Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

En attendant…

20 Janvier 2009 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

 

Quoi ?

 

Vous avez le choix :  en attendant d’aller boire un coup après les vœux de Martine Aubry (c’est vrai c’est important), en attendant le plan de relance du PS, en attendant Godot, en attendant l’investiture de Barack Obama ou… en attendant la crise.

 

Quelques heures avant, la prise de fonction du nouvel hôte de la Maison Blanche, j’ai parcouru en diagonale quelques écrits d’économistes, je vous rassure ni Alain Minc, ni Jean-Marc Sylvestre, pour tenter de prendre le pouls d’une économie chancelante. Belle affaire que cette obamania d’ailleurs pour notre Président, ça évite de revenir sur la « contraction » annoncée de la croissance pour l’an prochain et surtout ne pas se remémorer son autosatisfaction lors d’un chiffre au premier trimestre 2008 un peu plus élevé que prévu.  A l’époque, ceux qui tentaient de garder la raison sur un chiffrage en trompe l’œil, passaient au mieux pour d’incorrigibles sceptiques au pire pour des cassandres n’ayant rien compris.

 

Donc, ce jour, j’ai lu l’interview de Robert Solow (nobel d’économie) et suis tombé sur ce petit bout de phrase qui me fait dire que la sortie du tunnel n’est peut être pas pour 2009. Notre gars dit en substance « Obama va tenter, le plus tôt possible, d’arrêter la récession avant que la chute de la consommation n’entraîne des licenciements massifs. C’est une course contre la montre. » Mon petit cerveau m’a fait penser que premièrement nous n’avons pas encore passé l’œil du cyclone et que deuxièmement je m’interroge sur comment va être relancée cette fameuse consommation ? Cette question n’est pas anodine puisqu’on sait que la cartouche du crédit est non seulement périmée mais que c’est grâce à cette bulle du crédit qu’on en est là.

 

Cette réflexion est d’autre part étayée par la lecture d’un article de Jean-Marc Vittori (pas spécialement gauchiste puisque éditorialiste aux Echos…) qui termine sa livraison du jour par ces mots : « Mais la faillite des Etats-Unis n'est plus un scénario inimaginable. Certains prévoient déjà que l'Amérique échappera au pire cette fois-ci... pour succomber lors de l'éclatement de la prochaine bulle ». C’est frais, c’est rassurant. Certes, vous pouvez me dire que le gars a trop abusé de substances illicites sauf que c’est un des seuls a avoir annoncé le scénario qui se joue aujourd’hui, par un édito intitulé « liquidités et bain de sang »… en pleine euphorie boursière, il y a trois ans.


Comment quoi, il n'est pas urgent d'attendre mais qu'il y a bien urgence de reposer les bases d'un système plus juste, plus équitable.
 

Bon pour tout vous dire… ce passage m’a été soufflé dans l’oreille par un certain Pierre Larrouturou. J’en profite pour dire que Nouvelle Gauche bosse et pas qu’un peu (même si je regrette ne pouvoir y prendre toute « ma » place par manque de temps) mais de cela je vous en parlerai ultérieurement…. Tiens, ça serait intelligent de faire une place pour Pierre quelque part…

 

Ah oui… autre remarque perfide à l’encontre d’une journaliste du Monde quand on fait un article politique, on évite de s’emmêler les pinceaux. Non, Nouvelle Gauche n’a pas rejoint l’UMP et son représentant n’est pas Jean-Marie Bockel, son groupuscule à lui s’appelle Gauche Moderne… je vous jure… Donc, madame Landrin, si vous pouviez corriger cette erreur, je vous en remercie par avance.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Laurent_K 21/01/2009 00:41

Question prévisions économiques, je vous recommande le site www.europe2020.org. Ils sont parmis les rares à avoir anticipé les subprimes et leurs dernières annonces sont peu optimistes.En gros, à force de vouloir écluser la crise à coups de milliards de dollars publics empruntés, l'état américain devrait se trouver en état de cessation de paiement (ils l'annonçaient pour l'été dans leur édition de novembre). De fait, certains états américains commencent déjà à appeler à l'aide l'état fédéral car ils n'ont plus de sous pour payer leurs fonctionnaires... Bref, explosion généralisée de l'économie mondiale car il ne faut pas croire que cela restera limité aux Etats-unis.Et de souligner que les pays ayant un système de protection sociale s'en sortiront mieux que les autres face à l'explosion massive du chômage et à la ruine de retraités dans les pays ayant un système de retraite par capitalisation. Quant à Barack Obama, ils soulignent aussi que la composition de son équipe n'incite pas à un optimisme démesuré. Ils le citent même comme l'un des 14 thèmes qui s'évanouiront en 2009 -avec Sarkozy et Angela Merkel:4. Brown, Merkel, Obama et Sarkozy :Début 2008, Angela Merkel était la chouchou des médias qui voyaient en elle le seul leader fort de l'UE. Dans la deuxième moitié 2008, elle a été éclipsée par deux « héros anti-crise » à savoir Gordon Brown et Nicolas Sarkozy qui se voient depuis deux mois dépassés par un « sauveur », Barak Obama. Pour LEAP/E2020, les quatre personnages finiront l'année 2009 très loin des sommets de la gloire. Angela Merkel est apparue clairement comme hésitante et très provinciale dans sa réaction face à la crise, ce qui n'est pas très prometteur pour l'avenir. Brown et Sarkozy ont mangé leur « pain blanc » en promettant de vaincre la crise. Ils ont déjà perdu et leurs côtes de popularité repartent à la baisse avec une forte probabilité de crise socio-politique dans les deux pays d'ici l'été 2009. Enfin, Barak Obama reste le seul qui bénéficie encore du doute. Cependant, pour notre équipe, le contenu de son plan de relance et l'équipe économique responsable (voir GEAB N°30), son affichage très fantaisiste (à la Sarkozy) du nombre d'emplois qu'il créera (on est passé de 2,5 millions à 4 millions en quelques semaines sans vraiment comprendre d'où provenait un tel accroissement) et la non prise en compte de l'impossibilité de continuer à accroître les déficits publics américains, nous font anticiper qu'il terminera l'année 2009 très loin des attentes qu'il suscite aujourd'hui.

marc vasseur 20/01/2009 20:59

@alpin Merci mais c'est aussi la loi du genre que de posts un peu austère sans commentaires.

alpin 20/01/2009 20:24

Complètement d'accord avec Marc,BA dans un post récent,est encore plus catatrophique que Vittori,car l'institut de prévision qu'il cite,pronostique la faillite des Etats Unis pour la mi-2009 et non pas lors de l'éclatement de la prochaine bulle.Si une crise monétaire se rajoute à la crise financière et de l'économie réelle,certains économistes prévoient la sortie de l'Espagne et de l'Italie de l'Euro, à la fin 2009.En tout cas je remarque que dès que Marc parle d'économie,il n'ya plus personne pour faire des commentaires.Apparemment ce qui motive les gens c'est les querelles de personnes et des écuries des présidentiables ps.