Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Internet... c'est vrai, c'est dangereux...

29 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

et notamment pour les politiques...

Aujourd'hui, je suis tombé sur cette phrase d'anthologie d'un dirigeant socialiste datée du mois d'avril... c'est d'un certain Jean Christophe "Cambadélice" à propos des européennes : "C'est un excellent début. On n'a jamais commencé à ce niveau là ! "....

Tu m'étonnes mon Jean-Christophe... et on n'a jamais vu une telle branlée non plus... enfin tu conserves ton poste et c'est bien là l'essentiel.

Je n'ose mettre certains blogueurs dans le même panier mais je me souviens avoir lu ici et là, des trucs comme "Le PS est de retour"... Jugement qui se confirme jour après jour, les électeurs d'Hénin-Beaumont se sont d'ailleurs empressés de traduire cela dans les urnes.

C'est chiant le web, il garde une trace... j'ai même retrouvé, pour les besoins d'un article qui vient, les traces d'un PDF qui promettait plein de bonheur pour le PS, de la rénovation partout et même un calendrier... il date de décembre... depuis... on va encore refonder...

Sinon, "on" avait promis la fin du consensus "technique" avec le PPE au niveau du Parlement Européen... Caramba... ça va encore rater...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

estelle92 29/06/2009 19:45

Je suis ennuyée de citer ici Maurras, mais il a eu une formule qui m'aide beaucoup en ce moment : "le désespoir en politique est une sottise absolue".

Made 29/06/2009 18:29

Qu'est-ce que l'on peut rajouter sur le "vomitif cambadélis"??? Qu'actuellement, il est sous ordre de Ségolène Royal au congrès de l'Internationale socialiste au Monténégro. La rage doit le faire baver...

Pour barrosso, heureusement j'ai voté Front de gauche, ouf sauvée !!!

Courage Marc en politique rien n'est jamais perdu.

Thomas 29/06/2009 17:55

Je me souviens m'être pris le bec plusieurs fois avec des "le ps est de retour" à chaque fois qu'il bougeait un doigt...
Je ne les ai plus revus depuis les européennes. Je viens de m'en rendre compte...