Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Jouyet : « Je ne suis pas un homme d’argent ».

21 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

J’ai adoré ces propos savoureux de la part de Jean-Pierre Jouyet, il faut avouer que cela ne manque pas de sel de la part de quelqu’un qui va toucher 300.000 euros d’indemnité pour la présidence de l’AMF, et ce à effet rétroactif.

Je me demande si effectivement la rétroactivité des salaires à la date d’embauche quand survient une augmentation ne serait pas une très bonne mesure. Quand une idée est bonne, ile ne faut jamais hésiter à la généraliser.

Comme quoi, je ne suis pas sectaire, une bonne idée même de droite reste une bonne idée !

Pour tout dire,  à ce compte là, moi aussi je veux bien ne pas être un homme d’argent.  

 

Ce qui m’amuse beaucoup, c’est que ce discours se retrouve toujours dans ces classes sociales stratosphériques coupées de la réalité des gens d’en bas. Ca me fait repenser à ce « pas le moitié d’un con » de Jacques Séguéla avec sa fameuse tirade « si t’as pas de Rollex à 50 ans, t’es un raté »… A titre personnel, je trouve les Rollex très moches mais bon, tous les goûts de merde sont dans la nature.

 

Pour un peu, on serait tenté de les plaindre.

 

Sinon, si vous cherchez une cafetière à 25.000 euros vous pouvez vous adresser à l’Elysée (c’est l’adresse pour le bon de commande).

 

De même, grâce au couple Sarkozy-Bruni, vous pouvez compter sur le bon plan du week-end : se faire prêter gracieusement un Pathfinder par le concessionnaire Nissan le plus proche de chez vous (deux ou trois ça peut même être possible).

 

On vit vraiment une époque formidable et comme l’a noté la conscience de gauche de Nicolas Sarkozy : « c’est la crise mais il y a du monde dans les magasins »…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BA 22/02/2009 19:08

[ 21/02/09  - 09H32 - Reuters  ]
NEW YORK (Reuters) - L'action Citigroup a clôturé vendredi 21 février sous les deux dollars après avoir effectué un plongeon de plus de 22 %, portant à six le nombre de séances de baisses consécutives, sur des rumeurs de nationalisation et d'expropriation des actionnaires.
 
Bank of America a clôturé en baisse de 3,56 % à 3,79 dollars après être tombé en séance à 2,53 dollars.
« Cela montre à l'évidence que les marchés jugent que la probabilité qu'elles soient nationalisées est élevée », commente Mike Holland (Holland & Co). « Et, le cas échéant, tout le monde pense qu'il ne fait aucun doute que les actionnaires seront de fait nettoyés ».
 
http://www.lesechos.fr/info/finance/reuters_00123035-citigroup-s-est-effondree-de-22-a-wall-street-sur-des-rumeurs-de-nationalisation.htm
 
En Allemagne, c’est pareil : les banques allemandes vont être nationalisées. Les actionnaires des banques seront nettoyés.
Mercredi 18 février 2009, un projet de loi a été adopté en conseil des ministres par le gouvernement de la chancelière conservatrice Angela Merkel, et doit être présenté rapidement aux députés du Bundestag. Il prévoit de pouvoir lancer une « procédure d'expropriation » des actionnaires en échange d'indemnisations, une mesure qui court jusqu'au 30 juin 2009.
http://www.lepoint.fr/actualites-economie/l-allemagne-veut-sauver-les-banques-en-expropriant-leurs/916/0/318381
En France, c’est pareil : les banques françaises vont être nationalisées. Les actionnaires des banques seront nettoyés
« Il est tout à fait normal de nationaliser des établissement financiers qui ont fait faillite, même s'il n'est guère idéal que des banques soient gérées par des Etats, vient de déclarer Christine Lagarde. Si des établissements financiers font faillite, alors il ne fait aucun doute que l'Etat doit intervenir ».
http://www.lesechos.fr/info/finance/reuters_00122894-lagarde-en-faveur-de-la-nationalisation-des-banques-en-faillite.htm
Les actionnaires des banques seront très bientôt expropriés dans de nombreux pays.
 
Et alors ?
 
Ils ont joué, ils ont perdu.

Anouck 21/02/2009 17:51

Moi ce qui me sidère, c'est que Segela est quand même la référence en terme de communication (enfin la plupart du temps), et là il a juste fait une bourde enormissime... En pleine crise, cette petite phrase a vraiment un côté malsain...

peuples 21/02/2009 15:41

la cafetière à 25.000 €, c'est un cadeau sympa ça !

BA 21/02/2009 14:47

Ca y est, c’est officiel : le re-krach, l’échec des plans de relance d’octobre 2008, les craintes liées au plan de relance en cours, la dépression mondiale qui s’amorce. La crise mondiale du crédit est devenue vendredi 20 février 2009, tout à fait officiellement la Très Grande Dépression de 2009.
Voici trois mois que, suite au pronostic de Barry Ritholz, et en raison de nos conjectures personnelles sur les limites des moyens de Barack Obama, nous annoncions la rechute des bourses pour février 2009.
[La Crise pour les Nuls : 22 Novembre 2008 : "Pronostics boursiers et victimes collatérales."]
Le re-krach que nous attendions a bel et bien eu lieu, les indices boursiers sont désormais retombés au niveau où ils s’étaient écroulés lors du krach de novembre 2008. Après 500 jours de plongeon, le Dow Jones a perdu aujourd’hui 47 % de sa valeur.
Comme l’indique le graphique ci-contre à droite, on a manqué de peu le record du siècle, celui de 1929.
Reste à voir si, à 700 jours de crise, on n’aura pas battu ce record célèbre...
Et donc voici mon nouveau « pronostic », ou plutôt mes réflexions actuelles telles qu’en l’état. La santé des bourses mondiales est menacée par trois facteurs de danger :

BA 21/02/2009 11:52

L'Allemagne veut sauver les banques en expropriant leurs actionnaires.Face à la débâcle de ses banques, l'Allemagne a décidé mercredi 18 février de recourir aux grands moyens. Elle pourra si besoin les nationaliser en expropriant les actionnaires, une première depuis la Seconde Guerre mondiale. Un projet de loi a été adopté en conseil des ministres par le gouvernement de la chancelière conservatrice Angela Merkel, et doit être présenté rapidement aux députés du Bundestag. Il prévoit de pouvoir lancer une « procédure d'expropriation » des actionnaires en échange d'indemnisations, une mesure qui court jusqu'au 30 juin 2009.http://www.lepoint.fr/actualites-economie/l-allemagne-veut-sauver-les-banques-en-expropriant-leurs/916/0/318381
 
Exemple d’une banque : la BNP.BNP :Total dettes : 2 016 581 millions d'euros (ça, on en est sûr).Total capitaux propres : 58 968 millions d'euros (ça, on en est sûr).Le ratio dettes/capitaux propres est seulement de 2,92 % (ça, on en est sûr).Je parie que la BNP fera faillite et sera nationalisée avant le 15 avril.