Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Congrès PS : faudra-t-il des observateurs pour les votes ?

11 Septembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

 

 

Si le landerneau socialiste est actuellement en proie à d’insondables négociations sur le fond, comme celle de savoir si Martine Aubry a effectivement proposé à Benoit Hamon d’être le premier signataire de sa contribution, il y a déjà de réelles interrogations sur la sincérité du futur scrutin interne.

 

Dans cette perspective, lors d’une réunion récente, certains participants se sont étonnés qu’il n’y ait à ce jour aucun chiffre donné sur la participation suite à l’adoption de notre déclaration de principes. A l’époque, j’avais déjà relevé cette bizarrerie où on recoupant des chiffres éparses sur quelques grosses fédérations, on arrivait à un taux plus proche des 30% que des 50%, ce qui traduit qu’on le veuille ou non, un malaise profond chez les militants.

 

Autre sujet celui des la modification des statuts, sur même vote, il y avait une proposition de les modifier… dont acte, sauf qu’en l’état, c’est au congrès de valider une telle proposition. Or certains aimeraient déjà les appliquer alors qu’ils ne sont même pas rédigés sous leur forme juridique. Je passe sur les conditions dans lesquelles ils sont arrivés sur la table…

 

Autre étonnement en cette période de marasme militant, des microclimats perdurent… on peut s’en féliciter… mais il est pour le moins anachronique de constater des hausses impressionnantes d’adhérents dans quelques fédérations à l’approche de notre échéance. D’autres connaissent des stabilités assez remarquables… à l’unité… tant au niveau fédéral que dans les sections en cette période d’hémorragie militante avérée.

 

Par ailleurs, ce sont souvent les mêmes qui refusent de faire remonter leur fichier d’adhérent… en même temps, je peux comprendre, cela doit être dans un souci de rapprocher le militant de base à sa direction fédérale… avec, et cela est arrivé par le passé, plus de votants que d’adhérents. C’est vrai, il peut y avoir un élan spontané et sincère de dernières minutes ou… des vivants revenus de l’au-delà…les voies du congrès sont parfois impénétrables.

 

Tous ces éléments et l’histoire du PS me font déjà douter de la sincérité du scrutin, non dans ses tendances lourdes mais sur les marges et en cette période incertaine, ces marges peuvent être importantes.

 

Alors se pose une question, doit-on mettre en œuvre des observateurs pour veiller au bon déroulement de notre processus électif ?

 

Pour celles et ceux qui me trouvent trop sévère en me rappelant qu’à l’UMP c’est pire, je me permets juste de vous faire une remarque essentielle : le Parti Socialiste aspire à être un grand parti démocratique de gauche aussi il se doit de mettre tout en œuvre pour y parvenir.

 

 

Sinon, aujourd’hui c’est la commémoration de la mort de Salvador Allende. Hasta la victoria Siempre !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Olivier34 22/09/2008 13:19

Je confirme. Dans l'Hérault, on est dans l'impossibilité d'avoir une copie du fichier des militants et je ne parle même pas d'avoit toutes les dates et lieux de vote. La fédé de Frêche et Navarro a choisi de soutenir Ségolène.

Fabien 16/09/2008 17:27

http://sdchoisirpourlagauche.hautetfort.com/

grellety 16/09/2008 13:08

Comment peut-on faire l'éloge, même seulement implicite d'Allende, et faire de Rocard une référence, alors que sa politique de centre-droit (un exemple : la baisse, énorme, de l'imposition sur les entreprises) qui a conduit le PS à la catastrophe à la fin des années 80 et au début des années 90 ? Il y a beaucoup de travail à faire au PS pour avoir des "idées claires"...

ciboulette 12/09/2008 12:31

Que tu es gentille, Marianne !Tout en étant très politique....BIZ

Marianne 12/09/2008 09:44

Ciboulette je partage complètement ton point de vue sur Rocard...N'en déplaise à Marc...! Un peu d'objectivité et d'analyse critique aussi pour lui marco !!!