Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Manuel Valls encore...

15 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Grosse polémique autour de 2 secondes d'un reportage... Reconnaissons qu'il y a plus malin...

Cependant, dans le reste de l'entretien... je trouve comme je le disais dans mon post précédent que Manuel Valls pose de vraies questions sur lesquelles la Gauche et le PS peinent à répondre, à prendre position et surtout peinent à proposer des solutions.

Et vous, vous en pensez quoi ? Avant de réagir, écoutez les 2mn 30...






Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

jon 16/06/2009 11:53

Là-dessus je suis d'accord Fourmi, mais ma remarque concernait les prestations de Valls en général.

la+fourmi+rouge 16/06/2009 11:41

jon,
je pense que Valls, homme de com par excellence, a fait volontairement cette remarque entre ses dents, sachant bien évidemment qu'il portait le micro sur lui, micro qu'il s'était lui-même accroché !
C'était son unique moyen (malin) d'attirer le regard des journaleux avides de buzz.
Il a même été interviewé à la télé : bingo !

jon 16/06/2009 09:47

Allez j'en remets une couche pour aller dans le sens d'Antoine. On ne peut enlever l'expérience qu'a Valls en la matière.

Reste qu'il est toujours aussi maladroit et manque cruellement les occasions de prendre un minimum de hauteur et de perspective pour allumer le nain, à la lumière de cette expérience justement.

la fourmi rouge 15/06/2009 23:29

Je suis de ton avis, Marc. Et OK avec Ant. aussi.

Pascal+Cobert 15/06/2009 23:19

Manuel Vals se justifie très bien et à ce stade il est irréprochable. Le débat vaut d'être mené. Mais, mais... les 2 secondes demeurent un instant de vérité troublant, inquiétant même. "Quelle image, quelle image pour Evry". Tout est là. Le cri du coeur... Le même Vals a écrit à Rachida Dati pour se plaindre du "laxisme" des juges d'Evry ! Boujour, le principe d'indépendance des juges du siège... Il a refusé un poste au gouvernement de Sako 1. Bravo ! Sauf que Sarko le trouve compatible à sa politique. A méditer...