Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Eh Manu (Valls) rentre chez toi… une primaire de perdue…

15 Juin 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Rénovation Progressiste

nullJe sais, c’est assez facile de reprendre la chanson de Renaud  propos de Manuels Valls mais on doit lui reconnaître que depuis quelques jours, il nous fait un véritable feu d’artifice de l’ego.

 

« Si "nous ne changeons pas, ni nous ne changeons pas tout, ni nous ne changeons pas vite", Nicolas Sarkozy sera "évidemment" réélu, explique le député PS, qui estime que les dirigeants actuels de son parti "en sont objectivement incapables ».

 

Alors comme souvent avec Manuel Valls, il pose indéniablement les bonnes questions. Ce constat, ces interrogations, j’y souscris sans réserve, par contre c’est dans les réponses où je reste particulièrement dubitatif.

 

Si en matière de sécurité, on peut lui donner crédit d’avancer des propositions (merci à Alain Bauer), pour le reste on cherche en vain des réponses aux questions qu’il formule.

 

En même temps, étant désormais un des invités du fameux groupe de Bilderberg (vrai ou faux), on peut penser que les aspirations économiques et sociales de Manuel Valls penchent davantage vers Tony Blair que vers des orientations plus progressistes.

 

Pour le reste et sur la rénovation du PS… passe-t-elle uniquement par la prise de pouvoir d’une nouvelle génération ? Celle-ci (les Valls, Moscovici, Montebourg) a été élevés au lait de pratiques qu’on peut déplorer (cumul des mandats, mépris des militants, mis en avant de leur petite personne…). Aussi, on peut légitimement s’interroger sur cette fameuse rénovation qu’ils nous promettent mais qu’eux-mêmes n’ont jamais pratiquée jusqu’à présent.

 

Alors mon cher Manuel… avant de t’autoproclamer meilleur candidat au renouvellement, il faudrait savoir sur quoi et peut être aussi donner des gages autres que certains blagues à l’arrière goût douteux.

 

Vois-tu, on vient d’annoncer 20 milliards de déficit pour la sécurité sociale, il y a fort à parier que le décompte pour sa mise à mort est proche (Comme dirait l’autre, tous les feux sont aux verts… J’ose espérer que tu ne comptes pas entonner ce refrain au nom de je ne sais quelle modernité… la même qui a fait preuve d’un aveuglement sans borne vis-à-vis de la crise, et qui persiste à nous vendre des « solutions » dont on paiera le prix dans quelques décennies.

 

Car si c’est pour nous promettre du sang et des larmes pour la majorité afin d’assurer le confort de quelques uns…. Ne compte pas sur moi.

 

Donc si tu veux espérer un jour incarner une nouvelle gauche, il te faudra nous livrer une vision plus nette de ce que tu souhaites nous proposer… pour l’heure, c’est carrément flou et l’heure n’est plus au chèque en blanc.

 

Tiens, en même temps que je termine mon article, j’apprends que Bertrand Delanoë nous a fait une tribune dans Le Monde… bizarrement, je pensais que le CN était le lieu pour s’exprimer à moins de considérer comme inutile… ce commentaire vaut pour lui comme pour d’autres…

 

PS : je vous conseille le blog de ce petit jeune... 15 ans…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc+vasseur 16/06/2009 12:30

PMF
à un moment faut tout de même se poser la question de gagner les élections et bon avec Vedrine... je sens comme un frémissement dans l'electorat des quartiers populaires

PeutMieuxFaire 16/06/2009 10:18

D'abord merci pour le lien sur le blog du "p'tit jeune"...

Qui n'est pas pessimiste sur la possibilité pour le PS de rebondir rapidement ? A ce stade fanfaronner une annonce de candidature pour 2012 ne constitue pas une amorce de solution tant on sait qu'aucun candidat ne fera consensus.

Et pourtant, sans trancher rapidement cette question le PS ne peut pas redevenir crédible. Derrière chaque proposition que sera formulée demain planera la suspicion de la stratégie présidentielle qui se cacherait derrière cette initiative...

Aussi, je n'imagine qu'une solution : Martine Aubry et Ségolène Royal renoncent à être candidates pour 2012 et annoncent leur soutien commun à un autre candidat (ou candidate). Personnellement je préférerais une personne qui s'est tenu à l'écart des combats internes ; ce serait plus facile pour elles de s'effacer derrière cette personnalité, ce serait plus facile pour les militants d'oublier leurs récentes divisions.
Compte-tenu des récents résultats électoraux, l'idéal serait d'aller aussi vers des "primaires ouvertes" (avec ce candidat du parti) pour désigner alors un candidat commun à gauche afin d'assurer une dynamique...
Une autre stratégie, le perpétuel affrontement des égos, assureraient un second mandat à Sarkozy.

Si vous avez un doute concernant l'existence d'un candidat d'envergure capable de dépasser les clivages internes je vous livre le nom auquel je pense : Hubert VEDRINE.

peuples 15/06/2009 23:28

on a les mêmes références... Un olympia pour moi tous seul de renaud

petitmaje 15/06/2009 19:26

Pour Nicolas+J
Enfin un qui comme moi se plaint de ce troll de BA. Ouf, je finissais par croire que c'était moi !

Sur Manuel Vals, je pense qu'il pourrait avoir tout ce qu'il faut pour nme séduire car il semble agréablement social-libéral (manque la touche écolo quand même) mais il me semble quand même un peu léger.

N'estpas Blair qui veut

judith 15/06/2009 14:33

le Hartz IV des allemands
www.alencontre.org/autres/All3eClasse06_09.htm
le Hartz IV , c'est pour maintenant...

http://actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=4676