Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

29 janvier : 100% de grèvistes !

22 Janvier 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique




Tout au moins à la maison. Moi et Marianne serons en grève le 29 janvier mais aussi Gabriel, Ivan et Colin qui par solidarité n’iront ni à la crèche, ni à l’école. Au fond, une paralysie complète de l’activité économique sera observée chez nous.

 

Que chacun fasse du 29 janvier, une belle journée d’action et pour se faire, il faut bien entendu se joindre au cortège. Pour le coup, ce n’est pas tant pour mon point d’indice que je vais descendre dans la rue, non. C’est bien davantage pour marquer mon opposition totale et résolue au régime sarkoziste qui se met implacablement en place à tous les niveaux de la société.

 

On parlait de l’Etat RPR… malheureusement, je crois que nous avons déjà dépassé ce stade avec Nicolas Sarkozy. Sa seule volonté de régenter jusqu’à la programmation du groupe France-Télévision marque une vision profondément archaïque et totalisante de la société reposant sur sa présumée compétence encore non démontrée.

 

Alors que celle-ci se constitue toujours un peu plus en réseau, de façon plus plate où l’individu se veut un acteur citoyen responsable, notre petit homme s’imagine seul aux commandes de Tout… Quel décalage saisissant.

 

Au fond, notre grève, c’est une occasion de montrer à Nicolas Sarkozy que nous sommes des citoyens debout et capables d’avoir une réflexion autonome face aux médias dominants.

 

Un petit mot sur le plan plan de relance du PS conforme à son ébauche et pour le coup, je ne changerais pas un mot de ce que j’ai écrit la semaine dernière.

 

Pour moi depuis de nombreuses années, ce que je demande au PS ce n’est pas plus de gauche mais mieux de gauche, force est de constater qu’en l’état on est loin du compte. On a un plan sans ambition autre que de dire regardez on fait plus que Sarko en étant certain qu’on n’aura pas à le faire puisque nous ne sommes pas au pouvoir. Alors ce n’est pas un catalogue de mesures dont a besoin la France mais un projet fort avec des réformes structurantes pour enfin mettre sur les rails une société plus juste, plus humaine.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacques 25/01/2009 15:16

J'espère que M. "Verthuit" n'a pas succombé ce matin à une apoplexie  si il a lu "Le Parisien-Dimanche":Près de 70% des Français soutiennent ou "ont de la sympathie" pour la journée de grèves et de manifestations du 29 janvier à l'appel de l'ensemble des syndicats, selon un sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France.jf

mag 25/01/2009 12:48

@VerthuitNullement! Vous utilisez le syllogisme suivantPour être élu, il faut être compétentOr Nicolas est éluDonc Nicolas est compétentJe préfère celui-ciPour être président, il faut être élu au suffrage universelOr Nicolas a été élu au suffrage universelDonc Nicolas est président.Il arrive que les peuples se trompent! Mais un coup de dé jamais n'abolira le hasard.

Verthuit 25/01/2009 11:05

Dans ce cas, vous n'avez qu'à remettre en cause le suffrage universel...

mag 23/01/2009 17:14

Ne confondons pas: être élu c'est être légitime. pas forcément compétent! Voyez deubeuliou. Elu! Deux fois! Compétent? Demandez aux Américains.

Verthuit 23/01/2009 12:07

Bien sur, quand on est seul sur un blog à soutenir un gouvernement qui enfin réforme un pays en faillitte, tous les tenants de l'immobilisme vous tombent dessus. Catherine d'abord, l'immobilisme radical n'est certainement pas à mettre sur le dos de sarkozy puisque c'est justement pour ses réformes que vous les immobilistes passez votre temps à lui casser du sucre sur le dos. Remarquez, quand on voit la vacuité actuelle du PS, le seul moyen qu'il reste à ses militants pour continuer à exister c'est de taper sur le président, ceci renforcé par le fait qu'ils ne se sont toujours pas remis de la surprise de leur défaire malgré tous les efforts qu'ils avaient mis dans une ognominieuse campagne de diabolisation. Etre élu est la plus légitime des compétences pour gouverner.
Moi je n'irais pas manifester, car j'essaierais d'aller travailler, si les grévistes me le permettent. Je resterais fermement dans le camp de ceux qui veulent sauver notre pays, convaincu que ne pourrons jamais l'emporter ceux qui contribuent à le mener à sa perte.