Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Quel protectionnisme pour l’économie européenne ?

30 Décembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

 

Lors du congrès socialiste de Reims, Pierre Larrouturou est intervenu sur cette question du protectionnisme.

Alors que le débat se focalisait sur le fait de savoir si le MoDem était le diable ou non… son intervention est passée totalement inaperçue… Ben oui, on a les débats qu’on peut.

Aujourd’hui, je vous en propose quelques extraits. Vous pouvez retrouver l’intégralité de son propos sur le blog de
Nouvelle Gauche. (je vous rappelle qu’il existe un groupe facebook pour soutenir sa candidature pour les prochaines européennes).

 

Après 30 ans de crise sociale, dans tous nos pays ce qui va aux salaires est trop faible pour maintenir la consommation. Et Plutôt que d’augmenter les salaires, on a poussé les ménages à s’endetter. A s’endetter toujours plus. Jusqu’à ce que la bulle éclate.

 

Extraits :

 

Le protectionnisme c’est comme le cholestérol. Il y a le bon et le mauvais. Le mauvais protectionnisme, ce serait de dire : dès aujourd’hui, sans avertissement, l’Europe met des taxes à ses frontières. Immédiatement, on arrête d’acheter les produits qui viennent de Chine. Alors que la croissance est déjà en train de s’effondrer en Chine et que les tensions sociales sont de plus en plus graves, une telle politique serait totalement irresponsable…

 

Par contre, rien ne nous empêche d’agir pour obliger la Chine à respecter les conventions sociales qu’elle a signées avant d’adhérer à l’OMC. La Chine a signé 22 Conventions sociales au B.I.T. Plus que les Etats-Unis ! Officiellement, personne en Chine ne devrait travailler plus de 8 heures par jour. Officiellement, Tous les salariés devraient avoir un salaire et un logement décent… La Chine a signé 22 Conventions sociales mais elle n’en respecte quasiment aucune ! Voilà pourquoi tant d’entreprises délocalisent vers la Chine. Si nous ne réagissons pas, une grande partie de notre industrie va disparaître. Il faut obliger la Chine à respecter ses engagements…

 

Après tout, ce que nous proposons, c’est simplement de généraliser ce qui a existé pendant 40 ans en Europe : des montants compensatoires. Ce système a permis aux 6 pays fondateurs de l’Europe de converger lentement mais sans douleur vers un marché unique et une monnaie unique. C‘est tout simplement ce système que nous voulons que l’Europe mette en place dans ses relations commerciales avec la Chine…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Achat Or 10/02/2010 17:53


Décrochage du prix de l'or
Actuellement, nous sommes loin des 800 $ atteint lors de son dernier sommet en 1980. Si nous prenons la valeur ajustée par rapport à l'inflation, ce prix de 800 $ l'once (31,1 g) correspondrait à
un prix compris entre 1700 et 2400 $, cette variation est en fonction de l'indice retenu pour définir la hausse des prix.

Une des raisons pour laquelle l'or n'a pas suivi cette hausse en rapport des indices est que l'or physique présentait peu d'attrait en France comme support de placement. Les différents
gouvernements français et d'autres pays ont tout fait pour dissuader l'achat d'or en pièces et lingots. En France la mise en application de l'article 15 de la loi n° 94-6 du 4 janvier 1994 et
l'instauration de taxations diverses, 8% (7,5 +0,5%) lors de la vente en sont la principale cause.


Cette semaine la première de février, nous enregistrons un décrochage sur le prix de l'once d'or, c'est le rebond du dollar qui en est la cause. La monnaie européenne se porte très mal, entrainée
par les déficits incontrôlables des pays du sud de l'union européenne.

http://interor.fr


alpin 02/01/2009 02:53

La proposition de PL de montants compensatoires pour la Chine et les autre pays en voie de développement,qui ne respectent pas certaines normes sociales et environnementales,me paraît intéressante.Ces montants compensatoires ont été appliqués en Europe occidentale pendant 40 ans,malheureusement,ils n'ont pas été appliqués aux nouveaux pays rentrant dans la CE,depuis le traité de Nice en 2000,et ceci a permis des délocalisations massives d'emplois vers les pays de l'est,notamment dans l'industrie automobile(cette industrie délocalise,non pas vers la Chine ou l'Inde,mais vers la Slovaquie,la Tchequie ou la Roumanie).En tenant compte que notre commerce se fait à plus de 70 % avec les pays de la CE,la mise en place des montants compensatoires ne jouera que sur 20-25 % de notre commerce extérieur.Il faut absolument oeuvrer pour la signature d'un traité social européen,qui fasse respecter à tous les pays de la CE et aux nouveaux pays entrants,un minimum de droits sociaux,pour ne pas fausser la concurrence et empêcher qu'on continue d'aller vers un moins disant social et vers des délocalisations,qui augmentent le chômage en europe occidentale.Il faut proposer une harmonisation sociale et fiscale européenne,c'est primordiale,si l'on veut que les gens fassent,à nouveau confiance à l'Europe.Le moins qu'on peut dire c'est qu'avec le traité de Lisbonne,on n'en prend pas le chemin.Sur le libre échange,Vedrinne disait ,dans un rapport récent sur la mondialisation:"dans le village mondial,l'Europe est l'idiot du village",car quasiment tout le monde protège leur économie,en érigeant diverses protections directes ou indirectes alors que l'Europe ne le fait pas,au contraire.Je donnerai un exemple concret.Il y a qqs.années,Pechiney devait racheter le fabriquant d'aluminium canadien Alcan,la stupide direction  de la concurrence de la CE,s'est opposeé à cette fusion,en disant que le nouveau groupe fausserait la concurrence en Europe.2 ans après c'est Alcan qui a absorbé Pechiney,avec des pertes d'emplois en France et il y a 2 ans c'est le groupe minier anglo-australien Rio Tinto qui a racheté Alcan-Pechiney avec comme résultat un quasi démantelement de Péchiney en France et des milliers de suppressions d'emplois.Vive la concurrence libre et non faussée,chère à la CE!

BA 01/01/2009 15:40

Mais je sais que le libre-échange est dans les traités européens depuis belle lurette ! Et alors ? Ce n'est pas parce que le monde entier est pour le libre-échange que le libre-échange est quelque chose de bien. Je remarque d'ailleurs que jamais un seul référendum n'a posé la question à aucun peuple :" Voulez-vous que votre nation soit libre-échangiste ? "En clair : ce n'est pas le monde entier qui est pour le libre-échange. Ce sont les dirigeants politiques au pouvoir qui sont pour le libre-échange.Un jour ou l'autre, il faudra bien poser la question aux peuples ...

Maxime 01/01/2009 14:18

Vous vous répétez. Et vous ne prenez pas du tout en compte que ce que vous citez était déjà dans les anciens traités. Déjà. Avant.Et votre formule est stupide: "libre-échange mondial généralisé". Comme si l'Union européenne à elle pouvait imposer à elle seule le libre-échange au monde entier. Et surtout, comme si le monde entier avait attendu l'UE pour passer au libre-échange... 

BA 01/01/2009 14:14

Je ne bouffe pas seulement du socialiste. Je bouffe tous ceux qui ont voté OUI à tous les traités européens en faveur du libre-échange mondial généralisé. Je bouffe les OUIstes socialistes, les OUIstes UMP, les OUIstes Nouveau Centre, les OUIstes MoDem. En 2007, le traité de Lisbonne imposait le libre-échange mondial généralisé : « Par l'établissement d'une union douanière conformément aux articles 28 à 32, l'Union contribue, dans l’intérêt commun, au développement harmonieux du commerce mondial, à la suppression progressive des restrictions aux échanges internationaux et aux investissements étrangers directs, ainsi qu'à la réduction des barrières douanières et autres. » Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, Cinquième partie, Titre II, Article 206.