Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Libération rectifie son « intoxication royaliste ».

5 Décembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

Une fois n’est pas coutume, je vais dire du bien de Libération.

 

Sans penser une seule seconde que mon article d’hier ait pu amener Libération à rectifier le tir suite à un premier article à charge, je constate que François Vignal a tenu à "s’excuser" de ses conclusions hâtives pour preuve ce « parler d’intox du camp Royal, comme nous l’écrivions hier, était aller un peu vite en besogne. ».

 

Dont acte et à moi de signaler son papier.

 
PS : ce post est antidaté, car je préfère laisser en haut de page, cette nouvelle ritournelle molletiste de repli sur soi..

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc vasseur 06/12/2008 12:57

@Vanomerci pour l'info... donc j'en conclue que ce n'était ni une rumeur, ni une intox mais une réalité.Est ce que parler de bal des faux culs est trop dur quand on lit ce qu'on lit dans ce fameux texte

robert 06/12/2008 12:05

comme toujours, Jon, c'était le seul but. On appréciera la précipitation légendaire de Libé qui est en campagne contre Royal depuis 2006

jon 06/12/2008 11:39

Comme toujours, le mal est fait...

robert 06/12/2008 11:37

On attend avec impatience le rectificatif de Abadinte et on est sur qu'il en profitera aussi pour dénoncer les intox en droitisme des aubryste sur royal ainsi que (en bon social-dem) l'instrumentalisation honteuse de la question du modem par les aubryste hamonistes et delanoistes.... on attend avec impatience

VANO 06/12/2008 10:55

FInalement Martine AUbry était excusée, pour raison d'incident de santé de sa maman. Mais René Vandierendonck "s'exprimait on son nom". Il a d'ailleurs rappelé avec franchise son propre parcours, comme il a rendu hommage à son mentor, ANdré Diligent, démocrate chrétien historique de la région et à un ancien Maire de Croix de même obédience. Olivier Henno, de son coté, a soutenu sans ambiguité la liste à laquelle participe des membres de son mouvement. Comme le dit Martine Aubry "il ne faut pas mélanger les genres". Ben non !