Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Les patrons décomplexés…

17 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

Ce soir, j’ai été invité par une radio locale, radioscoop, à témoigner sur le congé parental. Ne me demandez pas comment je suis atterri là, je n’en sais fichtrement rien mais bon là n’est pas le propos.

 

Donc avec moi, il y avait un chef d’entreprise, un patron. Si je peux supposer que la taille de son entreprise n’est pas celle d’un serge Dassault… le fond de sa pensée s’y apparente beaucoup plus. Un patron décomplexé, une droite décomplexée. Et c’est bien ça qui est inquiétant.

 

Je passe sur le fait que pour notre monsieur… la femme doit choisir entre élever les chiards et sa carrière… point de demi-mesure sinon ça fait chier la boite quand elle revient… surtout si cette gourdasse tombe enceinte… J’ai une solution pour ce monsieur : la ligature des trompes avant embauche. Ah oui, accessoirement, le congé parental ne vaut que pour les nanas.

 

Son autre truc, c’est le XIXième sc… ben oui, la société marchait bien… les femmes s’occupaient des mioches, les gars bossaient (pour pas cher…) et qui plus est, on pouvait même faire bosser les enfants… Putain c’était bien… Autre solution que je lui ai proposée, le retour à l’esclavage, franchement pourquoi s’emmerder, pourquoi payer des salaires astronomiques à ces fainéants… sinon mon gars doit se trouver bien dans sa modernité.

 

Alors… le patron trouvait que j’exagérais… ben non, c’est bien ça le problème… et si vous voulez pour moi, l’imagerie d’Épinal du bon patron paternaliste… un autre jour… la réalité est moins sympatoche pour une grande majorité d’ouvriers en ce « beau » XIXième.

 

Bien entendu son autre leitmotiv, c’est les problèmes que posent cette merde de congé parental… Ben oui… au fait combien de boites ont dû déposer le bilan depuis sa création… Notons au passage que si la flexibilité vaut pour le salarié en aucun cas on ne peut demander la même chose pour l’entreprise… faudrait pas déconner non plus.

 

Ah, ça j’ai passé un chouette moment, entendre un patron bien décompléxé, à l’image de la Parisot qui sans sourciller te dit que grosso modo… nous, bien heureux salariés, avons trop d’avantages pendant que dans la même temps elle paye pour une de ses copines mi-gourous, mi-arnaqueuse, un mi-temps une fortune.

 

Je n’ose remettre sur le tapis le sort peu enviable du Jean-Pierre Jouyet… tiens, entre-temps, j’ai appris que sa trop modeste indemnité de patron de l’AMF est rétroactive… franchement, le contraire eut été profondément dégueulasse.

 

Alors, je l’avoue en ce moment, je suis un peu cinglant… limite sanglant… pour les quelques VRAIS privilégiés qui viennent nous faire la leçon pendant que dans le même temps, ils se goinfrent comme des porcs sans le moindre scrupule.

 

C’est sans doute ça la politique de civilisation de Sarkozy… une société de post-esclavage…

 

Merci encore à Yves Hecker pour m’avoir sollicité.

PS : l'illustration ne doit rien au hasard, c'est un peu mon état d'esprit du moment comme pour pas mal d'entre nous.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Petimaje 18/02/2009 21:41

BA,Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant L'Europe a calculé que, normalement, au delà de 3% du PIB de déficit, un pays s'enfonçait dangereusement dans le déficit.A cause de la crise, tous les pays vont franchir ce seuil. Entre deux meaux il faut choisir le moindre.Il n'en reste pas moins qu'il est normal que la Comission examine avec ses pays comment ils envisagent de rentrer dans les clous, une fois la crise passée.C'est de la bonne gestion, tout simplement. A long terme.

Timothee 18/02/2009 18:19

Il me semblait que Radioscoop était un truc lyonnais?!!je suis perdu.... 

corylus 18/02/2009 15:26

Cher Marc,Je me demande, effectivement, comment tu as pu subir une pareille épreuve. Je ne saurais que trop te recommander mes deux derniers articles.A plus de te lire, on avance bien que dans la réciprocité n'oublie pas.

BA 18/02/2009 14:52

Le monde entier vit la pire crise économique depuis 1929.
 
Et que fait la Commission Européenne ?
 
La Commission Européenne menace la France, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, la Lettonie et Malte de sanctions financières pour ne pas avoir respecté la limite maximale de 3 % de déficit public ! ! !
 
Lisez cet article ahurissant :
 
« La Commission européenne a enclenché la première étape de procédures pour déficits excessifs contre six pays, dont la France et l'Espagne, en raison du dérapage de leurs finances publiques provoqué par la crise économique.
Le Commissaire Européen Joaquin Almunia a justifié cette décision par le fait que les déficits publics des pays concernés ont « dépassé la valeur de référence de 3 % du PIB en 2008 », la limite maximale fixée par le Pacte de stabilité européen.
Les six pays concernés sont la France, l'Espagne, la Grèce, l'Irlande, la Lettonie et Malte.
Une telle procédure vise, via des recommandations précises, à mettre la pression sur les Etats fautifs pour qu'ils ramènent leurs déficits dans la limite maximale tolérée dans l'Union européenne. Elle peut aller jusqu'à l'adoption de sanctions contre les pays concernés dans les cas les plus graves. »
 
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/economie/la_crise_financiere/20090218.OBS5283/lue_appelle_la_france_et_lespagne_a_revenir_a_la_discip.html
 
Maintenant ça suffit.
 
Ca devient du suicide, purement et simplement du suicide.
 
Il faut sortir de l’Union Européenne.

FAMILLENOMBREUSE 18/02/2009 13:41

J'ai FAIT LE CHOIX de prendre un congé parental à la naissance de mon 3ème enfant, puis de mon 4ème enfant (ce que je n'avais pas pu faire pour mes 2 premiers enfants). En effet, il me semblait important d'être présente durant ces 3 années primordiales.Ce qu'oubli de dire un certain président c'est que loin d'être un immense gâchis cela permet de créer des liens qui seront bénéfiques pour l'avenir et cela réduit l'absenteïsme au travail... ! Il est évident qu'en terme de carrière professionnelle cela est un frein et de retour au boulot nombre d'employeurs ne se privent pas de vous rappeler que vous avez été absente....un certain temps. Il est bon de rappeler également que le congé parental n'est pas exclusivement réservé aux mères. Pour ma part, mon conjoint à fait le choix, dès la naissance de notre premier enfant de se mettre à 80 %.Merci à Marc pour la qualité et la pertinence des ces articles.PS : concernant la CC 66 mon conjoint éducateur à signé la pétition en ligne. Cela est une véritable régression sociale, alors que dans un même temps les conditions d'accueil ont tendance à s'aggraver.