Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Henin-Beaumont : vers un nouveau Vitrolles ?

7 Avril 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

C’est un vaudeville dont la région se serait bien se passée, celui de la mairie socialiste d’Henin Beaumont qui est à nouveau le théâtre d’évènements qui pourraient coûter chers aux socialistes locaux.

 

Sur de nombreux points, on peut dire que cette situation rappelle étrangement celle de Vitrolles quand celle-ci est tombée dans l’escarcelle du Front National après des errements avérés par le maire socialiste de l’époque.

 

Et dans ces deux « affaires », les fédérations socialistes auront eu un silence coupable. Alors aujourd’hui, Catherine Génisson (qui n’est d’ailleurs pas responsable de la reconduction du maire en place), a beau frapper un peu mollement du poing sur la table, le mal est fait.

 

Qu’on le veuille ou non, cela fait de nombreux mois que des citoyens, des militants, des partenaires avaient prévenu d’une situation qui se dégradait très sérieusement. Et si aujourd’hui, Marie-Noëlle Lienemann a décidé de prendre ses distances, il y a des photos qui risquent de faire mal si des élections municipales partielles devaient se tenir dans les prochains mois.

 

En son temps, à Vitrolles, le PS avait également fait le choix de la « stabilité » avant de connaître un tsunami électoral.

 

Et on apprend que le Maire monsieur Dalongeville est placé en garde à vue au lendemain d’un conseil municipal houleux.

 

Tout semble se mettre en place pour Marine Lepen…

 

Henin Beaumont est une ville sociologiquement à gauche ; si demain un scrutin était convoqué, les citoyens de gauche réagiront-ils de la même manière que quelques mois auparavant pour barrer la route au Front National ?

 

Rien n’est moins sûr et au risque de choquer, devrions nous les condamner… très sincèrement je ne le pense pas.

Edit : petit passage d'un article de Nord Eclair qui résume assez bien ce qu'est la fédé du Pas de Calais (ou a été). "Par le jeu des chaises musicales, Jean-Bernard Deshayes devient premier adjoint et Jean-Pierre Chruszez devient le dixième adjoint. Il travaillait auprès de Jacques Mellick, à Béthune, au moment de la tourmente judiciaire béthunoise. « La dream-team... » ironise un observateur effondré."

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Made 10/04/2009 10:46

Mais comment pourrait-il autrement ???Dans quelle fédération a-t-on bourré les urnes pour la désignation de m aubry ???; La fraude, la triche est avérée et reconnue bien sûr que marine le pen va s'en servir le moment voulu et on la comprend.Quant à m-n lienemann, elle est surtout une grande spécialiste de donneuse de leçon de morale à Ségolène Royal, elle en d'ailleurs fait tout un livre.C'est une honte pour le PS !!!Les habitants vont voter pour les moins malhonnêtes et ils auront bien raison.

Pascal Cobert 07/04/2009 22:26

Le PS porte seul la responsabilité de ce désastre et ce depuis de nombreuses années. Avant Dalongeville, déjà, la ville était géré par un maire autocrate et ultra dépensier. Sans améloirer la vie quotidienne des habitants... Du coup, le FN porte un message crédible. Et, le PS joue la menace horrible d'un succés du FN et il faut se taire et voter PS. Et, cela marche à fond. Dallongeville garde le pouvoir avec la même stratégie et la même bénédiction du PS. Et, Marie Noelle Lienemann se range derrière lui... Puis trop c'est trop et le PS lâche, mais trop tard, Dallongeville dont il est le produit. A Hénin le PS a créé la force du FN et se maintient contre vents et marées en jouant sur la peur du FN. Au préjudice des habitants, pris en otage...

marc vasseur 07/04/2009 15:18

@journalisteOui je me souviens de l'épisode des journaux... Merci pour la rectification sur la garde à vue. Pour le reste... oui le PS en portera l'esseentiel de la responsabilité comme à Vitrolles

un journaliste de nord éclair 07/04/2009 15:11

Dalongeville est en garde à vue, mais pas mis en examen. Du moins pas encore.La fédé est coupable d'avoir soutenu dalongeville pour barrer la route au FN. Et lorsque Nord éclair a sorti l'info selon laquelle une enquête était ouvetre contre lui, que Dalongeville a fait rafler tous les exemplaires du journal dans sa ville, et que les jouranlistes de Nord éclair se sont indignés de ce fait scandaleux auprès de Martine Aubry (en tant que patronne du PS), celle-ci n'a jamai réagi.Si le FN passe, ce sera malheureusement de la faute du PS.