Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Sensation de nuit.

15 Novembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

 

Une demie journée de congrès, au-delà des rencontres, des copains de LeftBlogs, d’une soirée en compagnie des deux Pierre (Cohen de Vendredi, Larrouturou), je rentre dans ce congrès déjà las. En fait, j’aspire à la sortie ce long, trop long.

 

Que dire, quoi penser, comment se projeter dans ce parti ? Qui ? Avec quelles alliances contre nature ?

 

Dimanche soir, on n’y verra pas plus clair… alors on se raccrochera à jeudi pour départager mais au fond qu’est ce que cela va changer. Royal, Aubry, Moscovici… ce dernier repêché des écumes de La Rochelle… et après qui pourra se prévaloir pour un renouvellement ce parti vieillissant, à bout de souffle, sclérosé de notables, perclus de cumul et d’absence de travail en profondeur d’un courant de pensée asphyxié  par le libéralisme depuis la chute du mur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le chafouin 15/11/2008 12:59

@Argonaute on parle de Philippe Cohen du journal Vendredi, non? Enfin c'est un détail.

un argonaute 15/11/2008 12:47

Non Pierre Cohen, le député et maire de Toulouse (si si les 2 !!)...Cette analyse est tellement vrai... j'en suis un peu trop écoeuré et découragé parfois.

le chafouin 15/11/2008 11:51

"ce parti vieillissant, à bout de souffle, sclérosé de notables, perclus de cumul et d’absence de travail en profondeur d’un courant de pensée asphyxié  par le libéralisme depuis la chute du mur." T'es vraiment un salaud de droite, toi, hein!Au fait, c'est pas philippe Cohen plutôt que Pierre Cohen?Bon congrès...

marcvasseur 15/11/2008 11:35

non @PasPerdus... pas eu le temps.par contre nous avons Pascal Périneau pour la mi journée longue itw :)

Christophe Paquien 15/11/2008 11:33

Allez Marc, courage !Heureusement le PS n'est pas que ce que l'on peut voir à Reims et à la télé.C'est un moyen pour porter la voix de la majorité silencieuse qui demande la parole, plus encore dans le contexte actuel.