 09/07/2009 22:14

MNL comme toute la direction qui est composée du TSS a déversée son venin envers Ségolène Royal, elle a participé au lynchage médiatique sans se faire prié.
Comme les choses ne sont plus ce qu'elles étaient chacun et chacune hypocritement va essayer de sauver sa peau retourner sa veste ou se justifier plus ou moins.
Le problème c'est que "la confiance" n'est plus la et elle ne reviendra pas tant que les tricheurs et les magouilleurs seront en charge du PS.
Il faut sans tarder qu'ils s'en aillent tous en bloc et qu'ils laissent la place à la motion qui est arrivée en tête.
Dans l'idéal il faudrait donner les clefs à Ségolène Royal, pour faire ce qui aurait du être fait, le grand ménage du sol au plafond et un mandat unique pour tous.