Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Sarkozy, Hirsch … usurpateurs patentés ?

18 Octobre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

 

A lire, à écouter nos médias dominants, on serait tenté de conclure que Notre Nicolas Sarkozy que le monde entier nous envie est le nouveau héros de l’économie mondiale.

 

La fable serait belle si on évitait de regarder l’état réel de la société française après 18 mois de présidence sarkozienne mais à ce tableau est fort peu réjouissant et d'autre part des voix étrangères omettent de parler de celui-ci.

 

Tenez, je pense à Paul Krugman, un amerloque récemment nobélisé en économie, et bien ce cuistre, dans un éditorial récent, ose donner ce bénéfice à Gordon Brown, un rosbif, car ce dernier a procédé à des nationalisations partiels dans le secteur bancaire.

 

Vraiment… de qui se moque-t-on ?

 

C’est d’autant plus rageant que notre gouvernement se donne aussi du mal pour lutter contre la pauvreté, la précarité… en un mot, mettre en œuvre une vraie politique de civilisation.

Dernier exemple en date, il veut changer le thermomètre de qui permet de quantifier les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté…

 

Il y a quelques temps, sur un blog j’avais laissé un truc du genre « ben quoi pour qu’il y ait moins de pauvres, il suffit d’abaisser le seuil »… je pense qu’un scribouillard d’un ministère m’a carrément repris l’idée…

 

On apprend par la voix de Véronique Davienne, déléguée nationale adjointe d’ATD-Quart Monde, qu’avec ce nouveau système, on aurait 22% de salauds de pauvres de moins sur la période 2000-2005…

 

C’est tout bénéfice non ? Vivement la prochaine vague d’enquêtes.

 

Petite précision… c’est Martin Hirsch qui a proposé ce merveilleux outil… les mots me manquent… c’est juste une pitoyable mais bon une fois qu’il a accepté d’être dans ce gouvernement de chasseurs de pauvres, on savait qu’il avait abandonné toute valeur…  et après ce triste sire voudrait qu’on s’ébaubisse sur son RSA.

 

On vit une époque formidable.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominik 21/10/2008 15:38

Ce n'est pas nouveau de changer les critères pour faire croire qu'on a progressé. La méthode a été utilisée à fond sur le chômage et maintenant, on entend les pontes de l'UMP clamer que le chômage n'a jamais été aussi bas depuis 30 ans ! Sauf qu'on ne comptait pas du tout pareil, mais ils oublient consciencieusement de le préciser...

le coucou 18/10/2008 18:51

J'ai même lu quelque part qu'un gouvernant européen suggérait (en plaisantant, ouf) de nommer N. Sarkozy président à vie de l'Union…Pour faire tomber la fièvre quand on est sans remède, le mieux c'est de casser le thermomètre.