Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Le ridicule ne tue plus les socialistes...

16 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

nullBon, comme vous le savez, le gars qui s'est autoproclamé roi en chef de France et des égouts de Navarre (oui, un préfet a été limogé pour n'avoir pas été assez rapide pour réagir à une situation catastrophique, à la limite de la crise sanitaire) a décidé de convoquer les représentants du bas peuple pour donner sa vision cosmique des prochaines décennies et avec comme objectif... casser le plus rapidement possible tout référence sociale dans ce pays.

Pour cette occasion, gros débat chez les parlementaires socialistes et je pense avec la direction, qui plus est quand certains font partie des deux, bref la question était de savoir si ils y allaient ou pas pour entendre causer l'Autre (plus que jamais chaud pour faire la guerre à l'Iran).

Nos guguss ont tranché...
on y va mais  on ne dit rien... franchement admirable comme position... et je ne vous dis même pas en terme de communication politique... Pour le citoyen qui regarde les journaux télévisés, il y a fort à parier qu'il traduira par ... "bon, ben les socialistes n'ont rien à dire"...

Après la déroute des européennes, l'absence du moindre signe laissant à penser à un spasme de survie, au moins on est certain d'une chose : le ridicule ne tue plus les socialistes...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MYOS 18/06/2009 01:37

On ne peut y aller que si on *fait* quelque chose: protestation silencieuse, pancartes diverses, réactions au discours...
Mais y aller, s'asseoir, écouter sans rien dire (qui ne dit mot consent), et ne même pas débattre ou discuter, ça veut dire QUOI???????

Nick+from+Belgium 17/06/2009 12:24

Dedalus est un bon petit soldat... bravo !!! Mais moi je n'ai pas élu mon député socialiste pour qu'il ferme sa tronche quand il peut parler, ou pour qu'il s'abstienne de voter.

Marco 17/06/2009 10:13

Le PS national est inaudible mais 3 cantons (dont un à Redon) viennent d'être repris à la droite!

petitmaje 16/06/2009 22:25

Moi je trouve çà logique de la part des socialistes :

. Poser leur cul sur une chaise, çà ils savent faire.
. Par contre l'ouvrir pour donner leur point de vue, voire, pire, faire des propositions çà c'est dur, dur

BA 16/06/2009 21:01

Les dépenses de l’Elysée ont explosé en 2008.

Selon les calculs du député (apparenté PS) René Dosière, qui s’est fait une spécialité de traquer les mécomptes de l’Elysée, le budget du Château - 113 millions d’euros - a grimpé de 18,5 % l’an dernier.

Les charges de fonctionnement (26 millions d’euros) - réceptions, fournitures, téléphone, téléphone… - ont doublé. "On nous dit que tout est maîtrisé que l’on met en concurrence les fournisseurs, mais la réception du 14 juillet a coûté 475 000 euros l’an dernier, contre 413.000 un an auparavant", note Dosière.

En fortes expansion, les frais de déplacement (16,3 millions d’euros) - + 26 % par rapport à 2007 - sont laissés à la charge des ministères des affaires étrangères et de l’intérieur. "Et aucune indication n’apparaît concernant le futur avion présidentiel A 330-200 dont l’achat et le réaménagement sont évalués à 180 millions d’euros. Pourtant dès lors qu’il est réservé à son usage personnel, il serait cohérent que son coût figure dans le budget de l’Elysée."

Comme annoncé dès sa prise de fonction, le traitement du Président (295.000 euros annuels) a augmenté de 125 %.

Quant aux effectifs (1.031 agents le 31 décembre 2008), ils dépendent à 80 % d’autres ministères qui mettent leurs agents à disposition de la présidence de la République. "Dans ce domaine, la transparence est limitée", déplore Dosière.

Il est un domaine pourtant où la volonté d’économie affichée par Sarkozy se traduit dans les chiffres : les aides sociales. Cette enveloppe qui sert à donner des coups de pouce aux Français dans le pétrin a bien été diminuée de 22 % en 2008.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090616.OBS0779/les_depenses_de_lelysee_ont_explose_en_2008.html