Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Barack Obama et tripatouillage électoral…

13 Avril 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

C’est l’affaire du week-end, celle qui permet à l’opposition d’exister comme jamais, d’apparaître vent debout contre l’injustice… c’est les fuites sur le prochain charcutage électoral… là c’est grave… pensez donc, il se fait, d’après certaines fuites, au détriment des seuls socialistes… En un mot, c’est la politique qu’on assassine.

 

Je vous prie d’excuser cette légère acidité sur cet « évènement » majeur mais j’ai l’impression qu’une fois de plus le Parti Socialiste est à contre-courant dans cette affaire. Je ne suis pas certain que les citoyens soient particulièrement sensibles à ce genre de trucs réservés aux seuls spécialistes. Non que je nie la volonté de l’Autre dans ce domaine cependant la réaction me paraît un peu disproportionnée, avec cette vague impression que le PS donne de lui l’image d’un syndicat d’intérêts particuliers davantage que celle d’un parti politique… mais bon, je peux me tromper.

 

Cependant, n’aurait-il pas davantage à gagner à proposer la mise en place d’une commission électorale indépendant des politiques avec un double objectif : tenter de poser des règles claires et faire des propositions de redécoupage. D’autre part, au lendemain d’un vote calamiteux pour l’image des députés (36 présents lors du rejet de la loi hadopi), la question du cumul des mandats demeure une problématique majeure et le PS se grandirait à être révolutionnaire sur ce sujet.

 

Vous aurez compris qu’il n’y a aucun lien entre ce premier point et Barack Obama quoique peut-être au chapitre des illusions perdues.

 

Alors ce matin, je suis carrément en joie d’apprendre que les filles du président se sont vues offrir un clébard… j’ai explosé d’allégresse à cette fabuleuse nouvelle qui a fait la Une du Washington Post…

 

Non en fait, ce matin, je me faisais la réflexion suivante : Joseph Stiglitz avait fait son mea-culpa sur l’orientation économique sous l’ère clinton donnant la part belle aux délires des financiers et à la déréglementation ; on aurait pu penser que fort de cette expérience, le Président démocrate aurait échappé à ce syndrome des financiers fous… Non c’est déjà raté, du plan Geithner, aux nouvelles normes comptables qui gonflent mécaniquement les résultats des établissements financiers américains (nos banquiers vont vouloir les mêmes…), Wall Street garde la haute main sur les orientations politiques avec les brillants résultats qu’on connaît.

 

Le pli est pris, Obama a choisi de conforter les mêmes pratiques sous couvert de discours généreux et inventifs… hélas, ils ne résistent guère aux faits. Enfin, on est rassuré tous ces doctes dirigeants, nous disent que la sortie de crise c’est pour 2010… pour eux…

 

 Bon week-end Pascal.

Si le feuilleton d'Henin Beaumont  ou comment le FN va gagner une mairie dans le Nord Pas de Calais vous intéresse, vous pouvez aller là.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ardèche 14/04/2009 21:58

Sur la partie Obama et la finance du billet de Marc@ ,j'attendais le réponse du spécialiste BA @,mais comme cette réponse n'est pas venue,je ferai qqs. comentaires.Goldman Sachs (GS) annonce aujourd'hui 1,7 milliards de dollars de profits au premier trimestre 2009,elle provisionne 4,7 milliards de dollars pour continuer à payer ses traders et dirigeants comme elle l'entend et veut récupérer 5 milliards du secteur privé,en faisant une augmentation de capital,pour rembourser une partie de l'argent que l'état lui a prêté.Ce que Goldman Sachs ne dit pas,ce que si elle peut présenter des résultats positifs, c'est grâce à l'aide de l'état (et donc du contribuable américain).D'abord GS a récupéré (à ma connaissance)13 milliards de dollars d'AIG ,argent qui a été donné à AIG par l'état américain,sans cette aide AIG aurait fait faillite et n'aurait pas pu payer à GS et cette banque n'aurait pas fait de bénéfices au 1er trimestre 09 mais des pertes.Ensuite GS a bénéficié de la modification des normes comptables(comme l'explique très bien Marc @),ceci a augmenté,par un coup de baguette magique, les fonds propres de Goldman Sachs de 20 %!,et a gonflé le résultat de cette banque d'affaires.Pour terminer,depuis 2 mois toutes ces banques (qui ,sans l'assistance du contribuable auraient fait faillite),se sont remises à faire de la spéculation,encouragées par les plans Paulson,Geithner et la mansuétude d'Obama.C'est l'application du principe:"nationalisation des pertes et privatisation des profits".

Pescaloun 14/04/2009 11:22

Surtout que certains députés PS sont déjà dans le bureau de Le Roux pour pleurer "si on supprime la circo de Truc, alors moi je veux ce canton" ou  "Dans le redécoupage je veux cette commune".Oui ce serait le moment d'une campagne courageuse contre le cumul des mandats.Je me rappelle encore  le 1er février à la Mutualité, la salve d'applaudissementsqui a accueilli la déclaration de Martine Aubry concernant le fait qu'aucun candidat-député européen ne pourra être "cumulard", qu'elle sera inflexible là-dessus.Ensuite, elle choisit Gilles Pargneaux comme tête de liste dans le Nord: tout de suite on sent les convictions et la fermeté sur le sujet. 

TDM 13/04/2009 23:07

Tout à fait d'accord avec l'article, le PS a fait clairement un mauvais choix de stratégie sur ce coup. Enfin bon, en même temps il ne faut pas se voiler la face, le jour où les politiciens (de tous bords) commenceront à penser à l'intéret de la france avant du leur, les poules auront...

ardèche 13/04/2009 18:46

Je suis d'accord avec Marc @, le ps est très mou dans son opposition au gouvernement ump,sauf sur des projets qui peuvent toucher aux  intérêts acquis de ses élus(réforme des collectivités locales ou rédecoupage électoral).Il est vrai que l'ump projette de rédecouper les circonscriptions électorales pour l'assemblée nationale en sa faveur(comme elle l'avait déjà fait du temps de Pasqua),23 circo de gauche contre 9 de droite éliminées,mais au total les 577 circo sont maintenues.Le ps devrait critiquer le fait qu'en France il y a trop de députés par rapport à la population,mais pas un mot des socialistes pour regretter le maintien du même no de députés,de même pas un mot sur le cumul des mandats.Effectivement le ps donne l'impression,d'être plus un syndicat d'intérêts particuliers qu'un parti politique.Et quand on discute avec certains députés(en petit comité),c'est plus qu'une impression.

FP NICOLAS 13/04/2009 18:45

Tout a fait d accord avec le non evenement sur le redecoupage: le PS etait au courant depuis longtemps de ce qui se tramait et au lieu d associer cela a des luttes sociales pour illustrer l importance d un depute sur des territoires en desherence choisit l angle "C est des gens qui veulent pas l alternance". Triste manque de strategie...Et puis perso, en tant que Francais de l Etranger, je suis heureux d avoir (ENFIN) 12 deputes !