Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Nouvelle Gauche, Pôle Ecologique… une occasion gâchée ?

20 Septembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

 


Ce week-end pour le PS est l’heure des tractations de dernière minute même si les choses se décantent… l’ultime chance pour les oubliés de se raccrocher au… « mieux disant ».

 

Un bilan tout à fait personnel.

J’aurais aimé la constitution d’un ensemble Urgence Sociale et Pôle écologique, ça aurait eu de la gueule.

Avec ce triptyque urgence sociale, urgence écologique, urgence démocratique… la matrice du développement durable, ère nécessaire si on ne veut pas aller dans le mur pour éviter une catastrophe, au choix, sociale, environnementale, démocratique voire les trois conjuguées. Et chacun de ces thèmes peut se décliner au niveau international, européen et français.

 

Il ne s’agit pas de dire que les socialistes français sont les meilleurs… loin de moi cette pensée... simplement de poser les bases d’une discussion avec nos partenaires sociaux démocrates. Nous sommes tous dans le même bâteau où les naufrages électoraux se succèdent à un rythme soutenu faute d’être en capacité de proposer une alternative crédible.

 

La bourse peut avoir rebondi pour nos ânes libéraux, il n’empêche la dérégulation libérale a échoué et continue à nous emmener vers des abîmes encore plus profonds, plus durs pour le citoyen ordinaire. A défaut d’amener des solutions clefs en main, proposons de nous mettre sérieusement autour d’une table et de débattre.

 

Pierre Larrouturou y était parvenu avec son traité social européen sous le bras, pourquoi ne pas approfondir cette démarche… Quoiqu’on pense du bonhomme, c’est à mon sens le mieux placé pour initier un tel mouvement au sein du parti socialiste.

 

Sinon que dire de cette dernière semaine… je l’ai suivi de loin et de près à la fois. Décidément, je n’aime pas les postures et l’incantation de la gauche du parti, s’agiter pour éviter de se cogner la réalité… et certains de ses leaders plus enclins à échafauder je ne sais quelle combinaison avec répartition des postes… ça me gave.

 

Que dire des trucs où on admet qu’on a pas fait grand-chose mais que rassurez-vous ça va changer… de ce point de vue, je ne comprends pas Michel Rocard mais il a été toujours plus à l’aise sur le fond que sur la forme… enfin, c’est une page qui se tourne.

 

Il y a  aussi l’autre machin "où comment prendre des vessies pour des lanternes", le truc qui se veut neuf alors qu’on a juste repeint la façade pour masquer l’usure des idées et des pratiques.

 

Enfin, comme je vous l’avais dit, il y a les dindons de la farce dans cette affaire… pour le plaisir, je recolle ce que j’avais écrit « Avec en passager clandestin Pierre Moscovici… mais il faut bien quelques cocus à chaque congrès. ».

 

Pour terminer, je crois qu’il y a aussi une victime, Jean-Luc Mélenchon et sa gouaille… pourquoi ne fait-il pas partie de ce bloc Hamon, Lienemann, Filoche… j’avoue que je ne comprends pas…

 

Dans tous les cas, résultat des courses provisoire lundi en espérant qu’on ait un grand signataire (il faut un membre du Conseil National) ou autre chose, qui sait ?…

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marc 21/09/2008 06:04

@HuguesIl y a une très grande proximité sur le fond c'est un fait et... les blocages porteront sur autre chose...

Hugues 20/09/2008 23:32

Juste une petite remarque une peu mesquine (désolé) : je m'étonne que vous regrettiez qu'Urgence sociale et le PSE ne travaillent pas ensemble. C'est bien vous qui avez écrit :"et l’attelage de personnalités constitué par le Pôle Ecologique semble déjà monnayer des places…" Personnellement j'avais été choqué par cette phrase qui était blessante.Je ne veux pas polémiquer plus avant. Je suis aussi désespéré par le fait que ces deux contributions ne puissent pas se fondre dans une motion. A vrai dire, j'avais suggéré par courriel dès le printemps dernier un rapprochement à Pierre Larrouturou. Peut-être a-t'il tenté un rapprochement sans succès ? Je suis simple signataire de la contribution du PSE, je concède que je n'ai pas été très actif en interne pour pousser à un rapprochement.

ciboulette 20/09/2008 11:03

* Rocard a 78 ans, il vieillit. Comme tu le dis avec justesse, une page se tourne et il faut l'admettre. Depuis de nombreuses années, il n'est plus que l'ombre de lui-même:politiquement toujours assez léger, il est maintenant rentré à plein, dans le système (il est sensible même aux honneurs de façon gamine !) et ne fait plus je le crois, la part entre certaines réalités qui l'eussent effarées autrefois, et "ses amis" qui le manipulent.* Mélenchon est haï par Benoît Hamon et ses amis (ses pratiques trotsk avec le PRS, passent mal), et délaissé, quasiment ignoré depuis un moment par Emmanuelli qui ne tient plus à se commettre avec lui. Je fixe ce désamour à après 2005, pour cette campagne qu'ils ont menée hors du parti pour le NON, par-dessus le vote des militants . Henri Emmanuelli a dû être très tracassé par tout ceci car c'est un homme de parti. Il a cette belle qualité rare... chez les éléphants.Mélenchon objectivement, ne pouvait en dehors de questions de fond, que faire cavalier seul.

pas perdus 20/09/2008 09:22

Mélenchon explique sa démarche qui me semble correcte, ici : http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=616