Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Jean Claude Mailly : "Si ça continue, ils vont faire travailler les morts"

25 Mai 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

C'est Jean-Claude Mailly, patron de la centrale syndicale Force Ouvrière qui a trouvé ce bon mot : "si ça continue, ils vont faire travailler les morts


Ca faisait suite à l'amendement proposé par l'olibrius Lefebvre qui voudrait que les gonzesses payées à rien foutre pendant leur congé maternité ou plus simplement quand vous avez décidé de vous choper un bon vieux H1N1 pour glandouiller tranquille à la maison puissent continuer à travailler.


Une bien belle idée complètement débile, alors bien sûr c'est le salarié qui pourra demander ce "droit" mais il y a fort à parier que ce dit droit risque de se transformer en une obligation tacite...


Sinon... en période de crise... c'est la porte...


Enfin il est clair qu'en ce moment ça rame fort du coté du gouvernement... entre un RSA qui part en sucette malgré les mensonges de Hirsch, les fameuses heures supplémentaires du travailler plus pour gagner plus en deuil, le énième retour du travail dominical (ah ça quand on n'est pas concerné, c'est plus facile d'être pour...); il fallait bien pondre une grosse connerie pour masquer le ridicule...


Chapeau Bas monsieur Frédéric.... un coûp de maître... en même, on sait que chez vous c'est assez naturel.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mag 26/05/2009 13:59

On a déjà "vu" voter des morts, alors...

Plancke 26/05/2009 11:15

Et pendant ce temps là Martine est "proposante" plutôt qu'"opposante"...

David75 26/05/2009 00:35

Et dire qu'on appelle ça "un droit", et les médias qui le répète en pe pensant pas un seul instant si ce n'est pas la un immense recul que de faire de telle proposition.

Et la gauche pourquoi n'a t-elle pas fait une levée de bouclier !!

Antoine 25/05/2009 21:19

Il a bien raison, ce monsieur Lefebvre. Et j'ajouterais le droit de demander à ce que ses enfants travaillent aussi, le mercredi et le week-end pour commencer à titre expérimental. Car quand on voit comment les enfants savent de nos jours se servir des moyens technologiques, on se dit qu'ils sont tout à fait capables de faire de la saisie informatique à la chaîne dès l'âge de 9 ans (6 à titre dérogatoire). Ce serait bien sûr sur la base du volontariat.