Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Fin du congé parental….

13 Février 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 


Et voilà… ça devait nous pendre au nez avec cet individu payé une fortune sur le compte de la nation… ce fou s’en prend désormais au
congé parental

 

Alors forcément, il part d’une situation il est vrai particulièrement inégalitaire où les femmes sont les premières victimes, plus particulièrement dans les familles les plus modestes. Celles-ci devant bien souvent arrêter leur travail du fait de charges de garde lourdes et de contraintes fortes (enfants malades, horaires difficilement adaptés…).

 

Au final, comme d’habitude, la solution passe par un travail de casse et une éradication de ce qui pourrait constituer une politique réellement sociale.

 

Les bons sarkozistes (coucou Gauche Moderne et autres…) me diront que c’est encore un procès d’intention à l’égard de notre Très Grand Homme puisque celui pose un débat…

 

A ceux-là, je dis que la décision est déjà donnée, il "faut" diminuer le congé parental… un point c’est réglé dans l’esprit simple de Sarkozy. Le débat n’ayant jamais lieu qu’avec ceux qui sont d’accord… les autres étant renvoyés au rang de dangereux idéologues.

 

D’autre part, j’attends encore la moindre mesure à caractère social de la part de ce néocon, le bouclier fiscal peut être ?

 

Cet homme est un fléau, le sarkozysme un cancer… et je pèse mes mots.

 

La politique civilisationnelle n’est définitivement qu’un vague mirage pour les simples d’esprit.

Quand je pense que certains se mordent les doigts pour avoir voter pour cet homme mais MERDE on vous avait prévenu et encore la réalité dépasse la fiction... Merci encore...


Et j'avoue que le culot de Sarkozy de faire porter le fardeau de la crise sur les politiques sociales est assez extraordinaire... Faut il encore rappeler que cette crise sans précédent est le résultat d'une politique de DROITE, NEOCONSERVATRICE et LIBERALE...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Timothee 19/02/2009 10:59

et en 2012, les français revoteront pour ce type

Petimaje 17/02/2009 21:10

L'idée consistant à dire  que des congés parentaux trop long  risquent de gêner le retour à l'emploi de  beaucoup de femmes n'est pas idiote mais c'est là une méthode générale sarkoziste : relever une imperfection, voire un dysfonctionnement d'un  dispositif pour tailler dedans plutôt que de l'améliorer (voir par exemple les suggestions de PMF, que je salue).On a vu çà pour le RASAED, la formation professionnelle, les effectifs de la fonction publique.Ceci dit, il faudra bien, la crise passée, trouver une méthode pour parvenir à des budgets à l'équilibre, voire excédentaires. On ne pourra pas longtemps supporter une dette égale à 65% du PIB, allant allégremment vers les 80% avec la crise, accepter que le remboursement de la dette soit le 2éme poste du budget de l'état.J'entend le silence assourdissant de la gauche sur ce sujet. Que faire ?. Redistribuer systématiquement  sur plafond de ressources ?. Augmenter les impôts (ils sont déjà très élevés), en élargir l'assiette  ?. Définir des priorités (pas facile en France). Réduire et réorganiser les échelons territoriaux. Sabrer le budget de la Defense ?. Redéfinir les fonctions de l'Etat, privatiser ce qu'il sait mal faire ?Entre les recettes nouvelles et les réductions de dépense, il y en a pour 50 milliards au bas mot, excusez du peu.

Olivier Autissier 15/02/2009 11:36

Ta conclusion est absolument exacte. Aucun homme politique, hélas, ne le reconnaîtra jamais. Pour moi, c'st là d'abord leur première erreur.

Ferocias 15/02/2009 11:24

Je voulais faire original, finalement je reprends ce que j'ai écrit chez Nicolas...Les femmes et les hommes (oui aussi) qui choisissent le congé parental ont fait le calcul (même si elles sont blondes ;) ) n'en déplaise à notre monarque aztéco-maya. Ce calcul n'est pas purement financier, n'en déplaise à notre ex-grand maître des finances de la maison de Manco Capac. Comme tu le dis, on peut préférer élever soi-même son enfant plutôt que de le confier à des tiers. Est-ce un gâchis que ce congé parental qui est l'un des éléments de la politique familiale qui permet à la France d'être à l'un des premiers rangs (si ce n'est le premier) en terme de taux de natalité? Un rapport de la Commission européenne, intitulé "Pas de croissance sans berceau", indiquait que le manque de dynamisme démographique freinerait la prospérité. Car ce qui me semble encore plus inquiétant est la réflexion qu'entend engager le chef de l'Etat sur le financement de la politique familiale. Quand je lis ce qui suit, je me demande même si la question du congé parental n'est pas, finalement, qu'un écran de fumée: "Il [N. Sarkozy] a souligné que les pouvoirs publics consacraient chaque année 80 milliards d'euros pour la politique familiale, soit 5% du produit intérieur brut de la France, et que les entreprises étaient les premières contributrices à son financement, à hauteur de 30 milliards sous forme de cotisations patronales prélevées sur les salaires. "Ces cotisations peuvent être pénalisantes pour la croissance et l'emploi", a-t-il indiqué, ajoutant : "Je voudrais que l'on mène une réflexion sans tabou sur l'évolution du financement de la politique familiale". Le député UMP Yves Bur, à qui cette mission sera confiée, devra "faire des propositions permettant de conforter le financement de notre politique familiale, tout en limitant son impact sur notre économie"." (extrait de l'Express)

Voie Militante 15/02/2009 09:49

Le fléau avec lequel tapent Sarkozy et ses conseillers ouvre chaque jour des plaies béantes sur notre pays. On en est plus aux dix plaies de l'Egypte.