Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Européennes 2009 (1) : l'abstention chronique.

9 Décembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

 

 

J’attaque une série de billets sur les prochaines européennes, où je préfère le dire je ne serais pas candidat.

 

 Avec le premier, je veux simplement remettre en perspective la question de l’abstention récurrente pour cette élection.

 

L’abstention : le premier graphique, sur l’abstention, tente de montrer la tendance générale depuis 30 ans sur différents scrutins (législatives, européennes et Régionales). Globalement, l’abstention progresse et les pics sont simplement ceux concernant les élections européennes. Il est à noter, hormis la remarquable exception des Présidentielles de 2007, que cela concerne tous les types et natures de scrutins. Sans sortir, les formules qui vont bien, la tendance semble pour les prochaines années s’orienter vers une abstention entre 45% et 50%. Taux déjà dépassé pour les municipales pour les villes de plus de 50.000 habitants voire plus (+de 50% d’absentions pour celles de plus de 100.000 hbts).  


 

Le second met en parallèle les européenne et les régionales, toutes deux ayant un système basé sur la proportionnelle.

 

On note que la régionalisation du scrutin européen en 2004 n’a pas entraîné le succès escompté. Pour mémoire, l’objet était de rapprocher les parlementaires européens des citoyens. Sans me faire oiseau de mauvais augure, je doute que cela ait profondément changé la perception de ces derniers.

 

Pour ma part et au doigt mouillé, je table sur une participation aux alentours des 55%, j’espère seulement me tromper.

  

 

Les raisons d’un tel désaveu citoyen sont nombreuses et les responsabilités multiples. Il ne m’appartient pas de faire seul des propositions pour tenter de redonner du crédit au monde politique en général et au Parlement Européen en particulier. Je crois cependant qu’il serait temps que nos partis politiques respectifs s’interrogent sérieusement sur cette question de la désertion des urnes.

 

Quelques pistes : fin du cumul des mandats, « ouverture » des partis aux citoyens (oui je sais, c’est étonnant…), multiplier les rencontres sur le terrain en dehors du seul temps médiatique.

 

Et peut-être aussi pour nos nos politiques de cesser de considérer le Parlement Européen comme un lot de consolation ou un purgatoire (bien payé).

Prochains billets : le PS, quel bilan pour nos députés europééns sortant.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

OLLIARO 17/01/2009 09:52

Bonjour.Pour les élections Européennes du 07 juin, il y aura certainement encore plus d'abstentions, si sur les listes, en tête, ou en position sortante, il n'y a pas au minimum, les 29% de candidats de la motion E, du congrès de Reims.   Bien amicalement.

marc vasseur 10/12/2008 17:34

@alex oui... mais pas sur leur présence à Strasbourg sans grande signification...

alex 10/12/2008 17:31

européens pardon ! Aucune remarque sexiste n'était dans mon pauvre esprit ...

alex 10/12/2008 17:28

Après l'abstention aux européennes, un prochain billet sur ... l'absentéisme de nos députés européennes ?!

Laurent_K 10/12/2008 00:44

Ben pour ceux qui se refusent à lire un texte directement dans la langue de Shakespeare -à peine 90% de la population européenne-, voici quelques extraits glanés en diagonale :"Reactionary opponents of the European Union would have left ourcountries weaker, fighting a global crisis without partners or institutions to develop a coordinatedresponse." => les opposants réactionnaires de l'union européenne auraient laissé nos pays plus faibles, combattant une crise globale sans partenaires ou institution pour développer une réponse coordonnéeC'est moi ou il m'a semblé lire ici ou là que justement, l'UE brillait par son absence dans cette crise ?"The entry into force of the Lisbon Treaty, subject to ratification by all EU member states, would make Europe betterable to tackle common challenges democratically, transparently and effectively."=>L'entrée en force du traité de Lisbonne ferait une Europe plus à même de régler des défis communs démocratiquement, en toute transparence et de manière effectiveLà, il faut oser ! Parler de démocratie avec la manière dont on s'est assis sur les résultats des référendums (il parait qu'on va demander à nos amis irlandais de voter une seconde fois ?)... Je parie que cette phrase aura disparu de la traduction officielle. Quand elle existera bien sûr.Et les six axes du PSE :1. Relancer l'economie et prevenir de nouvelles crises financières 2. Une nouvelle Europe sociale3. Transformer l'Europe en un force leader contre le changement climatique4. Promouvoir l'égalité des sexes en Europe5. Développer une politique européenne efficace des migrations6. Accroitre le rôle de l'Europe comme partenaire pour la paix, la sécurité et le développement [NDT : et les petits oiseaux aussi ?].Désolé pour la qualité de cette traduction -faite sur le pouce, je dois aller travailler- mais ce survol me laisse une impression de document destiné à masquer un grand vide : celui de la gauche européenne.