Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Gilles Pargneaux : complémentarité et cumul des mandats.

29 Mai 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #ArchivesEuropéennes 2009

nullCe matin en compagnie de Pascal Cobert (avocat et éminent chroniqueur à sur Europe 1) et du MJS nord, j’ai interviewé Gilles Pargneaux, tête de liste des socialiste par la région Nord.

Si certains pouvaient s’inquiéter d’une rencontre avec entre moi et mon Premier Fédéral, cet entretien s’est déroulé dans une atmosphère détendue. D’autre part, ce billet n’est qu’une note au fil de l’eau, l’heure d’interview sur le fond devrait être fait pour lundi ou mardi.

 

Oui, si je peux avoir quelques divergences et griefs à l’égard de l’homme politique, Gilles n’en demeure pas moins quelqu’un de courtois voir sympa… enfin, là n’est pas le propos.

 

Donc vis-à-vis de sa candidature et conformément aux engagements pris Martine Aubry, outre la parité, le PS devait faire preuve d’une certaine vaillance dans la lutte contre le cumul des mandats. Militant basique voire primaire, c’est forcément une question que je n’ai pas manqué de soulever très rapidement. Premier Secrétaire de la fédé du Nord mais également Maire d’Hellemmes mais aussi Vice Président à Lille Métropole Communauté Urbaine  mais par ailleurs Vice-Président de l’Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai et enfin proche conseiller de la Première Secrétaire du PS ; cette interrogation n’est pas anodine quand au soir du 7 juin il sera en sus Député Européen. Pour lui, la réponse tient en un mot complémentarité avec bien sur ce souci d’être proche du terrain.

 

Sur ce point, je ne lui en veux pas… c’est hélas un refrain connu que rien n’étaye dans les faits et servi par les politiques de tous bords en pareille situation.

 

Concernant son travail de futur parlementaire, il compte s’impliquer dans sur les questions de l’environnement (comme titulaire) et sur les politiques régionales. Au jeu des pronostiques, Gilles Pargneaux table sur un étiage de 25-27% (pour rappel en 99 en projetant sur la région on 19,98% et en 2004 30%) avec 3 ou 4 élus.

 

Sinon, pour le reste, et ce ne doit pas être le fait de Gilles Pargneaux, je sens comme une limite à ce type d’interview par des blogueurs. En effet, la difficulté réside dans le fait que ces responsables aguerries restent dans les sentiers rebattus de leur formation respective ; sans nul doute, je pense qu’il en sera ainsi lundi avec Dominique Riquet.

 

Donc au cours de cette discussion, peu d’altérité, peu de risque dans le discours. Au mieux Gilles Pargneaux admet une part de responsabilité au PS sur la personnalisation de la vie politique avec l’inversion du calendrier (Présidentielles-législatives) et le quinquennat ou encore que le PS ait pu ce « compromettre» avec le libéralisme sur le dossier de l’énergie quand il évoque la « malhonnêteté » politique du MoDem ex-UDF qu’on lui oppose certains ratés de la part des socialistes dans un passé encore récent.

 

Rendez-vous mardi pour les problématiques européennes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

kawouede 04/06/2009 15:01

Le pire question cumul, c'est Marielle de Sarnez en IDF (tête de liste Modem) : eurodéputée (absentéiste il est vrai), conseillère de Paris et d'arrondissement, responsable national au Modem, secrétaire du mouvement démocrate européen... et j'en oublie peut-être.

Mais le PS parisien fait pas mal avec Monique Saliou, et à l'UMP les cumulard(e)s sont aussi légion. Aux Verts, Michèle Rivasi est certes adjointe au maire de Valence, mais elle va peut-être choisir de se consacrer au PE.

Bref on a encore du travail à faire pour obtenir la fin des cumuls !

Vano 02/06/2009 16:42

"Gilles n’en demeure pas moins quelqu’un de courtois voir sympa…"
Si tu le dis ... mais franchement j'ai du mal à l'admettre. Mais comme tu le dis, ce n'est pas trop la question, même niais et n'était pas un parangon de vertu démocratique - c'est une litote garçon ! - on votera quand même pour la liste qu'il emmène, quand même ...

BA 31/05/2009 13:37

Deux écoliers de CE2 se bagarrent en récréation, puis se réconcilient : un des deux enfants est convoqué à la gendarmerie.

Article paru dans Le Parisien du 31 mai 2009 :

Un écolier de 8 ans a été convoqué hier à la gendarmerie de Courdimanche (Val-d’Oise) pour s’être bagarré pendant la récréation. Les militaires s’étaient présentés chez lui, la veille au soir, pour remettre la convocation à ses parents. D’abord abasourdi, le couple tient à dénoncer le « ridicule » de la situation, sans pour autant nier la réalité des faits.

« Le petit a été auditionné par les gendarmes pendant vingt minutes, rapporte-t-il. Il reconnaît qu’il s’est battu avec un camarade. » Il avoue même qu’ils étaient deux contre un, parce que la victime des coups « cherche toujours à nous manipuler et à nous commander », justifie l’écolier. Son père s’indigne pourtant de cette procédure, qu’il juge démesurée : « C’est une histoire qui n’aurait même pas dû sortir de l’école. Elle aurait dû se régler entre adultes, au lieu de dramatiser à ce point. »

« Il y a deux mois, la mère de cet enfant est venue me demander pourquoi mon fils s’acharnait sur le sien, reprend-il. J’ai juste répondu que s’il y avait un problème, l’institutrice nous en aurait parlé et le directeur nous aurait convoqués… » Selon lui, ni l’un ni l’autre ne s’est produit.

La mère du garçon, elle, est allée déposer plainte. « La convocation est une conséquence logique », justifient les militaires. Si les parents des deux garçons ne se sont toujours pas rencontrés, les enfants, eux, se seraient déjà réconciliés.

BA 30/05/2009 22:09

Encore une réussite totale de Sarkozy et de Fillon :

Le chômage des jeunes augmente de 40 % en un an.

Parmi les personnes les plus touchées par le chômage, les jeunes, pour lesquels le gouvernement a annoncé fin avril un plan d'urgence. En avril, 20.800 demandeurs d'emploi de moins de 25 ans supplémentaires se sont inscrits au Pôle emploi, soit une augmentation de 4,6 % sur un mois, et de 39,9 % sur un an.


http://tf1.lci.fr/infos/economie/conjoncture/0,,4428979,00-la-barre-des-2-5-millions-de-chomeurs-franchie-.html

superpado 30/05/2009 10:43

Ahhhh! Voilà un sujet qui déchaine les commentaires et les commentateurs, je ne me sens pas à la hauteur, je retourne me coucher!