Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Faites ce que je dis...

30 Septembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS


Le congrès du PS est le lot de beaucoup de postures... et c'est fatiguant... dernière en date :

SUD veut y aller. La maire de Lille a rejeté les candidatures de ce syndicat aux élections professionnelles prévues le 6 novembre prochain. La règle veut que seuls les syndicats considérés « représentatifs » puissent se présenter au premier tour de ces élections. Jean-Louis Frémeaux, adjoint (MRC) en charge du dossier, fait valoir que la section SUD ne s'est montée « qu'en juillet dernier » à la mairie. Côté SUD, on estime que la représentativité est prouvée par le nombre de candidats : 36. Un recours au tribunal administratif a été déposé. (source 20 minutes).

La motion de Martine Aubry (p 16)


2) Conforter les acteurs sociaux

Le paritarisme et la négociation collective sont les deux outils majeurs des syndicats pour défendre les intérêts collectifs des salariés et pour adapter le droit à leur environnement.

Le paritarisme est aujourd’hui affaibli,à l’UNEDIC comme à la Sécurité sociale. Le gouvernement accentue cette crise par des décisions autoritaires. Nous devons agir pour que les partenaires sociaux retrouvent toute leur place, l’État demeurant le garant de l’ordre public social.

La négociation collective doit être un mode naturel de définition des conditions de travail. Elle est aujourd’hui en panne, quand le gouvernement ne la bafoue pas en remettant en cause les accords signés.

La négociation doit se développer à nouveau, au niveau interprofessionnel, de branche ou d’entreprise. Par ailleurs, l’accord majoritaire doit être exigé à chaque fois que l’on déroge au niveau supérieur, dans des domaines autorisés par la loi.

Pour ce faire, nous avons besoin de syndicats forts et représentatifs. Nous devons débattre avec eux des moyens de les renforcer : par exemple donner à chaque salarié un chèque syndical (financé par l’entreprise et l’Etat) pour le verser au syndicat de son choix, organiser les élections professionnelles (comités d’entreprises comme délégués du personnel) tous les deux ans le même jour en France pour permettre aux syndicats d’organiser une véritable campagne nationale, mobilisant les salariés, et adaptée ainsi aux réalités de chaque entreprise.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marie 01/10/2008 17:19

Les syndicats ne sont pas représentatifs : quel est le pourcentage total des salariés syndiqués ? quel est le pourcentage des salariés du privé ?Je ne crois pas que la solution consiste à laisser tous les syndicats se présenter! les syndicats devraient chercher à comprendre pourquoi il y a si peu de salariés syndiqués... !

marcvasseur 01/10/2008 15:32

@Theo et Robespierrje ne conteste pas le caractère légal... même si dans ce cas on peut en parler... ce que je conteste c'est la cohérence politique... Enfin sur la réalité syndicale si vous voulez bien laissez les salariés s'exprimer... un tract depuis sa création... certains en font beaucoup moins en plusieurs années (et je suis bien placé pour en parler)

robespierre 01/10/2008 15:27

Quel bel exemple de populisme ...Vive les racourcis !Il se fait que SUD-mairie de Lille a été créé cet été. Je le sais pour y travailler... et à part un tract, ils n'ont eu aucune action syndicale.Et quand bien même, ils doivent se plier, comme tout le monde à la loi qui est la même pour tous et ce dans toutes les collectivités territoriales.

Je trouve ca pitoyable d'utiliser l'actualité du PS comme moyen de pression afin de pouvoir obtenir telle ou telles faveur et contourner la loi.
Martine Aubry n'y est pour rien.

Theo 01/10/2008 15:08

La décision est légale. SUD s'est créé trop récemment et c'est la loiTu as le droit de critiquer mais vérifie tes informations !Sinon, tu fais comme ceux que tu critiques, de la petite politiquetheo

Olivier P 30/09/2008 19:23

Abadinte a raison. C'est comme ça au niveau national. La loi s'applique partout, à la Ville de Lille, comme au Conseil Régional de Poitou Charente.C'est dommage de faire des procès d'intention en permanence