Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Blogs, pognon… et transparence.

24 Mai 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

nullRonald, en demandant et en rendant public le fait qu’il ne souhaitait plus être repris par Marianne2, a ouvert la boite de pandore, celui du lien entretenu entre les blogueurs et la rémunération.

 

Jusqu’à il y a quelques mois, la question de la rémunération des blogueurs politiques ne se posait pas ou alors à la marge. En effet, à part deux ou trois (maître éolas, SarkoFrance), « notre » audience est relativement limitée et donc peut susceptible à être monnayée. A ce propos, depuis maintenant près de deux, il y a une publicité ici même. Bon an, mal an, ça me rapporte une trentaine d’euros par mois même si la crise est aussi par ici…  je suis passé de 40 à 30 du fait d’une baisse générales des sommes allouées à la publicité en ligne.

 

C’est Jacques Rosselin et Vendredi qui a bouleversé la donne, en proposant de rétribuer notre « labeur » quand l’hebdo reprenait  un article (50 €). Au fond, cette démarche me semble importante sur 2 points. Tout d’abord, elle traduit qu’on le veuille ou non, la reconnaissance d’un contenu de qualité et également une réponse à la nécessaire transparence puisque cette rémunération se fait à posteriori, dans le sens où l’article a déjà été publié. Notre « liberté » n’est donc pas altérée.

 

Depuis quelques jours, cette question de la transparence et de l’indépendance revient avec force dans la blogosphère politique.

 

En effet, le Courrier International afin de générer davantage de trafic sur son site a proposé à une vingtaine de blogueurs de devenir des « ambassadeurs » (j’en fais normalement partie). Le principe est simple puisque moyennant une rémunération de 130 € par mois où nous nous engageons à faire deux papiers en reprenant des articles du CI. Il nous est promis une totale liberté de ton et nous restons maître de nos choix éditoriaux (il ne manquerait plus qu’on me dise ce sur quoi je dois écrire).

 

Au demeurant, pour moi ces questions d’indépendance et de transparence pour les blogueurs me semblent hors de propos. En effet, ce qui fait la spécificité des blogs, c’est aussi son extrême volatilité de part la nature même que nous ne sommes pas des professionnels et donc que du jour en lendemain, nous pouvons arrêtez sans avoir de compte à rendre qui que se soit. D’autre part, notre lectorat n’est pas captif, il vient et revient si le contenu lui plait et si demain, certains ou moi-même étions amenés à faire du publi-politico-reportage, nous le paierions très rapidement en retour par une perte d’audience.

 

Autre élément, on ne se demande pas trop (enfin si, moi je me pose la question…) de cette déontologie de nos chroniqueurs patentés, les Apathie, Duhamel, Roufiol. A écouter il y a quelques semaines, un journaliste Américain sur Inter, ils semblent que les entorses de ces prestigieuses plumes soient très courantes voire passées dans les mœurs.

 

Dans ces conditions pourquoi demander plus aux blogueurs… qui eux ne sont pas grassement payés, à peine défrayés.

 

Alors, oui, certains d’entre nous ont une certaine reconnaissance mais ça ne va bien loin mais au final quoi d’autre rien ou presque et je vous épargne le couplet sur le petit blogueur de province. « On vous invite à telle heure pour rencontrer untel… » ah merde c’est sur Paris… minimum 70 €… bon ben un autre jour…

 

Alors, je vous avoue quand le Post me propose de me mettre un peu en avant (à tort ou à raison), je ne dis pas non… et de m’apercevoir qu’une grande partie de mes posts que je copie/colle, se retrouvent dans le fil de yahoo actualités. Donc aujourd’hui, je suis dans l’incapacité de donner un chiffre fiable pour mon nombre de lecteurs… et pour le coup c’est gratuit, c’est grave docteur ?

 

On s’en fout, l’essentiel était, à l’origine de ce blog, d’écrire comme on fait une thérapie, d’être lu par d’autres sans jamais avoir pensé qu’un jour je puisse avoir une quelconque « influence », mot dépourvu de tout sens pour moi… et demain encore moins.

 

Récapitulons… alors un blog politique, ça vaut combien en pognon… à la louche 50€ par Vendredi chaque mois, 30 € par Overblog, et donc si je rajoute les 130€ virtuels pour le Courrier International (j’attends de voir)… ça nous donne 210€ par mois… soit 2520 €.

 

Voilà vous savez tout mais ce qui est vrai pour moi, ne l’est pas forcément pour d’autres.

 

Aussi, je comprends Ronald… Marianne2 argue du fait que c’est le Net… Ouais et alors ? jusqu’à preuve du contraire, la pub sur leur site ne correspond pas à des messages à caractère non lucratif.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bastien Gentil 27/05/2009 09:20

C'est à cause de ces questions qu'on a viré la pub de betapolitique.fr. D'un coté, ca pouvait nous rapporter quelques sous (on a une grosse audience). Mais d'un autre, c'est trop emmerdant à gérer et ca crée un lien pas clair entre les gens. Malgré tout, la question de l'indépendance se posera tôt ou tard. Du coup, on a rien à se reprocher.

mrsclooney 25/05/2009 08:53

tiens, tiens :)
toi aussi....

olympe 24/05/2009 22:48

qui sont les 19 autres ? je trouve cette démarche interessante. Bien davantage que le rackett de Marianne

peuples 24/05/2009 22:07

dagrouik: zen!
Tiens je vois que tu es également un ambassadeur Blogueur, on va pouvoir aller s'empiffrer de Rocher Ferrero

dagrouik 24/05/2009 19:36

30 ou 40 euros de pub, c'est pareil. Moi j'ai viré la pub. Et ce montant c'est le montant du coup de l'hébergement+ internet. Bon ça me sert à autre chose aussi.
Mais j'ai viré la pub visible ( reste un gogole en bas), par ce qu'elle allait à l'encontre de mon message. Afficher de la pub "baissez vos impôts" sur un billet qui parle de fiscalité: non merci.